Publicités

Archives de Catégorie: Syndicats

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois répond à la CFTC, VICTOIRE pour les agents!!!

La CFTC a toujours eu comme impératif, « le dialogue » pour faire valoir auprès du maire des revendications d’amélioration du pouvoir d’achat et du bien-être au travail des agents. La CFTC a toujours joué la carte de l’honnêteté avec les agents et l’exécutif. Le syndicalisme que nous défendons rime avec des valeurs touchant la bienveillance, la fraternité et le partage. Pour· Ia CFTC, un service public de qualité ne peut exister que grace a la force du collectif, une chaîne d’union avec les élus, les dirigeants et les agents de toute la collectivité, A, B et C œuvrant pour le service public.

Par le passe, nous avons dénoncé certains agissements ou l’absence de toute réponse concrete à nos propositions légitimes et nous avons interpellé le maire en conséquence. Mais le dialogue n’a jamais été rompu, et nous devons cela à des valeurs communes qui malgré des accroches, nous ont permis d’avancer.

Pour· Ia CFTC, le rôle d’un syndicat n’est pas juste de dénoncer ce qui ne va pas. Nous savons aussi constater qu’il ya des avancées. La mise en place d’un accompagnement personnalisé pour le versement de la prime d’activité et d’un suivi de la situation des agents disposant d’une rémunération inférieure a 1500 euros nets mensuels constituent indéniablement des avancées sociales qui étaient escomptées pour la CFTC, organisation syndicale, qui n’a jamais cesse d’attirer I’attention sur la précarité de nombreux agents communaux de la ville d’Aulnay, mal payés, mal logés, démunis. En la circonstance l’accompagnement de la collectivité est appreciable.

Comme pour· la revalorisation financière obtenue pour les médailles du travail, M. Beschizza a bien compris le sens de la démarche « CFTC » et a eu ainsi avec nous des échanges plus constructifs et bienveillants pour le personnel.

Pour votre parfaite information nous publions dans ce journal la réponse du Maire concernant les revendications de la CFTC :

  • Tickets restaurants a 7 €
  • Hausse de la participation employeur· à la mutuelle

Nous le félicitons pour son esprit d’ouverture et d’avoir su apprécier nos propositions réalistes et réalisables rapidement sans compromettre l’équilibre budgétaire de la collectivité.

Nous pourrions crier VICTOIRE et nous arrêter là, mais nous continuerons d’être vigilants et de défendre la cause commune. La ville va engager des réflexions sur le temps de travail des agents. Nous participerons volontiers a ces échanges car nous croyons que cela pourra se faire sur le modèle « Gagnant-Gagnant ».

Source : journal CFTC communaux d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

De nombreuses actions à venir de la part de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Le 23 mai 2019, le syndicat FORCE OUVRIÈRE a réuni en assemblée générale le 23 mai 2019 les agents de tout les services. Cette réunion a porté sur la demande d’augmentation du régime indemnitaire de 200 euros pour tous.

Nous rappelons qu’un premier mouvement de grève avait eu lieu le 7 février pour ce même motif. Malgré la mobilisation nous n’avions eu que le mépris de la municipalité pour toute réponse.

Cette revendication est légitime et ne ferait que compenser en partie le gel du point d’indice,la suppression du cadeaux de fin d’année, la baisse du salaire en cas de maladie, la surcharge de travail due aux nombreuses suppressions de postes etc… 

Par ailleurs, l’attribution opaque du Complément Individuel Annuel à certains agents comme nous l’ont avoué les représentants de la collectivité au dernier CT est scandaleuse.

La Mairie n’a pas d’argent a distribuer aux plus précaires de ses agents mais en a pour certains autres !!!

Nous avons multiplié les sollicitations et les envois de courriers à Monsieur le Maire afin de pouvoir ré-engager les négociations, aucune réponse rien que le silence, encore une fois que du mépris.

En conséquence,l’assemblée générale a voté et mandaté le syndicat FORCE OUVRIÈRE afin d’organiser une semaine d’actions sous forme de débrayage.

FORCE OUVRIÈRE appelle l’ensemble des agents à participer à une semaine  de revendication et prouver à cette municipalité notre solidarité et notre combativité, par ce mouvement sans précédent sur notre commune.

 NOTRE REVENDICATION EST SIMPLE : 200 EUROS D’AUGMENTATION POUR TOUS !!! Ensemble tout sera possible, sans vous cette mairie n’est rien !!!

Alors du 17 au 21 juin,tous ensemble, luttons, revendiquons, battons nous tous pour nos salaires, marchons ensemble vers la victoire pour que cesse l’injustice.

Actions prévues :

MARDI 18 JUIN :

  • Débrayages le matin dans tous les services, un rassemblement aura lieu sur le parking derrière la bourse du travail à 8 heures, départ du cortège vers le rond point de la Ferme avec point fixe et prise de parole.
  • Départ à 8h 45 en cortège vers la mairie.
  • Pour les services suivants : ATSEM, Offices et foyers résidences, les débrayages s’effectueront sur le temps des repas.Nous nous rejoindrons à midi devant l’Hôtel de Ville. Les agents de ces services, qui le souhaitent, peuvent aussi se joindre à nous pour la manifestation du matin en débrayant la matinée entière.

JEUDI 20 JUIN : 

  • Débrayage de l’ensemble des services à 10 heures, 11 heures 30 pour les ATSEM, les Offices et Foyers Résidences.
  • Un pique-nique festif et  revendicatif sera organisé dans les jardins de la Mairie venez nombreux et apportez vos boissons et victuailles ! 

Des actions coups de poings seront effectués les autres jours de la semaine, contactez nous si vous voulez y participer.

VOUS AVEZ DES IDÉES D’ACTIONS DANS VOTRE SERVICE PENDANT CETTE SEMAINE CONTACTEZ NOUS !!!

Pour un réel impact du mouvement déclarez vous en grève le plus tard possible, ne vous laissez pas intimider, n ‘hésitez pas à nous contacter en cas de litige avec votre hiérarchie !

Nous vous invitons à compléter, signer et nous remettre le courrier de demande d’augmentation de votre Régime Indemnitaire  à Monsieur le Maire sous enveloppe adressée à Monsieur le Maire place de l’hôtel de Ville 93660 Aulnay-sous-Bois. Un envoi  massif  par la poste aura un impact considérable.

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Des agents de la ville agressés aux gymnases de la Rose des Vents et du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois

FORCE OUVRIÈRE réuni en assemblée générale des agents des sports a été mandaté pour porter les revendications suivantes :

  • Sécurisation de toutes les installations par tous les moyens réalisables : alarmes, barriérages, vidéo surveillance, médiateurs, retours des gardiens logés sur toutes les structures où il y a un manque de gardiens.
    FORCE OUVRIÈRE estime que toutes les mesures de sécurité nécessaires doivent être mises en place rapidement. Nous n’accepterons plus que des agressions puissent avoir lieu contre nos collègues des sports, comme ce fut le cas récemment au gymnase du Moulin neuf et au COSEC de la Rose des vents.
  • Les agents nous font part de leurs inquiétudes concernant le matériel de tonte de certains engins qui ne sont plus aux normes et pourraient être dangereux à l’usage.
    Pour FORCE OUVRIÈRE cette situation est inacceptable, les agents doivent pouvoir travailler en toute sécurité.avec du matériel respectant toutes les normes en usage.
  • Remise en état de tous les vestiaires vétustes réservés aux agents et installation de sanitaires dans ceux qui en sont dépourvus.
    FORCE OUVRIÈRE estime que le personnel doit travailler dans des conditions dignes et demande à la Collectivité de réaliser ces travaux dans les délais les plus brefs.
  • Les agents demandent à être consultés lors des achats des produits d’entretien et du
    petit matériel (aspirateur, chariot de ménage, etc.) et réclament la mise en place de machines à laver pour nettoyer les serpillières, et les chiffons sur les sites. Ils souhaitent par ailleurs bénéficier d’une indemnité pour le lavage de leur tenue de travail.
    FORCE OUVRIÈRE soutient la demande des agents et estime que la mise en place de machines à laver pourrait être utile dans ce service et demande la mise en place d’une indemnité pour le lavage des tenues.
  •  Attribution de la NBI, au taux maximal pour tous les agents pouvant y prétendre.
    FORCE OUVRIÈRE soutient cette demande légitime.

FORCE OUVRIÈRE demande aussi la programmation d’une visite CHSCT sur l’ensemble du service et qu’un
état des lieux du matériel et des locaux soit effectué rapidement.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ENSEMBLE DU PERSONNEL JEUDI 23 MAI À 15 HEURES 200 EUROS D’AUGMENTATION DU RÉGIME INDEMNITAIRE NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Attribution opaque du Complément Indemnitaire Annuel à certains agents de la ville d’Aulnay-sous-Bois selon Force Ouvrière

Monsieur le Maire,

Lors du CT du 17 avril 2019, nous avons appris officiellement que certains agents privilégiés de la commune touchaient le Complément Indemnitaire Annuel.

Lors d’un comité technique antérieur concernant la mise en place du RIFSEEP, il avait été évoqué la mise en place de cette sorte de prime au mérite censée récompenser le travail et les services rendus.

Lors de nos entretiens préalables avec la DRH, il nous avait été certifié que cette mise en place du complément indemnitaire était de nature réglementaire et devait obligatoirement être voté en conseil Municipal, dont acte !

MENSONGE !!!

Cette mesure devait présenter une « enveloppe » de, tenez vous bien, zéro euros ! Quelle stupeur !!!

Depuis des mois, nous demandons une hausse du régime indemnitaire pour l’ensemble du personnel de la ville .

Malgré un mouvement de grève et la mobilisation de nombreux agents, la collectivité nous répond qu’il n’y a pas d’argent tout en se réclamant, d’un ton larmoyant, solidaire des gilets jaunes, puis nous propose une mesure mise en place depuis plusieurs années par le gouvernement : la prime d’activité !

Nous avions l’impression de faire l’aumône !

QUELLE HONTE, QUEL MÉPRIS !!!

Pourtant certains « privilégiés » perçoivent aujourd’hui la CIA ! Pour les « privilégiés » toujours plus !

Pour les agents de terrains des économies effectuées sur leurs dos, toujours plus d’efforts demandés et de sacrifices imposés, mais aucune reconnaissance !

Monsieur le Maire, vous êtes censé être le garant de la justice sociale pour tous. Pourquoi cette mesure est elle cachée?

Où est l’équité entre agents ? Est-ce une mesure de complaisance pour vos partisans les plus proches ? Si l’attribution de la CIA à certains est possible, alors l’augmentation du régime indemnitaire pour les autres l’est aussi !

Force Ouvrière réclame la justice, l’équité et la reconnaissance du travail et des efforts consentis par les agents depuis des années.

NOUS SOMMES RÉVOLTÉS, INDIGNÉS ET SCANDALISÉS !!!

Force Ouvrière demande l’ouverture immédiate de négociations pour l’augmentation du régime indemnitaire. Nous utiliserons tous les moyens mis à notre disposition pour dénoncer les pratiques douteuses de la collectivité : grève, tract, médias, réseaux sociaux, intervention au conseil municipal,etc…

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE libre et indépendant se battra sans vergogne,sans retenue pour cette injustice sociale salariale pour laquelle sont pénalisés les agents en souffrance, et attend de votre part Monsieur le Maire un geste fort.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Syndicat Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

Nadia EL ASSAIRI virée par le service restauration d’Aulnay-sous-Bois appelle à l’aide

Bonjour,

Je m’appelle EL ASSAIRI  Nadia. Je suis employée à la ville d’Aulnay sous Bois depuis 2012. Je travaille au service « restauration municipale »  en tant  qu’officière.

