Archives de Catégorie: Actualité

Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont 1 ferme !

Nicolas Sarkozy a été déclaré coupable, lundi 1er mars, de corruption et de trafic d’influence dans l’affaire dite des « écoutes » et condamné à trois ans de prison dont un an ferme. L’ancien Président de la République subit ici un camouflet. Pour Les Républicains, c’est un coup de massue compte-tenu de la popularité de l’ancien homme fort de Neuilly-sur-Seine chez les militants.

Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois et soutien indéfectible de Nicolas Sarkozy, ne s’est pas encore exprimé sur le sujet.

La municipalité d’Aulnay-sous-Bois défend son choix de changer la rue Maxime Gorki en Jacques Chirac

Le changement de nom de la rue Maxime Gorki en rue Jacques Chirac a fait le tour de la France. Les riverains, majoritairement opposés à ce changement de nom, veulent montrer leur mécontentement car ils n’ont pas été concertés. La municipalité d’Aulnay-sous-Bois confirme sa position dans un communiqué que vous pouvez lire ci-dessous :

14 bandes rivales sévissent en Seine-Saint-Denis, selon Gérald Darmanin

Une étude menée par le Ministère de l’Intérieur montre qu’il y aurait 14 bandes rivales dans le département de la Seine-Saint-Denis. Ces bandes s’affrontent violemment pour contrôler des quartiers, le commerce de la vente de stupéfiants et le recèle. Des affrontements qui peuvent amener la mort sur fond de vengeance ou d’expédition punitive.

A Aulnay-sous-Bois, il existe également quelques bandes qui n’hésitent pas à en découdre, même si depuis quelques années, ces affrontements se font de plus en plus rare. Le trafic de drogue est une manne financière énorme qui détruit des vie mais fait vivre de nombreux quartiers.

Ci-dessous un exemple d’affrontement entre bandes rivales dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois :

Ahmed Kaïd, le père d’Aymane tué par balle à Bondy, se confie en amenant le corps en Algérie

Ahmed Kaïd est un père au cœur brisé. Son fils, Aymane, était un boxeur émérite et surtout sa fierté. Dans Le Parisien, il se confie sur l’origine du drame, une rivalité sur le ring qui a mal tourné. Son fils avait déjà été agressé et son crâne ouvert par un coup de matraque.

Les deux frères qui ont tué Aymane se sont rendus à la police. L’un d’eux, le plus grand, a tué Aymane au travers de la fente de la boite aux lettres, lorsque la victime se trouvait dans l’espace Nelson Mandela. Tous les jours, des hommes et des femmes déposent des fleurs devant cet espace pour rendre hommage à un jeune garçon qui est parti trop tôt.

Quant au père, Ahmed, il souhaite que le tueur prenne le maximum et qu’il finisse ses jours en prison. Aymane sera inhumé en Algérie, à Sétif.

80% des habitants de la rue Maxime Gorki à Aulnay-sous-Bois contre le nom Jacques Chirac

@Le Parisien

C’est de nouveau un mini bras de fer dans une rue pourtant bien tranquille du sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois. La rue Maxime Gorki, longue de près d’un demi-kilomètre, va changer de nom. C’est en effet suite à une délibération du conseil municipal que cette rue va s’appeler « rue Jacques Chirac », en hommage au très célèbre président de la République, mort récemment.

Mais les riverains ne baissent pas les armes et n’acceptent toujours pas le changement de nom. En effet, cette idée, qui peut paraître louable de prime abord, s’est effectuée sans concertation des habitants. Cependant, c’est bien au conseil municipal de statuer, même si une concertation est tout de même privilégiée dans le débat démocratique.

Du côté de la majorité municipale, on se gargarise. Elu dès le premier tour, Bruno Beschizza est tout puissant à Aulnay avec une opposition fragmentée, mal organisée, silencieuse ou parfois trop extrême dans son idéologie. Les membres de la majorité s’en donnent à cœur joie et jouissent de cette toute puissance pour imposer leur vision à Aulnay-sous-Bois.

