Archives de Catégorie: Actualité

Mort de Patrick Devedjian suite à son infection au Coronavirus

Plusieurs fois ministres sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, longtemps maire d’Antony dans les Hauts-de-Seine, président du conseil général / Départemental des Hauts de Seine, Patrick Devedjian est mort cette nuit du Covid-19.

Infecté il y a plusieurs jours, son état était préoccupant mais il était plutôt confiant. Sa mort est arrivée brutalement, son état de santé s’étant brusquement dégradé.

Toute la classe politique est sous le choc. On ne partageait pas forcément ses points de vue et sa carrière politique parfois sinueuse, mais l’hommage semble aujourd’hui solennel. Ce décès tend à prouver que personnes n’est à l’abri du Coronavirus. 1 bébé est mort également aux USA récemment du même virus…

Gérer les deuils des soignant selon Fatima Le Griguer de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois

Fatima Le Griguer-Atig est psychologue à l’hôpital intercommunal Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), au sein de l’Unité spécialisée d’accompagnement du psychotraumatisme (Usap), qui prend d’ordinaire en charge des victimes de violences sexuelles, conjugales, traumatismes de guerre, harcèlement ou agressions au travail, deuils, attentats, accidents… Mais depuis quelques jours, l’Usap, composée de six psychologues, s’est transformée en cellule de soutien des soignants et des proches de malades du Covid-19, tout en continuant par téléphone son rôle de prise en charge des patients habituels.

« Covid-19 : je suis soignant, j’ai aussi besoin d’être soutenu », est titrée l’affiche annonçant la présence de l’Usap et diffusée dans divers services de l’hôpital : « Vous avez été témoin ou vous avez subi dans le cadre de votre exercice professionnel ou sur le plan personnel un événement particulièrement traumatisant par son intensité et par son caractère soudain dans le cadre de l’épidémie ? L’équipe de l’Usap, formée aux techniques de “debriefing” et “defusing” [intervention psychologique d’urgence, ndlr], se tient à disposition des soignants de l’hôpital Robert-Ballanger pour affronter au mieux les suites de cet événement. »

Après onze ans aux urgences, il était crucial pour Fatima Le Griguer-Atig d’apporter le soutien qu’elle pouvait aux soignants, tout cela en lien avec les volontaires des pôles psychiatrie adulte et pédopsychiatrie de l’hôpital.

Source et article complet : Les jours

Le cap des 100 morts atteint en Seine-Saint-Denis à cause du Coronavirus

La barre des 100 décès recensés en rapport avec l’épidémie de Covid-19 a été atteinte aujourd’hui en Seine-Saint-Denis.

Dans le département, on compte plus de 1350 hospitalisations dont plus de 280 sont en réanimation. A noter que plus de 350 personne ont guéri et sont retournées à leur domicile.

Le premier ministre Edouard Philippe a dit que le pire était à venir et que le pic aurait lieu lors de la première moitié du mois d’avril. Plus que jamais, restez confiné et soyez prudent !

500 000 masques sont arrivés pour une distribution dans les EPHAD et services de soin en Île-de-France

Les premières commandes régionales concernant les masques pour lutter contre l’épidémie de Covid-19  commencent à arriver. Ce matin la région a pu offrir 500 000 masques chirurgicaux aux EPHAD et aux Services de Soins à Domicile pour lesaînés. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, état avec Pascal Champvert pour réceptionner le chargement.

Source : Valérie Pécresse

En Seine-Saint-Denis, les jeunes des cités aident les personnes âgées pendant le confinement

On parle souvent des cités de Seine-Saint-Denis pour évoquer des faits divers, mais on oublie que c’est dans ces mêmes cités que l’on trouve souvent le plus grand élan de solidarité.

De nombreuses personnes âgées, très vulnérables au Covid-19 et ne pouvant se déplacer que difficilement, se retrouvent coincées dans leur appartement. Heureusement, des jeunes se dévouent pour apporter les courses et prendre les risques pour aider ces personnes fragiles.

Un bon état d’esprit, une belle leçon de générosité bien loin des noms de quartier des années 70s que l’on rabâche sans cesse et les titres tape-à-l’oeil pour faire le maximum d’audience.

Surmortalité de plus de 35% en Île-de-France à cause du Covid-19, 6% sur toute la France

En moyenne, les hôpitaux et les collectivités locales ont noté, durant la semaine écoulée, une surmortalité de plus de 35% dans la région Île-de-France. Selon toute vraisemblance, le Coronavirus est en grande partie responsable de cette surmortalité.

Sur la France entière, cette surmortalité est de 6%. Ce qui tend à prouver que le Coronavirus fait bien plus de ravage chez les Franciliens.

L’heure d’été arrive ce dimanche, on va perdre une heure de sommeil !

