Archives du blog

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois exige une augmentation aux agents face au Covid-19

Monsieur le Maire,

Durant la période de confinement, des centaines d’agents sont présents physiquement sur leurs postes de travail. Ceux-ci mettent tous les jours leur santé en jeu voir leur vie, d’autres continuent à assurer leurs missions en télétravail.

Face à l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement a décidé de dynamiser la « prime Macron » afin de soutenir les salariés qui continuent de travailler pendant le confinement. Ce dispositif permet aux entreprises de verser à leurs salariés une prime exonérée d’impôt et de cotisations sociales à hauteur d’un certain plafond, pour le moment fixé à 1000 euros.

Les conditions d’accès à cette prime défiscalisée et désocialisée vont ainsi être assouplies. La date limite pour bénéficier de la prime, initialement fixée au 30 juin, est reportée au 31 août 2020.

D’après une annonce du ministre de l’économie faite le 31 mars, l’exécutif compte également augmenter le plafond d’exonération d’impôt et de charges. Actuellement fixé à 1000 euros, il sera doublé, et donc porté à 2000 euros.

Les salariés du privé pouvant prétendre à cette prime sont ceux dont l’activité est indispensable à la vie quotidienne de la population qu’ils doivent se rendre sur site ou être en télétravail.

Par ailleurs, certaines mairies attribuent des primes exceptionnelles à leurs agents présents sur le terrain ou au contact du public.

Force Ouvrière demande que les agents de la ville, qui continuent à assurer leurs missions ou sont volontaires sur d’autres postes, puissent bénéficier d’un complément du Régime indemnitaire de 50 euros par jours travaillés à compter du 17 mars 2020 pour toute la durée du confinement.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois veut un droit de retrait à cause du Coronavirus

Monsieur le Maire,

Nous demandons officiellement, pour des raisons de protection des agents de la ville et des usagers que vous fermiez immédiatement les services de la mairie au public.

Nous appelons tous les agents de la ville qui estiment que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour effectuer leurs missions et qu’ils courent un danger imminent pour leur santé ou leurs vies, de faire jouer leur droit de retrait, de cesser le travail et de rentrer à leurs domiciles, conformément à l’article L4131-1qui dit ceci :

« Le travailleur alerte immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection.
Il peut se retirer d’une telle situation. L’employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d’une défectuosité du système de protection. »

Veuillez agréer Monsieur le Maire l’expression de notre haute considération.

Communiqué Syndicat Force Ouvrière

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à poursuivre la grève même après le 5 décembre

Dans le cadre du préavis de grève reconductible nationale déposé par l’intersyndicale contre la réforme des retraites, le syndicat FORCE OUVRIÈRE des Communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à poursuivre le mouvement après le 5 décembre.

FORCE OUVRIÈRE demande à tous ses adhérents et agents de la collectivité qui le souhaitent, d’effectuer soit des débrayages tous les jours à partir du vendredi 6 décembre, de 8 heures à 10 heures soit de se déclarer grévistes toute la journée, jusqu’à la fin du mouvement.

Camarades, nous savons que pour beaucoup d’entre vous les fins de mois sont difficiles et que faire grève peut vous mettre encore plus en difficulté, mais il vaut mieux une fin de mois difficile qu’une fin de vie dans la misère. Ne vous y trompez pas, si nous laissons faire ce gouvernement, ce sera une baisse des pensions pour tous !

Pour tous renseignements concernant la suite du mouvement, nos adhérents seront informés par le réseau Whatsapp. Les non adhérents  peuvent se connecter sur notre facebook : FO COMMUNAUX AULNAY.

Vous pouvez nous joindre aux numéros suivants :

  • Zoulika : 06 25 60 46 76
  • Pascal : 06 17 91 41 45
  • Pierre : 06 71 62 83 06
  • Laurent : 06 76 08 28 14
  • Annick : 06 48 55 70 60

Source : communiqué Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

FO Aulnay-sous-Bois ALERTE sur les conditions, plus que dégradées, des agents travaillant dans les offices de restauration municipale

  • Croix Rouge :
    • Le self de distribution des repas dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Louis Aragon :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • Le four de remise en température dysfonctionne !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Nonneville maternelle :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
  • Nonneville primaire :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Bourg Garçon :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
  • Ormeteau :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Ambourget :
    • L’adoucisseur dysfonctionne !
  • Pont de l’Union :
    • Le placard chauffant dysfonctionne !
  • Anatole France :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Prévoyants :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Bourg Fille :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Fontaine des Près :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Jules Ferry :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Louis Solbes :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Merisier :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • André Malraux :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Petits Ormes :
    • Le self de distribution des repas dysfonctionne !
  • Perrières :
    • L’adoucisseur dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Charles Perrault :
    • Le placard chauffant dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • République :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Savigny :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • Le four de remise en température dysfonctionne !
  • Emile Zola :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !

LES RESPONSABLES, À TOUS LES NIVEAUX, DISENT ÊTRE SENSIBLES AUX CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTS DU SERVICE ?

HEUREUSEMENT QUAND SERAIT IL SI CE N’ÉTAIT PAS LE CAS !!

FO N’ACCEPTE PAS QUE LES AGENTS TRAVAILLENT DANS CES CONDITIONS C’EST INACCEPTABLE !!!

FO SE MOBILISE ET RECENSE TOUTES LES ANOMALIES POUR UN RETOUR A DE BONNES CONDITIONS DE TRAVAIL.

Source: communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à la grève massive le 5 décembre

La retraite par points, c’est le travail sans fin !
Dites NON à la casse de nos retraites !
Dites NON à la casse du Service Public !
Grève Nationale interprofessionnelle
Tous ensemble, dans la lutte, le 5 décembre 2019 !

Source : Force Ouvrière des communaux d’Aulnay

Etat déplorable de l’école Savigny 2 à Aulnay-sous-Bois selon Force Ouvrière

Nous sommes intervenus à l’école Savigny 2, suite a un signalement des agents concernant les conditions de travail et d’accueil des enfants dans les locaux préfabriqués .

En effet, ces locaux qui a l’origine accueillaient 75 enfants doit en recevoir 115 durant les travaux de construction de la nouvelle école, soit 2 classes supplémentaires.

Les locaux sont inadapté, les classes devant aussi servir de dortoir, ce qui implique de la manutention et une surcharge de travail.

Plus de local ATSEM, leur bureau a été déplacé dans la salle des professeurs qui a été, elle même, installée dans les sanitaires du réfectoire. Nous précisons que les agents n’ont plus qu’un seul bureau de petite taille pour trois et doivent passer par l’extérieur pour s’y rendre.

  • Tout le matériel des ATSEM est,soit, stocké dans des cartons, soit laissé en vrac dans le réfectoire, obligeant les agents à de la manutention excessive et des aller et retours entres leurs classe et ce local.
  • Au moment du repas les ATSEM doivent traverser le réfectoire des primaires en passant par l’extérieur.
  • Aucune ligne téléphonique à disposition des agents et des professeurs, que se passerait-il en cas d’urgence?
  • D’après certains professeurs, il n’y aurait pas de passage de la commission de sécurité alors que la rentrée a déjà eu lieu.

Cette liste n’est qu’un aperçu des dysfonctionnements constatés.

Nous estimons que les conditions d’accueil, de sécurité des enfants mais aussi de travail des agents ne sont pas réunies.

Nous demandons une visite en urgence de l’ACFI et  du CHSCT afin que des solutions soient trouvées et mises en oeuvre dans les plus brefs délais.

Source : Force Ouvrière

Des conditions de travail déplorables dans la restauration municipale à Aulnay-sous-Bois

FO ALERTE concernent différents offices de restauration :
  • Paul Eluard : Armoire froide HS !
  • Nonneville Maternelle : Armoire froide HS !
  • Perrières : Armoire froide HS !
  • Ambourget : Hotte défectueuse, lundi il y avait 43 degré en plonge !!!
CES PROBLÈMES ONT ÉTÉ SIGNALÉS ET NE SONT PAS TRAITÉS !!! 
FO N’ACCEPTE PAS QUE LES AGENTS TRAVAILLENT DANS DES CONDITIONS DÉGRADÉES !!!
Source : communiqué FO communaux d’Aulnay-sous-Bois

De nombreuses actions à venir de la part de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Le 23 mai 2019, le syndicat FORCE OUVRIÈRE a réuni en assemblée générale le 23 mai 2019 les agents de tout les services. Cette réunion a porté sur la demande d’augmentation du régime indemnitaire de 200 euros pour tous.

Nous rappelons qu’un premier mouvement de grève avait eu lieu le 7 février pour ce même motif. Malgré la mobilisation nous n’avions eu que le mépris de la municipalité pour toute réponse.

Cette revendication est légitime et ne ferait que compenser en partie le gel du point d’indice,la suppression du cadeaux de fin d’année, la baisse du salaire en cas de maladie, la surcharge de travail due aux nombreuses suppressions de postes etc… 

Par ailleurs, l’attribution opaque du Complément Individuel Annuel à certains agents comme nous l’ont avoué les représentants de la collectivité au dernier CT est scandaleuse.

La Mairie n’a pas d’argent a distribuer aux plus précaires de ses agents mais en a pour certains autres !!!

Nous avons multiplié les sollicitations et les envois de courriers à Monsieur le Maire afin de pouvoir ré-engager les négociations, aucune réponse rien que le silence, encore une fois que du mépris.

En conséquence,l’assemblée générale a voté et mandaté le syndicat FORCE OUVRIÈRE afin d’organiser une semaine d’actions sous forme de débrayage.

FORCE OUVRIÈRE appelle l’ensemble des agents à participer à une semaine  de revendication et prouver à cette municipalité notre solidarité et notre combativité, par ce mouvement sans précédent sur notre commune.

 NOTRE REVENDICATION EST SIMPLE : 200 EUROS D’AUGMENTATION POUR TOUS !!! Ensemble tout sera possible, sans vous cette mairie n’est rien !!!

Alors du 17 au 21 juin,tous ensemble, luttons, revendiquons, battons nous tous pour nos salaires, marchons ensemble vers la victoire pour que cesse l’injustice.

Actions prévues :

MARDI 18 JUIN :

  • Débrayages le matin dans tous les services, un rassemblement aura lieu sur le parking derrière la bourse du travail à 8 heures, départ du cortège vers le rond point de la Ferme avec point fixe et prise de parole.
  • Départ à 8h 45 en cortège vers la mairie.
  • Pour les services suivants : ATSEM, Offices et foyers résidences, les débrayages s’effectueront sur le temps des repas.Nous nous rejoindrons à midi devant l’Hôtel de Ville. Les agents de ces services, qui le souhaitent, peuvent aussi se joindre à nous pour la manifestation du matin en débrayant la matinée entière.

JEUDI 20 JUIN : 

  • Débrayage de l’ensemble des services à 10 heures, 11 heures 30 pour les ATSEM, les Offices et Foyers Résidences.
  • Un pique-nique festif et  revendicatif sera organisé dans les jardins de la Mairie venez nombreux et apportez vos boissons et victuailles ! 

Des actions coups de poings seront effectués les autres jours de la semaine, contactez nous si vous voulez y participer.

VOUS AVEZ DES IDÉES D’ACTIONS DANS VOTRE SERVICE PENDANT CETTE SEMAINE CONTACTEZ NOUS !!!

Pour un réel impact du mouvement déclarez vous en grève le plus tard possible, ne vous laissez pas intimider, n ‘hésitez pas à nous contacter en cas de litige avec votre hiérarchie !

Nous vous invitons à compléter, signer et nous remettre le courrier de demande d’augmentation de votre Régime Indemnitaire  à Monsieur le Maire sous enveloppe adressée à Monsieur le Maire place de l’hôtel de Ville 93660 Aulnay-sous-Bois. Un envoi  massif  par la poste aura un impact considérable.

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Des agents de la ville agressés aux gymnases de la Rose des Vents et du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois

FORCE OUVRIÈRE réuni en assemblée générale des agents des sports a été mandaté pour porter les revendications suivantes :

  • Sécurisation de toutes les installations par tous les moyens réalisables : alarmes, barriérages, vidéo surveillance, médiateurs, retours des gardiens logés sur toutes les structures où il y a un manque de gardiens.
    FORCE OUVRIÈRE estime que toutes les mesures de sécurité nécessaires doivent être mises en place rapidement. Nous n’accepterons plus que des agressions puissent avoir lieu contre nos collègues des sports, comme ce fut le cas récemment au gymnase du Moulin neuf et au COSEC de la Rose des vents.
  • Les agents nous font part de leurs inquiétudes concernant le matériel de tonte de certains engins qui ne sont plus aux normes et pourraient être dangereux à l’usage.
    Pour FORCE OUVRIÈRE cette situation est inacceptable, les agents doivent pouvoir travailler en toute sécurité.avec du matériel respectant toutes les normes en usage.
  • Remise en état de tous les vestiaires vétustes réservés aux agents et installation de sanitaires dans ceux qui en sont dépourvus.
    FORCE OUVRIÈRE estime que le personnel doit travailler dans des conditions dignes et demande à la Collectivité de réaliser ces travaux dans les délais les plus brefs.
  • Les agents demandent à être consultés lors des achats des produits d’entretien et du
    petit matériel (aspirateur, chariot de ménage, etc.) et réclament la mise en place de machines à laver pour nettoyer les serpillières, et les chiffons sur les sites. Ils souhaitent par ailleurs bénéficier d’une indemnité pour le lavage de leur tenue de travail.
    FORCE OUVRIÈRE soutient la demande des agents et estime que la mise en place de machines à laver pourrait être utile dans ce service et demande la mise en place d’une indemnité pour le lavage des tenues.
  •  Attribution de la NBI, au taux maximal pour tous les agents pouvant y prétendre.
    FORCE OUVRIÈRE soutient cette demande légitime.

FORCE OUVRIÈRE demande aussi la programmation d’une visite CHSCT sur l’ensemble du service et qu’un
état des lieux du matériel et des locaux soit effectué rapidement.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ENSEMBLE DU PERSONNEL JEUDI 23 MAI À 15 HEURES 200 EUROS D’AUGMENTATION DU RÉGIME INDEMNITAIRE NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Attribution opaque du Complément Indemnitaire Annuel à certains agents de la ville d’Aulnay-sous-Bois selon Force Ouvrière

Monsieur le Maire,

Lors du CT du 17 avril 2019, nous avons appris officiellement que certains agents privilégiés de la commune touchaient le Complément Indemnitaire Annuel.

Lors d’un comité technique antérieur concernant la mise en place du RIFSEEP, il avait été évoqué la mise en place de cette sorte de prime au mérite censée récompenser le travail et les services rendus.

Lors de nos entretiens préalables avec la DRH, il nous avait été certifié que cette mise en place du complément indemnitaire était de nature réglementaire et devait obligatoirement être voté en conseil Municipal, dont acte !

MENSONGE !!!

Cette mesure devait présenter une « enveloppe » de, tenez vous bien, zéro euros ! Quelle stupeur !!!

Depuis des mois, nous demandons une hausse du régime indemnitaire pour l’ensemble du personnel de la ville .

Malgré un mouvement de grève et la mobilisation de nombreux agents, la collectivité nous répond qu’il n’y a pas d’argent tout en se réclamant, d’un ton larmoyant, solidaire des gilets jaunes, puis nous propose une mesure mise en place depuis plusieurs années par le gouvernement : la prime d’activité !

Nous avions l’impression de faire l’aumône !

QUELLE HONTE, QUEL MÉPRIS !!!

Pourtant certains « privilégiés » perçoivent aujourd’hui la CIA ! Pour les « privilégiés » toujours plus !

Pour les agents de terrains des économies effectuées sur leurs dos, toujours plus d’efforts demandés et de sacrifices imposés, mais aucune reconnaissance !

Monsieur le Maire, vous êtes censé être le garant de la justice sociale pour tous. Pourquoi cette mesure est elle cachée?

Où est l’équité entre agents ? Est-ce une mesure de complaisance pour vos partisans les plus proches ? Si l’attribution de la CIA à certains est possible, alors l’augmentation du régime indemnitaire pour les autres l’est aussi !

Force Ouvrière réclame la justice, l’équité et la reconnaissance du travail et des efforts consentis par les agents depuis des années.

NOUS SOMMES RÉVOLTÉS, INDIGNÉS ET SCANDALISÉS !!!

Force Ouvrière demande l’ouverture immédiate de négociations pour l’augmentation du régime indemnitaire. Nous utiliserons tous les moyens mis à notre disposition pour dénoncer les pratiques douteuses de la collectivité : grève, tract, médias, réseaux sociaux, intervention au conseil municipal,etc…

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE libre et indépendant se battra sans vergogne,sans retenue pour cette injustice sociale salariale pour laquelle sont pénalisés les agents en souffrance, et attend de votre part Monsieur le Maire un geste fort.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Syndicat Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :