Advertisements

Archives de Catégorie: A vous la parole

Découvrir la ville d’Aulnay en image, c’est possible !

La ville d’Aulnay-sous-Bois, une appellation courante depuis 1903, est un endroit charmant où vivre est agréable. Avec une population sociable, des infrastructures innovantes et complètes pour simplifier la vie de tout un chacun, la ville affiche un charme fou où le sourire vient tout naturellement au quotidien.

A la redécouverte de la ville d’Aulnay, les images en appui permettent d’immortaliser toute cette joie de vivre et cette ambiance chaleureuse à chaque coin de rue.

Enregistrer en photo et vidéo les grands moments de la ville

Pour les générations futures, de belles photographies leur prouveront certainement à quel point la ville d’Aulnay était extraordinaire. Encore faut-il posséder de bons appareils, et veiller à obtenir une image de qualité supérieure pour extérioriser tous les non-dits sur les différents patrimoines de la ville.

Parmi les grands incontournables, il y a lieu de noter l’Eglise Saint-Sulpice qui existe depuis l’époque médiévale, et qui renferme de nombreuses histoires faisant la culture même de tous les habitants. Sur ce portrait numérisé, on voit parfaitement la croix latine qui se prolonge par une nef moderne sans bas côtés. Elle a été réalisée au XVIème siècle puis remaniée au XVIIème siècle.

On voit la forme de pyramide à 4 pans, réalisée pendant l’époque romaine, qui affiche le style authentique de l’édifice. Une pure merveille pour les yeux, cela va sans dire.  

Afin d’immortaliser les bons moments de la ville de la commune, nous faisons de nombreuses photos et vidéos. Nous utilisons assez régulièrement des outils de convertisseur vidéo comme celui-là (Movavi Video converter) qui nous permettent de diffuser des vidéos de qualité sur notre ville et d’améliorer son image auprès des concitoyens.

Aulnay et sa vie culturelle animée

Pour s’imprégner de la ferveur locale, il faut nécessairement s’intégrer dans le quotidien de la population. C’est de cette manière qu’il sera possible d’entrevoir la culture, à la fois ancestrale et modernisée, ancrée dans chacun des habitants. Muni d’un capteur photographique, les joies inscrites sur le visage des enfants, des adolescents lors des différentes expositions, animations, projections de films… organisées dans la ville sont inratables.

D’ailleurs, questionné à ce sujet, les habitants témoignent sans rechigner du charme exceptionnel qui se dégage de la ville pour cette effervescence continuelle et cet amour de la vie en toutes circonstances dans le cercle restreint d’Aulnay.

Une ambiance village appréciée de tous

De par ses paysages, la ville d’Aulnay présente une beauté authentique qu’elle n’a pas à envier aux autres départements de France. Des espaces verts dans tous les coins de rue, un calme appréciable de jour comme de nuit, une ambiance village qui fait rêver, et de bon voisinage, tels sont les caractéristiques par lesquelles les habitants d’Aulnay définissent leur ville. Et ils ont bien raison, les photos le prouvent.

Source : contribution externe

Advertisements

Débat et combat : folie ou philo ?

Le premier tour de la campagne présidentielle n’a pas suscité de débat public à Aulnay. A part la réunion d’ » En Marche », il y a eu seulement à notre connaissance que celle des insoumis sur les rapports police-population : une campagne un peu hors-sol donc.

Les résultats restent hors-sol.

Hier dans une famille d’origine malienne (mère veuve après 28 ans de présence à Aulnay dans son appartement des 3000, recevant l’annonce de son refus de naturalisation alors que ses enfants sont français) l’essentiel était la qualification de madame LE PEN et la crainte du pire donc…

Pour beaucoup cela est banalisé à tort. Le vote est devenu une préférence individuelle de couleur ou de parfum ! Cela n’est plus une « arme miraculeuse » exprimant un enjeu d’intérêt général, qui dépasse nos personnes et nos clans.

Est-ce pour cela que le chef des insoumis n’appelle pas à faire barrage à madame LE PEN ?

On entend des appels à s’opposer à madame LE PEN par la mosquée de Paris comme par le MEDEF. Les évêques semblent eux craindre de contredire une partie de leurs ouailles…

Pour le militant « macroniste » que je suis et qui espère que l’ouverture des portes permettent de débattre d’enjeux insuffisamment traités (le climat par exemple), je pense que le combat contre la peur de l’autre peut être durablement gagnant et ouvre la possibilité des vrais débats.

André Cuzon

Mettre un peu de couleurs dans votre campagne marketing avec des stickers

A l’approche du premier tour de l’élection présidentielle 2017, faisons une petite pause l’espace d’un instant en ne parlant pas de politique mais de publicité et une des façons pour la faire fonctionner. Sur la proposition d’un lecteur, nous abordons aujourd’hui le phénomène des stickers, que l’on appose sur des voitures, des camions, sur les vitrines de magasin ou encore sur les murs.

A Aulnay-sous-Bois par exemple, qui n’a pas vu de stickers « Je suis Charlie » ou encore ceux qui évoquent la capitale française, avec sa tour Eiffel et le champ de Mars ? Ou encore pour les restaurants exotiques, l’évocation d’une contrée plus chaude et moins pluvieuse ?

Autres fois dessiné sous presse, les stickers aujourd’hui sont conçus via des système d’impression numerique. Cela a pour avantage de produire plus rapidement le sticker via une maquette conçue par ordinateur, mais aussi d’en réduire le prix. Il existe de nombreux modèles de stickers disponibles sur le marché que l’on peut utiliser pour soigner une décoration ou ajouter une touche d’originalité.

Contrairement au papier peint ou aux fresques murales, pas besoin d’être un expert du bricolage pour coller les stickers sur les murs, les véhicules ou tout endroit qui peut promouvoir une marque ou une enseigne : il se dépose et se colle rapidement et facilement, en quelques secondes, sans nécessiter d’outils particuliers.

Vous êtes commerçant, artisan ou vous souhaitez améliorer votre décoration d’intérieur, alors jetez un œil du côté des stickers !

La passerelle qui enjambe les voies ferrées SNCF vers la Poste Jeanne d’Arc à Aulnay-sous-Bois dangereuse ?

Une lectrice nous informe avoir constaté une importante dégradation « naturelle » d’une partie de la passerelle enjambant les voies ferrées SNCF vers la Poste Jeanne d’Arc.

On y verrait en effet une désagrégation du béton de surface. Il est possible que la SNCF ait de son coté, déjà observé et pris en compte l’avarie.

Quoiqu’il advienne, faites attention !

Un beau pavillon détruit pour laisser place à un immeuble rue Louis Barrault à Aulnay-sous-Bois ?

Un superbe pavillon en meulière situé rue Louis Barrault à Aulnay-sous-Bois sera bientôt détruit pour le prochain immeuble place Jean-Claude Abrioux. Si une ville et son patrimoine ne peuvent rester figés dans le temps, quelques nostalgiques regretteront la disparition de ce type de maison si courant au début du 20ème siècle. Les nouvelles maisons en parpaing, sans charme et sans caractère, et les immeubles en bétons ne pourront pas remplacer le cachet de ces pavillons qui ont forgé l’urbanisme de tout un secteur…

Photo : un lecteur d’Aulnaycap

Des Aulnaysiens attendent toujours la fibre optique

La fibre optique nous à été promise pour fin 2014 : https://twitter.com/SFR/status/469772027214454784
Nous sommes fin 1er trimestre 2017,rien n’avance. Que se passe t-il ? De nombreuses entreprises et de nombreux particuliers attendent la fibre avec impatience.
Source : contribution de Slime DRIDI

La fermeture du bureau de poste du Galion à Aulnay-sous-Bois inquiète

La fermeture depuis début janvier du bureau de poste du galion est inquiétante. Plus de services postaux et de retrait d’espèces dans le nord d’Aulnay sous bois depuis bientôt deux mois.
L’impression de ghettoïsation du nord de la ville perdure.  Nous parlons ici de plusieurs milliers de citoyens impactés par l’absence de mouvement des élus face à la lenteur légendaire de La Poste.
Pour combien de temps encore ?
Source : contribution de Slime DRIDI

Débat de la France insoumise à Aulnay-sous-Bois le 13 mars sur la POLICE: Sécurité, Protection, Répression

La tragédie du 11 février dernier à Aulnay-sous-bois a mis en lumière à nouveau des pratiques de certains agents, indignes de la police. Les mouvements de protestations et de solidarité qui en résultent témoignent d’un ras le bol général de tous les citoyens ; policiers compris. Cette solidarité de voisins, d’habitants d’Aulnay, d’associations et de partis politiques a été immédiate, en portant l’exigence de justice et de vérité pour Théo.

Cette solidarité doit se prolonger pour que ne surgissent plus ces déferlements de violences à l’égard de la population, ou plus exactement d’une partie de la population. Ceux-là même qui sont victimes des politiques d’exclusion, de ghettoïsation des quartiers, sont montrés du doigt par les puissants de notre société, comme étant la cause des difficultés que rencontre notre peuple. Ce sont eux les coupables que l’on désigne, et les victimes ciblées par ces politiques publiques. Les crimes policiers ne sont pas une réponse aux émeutes, ils les provoquent

Décidément, il apparaît que la police est détour née, instrumentalisée comme une arme contre le peuple en proie à l’insécurité sociale, fabriquée par le chômage, la misère, la dégradation des services publics, le manque de logements corrects, etc. Réduite à n’être qu’une arme contre celles et ceux qui se battent pour défendre le droit à une vie digne pour toutes et tous ! Il s’agit de s’organiser pour faire perdurer et grandir encore la solidarité entre les victimes de violences policières et nous, pour faire cesser ces exactions inadmissibles, et pour obtenir une police au service de toute la population, et non une arme au service d’une minorité.

Nous, citoyennes et citoyens, engagé-e-s politiquement ou non, invitons les citoyens d’Aulnay et d’ailleurs, quelques soient leurs opinions, à se retrouver, échanger, débattre ensemble, aux raisons sociales et politiques ayant conduites à la situation actuelle. Il s’agit de s’organiser pour faire perdurer et grandir encore la solidarité entre nous et les victimes de violences policières, pour faire cesser ces exactions inadmissibles, et pour obtenir une police au service de toute la population, et non une arme au service d’une minorité.

RENDEZ-VOUS :
LUNDI 13 mars 2017
Au café l’Orée de parc,
8 boulevard du général Gallieni 93600
Aulnay-sous-Bois
A 19h

Déroulé :

  • 19h : début de la conférence,
  • 19h20 : débat entre les intervenants
  • 20h : débat avec la salle, questions/réponses
  • 21h : clôture de la soirée

Intervenants :

  • DONIA DELPLANQUE, Juriste
  • SEBASTIEN KURT, Archidebout de l’association Mainstenant
  • HADAMA TRAORE, Responsable du Mouvement La Révolution est en marche

Source : communiqué Aulnay France Insoumise

Recherche de professeurs bénévoles pour des révisions de 3ème au collège Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois

Les représentants des parents d’élèves recherchent des profésseurs bénévoles pour faire des révisions aux élèves de 3ème du collège Victor Hugo (Aulnay-sous-Bois). Cette opération est lancée pour garantir à chacun la réussite au brevet et décider de son orientation.

Les parents d’élèves mettent en place des cours de revisions du DNB pendant les prochaines vacances du 3 au 15 avril 2017.

Si vous êtes disponibles et motivés, vous pouvez contacter les responsables de cette opération contactez nous si vous êtes disponibles au 07.83.36.80.80 ou par email via aperdv@gmail.com.

Lettre ouverte de Mireille à Théo Luhaka, jeune concitoyen d’Aulnay-sous-Bois

lettre-ouverte-a-theo-annexeCher Théo,

La seule idée des souffrances que vous avez subies nous chagrine tant. Mes pensées vous accompagnent. Puissent-elles contribuer à vous réconforter et à vous encourager sur la voie du rétablissement physique et psychique.

Mon jeune concitoyen, vos propos et celui de vos parents forcent le respect et l’admiration. Au lendemain de faits qui auraient ébranlés les plus courageux, ils ne reflètent aucune haine.
Vous parlez, vous témoignez, vous remerciez votre bienfaiteur…

Dans un contexte de vigilance accrue, marqué par les attentats odieux subis par notre pays, la violence qui vous a été infligée, nous renvoie, bien malgré nous – à tort ou à raison – au souvenir de pratiques proscrites.

Elle nous plonge dans une ambiance aux forts relents mortifères d’un pseudo suprémacisme déshumanisant qui exsude par les pores de certains de nos concitoyens. Que ne prospère chez ces malheureux, le souvenir d’une France dont la diversité de ses enfants s’exprimait fièrement notamment par des temps autrement douloureux.

Nulle place au subissement, alors que nous pressentons là des actes résolument affreux et ignominieux. Laissons donc la Justice dans son acception la plus noble, la plus vraie s’exprimer.

Oui que la providence de l’Etat puisse s’étendre sur tous ses citoyens.

Bien à vous,

Source : lettre de Mireilleà Théo, jeune Aulnaysien victime de violences policières à Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :