Publicités

Archives du blog

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois répond à la CFTC, VICTOIRE pour les agents!!!

La CFTC a toujours eu comme impératif, « le dialogue » pour faire valoir auprès du maire des revendications d’amélioration du pouvoir d’achat et du bien-être au travail des agents. La CFTC a toujours joué la carte de l’honnêteté avec les agents et l’exécutif. Le syndicalisme que nous défendons rime avec des valeurs touchant la bienveillance, la fraternité et le partage. Pour· Ia CFTC, un service public de qualité ne peut exister que grace a la force du collectif, une chaîne d’union avec les élus, les dirigeants et les agents de toute la collectivité, A, B et C œuvrant pour le service public.

Par le passe, nous avons dénoncé certains agissements ou l’absence de toute réponse concrete à nos propositions légitimes et nous avons interpellé le maire en conséquence. Mais le dialogue n’a jamais été rompu, et nous devons cela à des valeurs communes qui malgré des accroches, nous ont permis d’avancer.

Pour· Ia CFTC, le rôle d’un syndicat n’est pas juste de dénoncer ce qui ne va pas. Nous savons aussi constater qu’il ya des avancées. La mise en place d’un accompagnement personnalisé pour le versement de la prime d’activité et d’un suivi de la situation des agents disposant d’une rémunération inférieure a 1500 euros nets mensuels constituent indéniablement des avancées sociales qui étaient escomptées pour la CFTC, organisation syndicale, qui n’a jamais cesse d’attirer I’attention sur la précarité de nombreux agents communaux de la ville d’Aulnay, mal payés, mal logés, démunis. En la circonstance l’accompagnement de la collectivité est appreciable.

Comme pour· la revalorisation financière obtenue pour les médailles du travail, M. Beschizza a bien compris le sens de la démarche « CFTC » et a eu ainsi avec nous des échanges plus constructifs et bienveillants pour le personnel.

Pour votre parfaite information nous publions dans ce journal la réponse du Maire concernant les revendications de la CFTC :

  • Tickets restaurants a 7 €
  • Hausse de la participation employeur· à la mutuelle

Nous le félicitons pour son esprit d’ouverture et d’avoir su apprécier nos propositions réalistes et réalisables rapidement sans compromettre l’équilibre budgétaire de la collectivité.

Nous pourrions crier VICTOIRE et nous arrêter là, mais nous continuerons d’être vigilants et de défendre la cause commune. La ville va engager des réflexions sur le temps de travail des agents. Nous participerons volontiers a ces échanges car nous croyons que cela pourra se faire sur le modèle « Gagnant-Gagnant ».

Source : journal CFTC communaux d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

La CFTC s’adresse au Maire d’Aulnay-sous-Bois pour améliorer les conditions de travail à la mairie

Monsieur le Maire,

En plusieurs occasions, le syndicat CFTC vous a fait part de la preoccupation légitime des agents de la collectivité quanta la juste valorisation de leur travail.

Le résultat des elections professionnelles adresse un message fort avec la confiance donnée a la CFTC

Monsieur le Maire, ii est temps, aujourd’hui, de répondre aux attentes de nos agents sur des amelioration concretes.

1. Les TICKETS RESTAURANT

Depuis des années, la valeur faciale n’a plus évolué. De plus nous sommes en-dessous de la moyenne nationale qui est d’aujourd’hui de 8€. Une fois encore, nous ne souhaitons pas tramper les agents en demandant !’impossible.
La progression de la valeur faciale de 6€ a 7€, permettrait un rattrapage partiel et constituerait une premiere avancée.
En syndicat responsable, nous savons que !’augmentation d’1€ (soit 0.60€ pour la ville, pour 1800 bénéficiaires) représente un effort pour la collectivité.  Mais cet effort est possible. II sera bénéfique pour les agents.

Monsieur le Maire, la CFTC demande !’augmentation de la valeur faciale du ticket restaurant a 7€ immédiatement, nous ne pouvons plus attendre.

2. COMPTE EPARGNE TEMPS

Depuis sa mise en place dans notre collectivité, en 2004, un certain nombre d’agents de la ville ont atteint le maximum de 60 jours pouvant être cumules sur leur CET. Aujourd’hui ils sont utilises pour des congés supplémentaires.  Une solution de valorisation est possible par la monétisation du CET.

Elle permet d’améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires et agents publics, gelé par les gouvernements successifs depuis plusieurs années.

Plusieurs options sent possibles :

  • La monétisation du CET, selon le tarif journalier en vigueur, pour les agents qui le souhaitent, et selon un plafond a définir (nombre maximum de journées/an)
  • La conversion de jours de CET en points de retraite RAFP (regime de retraite additionnelle de la Fonction publique), toujours selon un quota a définir. Cette conversion a l’avantage de ne pas tenir compte du plafonnement des 20% et de ne pas etre soumise a l’impôt sur le revenu (contrairement a la monétisation du CET).

Conscient que la monétisation est compliquée a court termes, La CFTC demande la mise en place immediate du dispositif de conversion CET en points de retraite RAFP

3. Prise en charge Mutuelle

La collectivité participe au financement de la mutuelle. Celle-ci pourrait être utilement revalorisée pour les agents des categories B et C.

Nous proposons les modifications suivantes :

  • Catégorie C: Modification de la participation de 25,10€ a 40€ soit une augmentation de 14.90 €
  • Catégorie B : Modification de la participation de 15€ a 25€ soit une augmentation de 10€

4. Bien être des agents

Nous proposons d’agir sur le bien être des agents pour lutter centre l’absentéisme.

La ville pourrait encourager la pratique du sport pour améliorer les conditions de travail des agents et creer une dynamique afin de lutter centre un absentéisme trop élevé préjudiciable aux agents et aux services.

La CFTC propose que cette activité sportive soit comptabilisée dans le temps de travail.

Les modalités pratiques de cette action qui pourrait prendre la forme d’un credit horaire hebdomadaire restent a definir.

De plus, la collectivité peut en parallèle permettre d’avoir un tarif négocie auprès d’associations sportives de la ville partenaire a travers les subventions.

Monsieur le Maire, nous la CFTC demande que la DRH se saisisse immédiatement de ce sujet.

Consciente des preoccupations actuelles des agents de notre collectivité la CFTC fait des propositions pour !’ensemble des agents. Les agents n’accepteront d’être sacrifier aux profits de certains.

Monsieur le Maire, les agents ne peuvent plus attendre.

Source : communiqué de la section syndicale CFTC

Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois n’accepte pas les insultes de la CFTC

Le « syndicat  des amis du patron » cherche a « salir » FORCE OUVRIÈRE dans son dernier communique. II se sert meme d’une réplique célèbre d’un film d’Audiard, les tontons flingueurs, pour nous insulter.

FORCE OUVRIÈRE NE RÉPONDRA PAS AUX ATTAQUES ET  INVECTIVES.

Par contre, nous invitons les agents de la ville a prendre connaissance des positions de ce « soi-disant syndicat ».

Si on écoute « le syndicat  des amis du patron » nous serions  le syndicat  perdant des dernières elections professionnelles,de qui se moquent ils ?

FORCE OUVRIÈRE A OBTENU 6 SIEGES SUR 10, NOUS AVONS LA MAJORITÉ ABSOLUE !

Si on écoute « le syndical des amis du patron » nous ferions de la politique ? Pourtant c’est bien la CFTC qui s’adresse aux aulnaysiens et aulnaysiennes, en opposant les agents Communaux et la population !

FORCE OUVRIERE S’ADRESSE AUX AGENTS DE LA VILLE :

Beaucoup d’entre  vous  nous demandent  régulièrement, pourquoi les syndicats sont divises, pourquoi ne pas  revendiquer ensemble,les 200 euros pour tous ?

LA RÉPONSE VOUS L’AVEZ, LE « SYNDICAT DES AMIS DU PATRON » EST PLUS PRÉOCCUPÉ PAR LES IMPÔTS LOCAUX QUE LE POUVOIR D’ACHAT DES AGENTS DE NOTRE VILLE I

Ce n’est pas la premiere fois,nous savons maintenant pourquoi cette organisation « patronale » s’opposait aux heures supplémentaires de certains services, comme nous l’avions déjà signalé.

FORCE OUVRIERE pourrait certainement travailler a une plate forme revendicative  commune avec la  CGT qui  est   et   reste   un   veritable   syndicat   a   nos   yeux ,  MAIS   CEST   IMPOSSIBLE  AVEC   LA   CFTC AULNAYSIENNE...

Nous relevons quand meme une revendication CFTC : Négociation avec les clubs sportifs aulnaysiens pour obtenir un tarif préférentiel ???

Les agents qui touchent les plus bas salaires de la ville,seront content d’avoir un tarif préférentiel alors que beaucoup d’entre eux n’arrivent plus a nourrir correctement  leurs enfants après le 10 du mois Ill

FORCE OUVRIERE   laisse  le  « syndicat des  amis  du  patron »  a  ses  preoccupations  qui  se  limitent                         aux impôts locaux,et elections municipales de 2020..•

NOTRE SEULE PREOCCUPATION :

LE POUVOIR D’ ACHAT DES AGENTS DE LA VILLE QUI DIMINUE D’ ANNÉE EN ANNÉE ! ! !


TOUS EN GREVE LE 7 FEVR
IER RASSEMBLEMENT DEVANT LA MAIRIE DE 11 HEURES A 13 HEURES

Source : communiqué Force Ouvrière communaux d’Aulnay-sous-Bois

lls osent tout … c’est meme a a qu’on les reconnait à Aulnay-sous-Bois !

Un  certain  syndicat  a  voulu  nous  faire  une  demonstration  de  mathématiques  dans  son dernier « irréductible » de Janvier. Nous n’aimons pas parler des autres syndicats, mais vu que ce syndicat nous fait l’honneur de citer la CFTC dans sa propagande,  nous allons, pour une fois, leur rendre cet honneur.

Ce syndicat est bien entendu FO.

Alors  si nous résumons  leurs propos,  l+ l+l  … c;:a  fait toujours  1. II ne manque plus qu’une citation du grand Philosophe Jean-Claude Van Damme pour transformer  l’essai, c’était presque parfait.

Une voix est une voix et dans sa precipitation a défendre son pré carre, le syndicat au gilet rouge invente… le décompte a l’envers .

En effet par un formidable tour de passe- passe ce syndicat tente de faire dans le sensationnel et de faire croire, chiffres a l’appui, que ce ne sont pas les agents municipaux d’aujourd’hui qui ont vote lors des elections professionnelles du 6 décembre 2018 mais ceux de 2014 ! Et tout ça par la faute de la mairie !

Rassurons ces mauvais perdants : la pendule ne s’est pas arrêtée en 2014 et contrairement a ce qu’ils voudraient nous faire croire l’hotel de ville d’Aulnay-sous-Bois n’est pas celui de « Retour vers le futur.  »

Que s’est-il passe en réalité ?

La  CFTC,  qui,  rappelons-le,   a   été  le  seul  syndicat   a  s’émouvoir  des  abus   de  la   précédente municipalité,  a  su convaincre  peu a peu  les  agents  de  ses  capacités  a proposer,  a négocier  pour finalement obtenir du concret dans un esprit constructif et non partisan.

Sur la base du travail de terrain, le seul a être utile et reconnu, les militants, les adherents, les sympathisants sont devenus de plus en plus nombreux. Et ce n’est pas par enchantement que, le moment venu, les électeurs se sont prononces en faveur des candidats de la liste CFTC.

D’ailleurs, continuons dans notre lancée pour aider nos compagnons de chez  FO.

Aujourd’hui, FO  agite  les  gilets  rouges  alors  que  la  mode est  plutôt  au jaune  mais  bon  passons, c’est surement un choix … ou bien un stock a écouler.

Done ils veulent  nous  faire croire qu’ils  vont  obtenir  200 €  pour  !’ensemble des  agents.  Allez  un petit  calcul  pour  FO  puisqu’ils  veulent  se  lancer  dans  l’arithmétique,  je  prends  200  €,  que  je multiple par 12 mois. Ce résultat, je  le multiplie par le nombre d’agents a la ville.

Pour ne pas complexifier le calcul et ne pas les brusquer, on va prendre une base de 2500 agents. On arrive done a un résultat de 6 000 000  €.

Pour information, 1 point d’impôt en plus c’est 500 000€ toujours pour faire simple. Que faut-il penser de cette revendication de 200€ d’augmentation pour tous ?

Le  coût  reel  de  cette  mesure  conduirait  a  une  augmentation brutale de la fiscalité  pour les Aulnaysiens dont certains sont des agents : plus 12% pour la taxe d’habitation !

II s’agit bien la d’une proposition peu réaliste et irréalisable qui porte bien la signature de FO.

On  ne va  pas  continuer  dans  cette  demonstration,  ils  le font  très  bien tout  seul.  FO  ne  sait  pas compter, mais on s’ interroge sur leur lecture du calendrier.

Ces revendications n’arrivent que maintenant, est ce que FO s’est trompe d’elections entre les professionnelles de 2018 et les municipales de 2020 ?

Aujourd’hui,tout le monde subit la difficulté et la pression fiscale, ii ne faut pas d’augmentation de fiscalité locale, et ii faut une reforme fiscale nationale.

Par contre, ce que le Maire peut faire et c’est ce que demande la CFTC depuis des années :

  • Hausse de la valeur faciale des Tickets Restaurants pour les amener immédiatement a 7€
  • Hausse de la participation employeur mutuelle
  • Mise en place d’une prévoyance avec participation de l’employeur
  • Participation au bien-être des agents avec des actions en intra mais aussi négociation avec les clubs sportifs Aulnaysiens pour obtenir un tarif préférentiel
  • Monétisation des jours sur les CET

ça c’est une vérité de terrain et les combats que nous menons, le reste n’est qu’intox de la part d’un syndicat qui préféré faire de la politique plutôt que se saucier réellement des agents.

Source : communiqué CFTC Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Grève du Service de l’Etat Civil Mairie d’Aulnay-sous-Bois : des avancées

Pour dormer suite au mouvement de grève, une delegation CFTC représentant le service de l’Etat-Civil a été reçu par Bruno Beschizza Maire, Philippe Palomo DGS, Patrick Vigour DGA et Damien Boufandeau Directeur RH.

La CFTC a été écouté par le Maire et la Direction Générale, il en ressort que plusieurs propositions ont été faites au personnel, ce qui presage une issue favorable sur les revendications .

  • La revalorisation salariale de chaque agent en consequence du travail et des missions supplémentaires importantes.
  • L’augmentation des effectifs de ce service

Source : Communiqué CFTC Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Préavis de grève le mercredi 09 janvier 2019 chez les Agents du service de l’Etat Civil d’Aulnay-sous-Bois

Monsieur le Maire,

Nous avons l’honneur de vous informer qu’à l’appel du Syndicat Départemental CFTC des Agents Territoriaux de la Seine Saint Denis, les Agents du service de l’Etat Civil de votre collectivité observeront une grève de 24 heures le 09/01/2019.

Conformément à la Loi 83-634 du 13 juillet 1983 – article 10 – portant droit et obligations des fonctionnaires et aux articles L2512-1 à 5 du Code du travail sur l’exercice du droit de grève dans la fonction publique.

Cette grève fait suite à un désaccord avec votre administration concernant :

  • La revalorisation salariale de chaque agent suite à du travail et des missions supplémentaires
  • L’augmentation des effectifs de ce service.

Restons à votre disposition afin de vous apporter des éléments supplémentaires justifiants ce mouvement.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, notre considération distinguée.

Source : CFTC Aulnay-sous-Bois

Pourquoi je vote pour la CFTC à Aulnay-sous-Bois ?

A la CFTC,nous sommes pour l’équité salariale.

A la CFTC, les dirigeants et les délégués ne touchent pas des heures supplémentaires non effectuées.

A la CFTC, nous ne supportons pas de voir des collègues dont le salaire minimal est a 1200 € par mois pour balayer la rue, alors que d’autres bénéficient d’avantages injustifiés.

A la CFTC,nous n’acceptons pas de voir des collègues mal loges ou qui dorment dans leur voiture alors que d’ autres sont loges gratuitement.

A la CFTC, nous sommes pour les heures supplémentaires, a condition qu’elles soient effectives et pour tous les agents et des lors que c’est justifie par un service public.

A la CFTC,nous sommes pour le respect du statut et de l’avancement de grade pour tous.

A la CFTC, nous sommes contre le clientélisme.

A la CFTC, nous ne défendons pas l’indéfendable.

A la CFTC, nous défendons les intérêts de tous les agents territoriaux même les agents non syndiques, sans distinction.

A la CFTC, nous crayons a la parole donnée la main sur le cœur, droit dans les yeux … mais sans naïveté. A la CFTC, nous ne promettons pas des augmentations de salaires surréalistes.

A la CFTC nous ne promettons pas de nomination au grade si le statut ne le prévoit pas.

A la CFTC, nous respectons tous les agents, quelle que soit la catégorie de l’agent.

A la CFTC, nous ne signons pas des protocoles en catimini avec la collectivité, créant un déséquilibre de traitement entre les agents.

A la CFTC, nous faisons des propositions réalistes pour le pouvoir d’achat et le bien-être des agents.

A la CFTC, nous demandons une Direction générale capable d’insuffler un vrai projet d’administration.

A la CFTC, nous nous battons pour l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes et rappelons que les femmes ne sont pas assez représentées aux pastes de direction au regard du rapport hommes/femmes au sein de notre collectivité.

Si vous   vous   retrouvez   dans   nos   combats   et   souhaitez   marquer   un  changement  de gouvernance  avec  les  années  passées, alors voter  CFTC  le  6  décembre  lors  des  elections professionnelles.

Source : communiqué CFTC Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Le journal de la CFTC Communaux d’Aulnay-sous-Bois est sorti

Le journal des Communaux d’Aulnay est disponible en cliquant sur l’image ci-contre.

La CFTC interpelle le Maire d’Aulnay sous bois sur le pouvoir d’achat des agents de la ville

Monsieur le Maire,

Les récentes mesures prises par le Gouvernement ne plaident pas en faveur de l’amélioration du pouvoir d’achat des fonctionnaires et agents publics (rétablissement du jour de carence, augmentation de la CSG, gel de la valeur du point et blocage du dispositif PPCR – protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations…).

Additionne à cela, la municipalité a choisi des restrictions budgétaires de plus en plus drastiques afin d’éviter une mise sous tutelle possible.

Une majorité d’agents de la ville, majoritairement de catégorie C,   dont les salaires vont même diminuer par la réduction des heures supplémentaires, sont donc pris en étau entre des choix politiques nationaux et locaux.

La CFTC est toujours soucieuse d’apporter des éléments d’améliorations constructives pour le pouvoir d’achat des agents de la ville.

Depuis 2004, les agents territoriaux peuvent épargner les jours de congés non employés, sur un compte épargne temps (CET) ? Avec les années, un certain nombre d’agents ont atteint le plafond maximal de 60 jours, qui ne peut être dépassé.

Afin de palier au tassement des salaires et du pouvoir d’achat des agents de la ville, la CFTC des Territoriaux d’Aulnay-sous-Bois vous demande, conformément aux textes règlementaires*, de faire adopter une délibération permettant aux agents qui le souhaitent :

De monétiser les jours que les agents souhaiteraient se voir indemniser (a hauteur d’un maximum de 20 jours/an)

De prendre en compte ces jours dans le calcul de la retraite complémentaire (régime de retraite additionnelle de la fonction publique – Rafp)

Monsieur le Maire, les agents attendent un signal fort de votre part en rapport avec la considération que vous leurs faites lors des différentes festivités ou cérémonies.

Vous rappelez régulièrement le travail dévoue des agents territoriaux pour le service public.

Mettez vos paroles et vos actes en adéquation, les agents attendent la valorisation de leur travail par une reconnaissance garantissant un meilleur pouvoir d’achat, ne les décevez pas.

  • *Décret 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne temps dans la fonction publique territoriale (JO du 28 août 2004),
  • Arrête du 28 aout 2009 pris pour lapplication du décret n » 2002-634 du 29 avril 2002 modifie portant création du compte épargne temps dans la fonction publique de l’État et dans la magistrature
  • Circulaire n· 10-007135-D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale

Le décret relatif au compte épargne temps dans la FPT, n° 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant le décret n » 2004-878 du 26 aout 2004, étend aux fonctionnaires territoriaux les facilites déjà ouvertes pour les fonctionnaires de l’Etat en 2008-2009, en donnant compétence aux collectivités pour en fixer les règles de fonctionnement.

La section syndicale CFTC

Lettre ouverte de la CFTC au Maire d’Aulnay-sous-Bois concernant la journée de carence

Monsieur le Maire,

Conformément à la loi de finances n° 2017-1837 du 30 décembre 2017, la journée de carence est rétablie et s’applique depuis le 1er janvier 2018.

Nous savons que la mise en oeuvre technique à Aulnay-sous-Bois ne pourra se faire avant le mois de mars 2018. En effet, la mise en oeuvre sur le logiciel ASTRE nécessite un paramétrage spécifique avec intervention d’un prestataire.

La section syndicale CFTC demande que ce dispositif ne soit pas appliqué pendant cette période. Nous demandons donc que les agents en arrêt depuis le 1er janvier 2018 ne subissent pas la journée de carence le temps de la mise en oeuvre et qu’aucune rétroactivité ne soit mise en place.

Nous déplorons  aussi que cette journée de carence s’ajoute au dispositif déjà en vigueur sur le régime indemnitaire qui consiste à réduire le régime indemnitaire RIFSEEP au-delà de 10 jours d’absence par année civile, occasionnant ainsi une double peine aux agents territoriaux.

La section syndicale CFTC vous demande de revoir votre position en portant à 15 le nombre de jours d’absence avant réduction du régime indemnitaire.

Source : communiqué section syndicale CFTC Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :