Publicités

Archives du blog

Rassemblement Pour Aulnay demande le retour au calme dans la ville

Madame, Monsieur, Chers Aulnaysiens,

Hier jeudi 6 décembre, des groupes d’individus s’en sont pris aux commerces de notre ville, détruisant et saccageant des enseignes. 

Ces actes inadmissibles doivent être condamnés de la manière la plus forte qui soit. Il est inacceptable que des individus profitent du mouvement social actuel pour piller et détruire. 

Aujourd’hui, parce que l’heure est grave, nous demandons à tous du sang-froid et de la solidarité. Toutes les bonnes volontés doivent être rassemblées : nous devons nous organiser pour mettre fin à ces dérapages et ainsi éviter toute escalade de la violence dans notre ville.

Parce qu’aujourd’hui la sécurité de la ville est mise en péril, nous demandons solennellement au préfet de la Seine-Saint-Denis de prendre toutes les dispositions pour ramener le calme et surtout la sécurité des personnes et des biens. Nous demandons également au Maire, Premier Magistrat de la ville, de sécuriser les abords des établissements scolaires et publics, des centres médicaux et des magasins pour que les événements d’hier ne se reproduisent pas. La police nationale, la police municipale, les médiateurs et l’ensemble des acteurs locaux et associatifs doivent être sollicités pour ramener le calme dans la ville. 

Enfin, parce que le climat national est particulièrement tendu, nous demandons à l’ensemble des politiques locaux, et notamment aux élus de tous bords, de faire preuve de responsabilité durant ces moments difficiles. 

Nous, élus du Rassemblement Pour Aulnay, nous tenons prêts pour toute initiative en faveur du retour au calme. 

Benjamin Giami
Président du groupe « Rassemblement Pour Aulnay »
Conseiller municipal 

Mohamed Ayyadi
Conseiller départemental 
Conseiller municipal 

Leila Abdellaoui
Conseillère municipale 

Karine Fougeray 
Conseillère municipale

Publicités

Vers un samedi de haute tension à Aulnay-sous-Bois avec des rumeurs d’affrontements

Après un jeudi très tendu suite à la manifestation de lycéens qui a dégénéré notamment aux alentours du Lycée Voillaume, des messages circulent sur les réseaux sociaux alertant d’une possible action coordonnée dans les cités d’Aulnay-sous-Bois pour procéder à des saccages et des provocations ce samedi soir.

Des personnes appellent aux parents de ne pas laisser sortir leurs enfants le samedi soir pour éviter d’être pris dans de possibles affrontements et pour ne pas les exposer au danger.

Alors que l’image de la ville est une fois de plus ternie par les affrontements récents, des personnes s’organisent pour apaiser la situation et ne pas laisser les éléments perturbateurs prendre le dessus.

Ces rumeurs de tension samedi soir n’ont pas pu être vérifiées, il peut s’agir d’un canular ou tout simplement d’une désinformation visant à attiser la tension sur la ville. Mais la prudence est de mise lorsque l’on connait le contexte national et la crise des gilets jaunes…

Scènes d’émeutes et de guerre civile aux alentours du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois a été bloqué en marge des manifestations lycéennes en soutien au mouvement des gilets jaunes. Des voitures en feu sur la route de Mitry, un restaurant pillé et saccagé par des émeutiers, une route coupée, des bus qui ne circulent plus, des riverains apeurés….

Des scènes de guerre civile ont émaillé la manifestation qui se voulait pacifiste. Les autorités locales semblent avoit été prises de court par les événements.

 

Bus incendié, violences et révoltes dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois pour Yacine ?

Depuis la mort de Yacine dans des circonstances étranges dans une cave de la copropriété Savigny paire à Aulnay-sous-Bois, rien ne va plus dans ce quartier.

Il n’est pas rare d’avoir une nuit agitée, d’avoir des voitures brûlées, des altercations avec les forces de l’ordre. Si l’affaire Yacine a certainement échauffé les esprits, on peut se demander à qui profite le crime, sachant que la famille du défunt a demandé le calme.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup se demandent pourquoi nous ne parlons pas des manifestations pacifiques et des circonstances étranges de la mort du jeune homme. Il est vrai que l’on essaye de limiter les « copier/coller » du Parisien et que l’on essaye de proposer des informations justes et pertinentes. Les images de la manifestation ont été largement relayées, et « La Révolution est en Marche » a sauté sur l’occasion pour mettre en avant le mal-être de certains quartiers.

Concernant la mort de Yacine, nous ne pouvons pas relayer des informations non vérifiées. Des autopsies ont eu lieu, des experts se sont prononcés, une enquête est en cours et la justice décidera. Ce n’est pas à nous de reporter la culpabilité sur tel ou tel organisme.

Pour revenir au sujet, le quartier de Savigny était autrefois paisible, même les émeutes de 2005 l’avaient quasiment épargné. On peut se demander maintenant quel est le but des émeutiers, si ce n’est faire fuir les commerces et les (de plus en plus rares) personnes qui peuvent encore, de par leurs moyens, faire vivre le commerce de proximité.

Espérons que les associations qui veulent œuvrer pour le bien-être des quartiers puissent faire passer un message de calme et de paix avant qu’il ne soit trop tard…

MAJ : des incidents quartier de la Rose des Vents ?

Des échauffourées ont eu lieu cette nuit dans le quartier de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois. Selon quelques reporters sur place, ce serait en rapport direct avec l’affaire Yacine.

Source et image : Blocus Info

Vidéo violentes émeutes dans le quartier de Mitry à Aulnay-sous-Bois suite au rassemblement pour Yacine

Vidéo

Alors que près de 300 personnes étaient venues au rassemblement en hommage à Yacine, retrouvé mort dans une cave, dans le quartier de Savigny, les esprits se sont échauffés et plusieurs incidents ont été signalés dans le quartier de Mitry.

Ainsi, plusieurs voitures sont parties en fumée dans le quartier de Mitry au niveau de la rue du 8 Mai 1945, dont une grande partie d’Auto’Lib. Le quartier était très agité au moins jusqu »à 2h30 du matin.

Pour constater les violences en vidéo, cliquer ici, ici ou sur l’image ci-contre.

La tension est toujours palpables dans le quartier Savigny à Aulnay-sous-Bois suite à la mort de Yacine

Après une nuit particulièrement violente qui a vu une école et plusieurs voitures incendiées, la tension semble toujours persistante dans le quartier de Savigny à Aulnay. La mort du jeune Yacine, retrouvé par un dératiseur dans une cave, face contre terre, en est la cause.

Selon plusieurs jeunes du quartier, l’enquête piétine, et quelques zones d’ombre persistent. La présence policière a été renforcée, mais les craintes de nouveaux débordements sont toujours là.

Images des stigmates des émeutes dans le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois

Le quartier de Savigny à Aulnay-sous-Bois n’est pas réputé pour être un quartier difficile. Il y a des commerces, il est principalement constitué de copropriétés avec une forte proportion de propriétaires. Le magasin Bricoman a donné un véritable coup de pouce à ce quartier situé au Nord Est de la ville.

Pourtant, les émeutes de la nuit dernière risquent de mettre à mal cette image de cité plutôt paisible. Plusieurs voitures ont été incendiées, une école quasiment détruite. La célèbre supérette asiatique Paris Store a également été touchée par les émeutes, ce qui a bouleversé une grande partie des habitants de ce quartier.

Ras-le-bol des jeunes, volonté d’en découdre avec les autorités ou encore souhait d’étendre une certaine zone de non-droit pour y faire du commerce illicite ? Tout le monde ira de sa petite analyse, mais les riverains sont, comme toujours, les premiers touchés dans cette histoire.

Merci à « Salam Walikom » pour les images transmises.

.

 

.

L’école Savigny I à Aulnay-sous-Bois ravagée par un incendie suite à des émeutes

L’école Savigny 1 à Aulnay-sous-Bois a été ravagée par un incendie la nuit dernière. Les cours ont été suspendus. D’autres écoles sont impactées dans le secteur à cause d’une coupure d’électricité.

 Deux salles de classe, d’environ 40 mètres carrés chacune, ont été sinistrées. 8 voitures ont également été détruites.

L’incendie, criminel, a eu lieu suite à des émeutes et des feus de poubelle.

Voitures incendiées en direct et en vidéo lors de la manifestation pour Théo à Bobigny

emeutes_bobigny_theo

Vidéo

Alors que la manifestation avait bien commencé, des casseurs se sont infiltrés parmi les centaines de personnes et ont commencé à incendier des véhicules et à affronter les forces de l’ordre.

Malgré les appels au calme de la famille de Théo, certaines semblent souffrir de problèmes de surdité.

Pour visionner la vidéo, cliquer sur l’image ci-contre.

%d blogueurs aiment cette page :