Archives du blog

Le Colisée, la future salle de 8000 places située à Tremblay-en-France

Porté par le charismatique Maire de la ville François Asensi, le projet Colisée à Tremblay-en-France semble sur de bons rails avec la validation par les élus du conseil territorial de Paris Terres d’envol du lauréat du marché de conception-réalisation retenu par un jury. Le site de ce complexe d’envergure est situé près de l’aéroport de Roissy, au cœur de la ZAC Aérolians. Deux grands espaces seront ainsi offerts aux visiteurs : une grande salle de 7000 places et une salle dite sportive de 1500 places.

La société S-Pass sera en charge de la gestion de cet édifice qui coûtera la bagatelle de 60 millions d’euros. S-Pass exploite une vingtaine de salles dans toute la France comme le zénith de Strasbourg ou le zénith de Rouen. D’autres équipements seront construits autour comme des hôtels et un grand restaurant pour faire de cet espace un lieu de vie. A noter que l’équipe de handball de Tremblay-en-France, qui évolue en 1ère division, devrait évoluer à domicile dans la salle sportive.

Sur le plan politique, le maire d’Aulnay-sous-Bois est favorable au projet quand le maire du Blanc-Mesnil, Thierry Meignen, est contre. Ce dernier évoque une opacité du dossier et redoute pour le territoire de Paris Terre d’Envol un coût  bien plus élevé que les 60 millions d’euros annoncés. Il affirme également que l’ouverture d’une salle de même type au niveau de Paris Porte de la Chapelle va concurrence ce projet.

 

 

Violent crash de voiture à Tremblay-en-France après une course-poursuite avec les policiers

Tout commence cette nuit vers minuit lorsque une patrouille repère une voiture de type Volkswagen Golf 7 sur le périphérique Parisien. Voulant procéder à un contrôle, le conducteur de la voiture prend la fuite et fonce à vive allure avant de rejoindre l’autoroute A1, direction Aulnay-sous-Bois. Prise en chasse par les motards de la police, la voiture prend alors l’A104 avant de sortir à Tremblay-en-France.

Toujours à vive allure, le conducteur perd le contrôle du véhicule et percute un muret. Le véhicule prend feu et les occupants prennent la fuite. Ils ont été rapidement appréhendés et conduits au commissariat du 19ème arrondissement de Paris.

Les policiers d’Aulnay-sous-Bois sauvent un chien prisonnier sur un balcon en train de mourir de froid

©Action Protection Animale

Les policiers du commissariat d’Aulnay-sous-Bois viennent de sauver und chienne de type pitbull d’un appartement de Tremblay-en-France. Prénommée Nina, ce canidé était resté apparemment plusieurs semaines sur le balcon de cette résidence, dans le froid. Le balcon était recouvert d’excrément et le chien semblait complètement apeuré.

Le sol du balcon était recouvert d’excréments et d’urines, Les policiers étaient intervenus suite à une dénonciation anonyme pour trafic de stupéfiants. Les policiers ont en effet retrouvé 100 grammes de drogue dans l’appartement.

Le commissariat d’Aulnay a fait appel à Action protection animale pour prendre soin de la chienne terrorisée, dont les longues griffes et la peau rongée par l’urine montrent qu’elle ne sortait plus probablement depuis des mois.

 Le propriétaire a écopé de 3 mois de prison ferme, ajouté à 10 mois issus d’une peine précédente.

Le variant sud-africain de la Covid-19 aux portes d’Aulnay-sous-Bois !

Ce qui devait arriver arriva : le variant Sud-Africain de la Covid-19 est arrivé en Seine-Saint-Denis, plus précisément dans la ville de Tremblay-en-France. Compte-tenu du bassin de vie relativement identique et des transports avec la ligne 15, il est fort probable que ce variant soit déjà présent dans la ville d’Aulnay.

Le variant Sud-Africain est plus agressif, se propage plus rapidement, et cause plus de décès. Il est à noter que les vaccins sont nettement moins efficaces face à ce variant. Une nouvelle explosion des infections est à craindre !

Aya Nakamura impliquée dans le calvaire de la gérante du restaurant Merci Maman Fast Good

C’est l’histoire d’une fête organisée dans le Val-de-Marne par la célèbre chanteuse Aya Nakamura, artiste d’Aulnay-sous-Bois. Pour le lancement de son nouvel album, la diva Aulnaysienne avait posté sur les réseaux sociaux des images de la fête où les personnes étaient vues sans masque, collées les unes aux autres, en parfaite contradiction avec les préconisations gouvernementales pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Sur ces photos étaient associées le nom « Merci Maman Fast Good », un célèbre restaurant de Tremblay-en-France spécialisé dans la gastronomie Africaine. Géré par Anne-Sophie Egounlety, cet établissement accueille de nombreuses personnalités culturelles et politiques, si bien que ce restaurant était devenu une sorte de repère dans le département. Mais en voyant ces photos associées au restaurant, de nombreux internautes se sont indignés du non-respect du confinement, et ont appelé au boycot de l’établissement. Certains ont même organisé des canulars, commandant des plats sans jamais aller les chercher.

Tout ceci n’était en fait qu’un malentendu : la fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement mais dans une salle dans le Val-de-Marne. La gérante avait préparé les plats à emporter que l’équipe d’Aya Nakamura est venue chercher. La fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement.

Ironie de l’histoire : la gérante a donné gratuitement ces plats à la très célèbre chanteuse en échange d’une publicité sur les réseaux sociaux. Une publicité qui s’est transformée en chemin de croix. L’histoire ne dit pas si Aya Nakamura, qui s’est excusée, dédommagera la gérante…

La ligne 15 sous la peur avec des actes de violence et la traversée de quartiers sensibles

La ligne de la peur. Voici le quotidien de ces chauffeurs de bus qui traversent chaque jour ces zones d’extrêmes tensions.

Ci-dessous une vidéo d’un reportage effectué par nos confrères de IMINEO :

Le Maire de Tremblay-en-France François Asensi contaminé par le Covid-19 et hospitalisé

François Asensi est une figure emblématique de la ville de Tremblay-en-France puis qu’il est Maire depuis 1991. Ancien membre du Parti Communiste et sympathisant du Front de Gauche, il est également élu à Paris Terre d’Envol (conseiller territorial).

Homme politique de premier plan (ancien député), M. Asensi a été atteint par le Coronavirus et est actuellement hospitalisé. Les Tremblaysiens sont certainement très inquiets par l’évolution de l’état de santé de leur Maire.

La rédaction l’avait rencontré il y a quelques années lors de la levée du drapeau Palestinien devant la Mairie de Tremblay-en-France :

On peut voir d’ailleurs le moment solennel de cet acte symbolique dans la mesure où la Palestine n’est pas reconnue, dans ses frontières de 1948, par plusieurs pays de premier plan :

La rédaction lui souhaite un prompt rétablissement.

Le déploiement de la fibre à Aulnay-sous-Bois et à Tremblay-en-France en image

Dans les zones moins denses où les opérateurs déploient la fibre sur leurs fonds propres – en général Orange et SFR – les raccordements ont globalement ralenti cet hiver (409 000 nouvelles lignes éligibles contre 497 000 trois mois plus tôt), mais progressé sur un an. Dans ce périmètre constitué des villes moyennes et des zones périurbaines, les villes les plus gâtées au 1er trimestre se situent aussi en région parisienne. A l’image d’Aulnay-sous-Bois ou Tremblay-en-France, où SFR a procédé à des campagnes d’ouverture massive.

Source : Ariase

Réunion thématique du mouvement En Marche ce soir à Tremblay-en-France

macronRéunion Thématique sur la Santé, En Marche Villepinte, Tremblay en France, Sevran et Aulnay-sous-Bois s’unissent pour une réunion thématique sur la Santé le Mardi 24 Janvier 2017 à Tremblay Cet atelier sera l’occasion d’échanger sur les orientations du plan de transformation concernant le thème de la Santé ces échanges nous permettrons également de mener une réflexion commune afin de contribuer à l’enrichissement de ce plan de transformation .

Mardi 24 Janvier 2017 de 20h00 à 22h30 Espace Jean Férrat – 94 rue Gilbert Berger 93290 Tremblay en France – Salle N 2 – Proche du RER Vert-Galant. 93290 Tremblay-en-France

Jordan Bardella dénonce une réunion politique dans une mosquée de Tremblay-en-France et réclame la dissolution du CCIF

Préfet-TremblayL’incident entre un restaurateur de Tremblay-en-France et deux clientes voilées qui ont été priées de quitter le restaurant sans être servies ne finit pas de provoquer quelques éclaboussures. Ainsi, Jordan Bardella, secrétaire départemental du Front National 93, dénonce la tenue d’une réunion politique dans la mosquée de Tremblay avec le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France), réputé pour ses prises de position contre l’interdiction du port du voile à l’école.

Vous pouvez prendre connaissance du communiqué de M. Bardella, envoyé à la rédaction, en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :