Archives de Catégorie: Environnement

20 000 logements bientôt chauffés grâce à la géothermie en Seine-Saint-Denis

Un réseau souterrain reliera bientôt Les Lilas, Le Pré-Saint-Gervais et Pantin. Les trois villes viennent de s’associer avec le Sipperec (le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication), au sein de la société publique locale Unigéo, pour créer un réseau de géothermie qui alimentera l’équivalent de 20 000 logements et équipements publics sur leurs territoires.

« Le projet vise à exploiter l’énergie géothermique du Dogger, aquifère situé entre 1 500 et 2 000 mètres de profondeur et dont la température oscille entre 60 et 80 °C », précise le Sipperec. Plusieurs réseaux existent déjà ailleurs en Île-de-France, comme à Bobigny et Drancy, ou sont en cours de réalisation.

Source et article complet : Le Parisien

Forte pollution autour des principales autoroutes de Seine-Saint-Denis, y compris l’A3 et l’A104

Comme ailleurs en Île-de-France, les axes routiers de Seine-Saint-Denis sont marqués par des pollutions dépassant les valeurs limites, notamment pour le dioxyde d’azote émis par les gaz d’échappement des véhicules. Ces dépassements sont marqués sur les autoroutes A1, A3, A4 A86 et A104, sans oublier le boulevard périphérique parisien.

L’autoroute A1, au niveau de Saint-Denis, est le deuxième capteur Airparif montrant la plus forte pollution au dioxyde d’azote, derrière la porte d’Auteuil. L’est du périphérique, la RN302 à Villemomble et la RN2 à Pantin dépassent la valeur limite de pollution.

Source et article complet : Actu.fr

La collecte des déchets verts à Aulnay-sous-Bois reprend le 1er avril

Dès le 1er avril, la collecte des déchets verts en porte-à-porte reprend et désormais, elle se fait toutes les semaines ! Déposez vos déchets verts dans des sacs biodégradables en papier devant votre domicile la veille de la collecte, à partir de 20h.

Le nuage de sable du Sahara arrivé en France serait-il radioactif ?

Plusieurs experts estiment que le sable arrivé du Sahara via les vents violents en provenance du Sud contiendrait des particules de Cesium 137, éléments radioactifs. Si les quantités sont très faibles et apparemment sans danger pour l’homme, ce ciel orangé menaçant pourrait à terme provoquer quelques ennuis de santé non négligeables.

Outre les éléments radioactifs, des polluants sont également transportés. Des analyses sont en cours pour vérifier la dangerosité de ces polluants. Il est conseillé d’éviter le sport et les grandes sorties en plein air dans les endroits les plus touchés.

Dépolluer la Seine et la Marne avant les JO 2024 : qui va payer la «facture colossale» ?

Voir l’épreuve olympique de nage libre se dérouler à Paris est l’un des défis majeurs que veulent relever les organisateurs, les collectivités et l’État. Les territoires qui rejettent encore leurs eaux usées dans la Marne, principal affluent de la Seine, doivent se mettre aux normes, notamment les villes de Seine-Saint-Denis, avec en vue des hausses de taxe pour les particuliers.

C’est en Seine-Saint-Denis qu’une partie de l’aura des Jeux olympiques de Paris 2024 est en train de se jouer. Plus précisément sur le territoire Grand Paris Grand Est (GPGE), qui réunit 14 communes*, compte 400 000 habitants et… dispose d’un réseau d’assainissement à la qualité défaillante. Les conséquences en sont les rejets d’eaux usées dans la Marne, le principal affluent de la Seine.

Source et article complet : Le Parisien

Bientôt un nouveau parc entre Rosny-sous-Bois et Neuilly-Plaisance

Seule une section de 15 hectares sera ouverte au printemps 2022. La partie restante est encore loin d’être prête et son aménagement en est « à ses prémices », a-t-on fait savoir à Rosny-sous-Bois. Les responsables du projet ont décidé d’une mise à disposition en deux étapes pour répartir dans le temps le coût de l’achat des terrains et des travaux.

Le parc permettra la promenade des piétons et des cavaliers. Il proposera également des aires de jeux pour les enfants, un parcours santé et une zone de préservation de la biodiversité de 4 hectares au centre du site. Le projet initial prévoyait une ouverture en 2020.

Le prix du gaz et de l’électricité, un casse-tête pour les logements mal isolés ?

Le conflit en Ukraine nous rappelle combien l’énergie est une arme géopolitique majeure pour de nombreux pays fournisseurs comme la Russie. Une grande partie de l’énergie provient de la combustion des matières fossiles comme le gaz ou le pétrole, dont l’Europe est fortement dépendante. Si l’Allemagne est bien plus touchée que la France par rapport à la fourniture du gaz Russe, tout montre que le moindre incident international majeur peut conduire à une flambée des prix, impactant les ménages dont certains ont déjà du mal à boucler les fins de mois.