Ironie de l’histoire : le mouvement de contestation des riverains de la rue Maxime Gorki n’est autre que Jacques Mootoogounden, membre éminent de l’association Capade. S’il conteste ardemment ce changement de nom, il déclare fièrement avoir voté Bruno Beschizza lors des dernières élections municipales. Le dicton n’a jamais été aussi vrai : dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

Kylian Mbappé rend un vibrant hommage à Aymen, adolescent lâchement assassiné à Bondy

L’onde de choc du meurtre du jeune boxeur Aymen, 15 ans, à Bondy a provoqué une onde de choc qui semble désormais atteindre tout l’hexagone. C’est dans ce contexte que la star de football Kylian Mbappé, également originaire de Bondy, a souhaité adresser à Aymen un message dans l’au-delà. Sur son compte twitter, on peut lire :

« Aymen
« Il n’y a pas d’au revoir pour nous. Peu importe où tu es, tu seras toujours dans le coeur des Bondynois. »
Repose en paix.
Mes condoléances les plus sincères à ses proches.« 

Les deux individus responsables de son exécution ont été appréhendés. Selon les derniers éléments de l’enquête, un « différent » long de plus d’un an serait à l’origine de ce drame.

Covid-19, des contrôles accrus en Seine-Saint-Denis pour éviter le pire

Le 1er ministre Jean Castex a demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis de mettre tout en oeuvre pour renforcer les contrôles des mesures sanitaires et pour optimiser la campagne vaccinale anti-Covid. Le 1er ministre a également demandé le déploiement des tests salivaires dans les établissements d’enseignement et de faire en sorte à ce que les entreprises privilégient le télétravail.

Avant le samedi 6 mars, on saura si le département sera de nouveau confiné.

On en sait plus sur Aymen, tué devant l’espace Nelson Mandela à Bondy par deux personnes

Le terrible meurtre d’Aymen, 15 ans, a secoué plus que la ville de Bondy toute entière. Ce passionné de boxe, sans histoire, était reconnu comme quelqu’un de téméraire, volontaire. Son assassinat ne serait dû qu’à une dispute avec un jeune homme de 19 ans, qui a appelé son frère en renfort pour lui ôter la vie.

Les deux individus se sont rendus à la police et sont désormais en garde-à-vue. Une grave dispute s’est produit peu avant le drame, ce qui aurait rendu complètement fou le jeune homme derrière cette machination.

Le Maire Stéphane Hervé a appelé au calme et demande d’éviter toutes représailles. Il est à noter que le club de boxe où la victime s’entraînait est fermé pour cause de pandémie. L’heure à laquelle il a été tué aurait dû être l’heure de son entrainement…

Alain Ramadier consterné par le meurtre d’Aymen, enfant de 15 ans sans histoire tué à Bondy

Alain Ramadier

C’est avec beaucoup d’effroi que j’ai appris hier le terrible drame qui s’est produit à Bondy. J’ai tout de suite pris contact avec le Maire, Stephen Hervé avec lequel j’ai échangé sur les premiers éléments de cette tragédie.

Aymen avait 15 ans et sa vie devant lui. Hier, deux individus la lui ont ôtée alors qu’il se trouvait dans le centre de loisirs Nelson Mandela.
C’est ce matin la colère qui m’anime. Comment est-ce possible.

La violence intolérable et aveugle doit cesser. Rien ne peut justifier de tels actes, tout doit être mis en œuvre pour que s’arrêtent ces drames, bien trop nombreux.

J’adresse mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime.
Je veux également apporter mon soutien aux agents municipaux, ainsi qu’aux Bondynois présents au moment du drame.

Source : Alain Ramadier, député de la Seine-Saint-Denis

Aulnay-sous-Bois serait la deuxième ville de France au niveau de la population d’origine du Mali

Si Montreuil en Seine-Saint-Denis est la ville où la communauté Malienne est la plus importante en France avec près de 10 000 personnes d’origine ou partiellement d’origine de ce pays, Aulnay-sous-Bois serait, selon un responsable de la diaspora, classée deuxième avec plusieurs milliers de personnes d’origine malienne.

Cette communauté s’est illustrée dans diverses activités comme le sport, la gastronomie, mais aussi via de nombreuses associations qui effectuent des actions caritative au Mali et ailleurs e Afrique. Ce qui est étrange, c’est que contrairement à Montreuil, il n’existe pas réellement de jumelage avec une ville Malienne. Peut-être un oubli que M. Beschizza réparera durant son mandat.

%d blogueurs aiment cette page :