Archives du blog

Deux hommes mis en examen après des coups de feu dans le centre-ville de Saint-Denis

Illustration

Ce n’est pas encore la trêve de Noël, à Saint-Denis. Alors que ces derniers mois, un calme précaire avait semblé s’installer, ces derniers mois, dans la cité des rois de France, trois coups de feu ont retenti dans la nuit du 19 au 20 décembre, à l’intersection des rues Albert-Walter et Auguste-Blanqui, un secteur situé en plein centre-ville, derrière la mairie. Fort heureusement, aucun blessé n’est a priori à déplorer.

« Identifiées, les victimes n’ont pas été touchées physiquement », indique le parquet de Bobigny. S’agit-il de tirs d’intimidation ou de tirs qui auraient manqué leur cible ? À ce stade de l’enquête, il est trop tôt pour le préciser. La police est parvenue à interpeller deux auteurs présumés.

Source et article complet : Le Parisien

12 kilos de cannabis et des armes retrouvés à Drancy

Un trafic de stupéfiants a été mis à jour par les investigations de la police dans la commune de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Deux personnes ont été interpellées, et une enquête est en cours.

Source et article complet : Actu.fr

Un ancien militaire vire manu-militari des squatteurs de son immeuble au Blanc-Mesnil, il est condamné à la prison

Un ancien militaire et sa compagne vivent dans un immeuble du Blanc-Mesnil depuis des années. Cependant, son hall est régulièrement squatté par des jeunes qui font parfois le tapage bien au-delà de 18h, heure du couvre-feu.

Fortement irrité un soir, l’ex militaire descend et confronte 3 jeunes pour qu’ils déguerpissent et laissent la paix aux résidents. L’un des jeunes bandit alors un cutter, qui fait rebrousser chemin au militaire. C’est alors que ce dernier revient avec une arme et tire à deux reprises, à blanc, en direction des fenêtres. Les jeunes s’enfuient, sauf un qui le défie. Mal lui en a pris, le jeune est alors frappé violemment puis déshabillé, en guise d’humiliation.

Le militaire a été interpellé et a été jugé, selon Actu.fr, mardi dernier. Il écopera de 10 mois de prison de 5 avec sursis. Il aura une détention aménagée pour qu’il puisse continuer à travailler. L’histoire ne dit pas si le jeune contrevenant au couvre-feu s’est acquitté de l’amende forfaitaire…

Un dealer drogué armé jusqu’aux dents arrêté par la police à Aulnay-sous-Bois

Illustration

L’interpellation d’un homme qui consommait de la drogue en pleine rue a permis la saisie de plusieurs kilos de cannabis à Aulnay-sous-Bois.

Une patrouille de police a aperçu un homme qui était tranquillement installé dans sa voiture en stationnement vers 14 heures ce mercredi, dans la rue Marco Polo située dans le quartier du Merisier à Aulnay-sous-Bois. Ce dernier était en fait en train de consommer du cannabis. Il a été interpellé puis placé en garde à vue.

Les enquêteurs se sont alors rendus à son domicile situé un peu plus loin dans la rue de Tourville, afin de procéder à une perquisition. Le suspect n’était visiblement pas seulement un consommateur de drogue : quatre kilos de résine de cannabis ont été découverts chez lui, mais également 4700 euros en numéraire. De nombreux billets de 10, 20 et 50 euros.

Les policiers ont également saisi un fusil de chasse et plusieurs cartouches, ainsi qu’une arme de poing de calibre 6,35 mm chez lui. Les investigations se poursuivent.

Source et article complet : Actu17

Booba et son équipe attaqués lors du tournage d’un clip à Aulnay-sous-Bois, des coups de feu tirés et blessés par balles

Ils étaient une quinzaine à vouloir en découdre. Dans la nuit du 20 au 21 août, des individus armés ont débarqué sur le tournage d’un clip de la star du rap Booba, qui se déroulait dans un entrepôt désaffecté d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), selon les informations de nos confrères d’Europe 1, confirmées par RTL. 

Les agresseurs ont ouvert le feu sur un spectateur qui assistait au tournage. Blessé aux jambes, il a été hospitalisé. Deux autres personnes dont le réalisateur du clip ont quant à elles été rouées de coups à l’aide d’une batte de base-ball. Leurs jours ne sont pas en danger mais elles ont également été hospitalisées. Booba avait lui déjà quitté les lieux au moment de l’irruption des suspects et n’a donc pas été touché. 

Aucune interpellation n’a pu avoir lieu sur place, les individus ont réussi à prendre la fuite avant l’arrivée des forces de l’ordre. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny. Une certitude pour le moment selon nos informations, le tournage était parfaitement légal, l’équipe du rappeur ayant eu toutes les autorisations nécessaires.

Source : RTL

Un ex-militaire à Aulnay-sous-Bois condamné pour détention de matériel de guerre

Un ancien soldat d’un régiment du génie a écopé de 6 mois de prison ferme pour avoir été illégalement en possession de matériel de guerre.

Trois policiers pris pour cible par des tirs ce dimanche à Aulnay-sous-Bois

Les trois fonctionnaires effectuaient un contrôle routier lorsque des individus les ont pris pour cible.

Alors qu’ils s’étaient dissimulés derrière un buisson, deux suspects ont utilisé une carabine à plomb pour atteindre les policiers.

Heureusement, il n’y a pas eu de blessés.

Source : Actu17

Plusieurs centaines de munitions retrouvées dans le local « poussettes » d’un immeuble à Aulnay-sous-Bois

En début de semaine, un contrôle des parties communes d’un immeuble d’Aulnay-sous-Bois a permis la saisie de plusieurs centaines de munitions de différents calibres: 38, .44 Magnum, 9mm, 22mm, 45mm. Aucune arme n’a été retrouvée.

Source : SFR News.

Un homme grièvement blessé par balles dans le quartier des Étangs à Aulnay-sous-Bois

armeCet après-midi vers 15h00, un homme a été grièvement blessé par balles aux alentours de l’allée des Roseaux dans le quartier des Etangs.

L’homme a reçu 3 balles. Selon des témoins, des individus sur une moto auraient tiré sur l’homme à 3 reprises, au niveau des jambes.

 

Arme de guerre et drogue saisies place Jupiter à Aulnay-sous-Bois

armeUne homme a été interpellé en possession de 200 grammes de cannabis et d’un couteau de cuisine. En perquisitionnant chez lui, la police a découvert une arme de type Uzi avec un chargeur. Selon Le parisien, une bombe lacrymogène, un gilet pare-balles et un peu plus de 2 500 € en liquide ont été retrouvés.

%d blogueurs aiment cette page :