Publicités

Archives de Catégorie: Associations

Fête foraine à Aulnay-sous-Bois, un paradis ludique pour les enfants

La rédaction d’Aulnay cap est allé faire un petit reportage sur la fête foraine d’Aulnay-Sous-Bois.

Cette fête se tient à la ferme du vieux pays d’Aulnay-Sous-Bois, elle est ouverte les :

mercredi, jeudi , dimanche de 13 heures à 20 heures// vendredi, samedi de 13 heures à 21 heures.

et se tient jusqu’à ce dimanche 27 août 2017.

Au programme:

  • Laser games
  • Palais du rire
  • Fantaisie train
  • Chaises volantes
  • Tir élastiques
  • Brumisateurs
  • Structures gonflables pour les touts petits

(Activités gratuites, carte d’accès aux activités à retirer sur place)

Une petite faim??? glaces, crêpes, sandwichs, boissons vous seront proposées par les associations de la ville.

Ci dessous, notre vidéo:

Publicités

Fête foraine à la ferme du vieux pays d’Aulnay-Sous-Bois du 14 au 27 aoùt 2017

 Une fête foraine est organisée à la ferme du vieux pays d’Aulnay-Sous-Bois, rue Jacques Duclos, du 14 au 27 août 2017.

Ouverture les : mardi, mercredi, jeudi et dimanche de 13 h à 20 h, Les vendredi et samedi de 13 h à 21 h.

Fermeture le lundi 21 août 2017.

Activités gratuites, carte d’accès à retirer sur place.

Une petite faim?? Glaces, crêpes, sandwichs, boissons vous sont proposées par les associations de la ville.

 

Au programme:

.Laser games

.palais du rire

.Fantaisie train

.Chaises volantes

.Trampoline 6 pistes

.Tir élastiques

.Brumisateurs

.structures gonflables pour les touts petits

 

Des nouvelles de l’association Aulnay Environnement

Depuis un an, notre association a multiplié les initiatives (tracts, pétition, prise de parole dans les réunions publiques) pour dénoncer le projet de notre Maire de transformer le sous-sol de la place Jean-Claude ABRIOUX (ex Camélinat) en un parking payant à deux niveaux.

Nous sommes favorables à une place sans voitures avec dans son centre une fontaine mais nous voulons le maintien des tilleuls qu’un parking souterrain condamnera sans appel. Nous pensons que la population doit être associée aux projets d’amélioration de la place dans le cadre d’une concertation véritable.

La meilleure solution, autant pour les finances de la commune que pour la sécurité des écoliers et collégiens est la création d’un parking en silo derrière la façade de l’ancienne perception, ou encore avec une nouvelle façade végétalisée.

Ces propositions n’ont pas été entendues ni prises en compte par la municipalité. C’est pourquoi nous faisons appel à vous, soucieux de conserver à notre ville son caractère pavillonnaire et arboré, et de préserver un cadre et une qualité de vie bien maltraités par une politique d’urbanisme brutal.

Pour vous informer et échanger, nous vous donnons rendez-vous

  Samedi 9 Septembre 2017 De 10h à 17h

Sur notre stand du FORUM des Associations (Ferme du vieux pays).

Pour soutenir cette action venez manifester

Samedi 16 Septembre 2017  de 11H à 12H

Place Jean-Claude ABRIOUX (ex CAMELINAT) avec vos amis et voisins.            

Aulnay a besoin de vous !

Source : communiqué Aulnay Environnement

Le saccage du Jardin du Triangle de Gonesse, emblème de la lutte contre Europacity

C’est avec effarement et consternation que le Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG) a constaté samedi 5 août, le saccage des cultures de courgettes, pommes de terre, potirons, citrouilles, tomates etc. semés et plantés le 21 mai 2017 lors de la manifestation qui dénonçait le projet pharaonique EuropaCity d’Auchan-Wanda. 

Il n’y a pas eu vol, mais un véritable saccage des plantations par arrachage des légumes pas encore matures dans le but de détruire une ressource alimentaire sans aucun respect pour la nourriture, pour l’agriculture, pour la terre.

Comment une action non violente : semer et planter, peut-elle susciter un tel déchaînement de haine ?  Ont-ils voulu éviter que les opposants au bétonnage du Triangle de Gonesse servent la soupe aux soutiens d’EuropaCity, comme l’ont fait ceux contre le Village Decathlon de Saint-Jean de Braye près d’Orléans dans l’excellent documentaire « Et pour quelques hectares de plus ? » diffusé fin 2016 ? Une chose est sûre, il s’agit d’une tentative pour empêcher l’émergence de toute alternative au désastreux projet EuropaCity.

Le moment d’émotion et de colère passé, le CPTG affirme sa détermination à poursuivre sa lutte et à porter un véritable projet afin que les terres agricoles du Triangle de Gonesse ne soient pas détruites, qu’elles restent cultivables et répondent aux besoins d’une alimentation de qualité, saine, non polluée pour la population de l’Ile de France.

Cela ne nous empêchera pas de prendre de nouvelles initiatives à l’automne et de faire des soupes au potiron, patates avec les quelques légumes que nous pourrons encore sauver ! 

Source : communiqué du Collectif pour le Triangle de Gonesse

Lettre ouverte d’Aulnay Environnement à Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois

Monsieur le Maire,

Vous avez pour projet de « réhabiliter » l’ex place Camélinat que vous avez rebaptisée « Jean-Claude Abrioux » et la rendre aux piétons en y interdisant le stationnement des automobiles. C’est une bonne idée.

Vous voulez creuser sous la place pour y installer un parking souterrain. C’est une très mauvaise idée.

  • Cela perturbera l’écoulement d’une nappe phréatique très peu profonde dans cette partie de la commune et affectera toutes les constructions environnantes.
  • Cela entraînera la destruction des tilleuls qui ont encore devant eux plusieurs siècles d’espérance de vie, qui sont un des ornements de la place et une source de fraîcheur en période de chaleur.
  • Cela coûtera très cher : 5 millions d’Euros sur le budget de la commune.

Or vous le savez, le nouveau gouvernement va demander de nouveaux efforts financiers aux collectivités, 11 milliards d’euros sur les 50 milliards d’économies publiques prévues sur 2015-2017, sous la forme d’une baisse des concours financiers que leur verse l’État.

L’association des maires de France vient d’alarmer le gouvernement qui va leur imposer de faire des « arbitrages douloureux entre les services rendus aux populations, y compris les plus fragiles, et une diminution massive de leurs investissements. »

Nous vous prions instamment de faire le bon choix : renoncer à un investissement inutilement coûteux plutôt qu’aux services rendus à la population.

 On peut renoncer au parking souterrain sans abandonner l’idée de libérer de la place.

  • Un investissement moins coûteux est possible : la transformation de l’ancienne perception de la Rue des Écoles en parking à trois niveaux, qui pourra contenir autant  de véhicules, sinon plus, que la place. Ce parking peut être construit sans détruire une façade typique des années 30 et sans défigurer le quartier. Les architectes ont démontré qu’ils sont capables de reconstruire en conservant une façade.
  • Ce choix aurait l’immense avantage de faire entrer et sortir les véhicules loin du passage des enfants du collège et des écoles maternelles et élémentaires qui vont être installées dans l’ancienne annexe Barrault. Aménager les accès d’un parking souterrain en pleine zone de passage de centaines d’enfants est une aberration.

Choisir cette solution alternative aura donc de multiples avantages : elle contribuera à préserver l’équilibre financier de la commune et la sécurité de nos enfants.

Il faudrait saisir l’occasion de ces nouvelles contraintes budgétaires pour consulter la population du quartier, riverains et parents d’élèves, ce qui n’a jamais été fait, malgré la pétition que nous vous avons présentée.  Les conseils de quartier doivent fonctionner comme une institution démocratique, et non plus comme une sorte de conférence de presse où les représentants de la municipalité sont seuls maîtres du débat, refusent le micro aux contradicteurs et tournent en ridicule les défenseurs d’un projet alternatif.

Ainsi vous pourrez faire de l’aménagement de la place J-C Abrioux une vitrine  positive de votre mandature.

Source : communiqué Aulnay Environnement

Grave revers financier pour Wanda, défaite judiciaire de Val Tolosa : avis de gros temps sur EuropaCity

Deux semaines après les critiques formulées par Nicolas Hulot contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse et une semaine après le revers subi par la candidature du Val d’Oise à l’accueil du Village global de l’Exposition universelle 2025, les nuages s’accumulent au-dessus du projet de centre commercial et de loisirs EuropaCity. Le groupe d’immobilier et de loisirs chinois Dalian Wanda, présenté par le groupe Auchan comme un partenaire technique et financier qui devait crédibiliser son projet de centre commercial et de loisirs géant, rencontre depuis quelques semaines une série de graves difficultés. 

Wanda avait pourtant bénéficié du soutien des plus hautes instances de l’Etat : en février 2016, son PDG Wang Jianlin avait été reçu en compagnie de Vianney Mulliez par le président Hollande en personne. Mais depuis fin juin 2017, la société est visée par une enquête du régulateur bancaire chinois, inquiet de son énorme endettement lié à une boulimie d’acquisitions. Lundi 17 juillet 2017, des médias ont annoncé que le gouvernement chinois voulait sanctionner Wanda pour avoir violé la réglementation sur les investissements à l’étranger, en lui interdisant de consentir de nouveaux prêts à ses acquisitions hors de Chine. La direction du groupe a annoncé le 10 juillet 2017 la cession de 91 % du capital de ses treize projets de parcs d’attractions, dont trois seulement sont déjà ouverts, et de l’essentiel de ses hôtels – 76 sur les 102 qu’il possède.

A ces déconvenues financières s’ajoutent des déboires commerciaux. Après avoir été obligé de fermer en juillet 2016 son parc à thème de Wuhan (centre de la Chine) pour fréquentation insuffisante, Wanda rencontre le même problème avec le parc d’attractions Wanda City inauguré en mai 2016 à Nanchang : au cours des sept premiers mois il n’a attiré que 1,3 million de visiteurs, pour dix millions attendus sur l’année. Ces échecs à répétition se doublent d’un manque de fiabilité financière du groupe : ainsi en mars 2017, il s’était révélé incapable d’honorer un paiement d’un milliard de dollars pour acquérir aux Etats-Unis la société Dick Clark Productions, qui produit la cérémonie des Golden Globes.

Alors que La Belle Etoile, filiale du groupe Auchan qui porte le projet EuropaCity, affirme vouloir « mettre en œuvre une concertation qui permette au public (…) d’avoir accès à une information actualisée sur le projet et ses différentes étapes », le moment est venu de fournir une information claire et transparente sur l’implication de Wanda, partenaire désormais bien fragile d’Auchan dans le projet EuropaCity.

En France l’horizon s’assombrit pour les projets de centres commerciaux géants. Ainsi le 13 juillet dernier la cour administrative d’appel de Bordeaux a affirmé que le projet Val Tolosa, qui prévoit de bétonner 44 hectares de terres abritant des espèces protégées, allait à l’encontre du schéma de cohérence territoriale de l’agglomération de Toulouse. Pour le juge administratif, l’intérêt économique et social du projet n’a pas été sérieusement démontré.

De telles critiques s’appliquent aussi à l’OVNI immobilier EuropaCity, qui tente de se poser sur les champs fertiles de la plaine de France, méprisant les engagements internationaux de la France pour lutter contre le changement climatique et niant les véritables besoins des Franciliens. « Alors que Disneyland Paris connaît une importante baisse de fréquentation et un déficit record, l’Ile de France n’a pas besoin d’un parc d’attractions supplémentaire.Pour les 700 hectares du Triangle de Gonesse, les citoyens sont en droit d’exiger un projet qui crée des emplois pérennes et qui protège un patrimoine agricole unique en Europe », déclare Bernard Loup, président du Collectif Pour le Triangle de Gonesse.

Source : communiqué Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Aulnay Environnement demande de revoir le projet d’aménagement de la place Jean-Claude Abrioux

Aulnay Environnement souhaite installer un parking aérien paysager en lieu et place de l’ancienne trésorerie, mais aussi éviter le parking souterrain envisagé par la municipalité, car cela pourrait avoir des conséquences graves sur les bâtiments alentours.

Tout le détail dans une lettre adressée au Maire accessible en cliquant sur l’image ci-contre.

Bal des pompiers à Aulnay-Sous-Bois

Le centre de secours Pompiers, vous convient au traditionnel

bal des pompiers

Rendez vous, ce soir, dès 21 h,  à la ferme du vieux-pays d’Aulnay-Sous-Bois, située rue Jacques Duclos.

Entrée libre.

Source: Ville d’Aulnay.

Programme des festivités du 14 juillet 2017 à Aulnay-sous-Bois

Bruno Beschizza : Maire d’Aulnay-Sous-Bois; conseiller régional d’Ile de France; chevalier de l’ordre national du mérite

Alain Ramadier: Adjoint au maire; député de la seine-saint-Denis

Séverine Maroun: 1ere adjointe au maire; conseillère départementale

Maryvonne Montembault: adjointe au maire chargée des anciens combattants

Jocelyne Nicot: conseillère municipale chargée de la citoyenneté

Le conseil municipal

ont le plaisir de vous convier aux cérémonies et festivités du 14 juillet.

Au programme : 

10 h 30: Célébration de la fête nationale place de la république.

11 h : Remise des diplômes de la citoyenneté française aux résidents aulnaysiens dans les salons de l’hôtel de ville.

12 H : Cocktail

23 h : Feu d’artifice au parc Robert Ballanger

Entrée public: face à la rue Paul Gauguin

Parking public: rue Alain Mimoun

Retour sur la nuit des églises avec la chorale « MA VOIX »

Samedi dernier, avait lieu la nuit des églises, en l’Eglise Saint Sulpice d’Aulnay-Sous-Bois.

Notre rédaction vous offre, ce dimanche, une vidéo de la chorale « MA VOIX ».

Un grand moment, tendez l’oreille, c’est sublime.

Bon Dimanche!!

%d blogueurs aiment cette page :