Publicités

Archives de Catégorie: Environnement

Journal du Web Aulnaysien n°5

Découvrez le cinquième numéro du Journal du Web aulnaysien !

JW5 A

Ce mois-ci, le journal du Web s’est installé au Nouveau cap

Au sommaire :

• La théma du JW : A la découverte de l’École municipale des sports
• L’invité du JW : Paulo MARQUES adjoint à la vie associative et aux relations internationales qui répondra à nos questions.
• Suivi d’un Késako sur l’utilisation de la boîte à livres.
• Lumière sur … avec Saïd TAGHMAOUI et de Steve TIENTCHEU deux acteurs Aulnaysiens.

Publicités

Programme du mois de février 2018 de la Maison de l’Environnement d’Aulnay-sous-Bois

Vous pouvez découvrir le programme complet de la Maison de l’Environnement d’Aulnay-sous-Bois du mois de février 2018 en cliquant ici.

Le programme du mois de janvier 2018 de la Maison de l’Environnement d’Aulnay-sous-Bois

Vous pouvez découvrir le programme de la Maison de l’Environnement d’Aulnay du mois de janvier en cliquant ici. De nombreux ateliers sont au programme.

Aulnay Environnement s’indigne de l’abattage des arbres route de Bondy à Aulnay-sous-Bois

Aulnay Environnement a été ces derniers jours contacté à propos de l’abattage imminent ou déjà en cours de platanes sur le boulevard Lefèvre, route de Bondy et avenue Jean Jaurès.

Il faut bien distinguer le cas de ces platanes de celui des tilleuls de l’ex-place Camélinat. Si trois arbres y sont en effet mal en point, tous les autres sont en bonne santé. Lorsque nous protestons contre l’abattage de ces arbres, c’est qu’il est imposé par un projet de parking souterrain dont nous avons dénoncé tous les aspects négatifs en proposant une solution alternative, critique et proposition qui n’ont à ce jour reçu aucune réponse si ce n’est la dérision et une forme de mépris.

Beaucoup d’autres arbres seront abattus le long de l’ex-nationale 2. Mais il s’agit là d’un projet bénéfique à terme pour tous les Aulnaysiens, la réalisation de la ligne 16 du métro. Chaque fois que l’intérêt général est en jeu, nous sommes conscients qu’il faut se résigner à des décisions douloureuses.

Il en est ainsi des abattages en cours. Le responsable des services municipaux nous a indiqué que les arbres concernés sont atteints par un parasite contre lequel il n’y a pas de remède, qu’ils peuvent présenter un danger,  et qu’ils seront remplacés dès le printemps prochain par des essences moins vulnérables, charmes ou prunus.

Une page d’Oxygène a certes été consacrée à ce problème dans le numéro de septembre, mais sans calendrier précis. Rien sur le site de la ville. Il faut aller sur Facebook. Des courriers ont étés distribués, mais l’impossibilité d’atteindre les boîtes à lettres de beaucoup de résidences rend ce mode de communication peu efficace dans certains quartiers.

Certes, trop d’Aulnaysiens sont peu curieux de l’actualité de la commune, et perçoivent le magazine municipal comme un outil de propagande. On ne peut toujours leur donner tort.

Il reste que la politique de communication sur ce genre de problème est à revoir. Il faut comprendre que ces abattages, ajoutés à tous les bouleversements du paysage liés aux opérations immobilières qui se multiplient, ont un effet désastreux sur les habitants, qui sont très attachés à leurs arbres. Un sentiment et une émotion qu’il faut traiter avec respect. Un courrier postal adressés aux riverains, un affichage conséquent pour tous les usagers de la rue, avec l’annonce d’un calendrier aussi précis que possible pour la reconstitution des alignements, voilà ce qu’il faudrait envisager. Certes, cela a un prix. Le prix d’un slogan électoral : « Aulnay respectueuse ».

Source : communiqué Aulnay Environnement

Des platanes malades ont dû être abattus en plusieurs endroits de la ville. De nouvelles essences d’arbres seront plantées

 Le phellin tacheté continue de faire des ravages. Ce parasite agit en profondeur en s’attaquant à la structure du bois des arbres, au risque de causer des chutes (lire Oxygène n°237). A Aulnay-sous-Bois, de nombreux platanes sont touchés et il n’existe aucun traitement curatif. Pour la sécurité des usagers, une première campagne d’abattage a donc été menée du 11 au 22 décembre avenue Jean Jaurès, entre l’allée de la Clairière et l’avenue Pierre Jouhet ; sur la route de Bondy, entre l’avenue du 14 Juillet et l’avenue Jules Jouy ; sur le boulevard Lefèvre entre les rues Jacques Duclos et Doudeauville. Une soixantaine de platanes, âgés de 90 ans et plus, ont disparu du paysage.

Il faut savoir qu’un arbre sur trottoir n’est pas éternel car il se développe dans un environnement urbain hostile, victime à la fois d’accidents, de dégradations et d’attaques parasitaires. Sa durée de vie moyenne oscille d’ordinaire entre 60 et 80 ans. L’arbre incarne la nature en ville et les Aulnaysiens sont attachés à la conservation de ce patrimoine végétal de qualité, c’est pourquoi des replantations auront lieu en février-mars.

En lieu et place des platanes, la Ville fait le choix de diversifier la palette végétale, pour des raisons esthétiques mais aussi afin de limiter les risques de maladies endémiques. Des essences nouvelles feront leur apparition : Charmes Frans Fontaine, Parrotia persica ou encore Pruniers à fleurs, pour n’en citer que quelques-unes. 135 arbres vont être replantés sur la Ville durant l’année. D’autres plantations d’arbres dépérissants ou morts sur pieds vont être réalisées jusqu’à fin mars, en particulier rues du Havre et de Champagne, impasse Balagny, avenue du Maréchal Juin et boulevard de Strasbourg.

Source: Page Facebook de la ville d’Aulnay-Sous-Bois.

A la découverte de la place du 11 novembre à Aulnay-Sous-Bois

Tout près de la gare d’Aulnay-Sous-Bois, une place à été fraîchement aménagée, je vous emmène la découvrir.

INFO OFFICIELLE: un arbre est tombé au quartier Mitry à Aulnay-Sous-Bois

Un arbre est tombé quartier Mitry à Aulnay-Sous-Bois, sans faire de blessés.

En témoigne cette vidéo prise ce matin par mes soins.

Source officielle: Aurore Buselin.

 

Conseil de quartier Mitry le mercredi 13 décembre 2017


Un conseil de quartier Mitry, est organisé le :

Mercredi 13 décembre

à 15 h 30,

au réfectoire Ambourget, 8 rue du 8 mai 1945- Aulnay.

 

Ordre du jour:

  • Présentation du projet immobilier et commercial – îlot du 8 mai 1945.
  • Présentation du projet de navette.

 

Source: proximité démocratie Aulnay

Concertation autour du Centre-gare d’Aulnay-Sous-Bois

 La Ville d’Aulnay- Sous-Bois souhaite dynamiser le centre-gare, et améliorer le quotidien des habitants.

Aulnay Centre-gare – Concertation sur un diagnostic urbain partagé 

Le Centre-gare est l’une des principales centralités de la ville.
Son aménagement est directement concerné par les enjeux de maintien de la qualité urbaine, d’amélioration des fonctionnalités du pôle multimodal de la gare SNCF, de dynamisation commerciale, et de traitement de la coupure urbaine de la voie ferrée.
Le Plan Local d’Urbanisme approuvé le 16 décembre 2015 a mis en évidence les enjeux de ce secteur à travers une orientation d’aménagement et de programmation (OAP) : « Conforter le Centre Gare au cœur d’un axe est-ouest requalifié ».

La transformation du centre-gare est d’ores et déjà engagée : projet « Pôle Gare » sur les espaces publics, rénovation lourde du bâtiment voyageurs de la gare SNCF, etc.

Pour maîtriser le devenir du centre-gare, la ville a engagé une réflexion pour définir un véritable projet urbain, élaboré en concertation étroite avec l’ensemble des acteurs concernés.

Par délibération du 19 juillet 2017, le Conseil Municipal a décidé d’engager une large concertation afin de donner la parole aux habitants, aux usagers, aux salariés, aux commerçants, sur la transformation de ce secteur.
La première phase de concertation qui s’engage aujourd’hui vise à enrichir le diagnostic urbain du secteur, et à recueillir les avis de l’ensemble des parties prenantes sur les points forts et les points faibles du centre-gare.

A TÉLÉCHARGER >> Le dossier de concertation qui recueille les premiers éléments d’un diagnostic urbain du secteur.

Nous attendons vos remarques et vos observations durant cette concertation, qui aura vocation à se poursuivre tout au long de l’élaboration du projet urbain.
A vous la parole !

ci dessous, le formulaire pour que vous puissiez vous exprimer: http://www.aulnay-sous-bois.fr/services-municipaux/habitat-urbanisme-amenagement-travaux/aulnay-centre-gare-concertation-sur-un-diagnostic-urbain-partage/

Source: site internet de la ville.

 

La colère d’un balayeur du quartier Mitry-Aulnay-Sous-Bois

Sur la page facebook « #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre »Ce travailleur crie son dégoût envers ceux qui en une journée salissent le parking du magasin Netto, les trottoirs, allant même jusqu’à uriner près de l’église.

Irrespect des lieux publics, manque d’éducation, manière de provoquer ou de se faire « intégrer » dans une bande, qu’importe, on ne peut que s’associer à ce cri de colère et plaindre les habitants de ce quartier obligés de vivre dans une telle saleté.

Pour ceux qui n’ont pas accès a facebook, voici son coup de gueule:

Ce matin tôt au travail, je vais pour nettoyer le parking Netto des 1000/1000 et après avoir passer la soufflette sur seulement 15 mètres en partant de l’église, je me rend compte de toute la merde laissé par toutes les sales races maudites qui traîne la bas, mange et jette tout par terre. Je précise que toute la saleté que vous voyez là,à été faite en seulement une journée car la veille le parking a été nettoyé.

Je ne met pas tous les habitants de la cité dans le même sac, je ne m’adresse qu’au trou du cul qui salissent toute l’année, mais sérieusement il faut qu’a un moment les gens se regardent dans le miroir et qu’ils comprennent que si ils vivent dans la merde,ce sont eux les premiers responsables. On ne chie pas ou on mange, et ou l’on vit mais ces enfoirés ça ne les dérange pas. On dirait, surtout que c’est leurs propres parents ou enfants qui vont là bas pour chercher le pain ou faire les courses, ça ne les gêne pas qu’ils doivent voir toute cette merde à leurs pieds.
Le pire c’est qu’il y a des poubelles et des corbeilles tout autour mais elles sont vide car ces branleurs sont trop fainéant pour faire 2 mètres et jeté leurs merde ou il se doit.

Là je m’adresse aux parents, il faut aussi éduquer vos enfants et leurs apprendre à ne pas jeté par terre. Plus jeune mon père m’a mis une bonne baffe de bud spencer parce que j’avais jeté une canette par terre en m’expliquant ensuite pourquoi ce que je faisait étais mal, ben je n’ai plus jamais recommencé. Mais là je vois des parents qui jette par terre devant leurs enfants donc difficile de leurs faire la morale, après et donc ne venez surtout pas vous plaindre ensuite du comportement des jeunes.

Franchement les 1000/1000 il y a 15 ans c’était une cité très propre et tous le monde cherchais à y habiter pour le calme et la propreté du quartier. Aujourd’hui c’est une immense déchêtterie et tout le monde veux ce sauver de la bas.

Et dernier point concernant les crasseux qui salissent tout dans ce coin. Vous n’avez vraiment aucune race pour allez pissé juste à côté d’une église et laissé l’odeur de merde asphyxié les gens qui s’y rendent. Si quelqu’un faisait ça devant une mosquée vous les traiteriez de sale race, mais au final vous êtes le même genre d’enculés qui se bourrent la gueule et jette toutes leurs bouteilles juste à côté de la mosquée des étangs rue du moulin de la ville.

Désolé si j’ai été vulgaire mais à un moment il faut parler de la responsabilité de certains habitants de nos quartier qui sabotent le quotidien de tous les autres.

 

%d blogueurs aiment cette page :