Publicités

Archives de Catégorie: circulation

Municipales à Aulnay-sous-Bois, le défi des embouteillages

A quelques mois des municipales 2020, « le Parisien » se penche sur cinq villes clés de Seine-Saint-Denis et analyse les enjeux de la campagne. Cette semaine, les transports et la voirie.

« Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne, Val-d’Oise, Paris… » Alors qu’il patiente au feu rouge, à l’entrée du carrefour de l’Europe d’Aulnay-sous-Bois, Nolan, sur sa trottinette, égrène les immatriculations des voitures qui roulent à touche-touche autour de ce giratoire.

L’endroit, situé au nord de la ville, est bien connu pour être un cauchemar aux heures de pointe. Avec l’avènement de l’application GPS Waze, des automobilistes de toute l’Île-de-France y sont déroutés quand les autoroutes A1 et A3 sont saturées.

« La terre entière passe par ici, on dirait », rigole Nolan. Ce trentenaire, employé dans le centre commercial O’Parinor tout proche, n’a jamais connu ce rond-point apaisé. « Il y a toujours eu des bouchons aux heures de pointe. Jusque récemment, on mettait 40 minutes pour le traverser. Moi je n’utilise pas de voiture, mais mes parents, régulièrement. C’est souvent un enfer pour eux », développe-t-il.

Source et article complet : Le Parisien

https://www.youtube.com/watch?v=yD5xl1bEU88

Publicités

Stationnement sauvage à Aulnay-sous-Bois : Que fait la police municipale?

Mardi 5 novembre, 11h du matin. Comme chaque jour, stationnement sauvage rue Paul Langevin. Qui peut croire que ces automobilistes cesseront de squatter les trottoirs lorsque sera ouvert le parking Abrioux ? Pourquoi iraient-ils dans un parking payant alors qu’ils peuvent impunément occuper l’espace dévolu aux piétons ?  Que fait la police municipale pour lutter contre ce fléau ? Craint-on de contrarier des électeurs ?

Mais les piétons sont aussi des citoyens qui paient des impôts locaux qui servent entre autres à financer une puissante police municipale. Ils devraient en retour pouvoir jouir du droit de circuler librement sur les trottoirs sans mettre en péril leur sécurité parce qu’ils sont contraints de marcher sur la chaussée !

Le stationnement sauvage affecte certes bien d’autres rues de notre commune. Mais la rue Paul Langevin est véritablement un cas d’école. C’est le plus court chemin pour des centaines d’élèves du collège du Parc et de l’école primaire Jean d’Ormesson, mais aussi de la maternelle du même nom.

Pour les parents, la solution de facilité pour assurer la sécurité des enfants : les conduire en voiture !

Et voilà comment le laxisme municipal face à l’incivisme

de quelques-uns contribue à pourrir la vie des Aulnaysiens !

Source : communiqué Aulnay Environnement

Terrible accident de la route sur l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois avec 4 véhicules détruits

4 véhicules sont violemment entrés en collision au niveau de l’embranchement de l’autoroute A104 et de l’autoroute A1. La voie de droite a été fermée à la circulation en attendant que les véhicules soient retirés de la chaussée.

Un bouchon monstre s’est formé dans le sens Paris->Province à cause de cet accident.

Terrible accident de la route avec une circulation complètement coupée sur l’A3 à Aulnay-sous-Bois

Un accident entre plusieurs voitures s’est produit sur l’A3 à hauteur d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ce mercredi 25 septembre 2019. L’axe a été coupé à la circulation.

L’A3 a été totalement coupée ce mercredi 25 septembre 2019. Un accident entre plusieurs véhicules s’est produit à hauteur d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, à 14h20.

Après le choc entre les véhicules, des débris étaient éparpillés sur toute la chaussée dans le sens A3 vers Paris. La route a donc été fermée en attendant le ramassage de tous les morceaux.

Les automobilistes sont donc obligés de passer par la RN2 (Sortie n°06a).

Source : Actu.fr

Enormes perturbations sur les lignes de bus CIF KEOLIS

17/09/2019

FORTES PERTURBATIONS SUR LES LIGNES 1 3A 3B 3S 15 16 17 18 19 21 23 24 40 43 44 45 71 349 TBUS 1 TBUS 2 TBUS 3

Trafic fortement perturbé sur le secteur Tremblay/Mitry. Seules les lignes 22, 116 et 171 circulent normalement

Veuillez nous en excuser.

Source: https://www.keolis-cif.com/

La rédaction d’Aulnay cap conseille aux usagers, de ne pas attendre les bus et de partir à pied.

Ceci parce que les bus, lorsqu’ils arrivent sont bondés, toute montée ou descente est difficile, vaut mieux, partir à pied, d’autantqu’il fait beau…profitez en, ça ne va pas durer.

Ateliers sur la circulation autour du vélo

Cet automne, l’étude sur le plan de circulation entre dans une nouvelle phase avec la mise en place d’ateliers sur les circulations douces.

Inscrivez-vous jusqu’au 20 septembre pour participer aux groupes de travail !

 Objectif : développer et faciliter la pratique du vélo à Aulnay

 

 

INFO CIRCULATION: Du 5 au 23 août 2019, , l’A104 extérieure sera fermée à la circulation

[INFO CIRCULATION]

Du 5 au 23 août 2019, l’A104 extérieure sera fermée à la circulation entre la RN2 et l’A1 en raison de travaux de réfection de la chaussée.

La circulation sera déviée via Aulnay-sous-Bois. Prévoir un allongement de parcours et une importante circulation autour de la RN2, de la D401 et de la D40.

Des chauffards ne respectent pas le sens de circulation rue de Toulouse à Aulnay-sous-Bois

Une lectrice nous informe qu’elle emprunte régulièrement la rue de Toulouse à Aulnay-sous-Bois et qu’elle se retrouve face à des conducteurs qui empruntent le sens interdit. Rien que la semaine dernière, 3 chauffards ont volontairement enfreint le code de la route à la suite. Mécontente de ce comportement, notre lectrice nous informe également avoir été insultée.

C’est une situation préoccupante car la police ne semble pas présente sur le terrain pour faire respecter le sens de circulation et qu’une école maternelle se trouve juste à côté.

Circulation différenciée en Ile-de-France : Je vais rouler quand même affirme un artisan d’Aulnay-sous-Bois !

Parmi les personnes les plus impactées par la mesure de restriction de circulation, ce mercredi, les artisans et… les habitants de Seine-Saint-Denis qui figurent parmi les plus gros possesseurs de « vieux » diesel.

« Les Crit’Air 3 aussi vous êtes sûr ? » Au volant de son vieil utilitaire, cet artisan du bâtiment a du mal à y croire. « Je sais que les 4 et les 5 seront interdits dans Paris en juillet. Mais là, j’ai pas le choix, je vais rouler quand même », avoue Sidi, en chargeant son fourgon diesel devant un magasin de bricolage du 15e arrondissement.

Interdire aux Crit’Air 3 de rouler, ce mercredi, pour limiter la pollution à l’ozone, « c’est une mesure couperet, qui touche directement les commerçants, les livreurs et les artisans les plus modestes, du jour au lendemain », regrette Bernard Cohen Haddad, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de Paris Ile-de-France.

« Nous sommes mis devant le fait accompli. Je demande une tolérance pour les véhicules professionnels. Bien sûr, on partage l’inquiétude face à la pollution. Mais il n’y a pour l’instant pas d’alternative. Il n’y aucun système de location d’utilitaires propres par exemple. Comment on fait pour s’approcher de la capitale ? Il faut arrêter la politique de la canonnière et privilégier l’accompagnement. »

La Seine-Saint-Denis particulièrement touchée

Outre les artisans, les habitants d’un département francilien seront très impactés : selon les chiffres de AAAdata, spécialiste de la donnée automobile, 70 % des voitures immatriculées 93 seront interdites de rouler ce mercredi. Viennent ensuite les départements de Seine-et-Marne et du Val-d’Oise. Dans les Hauts-de-Seine, seules 48 % des véhicules seraient concernés par l’interdiction.

« Ah bon, je ne peux pas prendre ma voiture mercredi ? » interroge Milord* totalement interloqué, au volant d’une Peugeot break diesel de 2004, à la sortie d’une station-service à Saint-Ouen. Il vit à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et travaille à Paris comme chauffeur-livreur. « Moi, j’ai besoin de ma voiture pour aller travailler », insiste ce quinquagénaire qui tombe des nues et n’envisage pas une seconde l’alternative des transports en commun.

Source et article complet : Le Parisien

Le stationnement anarchique au Gros Saule à Aulnay-sous-Bois met en danger de mort les piétons

Une lectrice qui habite le quartier du Gros Saule nous informe d’une situation préoccupante devant la pharmacie et boulangerie du quartier. En effet, des véhicules sont stationnés sur des endroits non réglementés, incitant les piétons à emprunter la route et se mettre ainsi en danger.

A cet endroit, on voit de nombreuses mamans avec poussette obligées de traverser la route ou de marcher sur celle-ci pour se rendre à la pharmacie ou à la boulangerie. Il est pourtant si simple de se garer sur les parkings prévus à cet effet à quelques mètres…

%d blogueurs aiment cette page :