Publicités

Archives de Catégorie: A vous la parole

Elections législatives dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis : A L’AIDE !

Ca approche et pourtant quel dilemme car peut être plus important que l’élection du Président de la République, un député  vote quand même les lois qui orientent  continuellement notre quotidien , aie, aie, aie

Pour un électeur sans étiquette politique, pour un électeur sans préjugés sur l’un ou l’autre, pour un électeur désormais perdu dans une nouvelle situation inédite, que faire ? Au secours

Ce que j’entends, ce que je lis….sans bien connaître tous les tenants et aboutissants mais qui les connait réellement, je ne sais ?

La France du PR , la France du PS , la France insoumise, la France en marche, la France du Front nationale,  …11 candidats, il faut déjà faire un premier tri et après ? Mais au fait la France, c’est moi, c’est vous. 

Avec de telles banalités, je n’avance pourtant pas . On m’a parlé d’un nouveau Président de la République, assez jeune en l’ocurrence , et pourtant il semble en vouloir alors pourquoi pas tenter l’expérience ?

Oui mais à Aulnay pas si simple, le candidat de la trajectoire du moment en pleine euphorie  «Le mouvement en marche » je crois, est paraît-il déjà bien marqué par ses différentes atermoiements  sur Aulnay, dans mon oreillette, on me dit même de nombreuses fréquentations politiques, assez surprenant quand même, c’est beaucoup et puis cela est devenu une habitude, une totale disparition du débat public aulnaysien sauf au moment des élections, de l’opportunisme ? Comment le mouvement en marche, intègre parait-il, a-t-il pu accepter cette investiture ? Enfin moi je ne sais pas, on me dit …., peut être des rumeurs ?

Mais alors qui ?

ou le candidat PS ? PS, ça me rappelle quelques chose mais je ne parviens pas à m’en souvenir ? Je lis sur la page de ce candidat des prévisions pour demain :   «  Ensemble prenons notre destin en main  »  au cas il serait réélu mais pas grand-chose sur le passé, sur 5 ans d’activités, où est son bilan pour mériter un second mandat.  Qu’a-t-il fait sur Aulnay ? Moi sais pas ? Une belle formule : « Nous avons droit au meilleur » , j’avoue en être « ébaubi »

Mais alors qui ?

Ou le candidat PR ? Mais un député doit être capable de s’exprimer, d’argumenter,  de discuter…., et là, j’ai l’impression que ce n’est pas le cas depuis plusieurs années en tant qu’élu sur Aulnay, un peu inconnu, et ça je le sais pour l’avoir constaté au travers de rencontres, de réunions…le PR aurai-t-il presque abandonné la partie dès le départ ? Sûr que sur Aulnay, le choix d’un  véritable candidat semblait bien difficile parmi ses élus.

Mais alors qui ?

Ou la candidate de la « France Insoumise », connais pas ? Mais toujours à ce que l’on m’a dit, une candidate très, très insoumise, je n’en sais pas plus et très jeune, certes pas un défaut mais peut être un handicap à ce niveau ? des rumeurs ?

Mais alors qui ?

Ou le candidat à l’élection présidentielle qui fait l’honneur à la Seine Saint Denis de se présenter dans notre circonscription sous le logo UPR, ce qui signifie ?  Il est du secteur ? D’où vient-il subitement ? Aucune explication ?

Mais alors qui ?

Ou qui ? Après je ne sais plus, totale confusion , j’ai même lu : « AEPJ », vous connaissez, j’explique « Allons Enfants (pas de la patrie), le Parti de la Jeunesse »,  j’en reste sans voix pour mon prochain vote.

Même le PC a disparu de la sphère de la circonscription (où sont les élus municipaux ?) enfin pas que locale…

Il est certain qu’une telle élection ne devrait pas être traitée de façon humoristique (parfois noire) mais dans notre circonscription, cela est particulièrement bien triste, aucun candidat de part son orientation politique, de part sa personnalité, de part son passé ….ne me semble susceptible de fréquenter cette grande maison qu’est l’assemblée nationale, je ne souhaite pas prendre de risques.

Et pourtant, la soupe de l’Assemblée Nationale semble si bonne, je voudrais bien la partager puisque j’en paye aussi une partie… : une inflation de candidats 178 en Seine Saint Denis contre 148 en 2012

NON, je ne suis pas convaincu….Reste une possibilité …, le vote blanc mais inutile, alors ?