Le passage à l’heure d’été se déroulera dans la nuit de samedi 28 au dimanche 29 mars 2020. Dans la mesure où nous passerons à l’heure d’été, il faudra avancer d’une heure. Quand il sera 2 heures, il sera en fait 3 heures. Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974.

On perdra donc 1 heure de sommeil. Ce dispositif fait toujours polémique dans la mesure où les résultats sont peu probants et que l’impact de ce changement sur les hommes et les animaux sont difficilement quantifiables.

Les commerçants solidaires avec l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois saturé par le Covid-19

Alors que l’hôpital Ballanger est littéralement submergé par les malades atteints du Coronavirus, des commerçants de la ville font des dons, dont des viennoiseries, pour permettre au personnel et aux patients de se ravitailler. C’est à l’initiative personnelle d’une Aulnaysienne, Chérazade, qui démarche les différents commerçants pour soulager l’établissement. Cette démarche s’adresse aussi pour la Clinique d’Aulnay.

Chérazade a également pu acheter des fruits à prix réduits. Elle sollicite cette démarche pour l’hôpital Ballanger sachant que la clinique est déjà livrée tous les jours.

Un collectif effectue la livraison à l’hôpital, comme hier au service réanimation. Aujourd’hui ce sont les urgences et tous les jours ce collectif espère que cette démarche pourra continuer.

A noter que le réseau social Facebook est utilisé pour solliciter les volontaires et les différents commerçants (livraison pizzas, fruits, boissons, pâtisseries). Chérazade nous informe qu’elle est en lien avec la responsable cadre du service néonatal qui supervise et dispatche dans les unités sauf le week-end d’où l’intrusion acceptée aux urgences.

Source : Chérazade

Déjà 82 morts et près de 700 hospitalisés en Seine-Saint-Denis à cause du Coronavirus

Le Covid-19 continue son inexorable progression dans le département de la Seine-Saint-Denis avec, à ce jour, 82 morts recensés dans les hôpitaux. A cela s’ajoute près de 700 personnes hospitalisées dont une grande partie dans un état grave.

Le Covid-19 continue son inexorable progression dans le département de la Seine-Saint-Denis avec, à ce jour, 82 morts recensés dans les hôpitaux. A cela s’ajoute près de 700 personnes hospitalisées dont une grande partie dans un état grave.

Si le confinement semble respecté en grande partie, le virus continue de se propager ou de se déclarer, celui-ci ne commençant à être perceptible au sein d’une personne contaminée au bout de 6 à 8 jours.

Le pic est prévu ce week-end. Autant que faire se peut, évitez de sortir.

Décès de deux conseillers municipaux à Drancy des suites du corona virus

Chers lecteurs,

Hier, la ville de Drancy, annonçait les décès de Paule Baujour et Brahim Fellah, tous les deux, conseillers municipaux à Drancy.

Aulnay cap se joint à la municipalité de Drancy, et présente toutes ses plus sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches.

A Noter:

Je ne connaissait pas Mr Fellah, en revanche, Je connaissais Paule Baujour.

C’était une amie.

J’ai fait sa connaissance à Drancy, dans le cadre de démonstrations de danses, données sur la ville de Drancy.

Soit, à la Villa Beau Soleil, à la fête de la ville, ou aux différents salons organisés par la ville de Drancy.

Paule était toujours la, elle venait nous voir.

Elle nous achetais une crêpe ou une galette. On se faisait toujours un plaisir de la servir.

Parfois même, dans nos initiations à la danse, elle se joignait à nous, avec beaucoup de plaisir.

Elle était toujours souriante, très chaleureuse.

Je l’ai vu, la dernière fois, au printemps des cultures, il y a un mois environ.

Elle me disait sa fatigue liée à la campagne électorale.

Cette élection, sans surprise, à été gagnée par Mme Lagarde.

A ce moment la, je ne pensais pas qu’elle nous quitterais si vite….La vie est injuste quelquefois.

Paule est donc partie des suites du corona virus.

Paule et moi, avons une amie en commun, celle ci, est en ce moment à l’hôpital.

Elle est atteinte de ce même corona, elle me disait hier, au téléphone, son espoir de guérison.

Cette amie et moi, ainsi que tous mes copains danseurs de Drancy, pleurons notre amie Paule.

On gardera d’elle, sa gaieté, sa joie de vivre, et son éternelle bonne humeur.

Toutes mes pensées vont pour elle et son mari, ainsi qu’a toute sa famille.

Au revoir Paule, tu resteras dans nos coeurs.

Puisse la ville de Drancy, j’ai confiance en Mme Lagarde……

Rendre à ces deux conseillers municipaux, l’hommage qu’ils méritent, quand le confinement sera levé.

Si hommage il y à, Je serai la.

%d blogueurs aiment cette page :