Archives du blog

La reprise des cours à tout prix le 11 mai est inacceptable selon Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Lundi 13 avril, Monsieur le Président de la République a annoncé la réouverture des écoles et des crèches sur le territoire national, pour le 11 mai 2020.

La FNEC FP-FO a répondu au gouvernement, voici son communiqué : La reprise des cours à tout prix : inacceptable ! irresponsable !

«À partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées , déclare le 13 avril le président de la République. Le patronat s’est déclaré «satisfait» : «cela permet aux entreprises de bien préparer la reprise, et aux enfants de retrouver le chemin de l’école» s’est félicité un porte-parole du Medef. Mais du côté des personnels, cette annonce a provoqué l’incompréhension : la colère est encore montée d’un cran.

Une décision irresponsable

Comment comprendre que les restaurants restent fermés, et que les rassemblements soient toujours interdits alors que les établissements scolaires devront ré-ouvrir ? À l’école, les gestes barrières sont impossibles à appliquer. Comment observer une distanciation sociale dans des classes de 30 voire 35 élèves ? Et toujours rien de prévu pour les personnels à risques, qui doivent pourtant bénéficier d’un suivi médical.

Depuis un mois, une partie des personnels assure l’accueil des enfants de soignants la plupart du temps sans aucun matériel de protection (masque FFP2, gel hydroalcoolique, gants…), alors qu’il est de la responsabilité de l’État employeur de veiller sur la santé de ses agents. Certains sont tombés malades.

Depuis un mois la FNEC FP-FO intervient à tous les niveaux et en particulier pour exiger du ministre qu’il prenne ses responsabilités en matière de protection des personnels.

Le dépistage systématique avant toute consigne de reprise des cours FO a fait adopter un avis au CHSCT ministériel le 3 avril demandant «un dépistage généralisé aux personnels et aux élèves comme préalable à toute reprise d’activité.»

Seuls ceux qui présenteront des symptômes seront testés, selon le Président Macron. Or, la plupart des enfants porteurs du virus sont asymptomatiques. Comment éviter tout risque de contagion ? Les personnels refusent d’aller à l’abattoir.

Quant à la mise à disposition des masques pour tous les personnels, le Ministre de l’Éducation nationale se contente de dire : «c’est une possibilité». Alors que l’on sait que les masques manquent partout, et en premier lieu dans les hôpitaux !

Le Ministre Blanquer parle aussi de grands aménagements : «On peut très bien imaginer des petits groupes à certains moments de la journée» On voit mal comment tout cela pourrait être appliqué. En tout cas la FNEC FP-FO n’acceptera aucune remise en cause des obligations réglementaires de service des personnels.

L’école n’est pas la garderie du MEDEF.

Le Président met en avant les inégalités sociales qui se sont accentuées avec l’enseignement à distance, pourtant vanté par le Ministre de l’Éducation nationale. C’est vrai, mais nous constatons aussi que depuis plusieurs jours des voix se sont élevées pour accélérer la reprise de l’économie et faire repartir la production. L’Éducation nationale et ses personnels ne sont pas une variable d’ajustement pour les besoins du marché. Cette décision ne trompe personne, d’autant plus que les universités restent fermées, les étudiants n’ayant pas besoin d’être gardés.

La FNEC FP-FO exige, avant toute reprise de l’activité :

    • des tests sérologiques pour organiser le dépistage systématique pour tous les personnels et les élèves, conformément à l’avis du CHSCT ministériel
    • la désinfection des écoles, services et établissements scolaires
    • des matériels de protection (gel hydroalcoolique, gants et masques FFP2) en quantité

Alors que la crise a mis sur le devant la scène, l’importance des services publics et la faillite des politiques d’austérité qui les ont saccagés, la FNEC FP-FO réitère sa demande d’annulation de toutes les suppressions de postes pour la rentrée prochaine.

La FNEC FP-FO rappellera ces préalables au Ministre de l’Éducation nationale. S’il persiste dans une reprise des cours au prix de la santé des personnels, la FNEC FP-FO les invitera à utiliser leur droit de retrait. La FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève jusqu’au 30 mai.« 

Monsieur le Maire, ce communiqué est frappé au coin du bon sens. Notre syndicat Force Ouvrière des Communaux d’Aulnay est et restera sur la même position de principe que la FNEC FP-FO. Nous refusons que les ATSEM, les officières reprennent le travail tant que les conditions sanitaires ne seront pas réunies pour garantir la sécurité des enfants, des parents d’élèves, des agents, des enseignants et autres personnels.

Ce refus concerne aussi le personnel des crèches . Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois interpelle ses instances fédérales concernant les handicapés

Bonjour camarade,

Moi Gérard Dizazzo, soutenu par mon syndicat, pousse un cri d’alarme.

Des milliers d’handicapés ont été délocalisés en Belgique depuis plusieurs dizaines d’années.

Aujourd’hui, silence total !!! Aucun parti politique n’en parle !!! Que deviennent-ils ???

Militant Force Ouvrière depuis ma jeunesse, je demande à mes dirigeants d’intervenir. Je suis à votre disposition au 06.74.49.51.42

Source : FO communaux Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois veut revoir la validation des congés pendant le confinement

Monsieur le Maire,

Lors de la dernière réunion téléphonique qui a eu lieu entre les partenaires sociaux et la Direction générale le 2 avril 2020, Monsieur Vigour nous a annoncé que les agents qui avaient posé leurs congés pendant la période de confinement ne pourraient pas les annuler, si ceux-ci avaient été validés.

Force Ouvrière relève que cette mesure va créer une différence de traitement entre les agents qui ont déposé des congés, avant cette crise, pendant la période de confinement et les agents qui n’avaient posé aucun congé durant cette période.

La raison invoquée par Monsieur Vigour est la suivante : « Vous comprendrez bien que si tous les agents posent leurs congés en même temps cela va désorganiser les services. »

Entre temps, Une note de service signée par Monsieur Palomo est sortie confirmant le refus de la Municipalité d’annuler les congés validés.

Cela serait exact s’il n’existait pas un dispositif appelé « Compte Épargne Temps » par exemple.

Nous pensons aussi que des mesures de planification, d’étalement des congés 2020 sur l’année 2021 pourraient aussi empêcher une désorganisation des services sans pénaliser les employés.

Monsieur le Maire, notre position est claire, nous demandons que tous les agents de la ville soient considérés en activité et qu’ils ne perdent aucun congé, salaire ARTT ou heure de travail.

D’ailleurs que vont devenir les jours de congés 2019 qui auraient été reportés exceptionnellement en 2020 ?

Nous demandons que ces jours de congés soient automatique ment mis sur un Compte Épargne Temps.

Force Ouvrière refuse quelque perte que ce soit, comme le laissait entendre votre courrier du 17 mars 2020.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

NOUS NE LÂCHERONS RIEN!!!

Source : lettre ouverte de Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois au Maire

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois exige une augmentation aux agents face au Covid-19

Monsieur le Maire,

Durant la période de confinement, des centaines d’agents sont présents physiquement sur leurs postes de travail. Ceux-ci mettent tous les jours leur santé en jeu voir leur vie, d’autres continuent à assurer leurs missions en télétravail.

Face à l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement a décidé de dynamiser la « prime Macron » afin de soutenir les salariés qui continuent de travailler pendant le confinement. Ce dispositif permet aux entreprises de verser à leurs salariés une prime exonérée d’impôt et de cotisations sociales à hauteur d’un certain plafond, pour le moment fixé à 1000 euros.

Les conditions d’accès à cette prime défiscalisée et désocialisée vont ainsi être assouplies. La date limite pour bénéficier de la prime, initialement fixée au 30 juin, est reportée au 31 août 2020.

D’après une annonce du ministre de l’économie faite le 31 mars, l’exécutif compte également augmenter le plafond d’exonération d’impôt et de charges. Actuellement fixé à 1000 euros, il sera doublé, et donc porté à 2000 euros.

Les salariés du privé pouvant prétendre à cette prime sont ceux dont l’activité est indispensable à la vie quotidienne de la population qu’ils doivent se rendre sur site ou être en télétravail.

Par ailleurs, certaines mairies attribuent des primes exceptionnelles à leurs agents présents sur le terrain ou au contact du public.

Force Ouvrière demande que les agents de la ville, qui continuent à assurer leurs missions ou sont volontaires sur d’autres postes, puissent bénéficier d’un complément du Régime indemnitaire de 50 euros par jours travaillés à compter du 17 mars 2020 pour toute la durée du confinement.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre haute considération.

Source : Communiqué Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois veut un droit de retrait à cause du Coronavirus

Monsieur le Maire,

Nous demandons officiellement, pour des raisons de protection des agents de la ville et des usagers que vous fermiez immédiatement les services de la mairie au public.

Nous appelons tous les agents de la ville qui estiment que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour effectuer leurs missions et qu’ils courent un danger imminent pour leur santé ou leurs vies, de faire jouer leur droit de retrait, de cesser le travail et de rentrer à leurs domiciles, conformément à l’article L4131-1qui dit ceci :

« Le travailleur alerte immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection.
Il peut se retirer d’une telle situation. L’employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d’une défectuosité du système de protection. »

Veuillez agréer Monsieur le Maire l’expression de notre haute considération.

Communiqué Syndicat Force Ouvrière

Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à poursuivre la grève même après le 5 décembre

Dans le cadre du préavis de grève reconductible nationale déposé par l’intersyndicale contre la réforme des retraites, le syndicat FORCE OUVRIÈRE des Communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à poursuivre le mouvement après le 5 décembre.

FORCE OUVRIÈRE demande à tous ses adhérents et agents de la collectivité qui le souhaitent, d’effectuer soit des débrayages tous les jours à partir du vendredi 6 décembre, de 8 heures à 10 heures soit de se déclarer grévistes toute la journée, jusqu’à la fin du mouvement.

Camarades, nous savons que pour beaucoup d’entre vous les fins de mois sont difficiles et que faire grève peut vous mettre encore plus en difficulté, mais il vaut mieux une fin de mois difficile qu’une fin de vie dans la misère. Ne vous y trompez pas, si nous laissons faire ce gouvernement, ce sera une baisse des pensions pour tous !

Pour tous renseignements concernant la suite du mouvement, nos adhérents seront informés par le réseau Whatsapp. Les non adhérents  peuvent se connecter sur notre facebook : FO COMMUNAUX AULNAY.

Vous pouvez nous joindre aux numéros suivants :

  • Zoulika : 06 25 60 46 76
  • Pascal : 06 17 91 41 45
  • Pierre : 06 71 62 83 06
  • Laurent : 06 76 08 28 14
  • Annick : 06 48 55 70 60

Source : communiqué Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

FO Aulnay-sous-Bois ALERTE sur les conditions, plus que dégradées, des agents travaillant dans les offices de restauration municipale

  • Croix Rouge :
    • Le self de distribution des repas dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Louis Aragon :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • Le four de remise en température dysfonctionne !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Nonneville maternelle :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
  • Nonneville primaire :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Bourg Garçon :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
  • Ormeteau :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Ambourget :
    • L’adoucisseur dysfonctionne !
  • Pont de l’Union :
    • Le placard chauffant dysfonctionne !
  • Anatole France :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Prévoyants :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Bourg Fille :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Fontaine des Près :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Jules Ferry :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Louis Solbes :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Merisier :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • André Malraux :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • Petits Ormes :
    • Le self de distribution des repas dysfonctionne !
  • Perrières :
    • L’adoucisseur dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Charles Perrault :
    • Le placard chauffant dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
  • République :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !
    • La friteuse dysfonctionne !
  • Savigny :
    • Des armoires froides dysfonctionnent !
    • Le four de remise en température dysfonctionne !
  • Emile Zola :
    • Le lave-vaisselle dysfonctionne !
    • La fontaine à eau dysfonctionne !

LES RESPONSABLES, À TOUS LES NIVEAUX, DISENT ÊTRE SENSIBLES AUX CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTS DU SERVICE ?

HEUREUSEMENT QUAND SERAIT IL SI CE N’ÉTAIT PAS LE CAS !!

FO N’ACCEPTE PAS QUE LES AGENTS TRAVAILLENT DANS CES CONDITIONS C’EST INACCEPTABLE !!!

FO SE MOBILISE ET RECENSE TOUTES LES ANOMALIES POUR UN RETOUR A DE BONNES CONDITIONS DE TRAVAIL.

Source: communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois appelle à la grève massive le 5 décembre

La retraite par points, c’est le travail sans fin !
Dites NON à la casse de nos retraites !
Dites NON à la casse du Service Public !
Grève Nationale interprofessionnelle
Tous ensemble, dans la lutte, le 5 décembre 2019 !

Source : Force Ouvrière des communaux d’Aulnay

Etat déplorable de l’école Savigny 2 à Aulnay-sous-Bois selon Force Ouvrière

Nous sommes intervenus à l’école Savigny 2, suite a un signalement des agents concernant les conditions de travail et d’accueil des enfants dans les locaux préfabriqués .

En effet, ces locaux qui a l’origine accueillaient 75 enfants doit en recevoir 115 durant les travaux de construction de la nouvelle école, soit 2 classes supplémentaires.

Les locaux sont inadapté, les classes devant aussi servir de dortoir, ce qui implique de la manutention et une surcharge de travail.

Plus de local ATSEM, leur bureau a été déplacé dans la salle des professeurs qui a été, elle même, installée dans les sanitaires du réfectoire. Nous précisons que les agents n’ont plus qu’un seul bureau de petite taille pour trois et doivent passer par l’extérieur pour s’y rendre.

  • Tout le matériel des ATSEM est,soit, stocké dans des cartons, soit laissé en vrac dans le réfectoire, obligeant les agents à de la manutention excessive et des aller et retours entres leurs classe et ce local.
  • Au moment du repas les ATSEM doivent traverser le réfectoire des primaires en passant par l’extérieur.
  • Aucune ligne téléphonique à disposition des agents et des professeurs, que se passerait-il en cas d’urgence?
  • D’après certains professeurs, il n’y aurait pas de passage de la commission de sécurité alors que la rentrée a déjà eu lieu.

Cette liste n’est qu’un aperçu des dysfonctionnements constatés.

Nous estimons que les conditions d’accueil, de sécurité des enfants mais aussi de travail des agents ne sont pas réunies.

Nous demandons une visite en urgence de l’ACFI et  du CHSCT afin que des solutions soient trouvées et mises en oeuvre dans les plus brefs délais.

Source : Force Ouvrière

Des conditions de travail déplorables dans la restauration municipale à Aulnay-sous-Bois

FO ALERTE concernent différents offices de restauration :
  • Paul Eluard : Armoire froide HS !
  • Nonneville Maternelle : Armoire froide HS !
  • Perrières : Armoire froide HS !
  • Ambourget : Hotte défectueuse, lundi il y avait 43 degré en plonge !!!
CES PROBLÈMES ONT ÉTÉ SIGNALÉS ET NE SONT PAS TRAITÉS !!! 
FO N’ACCEPTE PAS QUE LES AGENTS TRAVAILLENT DANS DES CONDITIONS DÉGRADÉES !!!
Source : communiqué FO communaux d’Aulnay-sous-Bois
%d blogueurs aiment cette page :