Durant toutes ces années, j’ ai travaillé dans beaucoup d’offices (cantines), avec différents responsables et je pense avoir toujours donné satisfaction.

Aujourd’hui, la municipalité decide de ne pas renouveler man contrat !

Dans 2 mois je serai sans emploi !!

J’ai croise mes responsables ii y a quelque temps, ifs ne m’ont rien dit  ?

Je ne comprends pas  ce qui m’arrive  ??

Pourquoi, on ne me donne aucune explication  ???

Mes chers collègues, je demande aujourd’hui votre aide, car sans vous je serai sans travail a partir du 30 juin 2019. J’ai encore 2 enfants a charge et man mari vient de perdre son travail suite a la fermeture de l’usine Volkswagen !!!

Ce que je suis en train de vivre peut malheureusement arriver a chacun d’entre nous. On vous prend, on vous utilise et lorsqu’on a plus  besoin  de  vous on vous jette  comme  un kleenex…

Je suis une femme honnête, j’ai toujours fait man travail avec professionnalisme, je n’accepte pas cette decision totalement injuste et injustifiée..

J’ai besoin de vous,je  compte sur vous…

Source : communiqué FO communaux  d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois contre les suppressions de congés annuels et la fin des heures supplémentaires

BILLET D’HUMEUR !

Suppressions de congés annuels, fin des heures supplémentaires pour faire des économies, vote oui aux suppressions de postes.

Non chers collègues, il ne s’agit pas là d’un projet de la municipalité mais des mesures prônées par un syndicat dont nous tairons le nom, de peur de l’autodestruction immédiate de notre journal.

Syndicat dont les couleurs bien pâles s’apparentent plus à un détergent pour cabinet d’aisance qu’à celle d’un syndicat se battant pour la justice et la paix sociale pour les agents.

Alors OUI, le syndicat FORCE OUVRIERE majoritaire depuis tant d’années est fier de ses couleurs, et OUI nous oserons nous battre sans cesse et sans relâche pour :

  • la défense de nos droits et de nos acquis.
  • Le développement de toutes les carrières de tous les agents.
  • Les conditions de travail
  • L’augmentation des salaires et la reconnaissance pour tout le personnel.
  • La défense du service public etc…etc…

Alors, un grand MERCI à tous les agents qui se sont mobilisés pour l’augmentation du régime indemnitaire pour tous.

Un grand MERCI à tous ceux qui prônent le rassemblement plutôt que la division et l’opposition.

Le syndicat FORCE OUVRIERE fort d’être libre et indépendant luttera, résistera, se battra pour vous et avec vous contre toute forme de régression quelle qu’elle soit.

ON NE LACHERA RIEN !

Source : Irréductible n°70

La CFTC s’adresse au Maire d’Aulnay-sous-Bois pour améliorer les conditions de travail à la mairie

Monsieur le Maire,

En plusieurs occasions, le syndicat CFTC vous a fait part de la preoccupation légitime des agents de la collectivité quanta la juste valorisation de leur travail.

Le résultat des elections professionnelles adresse un message fort avec la confiance donnée a la CFTC

Monsieur le Maire, ii est temps, aujourd’hui, de répondre aux attentes de nos agents sur des amelioration concretes.

1. Les TICKETS RESTAURANT

Depuis des années, la valeur faciale n’a plus évolué. De plus nous sommes en-dessous de la moyenne nationale qui est d’aujourd’hui de 8€. Une fois encore, nous ne souhaitons pas tramper les agents en demandant !’impossible.
La progression de la valeur faciale de 6€ a 7€, permettrait un rattrapage partiel et constituerait une premiere avancée.
En syndicat responsable, nous savons que !’augmentation d’1€ (soit 0.60€ pour la ville, pour 1800 bénéficiaires) représente un effort pour la collectivité.  Mais cet effort est possible. II sera bénéfique pour les agents.

Monsieur le Maire, la CFTC demande !’augmentation de la valeur faciale du ticket restaurant a 7€ immédiatement, nous ne pouvons plus attendre.

2. COMPTE EPARGNE TEMPS

Depuis sa mise en place dans notre collectivité, en 2004, un certain nombre d’agents de la ville ont atteint le maximum de 60 jours pouvant être cumules sur leur CET. Aujourd’hui ils sont utilises pour des congés supplémentaires.  Une solution de valorisation est possible par la monétisation du CET.

Elle permet d’améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires et agents publics, gelé par les gouvernements successifs depuis plusieurs années.

Plusieurs options sent possibles :

  • La monétisation du CET, selon le tarif journalier en vigueur, pour les agents qui le souhaitent, et selon un plafond a définir (nombre maximum de journées/an)
  • La conversion de jours de CET en points de retraite RAFP (regime de retraite additionnelle de la Fonction publique), toujours selon un quota a définir. Cette conversion a l’avantage de ne pas tenir compte du plafonnement des 20% et de ne pas etre soumise a l’impôt sur le revenu (contrairement a la monétisation du CET).

Conscient que la monétisation est compliquée a court termes, La CFTC demande la mise en place immediate du dispositif de conversion CET en points de retraite RAFP

3. Prise en charge Mutuelle

La collectivité participe au financement de la mutuelle. Celle-ci pourrait être utilement revalorisée pour les agents des categories B et C.

Nous proposons les modifications suivantes :

  • Catégorie C: Modification de la participation de 25,10€ a 40€ soit une augmentation de 14.90 €
  • Catégorie B : Modification de la participation de 15€ a 25€ soit une augmentation de 10€

4. Bien être des agents

Nous proposons d’agir sur le bien être des agents pour lutter centre l’absentéisme.

La ville pourrait encourager la pratique du sport pour améliorer les conditions de travail des agents et creer une dynamique afin de lutter centre un absentéisme trop élevé préjudiciable aux agents et aux services.

La CFTC propose que cette activité sportive soit comptabilisée dans le temps de travail.

Les modalités pratiques de cette action qui pourrait prendre la forme d’un credit horaire hebdomadaire restent a definir.

De plus, la collectivité peut en parallèle permettre d’avoir un tarif négocie auprès d’associations sportives de la ville partenaire a travers les subventions.

Monsieur le Maire, nous la CFTC demande que la DRH se saisisse immédiatement de ce sujet.

Consciente des preoccupations actuelles des agents de notre collectivité la CFTC fait des propositions pour !’ensemble des agents. Les agents n’accepteront d’être sacrifier aux profits de certains.

Monsieur le Maire, les agents ne peuvent plus attendre.

Source : communiqué de la section syndicale CFTC

Lettre ouverte au Maire d’Aulnay-sous-Bois de Force Ouvrière concernant l’augmentation du régime indemnitaire

Monsieur le Maire,

Le personnel réuni en Assemblée Générale ce jour, à l’initiative de notre syndicat, a été informé des négociations qui ont eu lieu avec la Municipalité le 12 mars 2019 sur la revendication de revalorisation du régime indemnitaire de 200 euros.

La proposition que nous a fait Madame MAROUN de mettre en place une cellule pour faciliter l’obtention de la prime d’activité aux agents qui peuvent y prétendre a été jugée à l’unanimité des participants : HORS SUJET !!!

Ceci est une bonne initiative que nous soutenons sur le fond mais qui ne correspond pas aux attentes des agents.

Il est à noter que deux assistantes sociales s’occupent déjà de ces dossiers depuis un mois et que la prime d’activité est une mesure gouvernementale revalorisée suite au mouvement des gilets jaunes . Cette prime est conditionnée au revenu fiscal du foyer, même les plus petits salaires dont le conjoint dépasse le plafond de revenus ne pourront y prétendre.

Des promesses nous ont été faites :

  • Pour les tranches des salariés qui ne peuvent pas bénéficier de cette aide des augmentations du régime indemnitaire seront peut être octroyées au cas par cas une fois que les dossiers « prime d’activité » seront clos.

Hors sujet encore, notre revendication est une augmentation de 200 euros du régime indemnitaire pour tous !!!

Les tickets restaurants et la part mairie de la mutuelle seraient augmentés avant la fin de votre mandat, nous prenons acte car c’est une revendication que nous portons depuis de trop nombreuses années. Cela malheureusement ne concerne que les agents qui en bénéficient.

Depuis plusieurs années maintenant, le point d’indice des fonctionnaires n’augmente plus et les conditions de travail se dégradent.

Des efforts sont constamment demandés aux agents : baisse du régime indemnitaire en cas de maladie ordinaire, suppression de jours de congés, etc…

On nous culpabilise en nous tenant le discours suivant : Si la Municipalité augmente le régime indemnitaire, elle sera mise sous la tutelle du préfet ! Mais Monsieur le Maire combien d’économie la collectivité a t’elle fait années après  années ?

Le point d’indice bloqué depuis 9 ans, les suppressions de postes, le cadeau de fin d’année du personnel, la baisse de la participation de l’AEPC aux vacances des agents etc… On se moque de nous !

Les salariés de la ville, ceux dont les fins de mois commencent dès le début du mois, ceux qui peinent à payer leurs loyers, leur chauffage, certains ne mangeant plus à leur faim attendent des mesures fortes de votre part pour améliorer leur quotidien.

NOTRE REVENDICATION N’A PAS CHANGÉE FORCE OUVRIÈRE DEMANDE L’AUGMENTATION DE 200 EUROS DU RÉGIME INDEMNITAIRE POUR TOUS NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : lettre de Syndicat Force Ouvrière

Agents détachés à l’IADC « Espace Prévert » : FORCE OUVRIÈRE a obtenu les jours de fractionnement à Aulnay-sous-Bois

Depuis plusieurs mois, le personnel de la ville détaché à l’IADC , au Théâtre et cinéma Jacques Prévert, se bat pour pouvoir bénéficier comme l’ensemble des fonctionnaires territoriaux des jours de fractionnement.

 Ce droit donné à tous les agents de la fonction publique, conformément à la loi, n’a pas été appliqué pendant plusieurs années par la direction de l’IADC, les agents ont fait appel à FORCE OUVRIÈRE.

Il nous aura fallu un an pour que les deux administrations publique et privée admettent que les agents avaient droit à ces jours de congés.

FORCE OUVRIÈRE a obtenu 3 jours de fractionnements que les agents détachés pourront poser dés cette année 2019.

Nous sommes fiers de cette victoire obtenue grâce à la mobilisation et à l’opiniâtreté des agents détachés à  ce service.

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE des Communaux continuera à se battre pour l’égalité et le respect des droits des agents de la ville quelque soient leurs statuts.

NOUS NE LÂCHONS RIEN !!!

Source : communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

La mobilisation de Force Ouvrière à Aulnay-sous-Bois un succès pour l’augmentation de salaire

Très belle mobilisation, nous étions très nombreux dans la cour de la mairie aujourd’hui pour exiger les 200 € pour tous…
 
Nous avons été reçus par Madame Maroun premier Maire Adjointe et Messieurs Vigour et Bouffandeau, représentants la DRH.
 
Afin d’intégrer une éventuelle augmentation du régime indemnitaire dans le prochain budget nous seront reçu le 12 mars prochain…
 
Grâce à votre mobilisation nous pouvons nous féliciter de l’ouverture des négociations…
 
La mobilisation continue !
SYNDICAT FORCE OUVRIÈRE
DU PERSONNEL COMMUNAL
D’AULNAY SOUS BOIS (93600)
%d blogueurs aiment cette page :