Archives de Catégorie: Solidarité

«Le Loup de la street», influenceur d’Aulnay-sous-Bois, collecte 55000 euros pour la famille d’un enfant handicapé

Cet ex-chauffeur-livreur de 36 ans d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), connu pour dénoncer les arnaques sur Internet, a utilisé sa communauté pour aider la famille de Walid, 9 ans. La mère de cet enfant handicapé avait besoin d’un véhicule adapté. En 48 heures, l’argent nécessaire était réuni.

Une belle histoire comme les réseaux sociaux peuvent parfois en offrir. Celui que tout le monde appelle « Le Loup » « passe plutôt [son] temps à dénoncer les influenceurs-escrocs et les stars de la téléréalité qui proposent des placements ou des produits qui sont de vraies arnaques ». Originaire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où son côté « malin » lui a valu ce surnom devenu son pseudo, cet ex-chauffeur-livreur de 36 ans, qui vit aujourd’hui à Aulnay-sous-Bois, a pourtant décidé de faire une exception.

Source et article complet : Le Parisien

H.Market et plusieurs associations auprès des plus pauvres à Aulnay-sous-Bois avec la participation de Fianso

Ce samedi, le supermarché HMarket et plusieurs associations de quartier ont organisé un marché solidaire à Mitry/Ambourget ! 25 tonnes de denrées alimentaires ont été distribuées aux familles avec la participation de l’artiste Fianso.

Des iftar distribués par l’association Qassama à Aulnay-sous-Bois pour les réfugiés et SDF

Ce soir l’association Qassama a distribué environ 100 iftar /repas dans 2 centres d’hébergements pour réfugiés et SDF (Aulnay-sous-Bois et Paris 19ème).

L’association rremerciela cuisinière bénévole et sa famille d’avoir donné de leur temps pour préparer ce très bon repas complet.

Hadama Traoré, l’avocat du peuple à titre gracieux à Aulnay-sous-Bois et ailleurs

Récemment, Hadama Traoré, leader du mouvement La Révolution Est En Marche (LREEM), a annoncé vouloir représenter une femme isolée avec 5 enfants dont un enfant en situation de handicap auprès du Tribunal de proximité de la ville d’Aulnay-sous-Bois (93).

Ce n’est pas la première fois que M. Traoré souhaite apporter son aide aux personnes en détresse, fragilisées par les tourments de la vie ou qui n’ont pas les moyens financiers pour se défendre. Contrairement aux mouvements politiques qui ne cherchent qu’à se « faire mousser » ou récupérer des voix, Hadama Traoré semble s’inscrire dans une démarche totalement désintéressée.

Distribution de dons ce samedi à Aulnay-sous-Bois pour l’Ukraine

En soutien à l’Ukraine, la Ville d’Aulnay-sous-Bois se pare des couleurs ukrainiennes durant tout le week-end avec l’illumination du campanile de l’hôtel de ville et des arches du Boulevard de Strasbourg, du Vieux-Pays et du Pont de la Croix Blanche.

La ville met à disposition des stands pour l’association de parents d’élèves de l’école polonaise, afin de récolter de denrées (couvertures, sacs de couchage, conserves…) sur 3 marchés de la ville.

Le samedi 5, au marché du Vieux-Pays et le dimanche 6 mars, sur les marchés de la gare et de la Rose-des-Vents.

Source : Ville d’Aulnay-sous-Bois

Nuit de la Solidarité pour 454 sans-abri recensés dans sept villes de Seine-Saint-Denis, mais rien à Aulnay-sous-Bois

Saint-Denis, Aubervilliers, Romainville, Rosny-sous-Bois, Bondy, Gagny et Bobigny faisaient parties des villes qui ont participé à la Nuit de la solidarité. Avec 305 personnes sans-abri dénombrées dans la nuit du 20 janvier 2022, Bobigny fait part du plus fort recensement dans le département.

Dans le détail, 65 personnes ont été rencontrées dans les rues ou espaces publics. Les 240 personnes restantes l’ont été dans des terrains privés.  L’écart est drastique entre les autres villes : Saint-Denis et Aubervilliers ont recensé le même nombre de personnes à la rue, à savoir 66. La Métropole de Grand Paris précise que la Nuit de la solidarité n’a pas couvert l’entièreté de Saint-Denis.

Source et article complet : Actu.fr

Pétitions pour un accueil des sans-abris dans le maximum de villes en France comme Aulnay-sous-Bois

Philippe Lacanau est choqué par la situation désespérée des sans-abris dans sa ville et partout en France. Loin de la médiatisation et de la récupération politique, ces sans-abris n’attendent qu’un toit pour se loger.

Si cette situation vous choque également, vous pouvez signer une des trois pétitions disponibles ici, ici et ici.

Collecte alimentaire de La chaîne fratern’elles ce week-end à Aulnay-sous-Bois devant le supermarché Aswak Salam

L’association de La Chaîne Fratern’elle connue pour ses actions de soutien aux femmes en difficultés mais pas seulement organise une collecte alimentaire devant le supermarché Aswak Salam (24 rue Léon Jouhaux à Aulnay-sous-Bois).

Cette action généreuse a lieu tout ce week-end.

La Ville d’Aulnay-sous-Bois finance le BAFA de jeunes de 17 à 25 ans

La Ville finance le BAFA de jeunes de 17 à 25 ans, en contrepartie d’un engagement de 70h de bénévolat dans des structures associatives ou municipales. Les dossiers de candidature sont à retirer et à retourner du 27 janvier au 15 février 2022 à la Direction jeunesse.

Plusieurs villes de Seine-Saint-Denis participent à la Nuit de la Solidarité des sans-abris, mais pas Aulnay-sous-Bois

© iStock

Aubervilliers, Gagny, Bobigny, Rosny-sous-Bois, Bondy, Romainville et la pionnière du département Saint-Denis organiseront des Nuits de la Solidarité, qui auront lieu du jeudi 20 au vendredi 21 janvier 2022. Contrairement à 2021 où Saint-Denis y avait un rôle d’observateur, la ville participera cette fois-ci à part entière.

Cet événement caritatif permet, de 19 heures à une heure du matin selon les villes, d’aller à la rencontre de personnes sans abris, d’échanger avec elles et de les recenser. Comme il est précisé par les organisateurs, « il ne s’agit pas d’apporter des solutions le soir même de l’opération, même si les situations d’urgence pourront être signalées à cette occasion. »

Source et article complet : Actu.fr

%d blogueurs aiment cette page :