Publicités

Archives du blog

Une famille au tribunal pour des vols de retraités à Aulnay-sous-Bois

Un couple et le frère de l’épouse ont été interpellés en début de semaine. Ils sont soupçonnés d’avoir commis plusieurs vols chez des retraités.

Le vol en famille. C’est ce que les enquêteurs de police du commissariat d’Aulnay-sous-Bois ont mis au jour, en interpellant un couple et le frère de l’épouse, en début de semaine, suite à plusieurs vols de seniors, commis au mois d’août. Ces vols auraient eu lieu, notamment, en présence des jeunes enfants du couple, âgés de 4 et 5 ans.

C’est un retraité de 90 ans, vivant dans un pavillon du centre-ville d’Aulnay-sous-Bois, qui a mis les enquêteurs sur la piste de cette famille. Début août, il s’était fait délester de près de 150 €, berné par une femme qui réclamait un accès aux toilettes pour ses jeunes enfants. Le retraité, qui leur a permis l’accès à ses sanitaires, a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’il s’était fait dérober de l’argent.

Berné une fois mais pas deux. Lorsque deux semaines plus tard, il a reçu la visite de deux policiers qui enquêtaient sur un vol, il a flairé l’entourloupe. Avec des voisins, il a mis les faux policiers en déroute.

L’enquête de voisinage et le visionnage des images de la vidéosurveillance municipale ont mis les enquêteurs, les vrais, sur la piste d’un trio vivant au Blanc-Mesnil. « Ils repéraient leurs victimes au marché d’Aulnay, parmi les plus vulnérables », relate une source proche de l’affaire.

Source : Le Parisien

Publicités

Le créateur d’Homo micro était régulièrement violé par des homophobes dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois

@Le Progrès

C’est un drame personnel qui sert aujourd’hui une cause collective. « Pendant des années j’ai subi des agressions à la cité des 3 000, à Aulnay-sous-Bois, explique Brahim Naït-Balk, créateur d’Homo micro, sur Fréquence Paris Plurielle. J’étais régulièrement violé dans les caves par des homophobes qui refoulaient leur homosexualité. Pour leur échapper, je rentrais chez moi comme un voleur, je changeais d’itinéraire, grimpais des grillages, rasais les murs comme une bête traquée. J’étais condamné au silence pour protéger ma famille. » Lorsqu’il lance cette émission – l’une des premières consacrées à la communauté LGBT – en 2009, il prend la décision de ne plus cacher son homosexualité et s’émancipe sur la bande FM. La parole libère aussi bien l’animateur stigmatisé que ceux qui l’écoutent.

Source et article complet : Télérama

Une policière d’Aulnay-sous-Bois tabassée par un dealer Aulnaysien devant sa fille en Seine-et-Marne

Les faits se sont déroulés à Othis, dans la soirée du mercredi 4 juillet. L’agresseur est un dealer d’Aulnay-sous-Bois, et était accompagné d’un de ses amis.

Une policière d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été rouée de coups ainsi que son conjoint, devant leur fille de 4 ans à Othis (Seine-et-Marne), dans la soirée du mercredi 4 juillet selon les informations de RTL, obtenues auprès d’une source proche de l’enquête.

L’agresseur présumé est connu pour trafic de stupéfiants à Aulnay-sous-Bois, selon la même source. Il était accompagné de l’un de ses amis. Ce dealer avait menacé la gardienne de la paix de s’en prendre à sa famille au cours d’un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois.

La policière a été blessée durant l’agression. Son conjoint a dû être hospitalisé. La police judiciaire de Meaux est en charge de l’enquête. Les deux agresseurs n’ont pas encore été interpellés.

Source : RTL

Coup de pelle et coup de couteau sur un automobiliste à Aulnay-sous-Bois par 5 individus

Un automobiliste a été agressé à Aulnay-sous-Bois et a reçu plusieurs coups, alors que son fils de 3 ans se trouvait dans la voiture. 

Une dame violemment agressée chez elle à Aulnay-sous-Bois par un individu pour un sac à main

Illustration

Malgré le fait que certains se gaussent sur la baisse de la délinquance à Aulnay-sous-Bois, il subsiste quelques personnes qui souffrent du fait de la violence de certain.

Nadia, habitant d’Aulnay, en fait les frais : il y a environ 2 mois, les deux roues arrières de son véhicule ont été dérobées, et les malfrats on laissé retomber la voiture par terre, endommageant les essieux. Plus grave encore, il y a quelques jours, un jeune homme s’est introduit chez elle et l’a agressé dans son jardin alors qu’elle sortait de sa voiture. Elle fut poussée et l’individu s’est saisi de son sac à main. Malgré le choc, Nadia a bien essayé de le retenir… en vain.

Nadia a bien essayé de déposer plainte au commissariat mais ce jour là, il était noir de monde. Au bout de deux heures d’attente, elle abandonna.

Nadia est effondrée, terrorisée : elle a perdu ses papiers, son téléphone et tout son répertoire de contacts, qui contient notamment des numéro de téléphone de professionnels de santé qui suivent son fils malade…

Deux policiers violemment frappés et blessés lors d’un contrôle routier à Aulnay-sous-Bois

Une patrouille de police a été prise à partie lundi soir, lors d’un contrôle routier à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Les policiers circulaient à proximité de la cité du Merisier vers minuit lorsqu’ils sont doublés par une voiture à vive allure. Les fonctionnaires de police décident alors de contrôler le conducteur, qui s’arrête et obtempère. Deux des policiers sortent effectuer le contrôle, un troisième reste à bord du véhicule.

La situation dégénère ensuite rapidement. Plusieurs individus se portent à la hauteur de la voiture et se mêlent au contrôle. Huit individus, cachés derrière un camion surgissent alors sur les fonctionnaires de police et commencent à les frapper.

4 et 6 jours d’ITT

Le policier resté dans la voiture fait usager du lanceur de balles de défense à trois reprises pour repousser les assaillants. D’autres individus surgissent, après les appels à l’aide d’un assaillant interpellé. A nouveau, les policiers font usage à trois reprises du lanceur de balles de défense et d’une grenade de désencerclement. La personne arrêtée a été placée en garde-à-vue au commissariat de Sevran.

Source : BFM TV

Après une bagarre, un habitant d’Aulnay-sous-Bois fonce en voiture vers un groupe de personnes

Illustration

Une bagarre a éclaté dimanche matin entre plusieurs individus devant la boîte de nuit de La Houssaye-en-Brie. Un homme a même foncé sur le trottoir avec sa voiture.

Une grande frayeur pour plusieurs individus et les vigiles de la boîte de nuit Le Victoria. Tôt dimanche matin, un homme a foncé à vive allure avec sa voiture devant l’établissement, près de la gare de La Houssaye-en-Brie. La suite d’un différend entre deux groupes d’individus, sur fond d’alcool, au sein de la discothèque.

Dans la nuit, quatre jeunes d’un premier groupe se font sortir par les videurs, mais ils attendent devant l’établissement jusqu’à 5 heures et la sortie du second groupe. Une bagarre éclate entre huit individus, les vigiles s’interposent. Cependant, l’un des protagonistes n’en démord pas, prend le volant de son véhicule stationné sur le parking et fonce à deux reprises, en montant sur le trottoir, en direction du second groupe. Par chance, sa tentative d’intimidation ne blesse légèrement au genou qu’un vigile.

Il se rend de lui-même à la gendarmerie

Grâce au relevé de la plaque d’immatriculation, la gendarmerie interpelle un premier homme, mardi 20 février, qui s’avère ne pas être le suspect recherché. Dans la foulée, un membre de sa famille se présente de lui-même à la gendarmerie de Mortcerf. Il s’agit d’un habitant d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) âgé de 32 ans. Déféré en comparution immédiate ce mercredi 21 février, il est condamné à dix mois d’emprisonnement, dont quatre avec sursis. Refusant notamment de restituer son permis de conduire, il a aussi écopé d’une amende de 1 000 euros et il a interdiction d’apparaître à La Houssaye-en-Brie durant trois ans.

Source : actu.fr

Violente agression au marché du Galion à Aulnay-sous-Bois dimanche dernier

Le dimanche 11 février, aux alentours de 14h00, un père de famille a été violemment agressé aux abords du marché du Galion à Aulnay-sous-Bois. Selon des sources concordantes, plusieurs personnes ont pris à parti cet homme sans raison apparente. Acte lâche et gratuit ou volonté de voler de l’argent, nous n’avons à l’heure actuelle pas assez d’élément d’information.

Quatre jeunes de 17 ans d’Aulnay-sous-Bois dépouillaient des touristes sur Roissy

Ils écumaient la zone hôtelière de Roissy pour dépouiller les touristes, souvent avec violence. Quatre jeunes de 17 ans originaires d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ont été placés en garde à vue par les gendarmes de la Brigade de Recherche de Montmorency pour une série d’agressions. Trois d’entre eux ont été mis en examen par un juge des enfants de Bobigny ce vendredi. Une enquête qui intervient dans un contexte où les agressions de touristes, notamment chinois, ces derniers mois, ont un impact important au niveau international.

Le couple venu du Panama quitte le restaurant Courte-paille de Roissy. Il est alors 22 h 45. Mais ce 9 janvier dernier, le mari italien et son épouse vénézuélienne, âgés tous deux d’une quarantaine d’années, étaient attendus. Les quatre agresseurs leur foncent dessus, arrachent le sac à main de l’épouse qui est traînée au sol sur plusieurs mètres avant de lâcher prise. Son mari, qui tente d’intervenir, est roué de coup. Une blessure lui occasionnant 15 jours d’ITT. Les quatre agresseurs ont pris la fuite à bord d’une Clio blanche.

Source et article complet : Le Parisien

5 jeunes dont 1 mineur mis en examen pour agression d’un policier à Aulnay-sous-Bois

Après l’affaire du policier agressé qui a secoué une partie de la ville, 5 individus ont été mis en examen. 3 hommes de 18 à 24 ans ont été incarcérés, tandis qu’un autre adulte a été placé sous contrôle judiciaire pour « refus de se soumettre à la prise d’empreintes ».

Un jeune mineur de 14 ans est également dans le collimateur de la justice, pour « rébellion et provocation directe à la rébellion ». Il est a été placé en liberté surveillée.

%d blogueurs aiment cette page :