Publicités

Archives de Catégorie: faits divers

Le bus qui a effroyablement basculé dans un fossé à Aulnay-sous-Bous était poursuivi par des individus

Une jeune femme se trouvait dans le bus 618 lorsque le conducteur a été pris à partie à Sevran par un automobiliste. Pris en chasse par plusieurs voitures, le bus a fini dans le fossé à Aulnay-sous-Bois.

L’accident de bus de la ligne 618 mercredi soir ne doit rien au hasard ni à une banale perte de contrôle. Le chauffeur s’est retrouvé bloqué par trois voitures, suite à un différend de la route.

Le conducteur du bus aurait involontairement coupé la route à l’automobiliste. « Il sortait de son arrêt, indique la société Transdev, lorsqu’il a été pris à partie d’abord verbalement puis physiquement par la poursuite de trois voitures. »

Une passagère a assisté à la scène. « Un automobiliste a interpellé le chauffeur, l’a insulté en lui demandant de descendre du bus, mais le chauffeur a dit qu’il n’avait pas le temps, a fermé sa fenêtre et continué son chemin », raconte cette jeune passagère qui n’est jamais arrivée à destination.

Car l’automobiliste a eu de la suite dans les idées et a poursuivi le bus, sans doute en appelant des amis en renfort. « Le conducteur nous a prévenus qu’il déviait de son itinéraire, et qu’il était obligé de faire un tour en attendant l’arrivée de la sécurité », se souvient la passagère. A bord, à ce moment-là, elle se trouvait avec une femme, un jeune homme et deux autres jeunes filles.

Le bus a fait un détour par les Beaudottes puis vers le Lidl. « Il a dû faire marche arrière et demi-tour pour reprendre le chemin en sens inverse parce qu’une deuxième voiture est arrivée », se souvient la jeune femme, qui s’est retrouvée au Gros Saule.

Elle se souvient qu’une troisième voiture s’est jointe aux poursuivants dont la voiture du départ. « Le bus est monté sur un trottoir puis il s’est retrouvé pris en sandwich, et il a basculé sur le côté », décrit-elle.

Arrivés rue Suzanne Lenglen, à Aulnay-sous-Bois, un projectile a percuté le pare-brise. Ce n’était pas pour autant l’épilogue de la soirée. « Un groupe de garçons est arrivé à la porte et du côté de la fenêtre du chauffeur, en l’insultant et en tapant à la vitre, ils sont entrés, le bus basculait, j’ai eu très peur. » Elle se rappelle qu’un homme disait au chauffeur « descends ! »

Elle se souvient qu’une femme a perdu connaissance. Une autre a demandé aux jeunes de laisser descendre les passagers, ce qu’ils ont fait. « La sécurité est arrivée et ils sont partis en courant ».

Source et article complet : Le Parisien

Publicités

Les surveillants impliqués dans la vidéo humiliante du petit garçon au collège Debussy à Aulnay-sous-Bois suspendus

Selon nos informations, le principal du collège Debussy à Aulnay-sous-Bois aurait suspendu les 4 surveillants impliqués dans la vidéo humiliante du petit garçon. Ce petit garçon que l’on voit pleurer dans différentes photos et dans une vidéo qui a été depuis supprimée est inscrit au sein du dispositif SEGPA.

Y-a-t-il eu un enfant humilié et filmé à son insu au collège Debussy à Aulnay-sous-Bois ?

Des vidéos (aujourd’hui supprimées) ont été postées sur Facebook et Snapchat montrant un jeune garçon en pleurs après ce que l’on comprend être une humiliation par des surveillants au collège Debussy à Aulnay-sous-Bois.

Nous avons contacté directement le Collège Debussy. Si la personne que nous avons eu au bout du fil n’a pas souhaité nous répondre, il semblerait, face à ses hésitations, qu’une instruction est en cours.

De nombreux internautes ont réagi face à cette scène indigne. Le garçon, qui était inscrit au dispositif ULIS, souffre d’un retard selon les informations. Différentes sources indiquent qu’il aurait mis du pain dans son cartable et que les surveillants l’auraient « puni », mais cela n’a pas pu être vérifié.

Dans tous les cas, si les faits sont avérés, les surveillants impliqués devront répondre de leurs actes.

Effroyable accident près du collège Debussy à Aulnay-sous-Bois avec un bus dans le fossé

Ce fut une scène choc : un bus STIF s’est renversé dans un fossé à proximité du collège Debussy à Aulnay-sous-Bois. Il n’y a pas eu de blessé mais la catastrophe a été évitée de justesse.

On ignore la cause de l’accident.

Source : Page #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre

Après la mort de leur fils Johan âgé de 29 ans, ils mettent en cause l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois

Victime d’un malaise alors qu’il travaillait en déplacement à l’aéroport de Roissy, Johan Laversane a été dirigé vers le centre hospitalier d’Aulnay-sous-Bois. Après lui avoir fait passer une prise de sang, l’hôpital l’a laissé repartir. En soirée, il s’est plaint de nouvelles douleurs. Emmené en urgence à l’hôpital de Senlis, puis transféré à Lariboisière (Paris), il est décédé dans la nuit du 1er au 2 juin. Aujourd’hui la famille de Johan veut porter plainte. La famille habite à Airion. Johan était originaire d’Avrechy. Coup du sort : les parents Laversane avaient déjà perdu une fille en début d’année.

Source : viaOccitanie

Coup de pelle et coup de couteau sur un automobiliste à Aulnay-sous-Bois par 5 individus

Un automobiliste a été agressé à Aulnay-sous-Bois et a reçu plusieurs coups, alors que son fils de 3 ans se trouvait dans la voiture. 

4 personnes interpellées suite à un trafic de stupéfiant d’une cité d’Aulnay-sous-Bois vers une école du Val d’Oise

Près de 90 kg de cannabis avaient été saisis dans une école du Val-d’Oise et lors de perquisitions : quatre hommes soupçonnés de participer à un trafic de stupéfiants depuis une cité d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont été mis en examen, a-t-on appris mercredi 13 juin de sources concordantes.

Quatre hommes ont été mis en examen mercredi 13 juin. Ils sont soupçonnés de participer à un trafic de stupéfiants depuis une cité d’Aulnay-sous-Bois. Près de 90 kg de cannabis avaient été saisis dans une école et au cours d’une perquisition.

Source : Ouest-France

Des suspects dans l’assassinat de Dalil lors des affrontements à Aulnay-sous-Bois arrêtés

Deux hommes ont été arrêtés ce mardi matin. Un troisième s’est rendu à la police.

Tôt ce mardi matin à la cité de l’Europe, les policiers ont interpellé deux hommes, suspectés de faire partie des agresseurs de Dalil, 23 ans, poignardé à mort la semaine dernière dans ce quartier. Un troisième s’est rendu de lui-même dans les locaux de la police judiciaire. Le drame s’est noué mardi dernier, dans des circonstances qui restent à éclaircir, lors d’un affrontement entre 80 jeunes de la cité de l’Europe et de la Rose-des-Vents, une cité voisine.

Source : Le Parisien

Terrible accident sur la rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois

@SLAPC

Un carambolage a eu lieu sur la rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois aujourd’hui, à proximité du Vieux-Pays. Cela a engendré un bouchon monstre.

Vitesse excessive, transit important… cette tragédie montre à quel point cette avenue est dangereuse tant pour les automobilistes que les piétons.

Source : #SLAPC

Le jeune homme poignardé mardi lors d’affrontements entre jeunes à Aulnay-sous-Bois est mort

Le jeune homme poignardé mardi lors d’une rixe entre bandes rivales, a succombé à ses blessures ce jeudi.

%d blogueurs aiment cette page :