Place maintenant aux commentaires acerbes …

Source : Contribution externe

Publicités

De la signalisation routière à Aulnay-sous-Bois

STOP et  …….

Qui aurait pu penser un jour qu’un STOP serait installé  rue du 11 novembre, en bas du pont de la Croix Blanche à l’intersection avec la rue Hoche, vous connaissez bien entendu…

On ne peut penser qu’à l’aphorisme du regretté Coluche : « Les technocrates, si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans, il faudrait qu’ils rachètent du sable ailleurs ».

Comment des techniciens en charge de la circulation aulnaysienne, des élus, le maire qui donne son accord ont-ils pu, après réflexions, études… accepter une telle stupidité… ? car le simple bon sens ne semble plus correspondre aujourd’hui au rationnel….Cela en devient même inquiétant.

Pour en être un utilisateur très régulier, j’avoue que je ne l’aurai jamais imaginé mais bien sûr, je ne suis pas un élu, je ne suis pas un stratège en signalisation routière, d’autres pensent pour nous.

Résultat de l’innovation, Pour en être un utilisateur très régulier, quelques constats vécus :

  • Je suis arrêté au stop ( bon conducteur) mais un bus arrive de la rue Hoche pour tourner, je dois reculer d’environ 10 M derrière le stop pour qu’il puisse tourner ? aberrant
  • Deux bus, l’un arrivant de la rue hoche et l’autre au stop, en plus un double…manœuvre du bus au stop pour reculer avec toutes les voitures derrière, insensé
  • Devant moi, un automobiliste file sans s’arrêter au stop (sûr que la multiplication des stops mal placés fait que….sans excuser !), dangereux  
  • Et enfin déjà de la casse, bris de phare…sur le trottoir qu’il faut franchir, si un piéton passe par là, je n’ose y penser et attention de ne pas fracasser le mur SNCF pour prendre illico le RER, je ne l’espère pas mais cela arrivera bien si nos autorités compétentes ne réagissent pas, logique

 ….. CHICANE !

Donc, il aura fallu qu’un conducteur irresponsable, car il faut vraiment l’être avec une telle chicane en place, se « paye » l’arbre, pour qu’aussitôt de telles mesures soient prises, pour qu’en tant que contribuable, je fasse les frais d’une telle installation. Oui, je la paye, nous la payons…

…ou bien, ne serait-ce pas les riverains du secteur qui l’auraient obtenu par voie de pétition, à la mode aujourd’hui ?

En étant un conducteur responsable quel danger à cette intersection ? Ou fallait-il peut être mettre un simple ralentisseur avant la rue Hoche.

Je vais continuer de voyager, seul, devant l’apathie d’utilisateurs, afin de poursuivre à répertorier toutes les installations incohérentes, inutiles, coûteuses et nombreuses sur Aulnay-sous-Bois.

Suite donc au prochain numéro.

Source : Contribution externe

Un dépôt anarchique de véhicules à vendre gênent les piétons à Aulnay-sous-Bois

Rue de Bruxelles (récemment débaptisée), face à l’ancien »CAR GLASS », des véhicules sont déposés en vue d’être vendus sur le trottoir et devant  un passage protégé piétons.

Ce trajet est emprunté notamment par les usagers du bus 251 dont un arrêt est situé à proximité.

Il est rappelé que de lourds investissements ont été consacrés à la mise en accessibilité des arrêts de bus  pour tous par les collectivités publiques. Ce type de comportement, outre le danger que cela représente pour les piétons, rend inefficient les sommes consacrées a ce type d’aménagement.

Cet état de fait est d’autant plus scandaleux qu’il se situe sur un des sites les plus visibles et utilisés sur notre commune et notamment par les forces de police.

La sécurité passe d’abord par le pouvoir de se déplacer librement et en toute sécurité, mais il est vrai que verbaliser un stationnement et moins médiatique et prestigieux qu’une intervention musclée ou une « journée de sensibilisation ».

