Archives du blog

Un dealer drogué armé jusqu’aux dents arrêté par la police à Aulnay-sous-Bois

Illustration

L’interpellation d’un homme qui consommait de la drogue en pleine rue a permis la saisie de plusieurs kilos de cannabis à Aulnay-sous-Bois.

Une patrouille de police a aperçu un homme qui était tranquillement installé dans sa voiture en stationnement vers 14 heures ce mercredi, dans la rue Marco Polo située dans le quartier du Merisier à Aulnay-sous-Bois. Ce dernier était en fait en train de consommer du cannabis. Il a été interpellé puis placé en garde à vue.

Les enquêteurs se sont alors rendus à son domicile situé un peu plus loin dans la rue de Tourville, afin de procéder à une perquisition. Le suspect n’était visiblement pas seulement un consommateur de drogue : quatre kilos de résine de cannabis ont été découverts chez lui, mais également 4700 euros en numéraire. De nombreux billets de 10, 20 et 50 euros.

Les policiers ont également saisi un fusil de chasse et plusieurs cartouches, ainsi qu’une arme de poing de calibre 6,35 mm chez lui. Les investigations se poursuivent.

Source et article complet : Actu17

Booba et son équipe attaqués lors du tournage d’un clip à Aulnay-sous-Bois, des coups de feu tirés et blessés par balles

Ils étaient une quinzaine à vouloir en découdre. Dans la nuit du 20 au 21 août, des individus armés ont débarqué sur le tournage d’un clip de la star du rap Booba, qui se déroulait dans un entrepôt désaffecté d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), selon les informations de nos confrères d’Europe 1, confirmées par RTL. 

Les agresseurs ont ouvert le feu sur un spectateur qui assistait au tournage. Blessé aux jambes, il a été hospitalisé. Deux autres personnes dont le réalisateur du clip ont quant à elles été rouées de coups à l’aide d’une batte de base-ball. Leurs jours ne sont pas en danger mais elles ont également été hospitalisées. Booba avait lui déjà quitté les lieux au moment de l’irruption des suspects et n’a donc pas été touché. 

Aucune interpellation n’a pu avoir lieu sur place, les individus ont réussi à prendre la fuite avant l’arrivée des forces de l’ordre. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny. Une certitude pour le moment selon nos informations, le tournage était parfaitement légal, l’équipe du rappeur ayant eu toutes les autorisations nécessaires.

Source : RTL

Un ex-militaire à Aulnay-sous-Bois condamné pour détention de matériel de guerre

Un ancien soldat d’un régiment du génie a écopé de 6 mois de prison ferme pour avoir été illégalement en possession de matériel de guerre.

Trois policiers pris pour cible par des tirs ce dimanche à Aulnay-sous-Bois

Les trois fonctionnaires effectuaient un contrôle routier lorsque des individus les ont pris pour cible.

Alors qu’ils s’étaient dissimulés derrière un buisson, deux suspects ont utilisé une carabine à plomb pour atteindre les policiers.

Heureusement, il n’y a pas eu de blessés.

Source : Actu17

Plusieurs centaines de munitions retrouvées dans le local « poussettes » d’un immeuble à Aulnay-sous-Bois

En début de semaine, un contrôle des parties communes d’un immeuble d’Aulnay-sous-Bois a permis la saisie de plusieurs centaines de munitions de différents calibres: 38, .44 Magnum, 9mm, 22mm, 45mm. Aucune arme n’a été retrouvée.

Source : SFR News.

Un homme grièvement blessé par balles dans le quartier des Étangs à Aulnay-sous-Bois

armeCet après-midi vers 15h00, un homme a été grièvement blessé par balles aux alentours de l’allée des Roseaux dans le quartier des Etangs.

L’homme a reçu 3 balles. Selon des témoins, des individus sur une moto auraient tiré sur l’homme à 3 reprises, au niveau des jambes.

 

Arme de guerre et drogue saisies place Jupiter à Aulnay-sous-Bois

armeUne homme a été interpellé en possession de 200 grammes de cannabis et d’un couteau de cuisine. En perquisitionnant chez lui, la police a découvert une arme de type Uzi avec un chargeur. Selon Le parisien, une bombe lacrymogène, un gilet pare-balles et un peu plus de 2 500 € en liquide ont été retrouvés.

La police attaquée dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois lors de l’arrestation d’un tireur

armeSamedi dernier, nous vous reportions qu’un homme avait été blessé à l’oreille par une balle, un calibre 9 mm apparemment. Finalement, selon Le Parisien, un suspect a été arrêté. Âgé de 28 ans, il avait en sa possession une arme automatique. Il a été appréhendé à proximité du lieu où a été blessé la personne de 32 ans, au niveau de la rue des Lilas.

La police municipale, alertée rapidement, est arrivée sur les lieux vers 4h50. Elle a été accueillie à coups de projectiles. Bilan : un véhicule a été endommagé.

Le suspect n’a eu la vie sauve que par l’intervention de la police : les amis de la victime, une quinzaine d’individus, se sont jetés sur lui alors que les forces de l’ordre ont tenté de le l’embarquer dans un des véhicules de police. Une bombe lacrymogène a été nécessaire pour disperser la foule.

Cela montre à quel point la situation est tendue dans ce quartier.

Un homme blessé à l’oreille par un tir dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois

armeLes faits se sont déroulés à 4h50 dans la cité de Mitry à Aulnay. Un homme a eu la peur de sa vie lorsqu’un projectile a frôlé sa tête. Seule son oreille a été touchée. Le calibre est toujours inconnu selon Le Parisien. Un homme aurait été appréhendé et mis en garde-à-vue.

Aulnay-sous-Bois : le Russe armé interpellé faisait l’objet d’une fiche S

armeRepérés alors qu’ils venaient de commettre plusieurs infractions au Code de la route, trois hommes de nationalité russe, ont été interpellés, dans la nuit de lundi à mardi, à Aulnay-sous-Bois  par des policiers de la Direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP).

Très vite, les fonctionnaires se sont rendu compte qu’une arme de poing était partiellement cachée sous le tapis de sol du véhicule des contrevenants. Aussitôt, les policiers ont récupéré ce pistolet automatique, chargé, avant d’interpeller les trois suspects. Après vérification, un d’entre eux faisait l’objet d’une fiche S, pour Sûreté de l’Etat, pour son appartenance à une organisation mafieuse russophone.

Déjà bien connus des service de police, ces trois ressortissants russes ont été placés en garde à vue dans les locaux du service départemental depolice judiciaire (SDPJ) de Seine-Saint-Denis.

Source : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :