Archives de Catégorie: faits divers

Mouvement de foule à la gare d’Aulnay-sous-Bois en vidéo !

Un lecteur nous a communiqué la vidéo disponible ci-dessous montrant un mouvement de foule qui aurait eu lieu mercredi dernier dans la gare d’Aulnay-sous-Bois.

Nous n’avons pas pu certifier la véracité de la vidéo mais compte-tenu de la grève et de l’affluence dans la gare, c’est tout à fait plausible.

Les stigmates du terrible incendie au boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Un terrible incendie a eu lieu ce matin au-dessous du magasin Franprix à Aulnay-sous-Bois. Les pompiers sont venus à bout de ce sinistre. L’immeuble porte des stigmates de cet incendie, des analyses sont en cours pour vérifier l’état de la structure.

Terrible incendie dans un immeuble situé au-dessus du Franprix Boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Un terrible incendie a détruit un appartement situé dans un immeuble situé au-dessus du magasin Franprix sur le boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois.

Au moment de la rédaction de cet article nous ignorons s’il y a eu des victimes.

Image #SLAPC

Un brownie «à la javel» servi au McDonald’s O’Parinor à Aulnay-sous-Bois ?

Vidéo

Safia, 24 ans, a porté plainte contre l’enseigne. Elle dit avoir été intoxiquée par un produit servi au McDonald’s du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois.

Au McDonald’s d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le brownie était-il aromatisé… à l’eau de javel ? C’est ce qu’affirme Safia, une cliente de 24 ans, qui a déposé plainte contre l’enseigne américaine, mardi. La jeune femme s’est vue prescrire deux jours d’ITT (incapacité totale de travail) par un médecin des urgences.

« Je ne vais jamais au McDo. Mais ce jour-là, une amie voulait boire un café, on a décidé d’aller à celui du centre commercial O’Parinor », raconte cette élève avocat, qui prépare le barreau. Elle décide de commander un brownie au chocolat. « J’ai croqué et immédiatement senti un goût de javel. J’ai dit à mon amie : Ils abusent de faire le ménage juste à côté, ça sent trop fort ! »

Au McDonald’s d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le brownie était-il aromatisé… à l’eau de javel ? C’est ce qu’affirme Safia, une cliente de 24 ans, qui a déposé plainte contre l’enseigne américaine, mardi. La jeune femme s’est vue prescrire deux jours d’ITT (incapacité totale de travail) par un médecin des urgences.

« Je ne vais jamais au McDo. Mais ce jour-là, une amie voulait boire un café, on a décidé d’aller à celui du centre commercial O’Parinor », raconte cette élève avocat, qui prépare le barreau. Elle décide de commander un brownie au chocolat. « J’ai croqué et immédiatement senti un goût de javel. J’ai dit à mon amie : Ils abusent de faire le ménage juste à côté, ça sent trop fort! »

Mais son amie ne sent rien. « C’est mon brownie qui avait goût de javel! » Safia recrache ce qu’elle peut dans un mouchoir, qu’elle emporte, avec le bout non consommé, au responsable du magasin. « Ils m’ont donné de l’eau, se sont excusés, et ont pris mon numéro qu’ils ont transmis au service consommateur de McDonald’s », raconte encore Safia.

Des nausées, la gorge qui brûle…

Dans la foulée, la jeune femme assure qu’elle s’est sentie mal. « Je suis allée aux urgences. J’avais des nausées, la gorge qui brûle, une réaction allergique sur le torse et le cou », décrit-elle, assurant qu’aujourd’hui encore, elle souffre de « remontées acides ».

Source et article complet : Le Parisien

Le propriétaire du molosse qui a attaqué un policier municipal à Aulnay-sous-Bois estime que son chien a été tué par vengeance

Un policier municipal, mordu par un chien, poursuit le propriétaire, qui, à son tour, dépose une plainte pour « mise à mort volontaire d’un animal domestique ».

Le 18 novembre, vers 17 h 30, la police municipale d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est alertée par un riverain : un pitbull erre dans le quartier et inquiète le voisinage. Quatre agents se présentent au domicile du propriétaire du molosse, classé a priori dans la catégorie 1 des chiens d’attaque. « Le portail du pavillon était ouvert, il faisait nuit, mais deux yeux luisants nous observaient », a raconté au Parisien l’un des policiers.

Le propriétaire du chien, qui a passé quarante-huit heures en garde à vue, est désormais visé par deux plaintes des policiers d’Aulnay : l’une pour « menaces de mort », l’autre pour « violences volontaires ». Mais cet ouvrier de 23 ans conteste formellement la version des agents. « Mon client raconte une tout autre histoire que celle que j’ai pu lire dans la presse », confie au Point son conseil, Me Paul Latouche. Cet avocat vient, à son tour, de déposer une plainte pour « intrusion de personnes dépositaires de l’autorité publique dans un domicile privé » et « mise à mort volontaire d’un animal domestique ».

« Un animal calme et affectueux »

« Le chien en cause n’était pas un pitbull, comme il a été dit, mais un cane corso, animal calme et affectueux qui n’entre en aucune façon dans la catégorie des chiens dangereux », rectifie, « pour commencer », Me Latouche. « Le jour des faits, ajoute-t-il, mon client entend l’animal aboyer dans la cour et constate, depuis sa fenêtre, la présence de plusieurs personnes en uniforme au niveau du portail ; certaines sont cagoulées et munies de lampes torches. Alors qu’il vient à leur rencontre, les policiers ouvrent le portillon. Mon client est formel sur ce point, la porte était verrouillée. »

Comme les policiers l’ont rapporté, le chien bondit sur l’un des agents et le mord au bras. Son maître tente de le maîtriser en l’étranglant puis en le tirant par l’arrière-train. « Sous l’effet du Taser, dont mon client sentira lui aussi l’impulsion, l’animal lâche prise et rebrousse chemin, mais les policiers n’en restent pas là : ils abattent l’animal, qui ne présentait pourtant plus aucun danger », dénonce l’avocat. Une altercation s’ensuit. « Mon client, qui n’avait rien demandé à quiconque et chez qui les policiers s’étaient introduits sans motif valable, croupira deux jours en garde à vue et verra son domicile perquisitionné. »

« Un sentiment de vengeance »

« Aucun texte n’autorise un policier municipal à pénétrer dans un domicile privé sans l’accord de son propriétaire », souligne Me Latouche, qui s’interroge : « Pourquoi la police municipale a-t-elle fait irruption chez mon client alors qu’elle était censée chercher un chien errant ? Pourquoi mon client aurait-il laissé son portail ouvert alors que son chien se trouvait dans le jardin ? Rien ne colle ! » estime-t-il.

Source et article complet : Le Point

Crainte d’une grosse bagarre entre collégiens hier aux alentours du Cap à Aulnay-sous-Bois

Au environs de 17h05 hier vers Le Cap dans le quartier de la rose des vents, plusieurs collégiens des Emmaüs, ainsi que les collégiens de Victor Hugo se sont rassemblés pour une bagarre.

Une lectrice était de passage quand elle a vu plusieurs groupes. Elle demanda à des jeunes quel était l’objectif de cet attroupement, un jeune garçon rétorqua :  » des collégiens des Emmaüs veulent se battre avec les collégiens de Victor Hugo« .

Notre lectrice est sortie de son véhicule et a commencé à disperser les élèves en leurs disant de rentrer chez eux. Certains se sont dispersé,  d’autres ont refusé de partir !

Aux parents, faites attention à vos enfants, car une bagarre entre collégiens peut vite dégénérer !

Un policier municipal à Aulnay-sous-Bois grièvement blessé au bras par un pitbull, le chien a été abattu

Un policier municipal a été mordu par un pitbull ce lundi soir à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et a été grièvement blessé. Ses collègues ont été contraints de faire usage de leurs armes pour neutraliser l’animal qui a été tué.

Les policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois ont été requis vers 17h45 ce lundi par un riverain, pour un chien qui errait dans la rue. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, ils ont sollicité le propriétaire de l’animal et ont tenté de fermer le portail mais le chien a sauté sur l’un des agents raconte Le Parisien. Ce dernier qui s’est protégé le visage, a été violemment mordu au niveau d’un bras.

Ses collègues ont alors frappé le molosse pour tenter de le faire lâcher prise et ont ensuite utilisé un pistolet à impulsion électrique (taser), sans réussite. Face à l’urgence, ils ont ouvert le feu sur le chien qui a été touché à quatre reprises et tué.

Des tirs rendus complexes par le fait que la victime bougeait énormément : le molosse refusait de lâcher le bras de la victime qui tentait de se défaire de cette violente emprise. Les policiers ont donc du agir en faisant attention de ne pas toucher leur collègue attaqué.

Source : Actu17.fr

Décès à cause d’une crise cardiaque en pleine rue à Aulnay-sous-Bois, un pompier héroïque

Aux alentours de 13h00 dimanche dernier sur la route de Bondy près de l’intersection avenue du 14 juillet, un homme âgé marchait tranquillement avec sa femme quand il a eu un malaise.

Un sapeur pompier, seul et qui passait par là, a effectué les premiers gestes de secours. Dans un premier temps, le pompier a allongé le vieil homme par terre sur le côté. Ayant vu que cette personne arrêtait de réagir, le pompier a commencé un massage cardiaque.

Une dizaine de minutes plus tard, c’est un collègue qui arrive avec l’ambulance. Les deux hommes ont alors mis en place les appareils d’assistance respiratoire en continuant le massage cardiaque.

Aux alentours de 13h40, la police arrive sur les lieux et effectue le balisage pour éloigner les badauds. Des draps ont été placés autour de la victime pour éviter que les passants ne voient ce tragique événement.

Peu après, le Samu intervient à son tour. La femme de ce Monsieur pleurait énormément.

Source : témoignage d’un lecteur

Massacre au parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois avec un cygne déchiqueté et une carcasse de moto brûlée

Une lectrice nous fait partager des photos d’horreur du parc Ballanger à Aulnay-sous-Bois avec une carcasse de moto calcinée et des restes d’un cygne apparemment déchiqueté. Que s’est-il passé ? Un canidé a t-il été lâché pour dévorer le cygne ? Que fait une moto calcinée en plein milieu de ce joli parc ?

Est-ce un remake du film Orange Mécanique ou y-a-t-il des individus sadiques capables de s’attaquer à ces animaux magnifiques ?

Vidéo du violent incendie qui a ravagé une station de lavage à O’Parinor Aulnay-sous-Bois

Ce matin, une station de lavage automatique est partie en fumée pour une raison inconnue. Il n’y a pas eu de blessés.

Ci-dessous la vidéo du sinistre :

%d blogueurs aiment cette page :