Archives du blog

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois refuse la privatisation du service voirie

Depuis plus d’un an, nous voyons une société privée nettoyer notre ville.

Pourquoi la municipalité préfère-t-elle payer une société privée, plutôt que d’investir dans le service voirie propreté de notre ville ?

Pourquoi certains quartiers d’Aulnay sont-ils confiés à cette société privée, alors qu’en même temps, les agents du service voirie propreté, peinent à avoir du travail et sont livrés à eux mêmes ?

Du matériel, propriété de la ville, serait même mis à disposition de cette société, pendant que nos collègues de la voirie propreté n’ont quasiment plus rien pour travailler (véhicules et matériels en panne et non réparés) !!!

FO DEMANDE À MONSIEUR LE MAIRE DE S’ENGAGER AFIN DE RASSURER LES AGENTS SUR L’AVENIR DU SERVICE VOIRIE PROPRETÉ.

Avant les élections municipales, il nous avait été affirmé que la société Nicollin était un renfort momentané des services de la ville et ne devait nettoyer que les grands axes routiers.

DONC DU PROVISOIRE !!!

FO EXIGE :

1) QUE LE RENFORT PROVISOIRE DE LA SOCIÉTÉ PRIVÉE CESSE IMMÉDIATEMENT !!!
2) QUE L’INTÉGRALITÉ DE LA PROPRETÉ DE NOTRE VILLE SOIT DE NOUVEAU CONFIÉE AU SERVICE VOIRIE PROPRETÉ.
3) QUE LES OUTILS, MATÉRIELS ET VÉHICULES SOIENT REMIS AUX NORMES ? RÉPARÉS OU REMPLACÉS

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

L’irréductible n°75 de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois avec une lettre ouverte au Maire

Monsieur le Maire,

Nous profitons du début de cette nouvelle année pour réitérer les revendications légitimes de nos adhérents et des agents de la ville.

NOTRE REVENDICATION PRINCIPALE N’A PAS CHANGÉ ! FORCE OUVRIÈRE DEMANDE L’AUGMENTATION DE 200 EUROS DU RÉGIME INDEMNITAIRE POUR TOUS !

Nous souhaitons que les négociations soient rouvertes à ce sujet, le montant de 200 euros étant bien sûr une base de négociation. Un accord doit être trouvé, car nous ne pouvons accepter tous comme les agents de la ville l’augmentation du temps de travail imposé par l’État sans compensation.

Nous revendiquons aussi :

  • L’augmentation de la prime annuelle pour qu’elle soit équivalente à un treizième mois. À cet égard, nous sommes peut-être la dernière commune à ne pas toucher de treizième mois dans le département de Seine-Saint-Denis !
  • L’attribution du CIA à l’ensemble du personnel.
  • La réévaluation des tickets restaurant nous demandons que la valeur faciale soit la même que celle des tickets restaurant des agents du T7 dont vous êtes le président, c’est-à-dire neuf euros.
  • La titularisation de tous les emplois précaire.
  • Nous exigeons l’arrêt de la privatisation rampante de certains services de la ville, à laquelle nous nous opposerons fermement.

Cette liste de revendication n’est pas exhaustive. Bien d’autres revendications sont portées dans différents services de la ville.

Nous exigeons l’arrêt de la privatisation rampante de certains services de la ville, à laquelle nous nous opposerons fermement.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Extrait de l’Irréductible Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois disponible ici.

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois dit NON à la privatisation des services publics !

Depuis de nombreuses années, le syndicat FORCE OUVRIERE lutte et combat toute forme de privatisations des services de la collectivité.

Aujourd’hui ce sont déjà plusieurs secteurs qui sont passés sous la coupe du secteur privé : certaines crèches, antennes jeunesses, périscolaire, service social, la piscine.

A l’heure actuelle plusieurs entreprises interviennent sur la commune : Nicollin, SMDA, GJM, securitas et certainement d’autres.

Ceci contribuant à des disparitions et suppressions de métiers et de postes au sein de notre commune.

Pour le syndicat FORCE OUVRIERE c’est inacceptable !!!

Depuis des mois certains services semblent menacés : gardiens d’écoles, service sono, voirie.

Notre organisation interpelle et interroge la municipalité depuis des mois sur ce sujet.

A ce jour aucune réponse !!!

Le syndicat FORCE OUVRIERE demande et exige le maintien de tous les emplois sous l’égide municipale et se battra sans aucune retenue contre toutes fermetures de services.

NON A TOUTES FORMES DE PRIVATISATIONS !!!

OUI AU MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC !!!

OUI AU MAINTIEN DE TOUS LES EMPLOIS !!!

Source : Communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois remercie Bruno Beschizza pour le versement de la prime grand âge

Le 29 septembre 2020 est paru au journal officiel le décret 2020-1189 portant sur l’attribution de la prime dite « grand âge » pour certains personnels de la fonction publique territoriale à savoir les aides soignants qui sont en lien avec les personnes agées.

Dés le début de la décision de la mise en place de cette mesure le syndicat FORCE OUVRIERE a demandé que celle-ci soit versée aux personnels concernés.

Les agents du SIAD et du MAD ont même fait une pétition pour demander l’attribution de cette mesure. Le 17 décembre 2020 le CCAS va prendre une délibération en ce sens.

Monsieur Le Maire a pris la décision d’étendre cette prime aux infirmières et auxiliaires de vie du MAD et du SIAD. Au nom de tous les agents concernés, le syndicat FORCE OUVRIERE salue et remercie Monsieur Le Maire pour le courage dont il fait preuve pour la mise en place de cette dotation.

Son montant est de 118 euros brut mensuel !!!

Sa date d’application devrait intervenir en mars avec un effet rétroactif depuis janvier !!!

Une fois de plus la solidarité a payé, ensemble nous sommes forts !!!  Le syndicat FORCE OUVRIERE se félicite de cette victoire importante qui reconnaît le travail et le courage des agents au quotidien.

Notre organisation sera toujours force de proposition, d’écoute, de dialogue pour mener à bien les revendications des agents en collaboration avec la municipalité dans la mesure du possible comme ce fut le cas sur ce dossier.

Source : Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

Victoire de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois concernant l’attribution de l’IFSE

Lors de la dernière préparation CT, la Municipalité avait mis à l’ordre du jour la mise en conformité des rémunérations des cadres d’emplois de la Fonction Publique Territoriale, désormais éligibles au RIFSEEP depuis le 1er mars 2020 :

  • Ingénieur (le RIFSEEP du cadre d’emploi des ingénieurs a fait l’objet d’une délibération au conseil municipal du 8 juillet 2020 après avoir été évoqué lors des questions diverses du comité technique du 30 juin 2020.)
  • Technicien
  • Psychologue
  • Éducateur de jeunes enfants
  • Conseiller des APS
  • Directeur des établissements d’enseignement artistique
  • Adjoint technique des établissements d’enseignement
  • Moniteur-éducateur et intervenants familiaux
  • Sage-femme
  • Cadre de santé paramédical
  • Cadre de santé puéricultrice
  • Cadre de santé infirmier et technicien paramédical
  • Infirmier en soins généraux
  • Infirmier catégorie B
  • Puéricultrice
  • Technicien paramédical
  • Auxiliaire de soins

Dans les documents fournis il nous est vite apparu, après analyse, qu’une « erreur » s’était glissée dans le document fourni par la DRH concernant les techniciens.

En effet, le montant de l’IFSE est plus élevé en île de France et la mairie nous demandait de voter sur des montants applicables hors régions île de France et bien inférieures suite à la délibération du 18 juillet du 18 juillet 2018.

Vous trouverez dans ce tableau ce que la Municipalité avait voté en conseil municipal, ce que prévoit le décret n°2020-182 du 27 février 2020, relatif au régime indemnitaire des agents de la fonction publique territoriale et ce qu’elle nous proposait.

 

Ces écarts de rémunération pouvaient représenter pour certains agents, 2000 euros de manque à gagner par an. Mais comme vous le savez, votre syndicat FORCE OUVRIÈRE des Communaux d’Aulnay-sous-Bois, ne lâche rien et a l’oeil sur tout !!!

Grâce à notre intervention, demandant l’application, ce sont bien les taux applicables en île de France qui seront attribués aux Techniciens territoriaux d’Aulnay-sous-Bois.

Source : Communiqué Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

132 familles à Aulnay-sous-Bois en souffrance faute d’équipement pour les personnes handicapées

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois alerte sur le manque de moyen pour accueillir les personnes avec handicap avec des adultes et des enfants laissés à l’abandon. Certaines familles sont obligées de se tourner vers la Belgique pour obtenir un accueil convenable !

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois attend toujours des renforts à la restauration

Visiblement, les multiples relances de Force Ouvrière pour obtenir des renforts à la restauration municipale sont restées vaines.

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois déplore qu’un collègue handicapé ait été mis en garde

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois réclame plus de moyens pour la formation et l’encadrement du personnel sourd et malentendant. Dans le communiqué que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image ci-contre, FO nous informe qu’un collège malentendant a reçu un rapport de sa hiérarchie pour une altercation.

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois exige l’embauche des plombiers, électriciens, menuisiers et serruriers

Depuis plusieurs années déjà, le syndicat FORCE OUVRIERE se bat pour le maintien et le renforcement de tous les corps de métier de la régie bâtiment.

Aujourd’hui, ce sont déjà trois recrutements qui sont en cours :

  • un agent polyvalent,
  • un peintre vitrier,
  • un gestionnaire budgétaire

FORCE OUVRIERE se félicite de la décision de la municipalité de recruter du personnel pour ce secteur essentiel.

Cependant, nous demandons aussi l’embauche de plombiers, électriciens, menuisiers et serruriers.

Il est important pour l’avenir de notre collectivité, d’avoir en son sein une régie bâtiment forte de la diversité de tous ces métiers qui la compose, exercés par des professionnels qualifiés.

FORCE OUVRIERE continuera le combat pour l’avenir et le devenir de ce service.

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois exige des formations sur la langue des signes

Afin de pouvoir encadrer au mieux le personne sourd et malentendant, Force Ouvrière demande pour la quatrième fois à la ville de financer des formations sur la langue des signes.

%d blogueurs aiment cette page :