Article de Didier Bessaguet

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois clame s’être fait agresser lors d’une réunion au CMASA

Larbi Rahbi est un habitant d’Aulnay-sous-Bois du quartier de la Rose des Vents. Sa fille est inscrite au club de lutte CMASA, où ses performances sont appréciées. Le vendredi 5 mai vers 20h00, une réunion privée avait eu lieu pour récompenser deux lutteuses, dont la fille de M. Lahrbi.

Les esprits s’échauffent, M. Rahbi prié de quitter les lieux

M. Rahbi n’est pas en bonne entente avec Brigitte Rade, conseillère municipale de la majorité en charge de la vie sportive à Aulnay. Selon un responsable de la CMASA, la réunion du 5 mai au soir était une réunion strictement privée, qui récompensait deux lutteuses. La présence d’élus (Brigitte Rade, Frank Cannarozzo, Dominique Michel) n’est due qu’à leur amitié avec le président du CMASA, toujours selon la responsable que nous avons contacté.

Lorsque M. Rahbi est arrivé, il aurait été pris à partie par Brigitte Rade, qui lui a demandé de quitter les lieux. Furieux, M. Rahbi a alors demandé à sa fille de quitter les lieux également, ce qui aurait provoqué des remous dans la salle.

Selon les informations qui nous ont été données, M. Rabhi et Madame Rade aurait un différent qui remonte à plusieurs années suite à des propos tenus par cette dernière.

Larbi Rahbi blessé avec 7 jours d’intervention temporaire de travail

Ce qui s’est passé ensuite reste flou. Selon M. Rahbi, lors de cette altercation, il aurait été frappé au visage, lui causant 7 jours d’ITT. Son fils était présent lors des faits et une plainte aurait été déposée au commissariat. Les documents ci-contre attestent de l’ITT.

Mais selon la responsable du CMASA, M. Rahbi aurait quitté les lieux en parfaite santé, sous le regard du gardien,. Elle nous confie ignorer comment M. Rahbi s’est retrouvé dans cet état, et suppose que cela n’est pas dû à l’altercation qui a eu lieu dans la salle de remise des récompenses. Elle affirme également que M. Rahbi se montre très véhément vis-à-vis de Brigitte Rade, et qu’une plainte pourrait être adressée contre lui s’il persiste dans cette direction.

Notre blog étant ouvert à tous les séquano-dyonisiens, nous avons donc, à la demande de M. Rahbi, diffusé cette information, mais nous avons également souhaité faire part de l’avis de la partie adverse.

Est-ce que la ville d’Aulnay-sous-Bois utilise des produits non-chimiques pour désherber les trottoirs ?

Un lecteur nous informe avoir observé un agent qui a effectué une ronde pour désherber les trottoirs d’Aulnay-sous-Bois. La communication de la ville est axée sur  l’arrêt de produits chimiques et se demande si la ville d’Aulnay tient ses promesses.
Sur la photo prise la semaine dernière rue du Command Brasseur, on voit un agent nettoyer les trottoirs, mais avec quel produit ? A l’heure où le bio et l’environnement sont deux éléments indispensables, l’utilisation de produits chimiques serait vraiment mal perçue…

Aulnay cap vous propose de mieux nous connaître !

Lectrices, lecteurs

Certaines personnes parmi vous ont émis le souhait de mieux nous connaître…

Vous avez sûrement des questions à nous poser, des choses à nous dire…

Notre rédaction se propose de satisfaire votre curiosité.

Pour cela, nous vous proposons d’ouvrir le dialogue : poser nous vos questions, faites nous part de vos remarques, vos envies ou vos idées.

Nous essaierons de répondre à chacun(e) à travers un prochain reportage.

 

Un beau cadeau pour les 80 ans du CDDNEP !

Nous devions fêter cette année les 80 ans du Club D’éducation canine Du Nord-Est Parisien.

La fête était préparée à l’occasion de notre concours d’obéissance des 10 et 11 juin prochain réunissant la plupart des meilleures équipes françaises de la spécialité.

Nous sommes présents sur ces terrains depuis 2004, avec une mise à disposition qui (à l’époque, nous a été dite « pérenne ». Nous y avons investi lourdement, sur nos fonds propres, pour que les aménagements réalisés pour la sécurité de nos adhérents, soient à la hauteur des installations mises à notre disposition. D’après tous les clubs d’Île de France, nous avons actuellement les plus belles installations de la région.

Tout cela va être détruit, quel gâchis.      Par la ville d’AULNAY-SOUS-BOIS ?

Nous n’avons jamais demandé de subventions à la Municipalité (ce que nous regrettons amèrement aujourd’hui), car elle nous a oublié.

Malheureusement, le 21 mars un recommandé arrive de la part de la Municipalité : « Vous devez quitter les terrains mis à votre disposition pour le 29 mai » malgré un petit délai pour repousser la fermeture des terrains à la mi-juin, nous permettant ainsi de réaliser notre concours d’obéissance des 10 et 11 juin.

Une mobilisation générale de nos 328 adhérents se met en place. Une pétition, sur le site du CDDNEP (cddnep.oxatis.com), est signée par plus de 500 personnes en une semaine ….. montrant la qualité de nos différentes prestations (école des chiots, éducation de base, chiens-visiteurs, sociabilisation, …. et équipes de compétitions.

A un rendez-vous, avec des représentants « exécutifs » de la Municipalité (sans aucune présence des « élus » décisionnaires), on nous propose comme solution : le rond-point « Robert SCHUMAN » …. (rond-point entouré d’une 4 voies sans possibilité  de stationnement, … très pratique…). Cette proposition montre clairement que les élus de la Municipalité ne nous connaissent pas : ni nos besoins, ni nos différentes activités (ce n’est pas seulement de la promenade de « toutous » en laisse), et que ces besoins n’ont JAMAIS ÉTÉ PRIS RELLEMENT EN COMPTE : « on récupère nos terrains et ……… c’est tout ».  

A la plupart de nos compétitions, nous en avisons la Municipalité, mais rarement nous avons eu en retour une présence officielle.

Nous ne figurons même pas dans la présentation, sur le site de la ville, des associations aulnaysiennes.

Nous n’avons jamais été associés à la réflexion de reprise de ces terrains pour la construction potentielle du prolongement de la zone industrielle des Mardelles et la création, potentielle et promise, de 250 emplois (!) …. Mais cette zone est prévue en aménagement conjoint avec la création d’un espace de détente conservant ainsi son identité verte.

Alors pourquoi ne pas avoir réfléchi à nous intégrer dans cette « zone verte » : nos activités, respectant le « côté vert » de la zone, ne nuiraient nullement à l’environnement, ni aux autres activités prévues sur ce site. Une simple réflexion de son aménagement aurait pu concilier tout le monde, et nous aurait permis de continuer, dans cette zone, nos différentes activités (utilité publique, pour une bonne intégration du chien dans la ville, problème crucial actuellement). De plus, l’environnement immédiat de nos terrains n’est même pas au courant de ce qui va se « passer » dans cette zone….. Sur plus de 61 000m² (pour 15 000m² d’utilisation « industrielle », il n’y a aucune volonté de nous laisser nos 9 000m².

Dans notre emplacement actuel, nous ne gênons personne : nos prestations se déroulant principalement les week-ends (le stationnement dans la zone est facile pour nos adhérents).

Plaque à l’inauguration des terrains à l’occasion des 70 ans

En faisant un effort de réflexion dans l’implantation des différents secteurs d’activités, nous pouvons rester en place. Alors pourquoi nous obliger à partir (sans tenir compte des frais occasionnés) ?

En toute dernière proposition, la Municipalité nous propose de nous adresser au Département de Seine-Saint-Denis pour un éventuel transfert de nos activités vers le parc départemental du « SAUSSET ». Nous avons fait ces démarches en ce sens auprès du Président du Conseil Départemental. Nous attendons fébrilement une réponse de sa part.

Plusieurs élus du Conseil Municipal sont membres du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, mais apparemment, mais personne n’était au courant de cette offre de terrains (sic), avec une date limite de dépôts des dossiers avant le 4 avril 2017, ne nous permettant pas d’y participer.

Nos différents mails, exposant notre situation, aux « élus de la Municipalité » concernés au titre d’associations aulnaysiennes sont restés, à ce jour, sans aucune réponse de leur part.

Nous ne voulons pas disparaître sans nous battre.

Source : communique CDDNEP

Les bureaux de vente fleurissent à Aulnay-sous-Bois

Au printemps, la végétation s’emballe, les fleurs s’épanouissent,  les arbres se couvrent de feuilles…et les petits oiseaux chantent.

Malheureusement les oiseaux ne chanteront plus bien longtemps à Aulnay sous bois  car désormais ce n’est plus la nature qui explose mais ce sont les BARAQUES de VENTE »,  plus un quartier où l’on ne retrouve ces « bureaux de vente » installés  dans l’espace public… !

Mais au fait :

2014 / l’ancienne municipalité se fait balayer par les Aulnaysiens (et c’est tant mieux) en raison entre autres du nouveau bétonnage de la ville par cette équipe ce qui avait d’ailleurs suscité un grand nombre de polémique à l’époque  

2017 / Que voit-on ? Ce BETONNAGE des années 2008/2014 , mais appelé aujourd’hui « EMBELLISSEMENT » n’était en fait qu’un prémisse à ce qui pouvait attendre les Aulnaysiens quelques années plus tard et pourtant n’était-il pas annoncé par cette nouvelle équipe un stand by des constructions , à l’écoute d’une expérience si malheureuse,  pourtant bien simple à comprendre.

Mais encore mieux :

Deux Aulnaysiens, simples citoyens à l’époque, se sont battus de toute leur énergie possible contre l’ancienne municipalité avec moultes actions : création d’associations, pétitions, manifestations même….contre des projets de construction, oui mais …proches de chez eux, eh oui, « pas folle la guêpe »

Oui mais, ces deux Aulnaysiens sont aujourd’hui deux adjoints de la nouvelle municipalité, non vous ne rêvez pas.

Donc qu’attendent-ils depuis 3 ans dans cette conjoncture de bâtisseurs dont ils en sont aussi les artisans pour œuvrer afin que ces terrains en friches(même pas de pavillons à détruire) depuis plusieurs années soient enfin  embellis comme les constructions rue J.Princet, comme la construction rue A.France , comme la construction de la place Abrioux, comme la construction du soleil Levant, comme la construction face L’Oréal , comme, comme et comme… et encore, on ne nous dit pas tout !

M.Ségura n’était qu’un « enfant de cœur » dans le domaine de la construction, il a trouvé plus fort que lui …Les Aulnaysiens oublient vite …

« Qui aime bien sa réputation, aime à tenir sa parole »

Source : contribution externe Aulnaycap

Certains qui songent à l’expatriation souhaiteront-ils garder un compte bancaire en France ?

Le second tour de la présidentielle 2017 arrive à grands pas et on entend certains clamer que la catastrophe arriverait si tel ou tel candidat venait à accéder aux plus hautes responsabilités de l’état. Certaines de ces personnes avaient même prédit la même chose si Nicolas Sarkozy puis François Hollande venait à gagner la présidence. Mais ceux qui franchiront réellement le Rubicon vont-ils couper les attaches avec la France pour de bon ? Rien n’est moins sûr.

L’une de ces attaches consiste à garder un compte bancaire dans l’hexagone voire d’en ouvrir un si vous souhaitez changer de banque. Si vous ouvrez votre compte français maintenant et que vous souhaitez résider ailleurs qu’en France, il vous faudra effectuer quelques démarches auprès de l’établissement pour justifier son activité. Seules quelques banques proposent cette possibilité, même si cela semble changer au fil du temps. Cela est aussi vrai pour les émissions de prêts.

En attendant le résultat ce dimanche soir, restez le plus prudent possible et ne mettez pas les voiles sans en mesurer les avantages et les inconvénients. Et celles et ceux qui veulent partir pour un dépaysement complet, sachez que la France possède désormais 5 départements d’outre-mer, où certaines expertises sont recherchez. Et pour faire un clin d’œil à un candidat à cette élection, nous vous conseillons pourquoi pas d’envisager de faire un petit tour dans la magnifique île de la Guyane…

Vidéo Interview d’Ilyas de Sevran, amputé des deux bras, par l’association Espoir au Coeur de Mitry

Vidéo

L’association Aulnaysienne Espoir au Cœur de Mitry a interviewé le jeune homme Ilyas, qui réside à Sevran, qui a été amputé des deux bras lorsqu’il était en vacances au Maroc.

Un reportage vidéo choc et émouvant que nous vous invitons à découvrir en cliquant sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :