Archives du blog

Stationnement sauvage rue de Rome à Aulnay-sous-Bois : De plus en plus fort !

Trottoirs complètement envahis par des véhicules de gros calibre hier soir sur toute la longueur de la rue de Rome et à l’angle très accidentogène de l’avenue de Nonneville.

Importante réunion à l’Auberge des Saints Pères ce soir là, mais on ne peut décemment pas imaginer que des membres du Conseil Municipal soient impliqués dans cette innommable incivilité.

(Pour information : rien n’a changé sur les trottoirs de l’avenue Paul Langevin).

Source : communiqué Aulnay Environnement

Stationnement sauvage à Aulnay-sous-Bois : Que fait la police municipale?

Mardi 5 novembre, 11h du matin. Comme chaque jour, stationnement sauvage rue Paul Langevin. Qui peut croire que ces automobilistes cesseront de squatter les trottoirs lorsque sera ouvert le parking Abrioux ? Pourquoi iraient-ils dans un parking payant alors qu’ils peuvent impunément occuper l’espace dévolu aux piétons ?  Que fait la police municipale pour lutter contre ce fléau ? Craint-on de contrarier des électeurs ?

Mais les piétons sont aussi des citoyens qui paient des impôts locaux qui servent entre autres à financer une puissante police municipale. Ils devraient en retour pouvoir jouir du droit de circuler librement sur les trottoirs sans mettre en péril leur sécurité parce qu’ils sont contraints de marcher sur la chaussée !

Le stationnement sauvage affecte certes bien d’autres rues de notre commune. Mais la rue Paul Langevin est véritablement un cas d’école. C’est le plus court chemin pour des centaines d’élèves du collège du Parc et de l’école primaire Jean d’Ormesson, mais aussi de la maternelle du même nom.

Pour les parents, la solution de facilité pour assurer la sécurité des enfants : les conduire en voiture !

Et voilà comment le laxisme municipal face à l’incivisme

de quelques-uns contribue à pourrir la vie des Aulnaysiens !

Source : communiqué Aulnay Environnement

Stationnement étrange rue Alfred Sisley à Aulnay-sous-Bois

Décidément certaines personnes sont fâchées avec leur manière de se garer. Un lecteur nous informe qu’un dimanche, au niveau de la rue Alfred Sisley, un véhicule s’est garé de manière anarchique. Il était pourtant si simple de se garer normalement…

Le stationnement anarchique au Gros Saule à Aulnay-sous-Bois met en danger de mort les piétons

Une lectrice qui habite le quartier du Gros Saule nous informe d’une situation préoccupante devant la pharmacie et boulangerie du quartier. En effet, des véhicules sont stationnés sur des endroits non réglementés, incitant les piétons à emprunter la route et se mettre ainsi en danger.

A cet endroit, on voit de nombreuses mamans avec poussette obligées de traverser la route ou de marcher sur celle-ci pour se rendre à la pharmacie ou à la boulangerie. Il est pourtant si simple de se garer sur les parkings prévus à cet effet à quelques mètres…

La police municipale d’Aulnay-sous-Bois appelée pour faire dégager un camion stationné n’importe comment

Un camion s’était arrêté devant le passage piétons du lycée l’Espérance à Aulnay-sous-Bois, empêchant toute circulation et gênant les piétons. Une lectrice a tenté de raisonner le chauffeur qui n’a rien voulu savoir.

Heureusement la police municipale est intervenue rapidement pour faire dégager le malotru.

Source : lectrice du site Aunaycap

Le stationnement automobile : pourquoi au Blanc-Mesnil et pas à Aulnay-sous-Bois ?

Aujourd’hui pratiquement tous les automobilistes aulnaysiens, et d’autres bien entendu se plaignent des difficultés à se stationner entre autres dans les zones pavillonnaires, phénomène relativement récent de ces dernières années , ainsi que l’indique fort justement la page du magazine municipal du Blanc Mesnil :

  • Saturation du stationnement dans les zones pavillonnaires
  • Les voitures ventouses
  • Les marchands de sommeil avec la multiplication de logements dans les pavillons
  • Les camionnettes garées des professionnels

Et ce qui n’est pas peut être pas dit, les propriétaires eux-mêmes qui ne rentrent pas leur voiture chez eux…,  mais qui s’en plaignent pourtant.

Or comment comprendre les décisions certainement efficaces puisque testées de la ville du Blanc Mesnil alors qu’à Aulnay, on parle, on réfléchit,  on se réunit , on étudie, on promet et…toujours rien dans ce sens, aucune mesure mise en place après plusieurs années de réflexions :

  • Soit nous sommes en face de responsables d’Aulnay peut être inaptes à gérer ce problème malgré :

« La ville améliore votre cadre de vie »

  • Soit nous sommes en face d’une frilosité des élus et du Maire d’Aulnay qui n’osent pas prendre des décisions peut être courageuses comme le Maire du Blanc Mesnil, les élus du Blanc Mesnil seraient-ils plus énergiques ?

 

Très dommage car cela serait enfin une solution définitive et efficace, alors que même les habitants s’en plaignent sans pour cela faire l’effort nécessaire. Devant de telles réticences, l’exemple du Maire de Blanc Mesnil ne peut qu’être louée!

Tiens, deux majorités pourtant PR…pas sur la même longueur d’onde , des options divergentes?

Ne faut-il pas de temps à autres regarder ce qui fonctionne bien ailleurs et moins chez soi … ?

A bon entendeur….

Source : Contribution d’un contribuable automobiliste (bien entendu)

Mais pourquoi se gare t-on n’importe comment à Aulnay-sous-Bois ?

S’il est vrai qu’il n’est pas évident de se garer à Aulnay-sous-Bois notamment dans le centre-gare et à proximité du boulevard de Strasbourg, il est toujours possible de récupérer un emplacement libre – et gratuit – dans l’une des nombreuses rues pavillonnaires du sud de la ville.

Et pourtant, beaucoup encore mettent leur voiture sur un emplacement non autorisé, pour gagner quelques mètres et éviter de la marche pourtant bénéfique. Est-ce par paresse ou par manque de temps que certains conducteurs se montrent si peu scrupuleux ?

L’ancien élu en charge des transports (PS) Bruno Defait a pris une photo récemment montrant à quel point certains automobilistes adoptaient une attitude peu scrupuleuse notamment vis-à-vis des piétons.

Les services municipaux d’Aulnay-sous-Bois procèdent à un curieux marquage au sol rue Paul Langevin

Le 21 bis Rue Paul Langevin à Aulnay-sous-Bois accueillait le centre « Alzheimer de jour« , lequel se trouve désormais au Boulevard de Gourgues près de Résidence Camille Saint-Saens.
Une place de stationnement alternée était réservée aux ambulances venant déposer et reprendre les patients. Aujourd’hui les services municipaux sont venus procéder au marquage au sol .
Est-ce bien nécessaire ?  Le 21 bis accueille aujourd’hui un cabinet de consultation de gynécologues.
Source : message de Jean-Louis que nous remercions

Un panneau de stationnement PMR déboulonné avenue du Gros Peuplier à Aulnay-sous-Bois

A l’angle de l’avenue du Gros Peuplier au numéro 16 et de l’avenue Paul Langevin, le panneau « Arrêt Interdit » de la place de stationnement pour PMR (Personne à Mobilité Réduite) se trouve au pied du poteau sur lequel il était fixé.

Espérons que ce panneau puisse retrouver sa place au plus tôt.

Source : contribution externe

Une voiture de la flotte de ville d’Aulnay-sous-Bois stationnée dans un endroit interdit ?

On dit souvent que c’est d’en haut que l’exemple doit être donné. Et pourtant, il y aurait tant à dire selon certains notamment à Aulnay-sous-Bois. Un lecteur nous a adressé la photo ci-contre montrant une voiture avec le logo de la ville d’Aulnay-sous-Bois stationnée sur un trottoir marqué d’une ligne jaune.

Sauf si le code de la route a changé, il est interdit de stationner sur un trottoir marqué de cette couleur. De plus, à voir le stationnement, les piétons auront une grande difficulté pour marcher sur le trottoir, notamment avec une poussette ou un landau.

Pourtant, il existe des places de stationnement, il suffit juste de faire quelques centaines de mètres. La marche n’a jamais tué personne…

 

%d blogueurs aiment cette page :