Dans ce contexte incertain où la hausse du prix de l’énergie met à rude épreuve les nerfs de tout un chacun, la nécessité de revoir la qualité de l’isolation de son logement, mais aussi l’obligation de se tourner vers sources alternatives pour satisfaire le besoin en énergie sont indispensables pour maîtriser son budget. Les maisons anciennes sont souvent considérées comme des passoires énergétiques qui peuvent être remises au goût du jour avec des travaux d’isolation dont il vous est possible d’obtenir des crédits d’impôts.

Mais au-delà de l’aspect qualité de l’isolation thermique, qu’en est-il de l’énergie et quelles sont les possibilités qui vous sont offertes pour répondre à vos besoins de chauffage (que ce soit des pièces ou de l’eau) ?

Parmi les différentes possibilités, il y a :

  • Le fioul qui n’est certainement plus au goût du jour et dont le coût peut varier considérablement d’une année à l’autre. La chaudière au fioul doit être entretenue par un professionnel (coût d’entretien). De nombreux dispositifs existent pour inciter les ménages à abandonner le fioul pour une énergie plus respectueuse de l’environnement
  • Le gaz (de ville, propane ou butane). C’est l’énergie préférée des Français avec pour la majorité des ménages des tarifs régulés. Le gaz est moins polluant que le fioul mais nécessite aussi un entretien annuel pour la chaudière. Il existe des chaudières à condensation haut rendement qui permettent de réduire l’impact sur l’environnement
  • L’électrique (radiateurs) qui, à défaut de retrouver une chaleur uniforme du gaz ou du fioul, permet de s’abstenir d’entretien particulier. Il existe des radiateurs à fluide dont le rendement est très important
  • L’appoint convecteur ou poêle que l’on place dans la salle principale et qui permet de limiter l’usage du gaz ou du fioul

A cela s’ajoutent des dispositifs comme l’usage de panneaux solaires ou photovoltaïques et qui permettent non seulement de réduire la facture d’électricité, mais aussi de faire un geste pour l’environnement. Le retour sur investissement est de l’ordre de 12 à 15 ans tandis que la durée de vue du dispositif est de 20 ans. Il faut cependant penser à nettoyer régulièrement les panneaux pour éviter une perte au niveau du rendement.

Si vous êtes en pleine réflexion par rapport à vos factures énergétiques, sachez qu’il existe de nombreuses aides de l’Etat qui vous permettront de franchir le pas. Un logement mal isolé, une énergie inadaptée et des appareils mal réglés peuvent engendrer une perte de plusieurs centaines d’euros par an, autant d’argent que vous auriez pu investir ou économiser pour vos vacances.

Source : contribution externe

Les plus beaux parcs et jardins de Seine-Saint-Denis comme celui d’Aulnay-sous-Bois ?

Certes, la Seine-Saint-Denis ne peut pas se targuer d’abriter un jardin à la française façon Le Nôtre. Mais il existe tout de même quelques espaces verts valant le détour et permettant aux riverains de s’oxygéner. Voici notre sélection de beaux parcs et jardins du 93.

Le parc départemental du Sausset (2 rue Raoul Dufy et route Camille Pissarro), à cheval sur Aulnay et Villepinte, est un véritable espace naturel, un territoire rural transformé en parc en 1981. S’offrent aux visiteurs prairies, plantations en bocage, forêt et… un parcours de relaxation et de maîtrise de soi niché au fond de la forêt !
Comment aller au parc du Sausset ? => RER B arrêt Villepinte, arrivée au coeur du parc.

Source et article complet : eVous

En Ile-de-France, des niveaux inquiétants de particules ultrafines dangereuses pour la santé

Elles font la taille d’un virus ou d’une molécule d’ADN et sont invisibles à l’œil nu. Très nombreuses dans l’air qu’on respire, les particules ultrafines (PUF), actuellement non réglementées – contrairement aux particules (PM10) et particules fines (PM2.5) –, font l’objet d’inquiétudes croissantes de la part des autorités sanitaires dont l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Dans une étude parue ce mardi, l’association indépendante Airparif, chargée de la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, dévoile les résultats d’une campagne de surveillance inédite de ces particules ultrafines, menée de décembre 2020 à février 2021 sur quatre zones situées loin des sources de pollution que sont les routes (une dans l’agglomération parisienne, deux en zone périurbaine et une en zone rurale).

Source et article complet : Libération

Les espaces verts se refont une beauté à Aulnay-sous-Bois !

Pendant l’hiver, les espaces verts se refont une beauté ! Les services techniques procèdent en ce moment à différents travaux d’entretien et de maintenance pour améliorer le confort et la sécurité des usagers dans les différents parcs et jardins de la Ville.

%d blogueurs aiment cette page :