Archives de Catégorie: Syndicats

La CFTC Aulnay-sous-Bois alerte sur les dysfonctionnements à la cuisine centrale

Monsieur le Maire,

Le syndicat CFTC vous avait saisi le 18 juillet dernier au sujet de dysfonctionnements importants et de conditions de travail très dégradées au sein de la cuisine centrale, dans le prolongement du CHSCT du 30 juin où ces questions avaient déjà été abordées.

A notre initiative, une enquête administrative avait été officiellement demandée lors de ce CHSCT et son Président Monsieur Stéphane FLEURY en avait validé le principe.

Malgré plusieurs relances auprès de votre administration nous sommes toujours sans aucune nouvelle de l’avancement de ce dossier, nous ne nous découragerons pas et en faisons une priorité pour cette rentrée.

Tout dernièrement, un élu municipal a rendu public un courrier qu’il vous a adressé et dans lequel il pointe le résultat d’un contrôle sanitaire effectué à la cuisine centrale par les services de l’Etat.

Par ce procédé, et sans disposer de l’ensemble des éléments, le discrédit est lancé auprès de la population sur le service rendu par l’ensemble des agents de la Direction des Restaurants Municipaux.

Il faut pourtant rappeler le dévouement de nos collègues en temps normal mais aussi en tant de « guerre sanitaire » pendant une période récente où malgré les doutes et les risques encore inconnus de la COVID 19, ils ont été en première ligne pour confectionner et distribuer des repas à nos séniors notamment.

Nous vous demandons de bien vouloir confirmer la confiance que vous avez envers les agents de la DRM et de les rassurer en communiquant l’ensemble des éléments sur ce contrôle sanitaire.

Notre syndicat tient à souligner une nouvelle fois leur dévouement et leur professionnalisme et insiste ardemment pour que l’enquête administrative demandée le 30 juin puis le 18 juillet soit menée dans les meilleurs délais.

Les agents de la DRM doivent exercer leurs missions dans les meilleures conditions de travail possibles car il faut rappeler que la logistique demandée pour produire autant de repas génère un stress énorme. Il est inutile de laisser leur quotidien professionnel se dégrader encore d’avantage.

Il est urgent, Monsieur le Maire, de préserver la santé des usagers et des agents et que ces derniers puissent

retrouver des conditions de travail sereines leur permettant d’exercer leurs missions de service public de manière optimale.

Source : La Section CFTC-FPT d’Aulnay Sous Bois

Les conditions de travail dans les crèches à Aulnay-sous-Bois se détériorent

Les conditions de travail se dégradent de plus en plus dans les crèches municipales.

  • Une structure a vécu une journée d’apocalypse : 41 enfants pour 2 professionnels !!!
  • Hier la CGT a adressé une alerte auprès du maire, des élus et de l’administration pour des faits faisant suite à une conduite « managériale » autoritaire rappelant les méthodes à l’époque de « France Télécom ».
  • Le directeur de la petite enfance évoque un « changement de culture managériale » et choisit la méthode brutale, de la gestion par les chiffres et non par l’humain.

La CGT dénonce ce type de « management » et interviendra pour soutenir tous les agents qui en sont victimes.

Source : CGT Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Lettre ouverte au maire d’Aulnay-sous-Bois sur le piétinement du dialogue social et manquements à l’exercice du droit syndical

Monsieur,
Nous tenons à vous faire part des informations suivantes, concernant la dégradation du dialogue social au sein de la Mairie d’Aulnay-sous-bois. En effet, votre administration, après avoir essayé de nous « bâillonner » en nous refusons les publications de nos tracts et articles sur l’espace dédie sur Aulnet

  • Après avoir supprimé les réunions mensuelles avec notre organisation
  • Apres avoir refuser de répondre aux questions de notre organisation sur les dysfonctionnements des services municipaux
  • Par deux fois, elle n’a pas convié notre section syndicale Interco-CFDT à des réunions de concertation en dehors du comité technique avec les organisations syndicales de la mairie :
    • Celle pour la mise en place des 1607 heures en date du 21 octobre 2021
    • Celle pour la détermination du nombre de membres de représentants au sein du futur Comité Social Territorial, contrairement à ce qui a été écrit dans la délibération numéro 32 du conseil municipal du 12 d’avril 2022

De plus, selon les textes en vigueur, votre administration aurait dû transmettre aux organisations syndicales, la part respective de femmes et d’hommes composant les effectifs de la ville (2427Agents) pour l’établissement des listes des candidats pour les élections du CST au moins 6 mois avant la date des élections professionnelles (08/12/22) .
Cette volonté délibérée d’exclure notre section du dialogue social, nous renforce davantage dans nos convictions pour défendre les valeurs syndicales, et nos droits, bafoués maintes fois par votre administration.

Monsieur le maire, nous nous sommes toujours attachés à vous informer directement des difficultés que nous rencontrons avec votre administration, mais malgré nos différentes interpellations, vous n’avez jamais répondu à nos courriers…

Votre silence devient inquiétant…

Source : CFDT Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois alerte sur la privatisation du service propreté

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois sur la privatisation du service propreté.

Lettre ouverte au maire d’Aulnay-sous-Bois sur le versement de l’indemnité inflation de 100 €

Monsieur,

La loi de finances rectificative pour 2021, qui pose la base légale de l’indemnité inflation de 100 €, a été publiée au Journal officiel du 2 décembre 2021. Le décret qui en fixe les modalités a été publié au Journal officiel du 12 décembre 2021. Le versement de cette indemnité pour les fonctionnaires et les agents éligibles des collectivités était prévu sur leur traitement de janvier 2022.

Or, nous constatons encore une fois que le service opérateur dédié à cette mission n’a pas versé cette indemnité tant attendu (fin janvier 2022) par les agents dans notre collectivité pour faire face à l’augmentation des prix des carburants

S’agit-il d’une négligence ? Ou d’un oubli ? Toujours est-il que cette « procrastination » est devenue une pratique courante à laquelle ce service, nous a habitués (cf. versement de la GIPA) (+5 mois)

De plus, nous observons que le refus du dialogue avec notre organisation syndicale et l’inconsidération déployée pour ne pas répondre à nos questions et pour ne pas publier nos tracts et courriers dans l’espace dédie sur Aulnet représentent une entrave à l’exercice du droit syndical et piétinement le dialogue social dans notre commune.

Voici Monsieur, le maire, les éléments d’information que nous voulons vous transmettre au non des agents de la commune qui nous l’espérons contribuerons à renfoncer votre vigilance vis avis de l’administration.

Avec nos respectueuses salutations.

Source : Section Interco-CFDT 93 de la mairie d’Aulnay-sous-Bois

 

 

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois initie une pétition pour régulariser les jours de congés

Une erreur administrative aurait été détectée au sein de la direction de la restauration à Aulnay-sous-Bois. Par conséquent Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois propose une pétition pour régulariser au plus vite les personnes qui ont été victimes de cette malencontreuse erreur.

Rétropédalage de la DRH de la ville d’Aulnay-sous-Bois sur la réorganisation

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois sur la marche arrière opérée par la Direction des Ressources Humaines (DRH) de la ville sur la réorganisation.

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois répond sèchement à la CFTC

Nous remercions la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens pour la leçon de moraline, faite à l’endroit de Force Ouvrière.

Oui, contrairement à eux, nous n’avons pas de difficulté à les nommer.

Pourquoi Force Ouvrière a boycotté le CT ?

La réponse est simple, nous avons décidé de ne pas être complices de la Mairie dans ses projets de régression sociale.

Ce syndicat a très rarement voté « non » à toutes les régressions sociales qui sont passées dans cette instance. Il a toujours été du côté de la Municipalité.

Il suffit de consulter tous les comptes-rendus du CT pour s’en convaincre.

Contrairement à certains, nous sommes dans le combat, pas dans la compromission, la politique de la chaise vide en fait partie.

Encore une fois, les dirigeants de la CFTC, tirent la couverture à eux, alors que pendant les débats sur les 1607 heures, on ne les a pas beaucoup entendu.

Là encore, il suffit de consulter les comptes-rendus pour s’en rendre compte !

Pas un mot dans leur missive, pour les agents de la propreté qui sont jetés comme des malpropres en détachement d’office à la société Nicollin !

Messieurs les Délégués de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens, nous n’avons que faire des polémiques stériles.

Montrez que vous êtes un syndicat qui a à coeur l’intérêt des agents et du service public, rejoignez nous dans le combat .

Force Ouvrière lui, le démontre chaque jour.

Source : communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

La CFTC communaux d’Aulnay-sous-Bois regrette la politique de la chaise vide d’autres organisations syndicales

Chers collègues,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous le texte de la déclaration faite par le syndicat CFTC lors de l’ouverture du Comité Technique de ce jour qui a dû être annulé faute de quorum lié à l’absence de certains représentants du personnel…

« Quand certaines organisations syndicales que, par bienveillance, nous ne citerons pas pour éviter de leur faire une mauvaise publicité sont régulièrement absentes des instances paritaires où elles sont censées siéger pour défendre les intérêts des agents qui les ont élus, le syndicat CFTC, lui, a fait le choix de ne pas pratiquer la politique de la chaise vide et de faire des propositions concrètes et argumentées dans l’intérêt de ses adhérents en particulier et de l’ensemble des agents de notre collectivité en général.

C’est ainsi que pour le retour aux 1607 heures la mairie a pris en compte les propositions que nous avions formulées et soutenues pour les cadres à 39 heures notamment. La délibération n° 66 intitulée sobrement « 1607 heures » par l’administration a donc été approuvée lors du conseil municipal du mercredi 15 décembre en intégrant l’intégralité de nos propositions qui visaient à ne pas pénaliser encore un peu plus les cadres particulièrement mal traités dans les propositions initiales qui nous avaient été présentées par la DRH.

C’est ainsi également que grâce à notre expertise et à nos interventions répétées nous avons pu convaincre l’administration de revenir sur le point n° 7 de l’ordre du jour qui concernait la présentation d’un nouvel organigramme de la Direction des Ressource Humaines. Nous avons également fait des propositions dans l’intérêt des agents de la DRH mais aussi de la collectivité et un nouvel organigramme tenant compte de nos observations sera présenté lors du prochain CT en janvier qui pourra donc se réunir sans condition de quorum cette fois-ci.

Le syndicat CFTC fidèle à ses valeurs continuera à être présent dans les instances paritaires et constructif dans ses propositions dans l’intérêt des agents de notre collectivité.

Je tiens également à préciser, n’en déplaise au syndicat brillant par son absence dans les instances paritaires et les groupes de travail et malgré cela se croyant autorisé à donner des leçons aux autres organisations du personnel présentes dans le dialogue social avec la mairie, que le syndicat CFTC n’est pas du tout en conflit avec les représentants de la CGT.

En effet, une divergence de point de vue sur des actions à mener dans le cadre de la politique syndicale ne fait pas de nous des ennemis.

Nous avons le même objectif commun qui est celui de l’intérêt des agents mais avec des méthodes parfois différentes.

La CFTC sera toujours présente dans le dialogue social et ne cèdera pas à la tentation facile de la « chaise vide ».

C’est de l’échange d’idées et de points de vue différents que se nourrit la démocratie, une valeur fondatrice du syndicat CFTC et qui nous est si chère à Aulnay-sous-Bois. »

TOUS UNIS POUR ÊTRE PLUS FORTS !!!

Source : communiqué CFTC communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois boycotte le prochain comité technique à cause des privatisations

Force Ouvrière ne participera pas au CT du 17 décembre 202, ou sera voté la privatisation du service Propreté.

En effet, nous refusons d’être complices de la privatisation sauvage de ce service propreté avec le détachement d’office honteux des agents.

Cette action entre dans le cadre de celles que nous allons mettre en place pour faire reculer la collectivité.

La privatisation de ce service semble d’ailleurs n’être que le début d’une liste de services et d’agents qui risque fort de s’allonger de façon exponentielle.

Nous alertons l’ensemble des agents de la ville : Si vous entendez que votre service ne fonctionne pas, que cela est la faute des agents, de leur absentéisme, où que ce sont eux qui abîment, où mettent en panne leur outil de travail. ATTENTION, C’EST PEUT ÊTRE BIENTÔT VOTRE TOUR !!!

Une rumeur court déjà sur la suppression de 400 postes qui suivraient la charrette des agents de la propreté ! Aulnay-sous-Bois serait elle devenue une ville pilote pour la mise en place des mesures les plus injustifiables de la réforme nationale du statut de la Fonction Publique ? La question se pose !

Nous protestons aussi contre le projet de réorganisation de la Direction des Ressources humaines qui créé, un pôle absentéisme contre l’avis des agents.

Ne serait-ce d’ailleurs pas un outil de plus pour tuer les services qui seraient dans le collimateur de la privatisation et qui permettrait à la Mairie de stigmatiser certains services ???

  • Privatisation de la propreté,
  • Enquête CHSCT dans les crèches , les agents se plaignant de maltraitance,
  • Réorganisation de la DRH,

Cela semble malheureusement n’être que le début de la casse des services publics d’Aulnay-sous-Bois.

Nous promettons à la Mairie une année sociale 2022, chaude, très chaude ! NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : communiqué Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :