Publicités

Archives de Catégorie: Sécurité

La sécurité routière, parlons-en !

Comme vous le savez, il n’est pas rare de découvrir un accident de la route, notamment au niveau des autoroutes ou des grandes voies de circulation. Aux dégâts matériels s’ajoute bien souvent des lésions corporelles pouvant conduire à mort d’hommes. Un pneu qui crève, un animal qui traverse subitement devant soi, une route mal entretenue peuvent entraîner un écart de trajectoire et aboutir à un accident qui vous met dans l’embarras.

Autre phénomène  inquiétant, bien plus que les 90 km/h sur les longues lignes droites des routes secondaires de France : le téléphone portable au volant, qui provoque une baisse de l’attention et de la vigilance. L’alcool et la drogue au volant aboutissent inévitablement à une augmentation des risques d’accident.

Quoi qu’il en soit, si les accident ne peuvent être évités totalement (certains accidents sont causés par des tierces personnes), quelques bonnes pratiques et de bons réflexes sont à prendre en considération dès le départ dans la mesure du possible :

  • Tout d’abord, veillez à être en règle par rapport aux objets de signalisation que vous vous devez de vêtir ou de positionner en cas de panne ou d’accident de voiture. N’oubliez donc pas votre gilet jaune (qui ne sert pas uniquement à manifester) ainsi que d’un triangle d’intervention
  • Si possible, munissez-vous d’un panneau de signalisation pour avertir les automobilistes d’un accident ou d’une panne, notamment les panneaux led lumineux. Les panneaux de signalisation triflash sont indispensables à la sécurité routière.
  • Veillez à ne jamais sortir côté route en cas d’accident sur une voie rapide. Assurez-vous qu’aucune voiture n’est à l’approche, la distance de freinage peut être très importante
  • Ceci est une évidence mais bien souvent cela n’est pas respecté : révisez votre véhicule selon les recommandations du constructeur et ne laissez jamais rien au hasard ? Vos plaquettes de frein sont usées ? Investissez donc dans de nouvelles, cet investissement peut vous sauver la vie !

Autre fait marquant qui est bien souvent non pris en compte par les experts de la sécurité routière : on constate que les accidents (souvent anodins) les plus fréquents sont ceux où les conducteurs connaissent parfaitement le chemin, près de chez soi ou de son lieu de travail. On oublie d’activer son clignotant, on ne regarde pas dans ses rétroviseurs, on prend trop confiance en soi et on abaisse sa vigilance. C’est à ce moment là que les accrochages peuvent survenir. Ces accidents peuvent être facilement évités si on s’efforcer à maintenir sa concentration.

Si vous avez l’habitude de prendre la route pour vos trajets professionnels ou si les transports en commun sont pour vous un chemin de croix, veillez donc à bien vous équiper pour éviter les mauvaises surprises et les dommages corporels. Avec la fin de l’été et l’allongement de la nuit, se munir d’équipement lumineux comme des panneaux de signalisation ou des objets de balisage vous permettront de vous mettre en sécurité. En cas d’accident ou de panne, ne paniquez surtout pas. Mettez-vous à l’abri et attendez patiemment la dépanneuse, et contactez au plus tôt votre assurance pour une prise en charge des coûts liés à cet accident ou cette panne.

Source : contribution externe

Publicités

Besoin d’une alarme pour votre maison ou d’un système de télésurveillance ?

En cette période de départ en vacances, qui n’a jamais eu l’angoisse de voir son logement cambriolé ou de le retrouver squatté à son retour ? Ces phénomènes sont plus prononcés dans les zones pavillonnaires et les secteurs même jugés autrefois tranquilles sont concernés.

Si une porte blindée avec serrure 5-points et des volets fermés permettent parfois de mettre en déroute les malfaiteurs, disposer d’une alarme et surtout d’un système de télésurveillance permettent d’être beaucoup plus tranquille et serein. Si ces systèmes ne vous permettront pas de supprimer pour de bon la menace d’un cambriolage, ils vous garantiront un peu plus de sérénité, sachant que vous serez alerté quasiment en temps réel d’une tentative d’intrusion.

Il existe de nombreux acteurs dans le domaine de la télésurveillance comme Verisure qui proposent différentes formules pour protéger votre logement en fonction de votre budget et de votre besoin. Chez la plupart des fournisseurs, vous aurez la possibilité de recevoir un SMS en cas de déclenchement de l’alarme. Pour ceux qui souhaitent surveiller ce qui se passe chez eux, vous pourrez même obtenir via des caméras ou Webcam des vidéos ou des photos de certaines de vos pièces pour vérifier l’intégrité des lieux et identifier, si cela est possible, celles ou ceux qui sont entrés par effraction?

Lorsque l’on subi un cambriolage, on a souvent le sentiment que quelqu’un a violé son espace, son intimité. Comme l’indique l’article sur Europe1.fr, on a un sentiment profond de manque de sécurité, d’angoisse, et bien souvent cela engendre un stress post-cambriolage et parfois une volonté de déménager. Il est donc important de bien se protéger pour faire en sorte à ce que les cambrioleurs potentiels passent leur chemin.

Autre conseil, les cambriolages ne se passent pas uniquement pendant les vacances. La routine permet aux malfaiteurs d’identifier les moments où vous êtes absent pour commettre leur forfait. Soyez donc vigilant et essayez de limiter autant que faire se peut de donner des indices de vos potentielles faiblesses…

Des problèmes de sécurité, pour nos enfants, sur la place Laënnec à Aulnay-Sous-Bois

Un lecteur nous informe que des problèmes de sécurité sont présents sur la place Laënnec, à Aulnay-Sous-Bois.

Celui ci nous informe qu’il à informé la ville de ces problèmes, via la page « Facebook » de la ville d’Aulnay, mais ses signalements sont restés vains.

Il manque une barrière, sur cette place ou de nombreux enfants viennent jouer, par ce beau temps, notre lecteur, est inquiet pour la sécurité des enfants.

De pls, côté propreté, on le voit bien sur ces photos, des progrès sont à faire.

Nous remercions notre lecteur, et nous espèrons, que cette fois, les problèmes seront réglés rapidement.

6eme panne d’éclairage public au quartier Mitry

Depuis vendredi, c’est la 6eme panne d’éclairage public que vit le quartier Mitry.

Celle ci à bien sur été signalée par mes soins.

C’est bizarre tout de même, la lumière ne s’éteint pas toute seule.

Il serait bien qu’une enquète soit diligentée pour trouver la cause de ces pannes à répétition et y mettre fin.

En attendant, voici mon reportage de ce soir, parce que y’en a marre….

 

Des agents de la ville agressés aux gymnases de la Rose des Vents et du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois

FORCE OUVRIÈRE réuni en assemblée générale des agents des sports a été mandaté pour porter les revendications suivantes :

  • Sécurisation de toutes les installations par tous les moyens réalisables : alarmes, barriérages, vidéo surveillance, médiateurs, retours des gardiens logés sur toutes les structures où il y a un manque de gardiens.
    FORCE OUVRIÈRE estime que toutes les mesures de sécurité nécessaires doivent être mises en place rapidement. Nous n’accepterons plus que des agressions puissent avoir lieu contre nos collègues des sports, comme ce fut le cas récemment au gymnase du Moulin neuf et au COSEC de la Rose des vents.
  • Les agents nous font part de leurs inquiétudes concernant le matériel de tonte de certains engins qui ne sont plus aux normes et pourraient être dangereux à l’usage.
    Pour FORCE OUVRIÈRE cette situation est inacceptable, les agents doivent pouvoir travailler en toute sécurité.avec du matériel respectant toutes les normes en usage.
  • Remise en état de tous les vestiaires vétustes réservés aux agents et installation de sanitaires dans ceux qui en sont dépourvus.
    FORCE OUVRIÈRE estime que le personnel doit travailler dans des conditions dignes et demande à la Collectivité de réaliser ces travaux dans les délais les plus brefs.
  • Les agents demandent à être consultés lors des achats des produits d’entretien et du
    petit matériel (aspirateur, chariot de ménage, etc.) et réclament la mise en place de machines à laver pour nettoyer les serpillières, et les chiffons sur les sites. Ils souhaitent par ailleurs bénéficier d’une indemnité pour le lavage de leur tenue de travail.
    FORCE OUVRIÈRE soutient la demande des agents et estime que la mise en place de machines à laver pourrait être utile dans ce service et demande la mise en place d’une indemnité pour le lavage des tenues.
  •  Attribution de la NBI, au taux maximal pour tous les agents pouvant y prétendre.
    FORCE OUVRIÈRE soutient cette demande légitime.

FORCE OUVRIÈRE demande aussi la programmation d’une visite CHSCT sur l’ensemble du service et qu’un
état des lieux du matériel et des locaux soit effectué rapidement.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ENSEMBLE DU PERSONNEL JEUDI 23 MAI À 15 HEURES 200 EUROS D’AUGMENTATION DU RÉGIME INDEMNITAIRE NOUS NE LÂCHERONS RIEN !!!

Source : Force Ouvrière Communaux d’Aulnay-sous-Bois

Incivilités, agressions, cambriolages…que fait la mairie d’Aulnay-sous-Bois ?

Illustration

Incivilités, agressions, cambriolages… Vous avez été nombreux à nous faire part de la situation qui se dégrade dans le quartier du Vieux-Pays et, plus largement, dans l’ensemble de la ville d’Aulnay.

Ces derniers jours, ce sont nos aînés qui ont subi des agressions ou des tentatives d’agressions. Les Aulnaysiens ne peuvent plus vivre dans la crainte de cambriolages ou d’agression. Les commerçants ne doivent plus vivre dans la peur que l’on porte atteinte à leurs outils de travail.

Nous avons alerté à plusieurs reprises le Maire et ses services pour qu’ils interviennent.

Vous trouverez au verso une copie du courrier que nous lui avons transmis.
Alors que notre ville est fortement équipée en matière de sécurité (3,4 millions € investis), l’insécurité est toujours là.

Il n’y a qu’à regarder dans les villes alentours où les cambriolages ont diminué de 33% au Blanc-Mesnil, de 20% à Bobigny, ou de 15% à Gagny !

Pourtant, à Aulnay, les chiffres restent sensiblement les mêmes, avec 263 cambriolages constatés en 2018, soit plus d’un cambriolage tous les 2 jours !

Bruno BESCHIZZA doit cesser la communication à outrance et défendre les Aulnaysiens. Cette autosatisfaction du Maire est inacceptable. Nous l’invitons à prendre par exemple le RER afin de constater le climat de peur aux abords de la gare d’Aulnay le soir.

Voilà la situation à Aulnay, voilà le quotidien des Aulnaysiens, alors que le Maire se plait à dire l’inverse dans son magazine « Oxygène » !

Nous vous tiendrons informés de la suite donnée, et nous nous tenons à votre entière disposition à l’adresse suivante : rpaulnay93@gmail.com

Source : communiqué RPE Aulnay

Les policiers municipaux privés de caméras mobile à Aulnay-sous-Bois faute de décret

En France, 400 villes ont choisi de doter leur police municipale de ce dispositif pour filmer leurs interventions… Pour l’instant illégal, le décret d’application n’étant pas encore paru. De quoi faire enrager Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay et ex-policier.

« Ubuesque ! » Bruno Beschizza n’en revient pas. Depuis six mois, le maire (LR) d’Aulnay-sous-Bois est contraint de garder dans ses cartons une vingtaine de « caméras piéton » destinées à sa police municipale. Car le décret d’application de la loi définissant leurs conditions d’utilisation, votée en août dernier, n’a toujours pas été produit par l’Etat.

Ce qui rend de fait illégale l’utilisation du dispositif par les policiers municipaux des 400 villes en France ayant choisi de s’en doter !

« Un bon outil pour les policiers et les citoyens »

« C’est pourtant un bon outil, à la fois pour les policiers et les citoyens », estime Bruno Beschizza, qui vient d’envoyer un courrier au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner pour s’en agacer.

Ces caméras portatives, fixées sur l’uniforme des policiers municipaux, servent à filmer leurs interventions. Et en cas de litige – par exemple, d’accusation de bavure, elles permettent d’avoir la vérité des images.

Elles viennent d’ailleurs d’être remises sur le devant de la scène à l’occasion du mouvement des gilets jaunes, dont plusieurs ont été blessés par des tirs de lanceurs de balles de défense (LBD).

Le 22 janvier, Christophe Castaner a ainsi instauré l’utilisation de ces caméras par la police nationale – pour qui le décret d’application a bien été produit – lors de l’utilisation des LBD.

Source et article complet : Le Parisien

C’est à Aulnay-sous-Bois mais cela pourrait être ailleurs

Ce ne sont que de petits larcins aujourd’hui totalement banalisés voire même sans grand intérêt pour une grande partie des Aulnaysiens non concernés,  et un détail pour le Maire d’une telle ville pourtant chargé de la sécurité publique,  pardon, pour Mme la 1ère adjointe déléguée à la sécurité,  chef de la police intérieure, merci.

Et pourtant, multiplication des effectifs de police municipale (puisque la police nationale est mobilisée certainement pour la répression des gilets jaunes mais de toute façon peu présente sur Aulnay…), multiplication des installations de vidéosurveillance sur Aulnay mais sur points stratégiques et tutti quanti…des résultats pourraient être attendus, sûr que l’on ne peut pas être partout, difficile de casser les casseurs…..Au fait, où en est un véritable commissariat digne de ce nom dans une telle agglomération ?

Un détail

Mais des dégradations dans le même quartier qui passent inaperçues, on n’en parle pas, cela augmenterait les pourcentages de la délinquance surtout quand elles se situent dans des secteurs considérés comme apaisés enfin uniquement par des élus qui eux, vivent le plus souvent des jours tranquilles dans leurs belles résidences du … sud  d’Aulnay sous bois . Et non, ici les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés.

Un autre détail

Imaginons une voiture brûlée, des vitres brisées dans une petite commune de province…révolte des habitants, recherche des auteurs…, mais je rêvais. Sûr que les conditions sont si différentes, 83 000 habitants, Seine Saint Denis, le département où l’on semble découvrir subitement que c’est l’un de plus touchés de France : justice, éducation, habitat… etc, lu dans des journaux : « Ce département est en danger » mais j’ajouterais : «  pas pour tous ».

Et pourtant, je ne suis pas adepte des faits divers qui peuvent ternir la ville, les élections arrivent sans appréhension d’ailleurs pour nos édiles, mais assez de la politique de l’autruche puisqu’ils ont  boycotté les réseaux locaux, mais pas les nationaux, plus visibles … Désolé pour les contradicteurs car si difficile de s’exprimer sans en subir le plus souvent les agressons, simple citoyen honnête, ni droite, ni gauche car je ne sais plus ? Pas d’inquiétude, nos élus poursuivront leur chemin sans compte à rendre à leurs électeurs…tiens cela me fait penser à des faits très, très actuels mais je dois me tromper ?

Source : contribution externe

 

 

 

Le gardien d’immeuble à Aulnay-sous-Bois décerne des trophées dans la cité

L’association Dono-Manga a voulu récompenser les jeunes, et moins jeunes, qui «se bougent pour s’en sortir».

En septembre dernier, l’ex-ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avait notamment choisi le quartier du Gros-Saule à Aulnay, classé zone de sécurité prioritaire en 2012, pour faire la promotion de sa nouvelle police de sécurité du quotidien.

C’est pour changer de ce type d’actualité, souvent tournée vers les trafics de drogue, qu’Oumar Abba-Dogo, un gardien d’immeuble, a distribué samedi au centre social du Gros-Saule les premiers trophées Dono-Manga. Ces récompenses portent le nom de son association, qui œuvre notamment dans les domaines de l’éducation civique.

«On parle toujours des 2% de personnes qui font le bazar»

« Dans les quartiers comme le nôtre, on ne parle toujours que de ce qui ne va pas. Des 2 % de personnes qui font le bazar, alors que les 98 % restantes, elles, se bougent pour s’en sortir. Avec ces trophées, on voulait justement rendre hommage à nos jeunes », décrit Ouma Abba-Dogo, qui œuvrait auparavant à Mantes-la-Jolie (Yvelines) avant qu’il ne déménage dans ce quartier d’Aulnay avec sa famille.

Samedi, il a choisi pour sa cérémonie les locaux du centre social, très actif dans le quartier. Douze habitants, en plus d’un trophée symbolique, ont reçu des bons d’achat.

Ont ainsi été primés une jeune femme en BTS de chimie, une autre suivant des études de diététique, un jeune homme en BTS de conception et réalisation de système automatique…

Et l’an prochain, ce sont des habitants ayant rebondi grâce à la formation professionnelle qui seront mis à l’honneur.

ZOHRA, 64 ANS, S’ENGAGE POUR LES ENFANTS

A 64 ans, Zohra ne s’attendait pas à être récompensée par l’association d’Oumar Abba-Dogo. Et pour cause, cette mère de six enfants n’avait même pas candidaté au prix. Depuis deux ans, celle qui est aussi grand-mère consacre toutes ses fins d’après-midi aux gamins du quartier du Gros-Saule.

« Je participe à l’aide aux devoirs organisée au centre social. J’aide des enfants du CP au CM2 », raconte cette bénévole qui décrit à quel point ils « ont besoin de présence et d’écoute ».

« En classe, ils sont souvent très nombreux, alors qu’au centre social, on peut les accompagner en petits groupes », souligne celle qui a voulu s’engager pour les enfants, car « ce sont eux qui feront le monde de demain ». « Ils sont toujours contents de venir, même si je ne suis pas toujours tendre avec eux. Il faut parfois les pousser un peu quand ils sont en difficultés, mais ils savent les surmonter. »

16eme salon du vin et du goût à Drancy

 À l’approche des fêtes de fin d’année, la 16e édition du Salon du vin et du goût ne faillira pas à la tradition : il sera une belle source d’inspirations.

La cuvée 2018 du salon organisé par l’AFM Téléthon et la ville de Drancy s’annonce particulièrement goûtue, avec sa quarantaine d’exposants. Ils présenteront des spécialités culinaires des différentes régions de France, des vins de différents terroirs, mais aussi de l’artisanat. C’est une très bonne occasion, à quelques semaines de la fin de l’année, de réfléchir à quelques cadeaux. Vous pourrez faire vos achats, mais aussi déguster sur place des produits de grande qualité.

L’intégralité de la location des espaces est ainsi reversée à l’association qui tiendra aussi un stand où seront vendus plein de petits objets. Et puisque vous prendrez assurément un sac pour faire vos emplettes, emportez avec vous quelques jouets qui prennent la poussière au fond de vos armoires, pour les déposer sur le stand de Century 21. Cette collecte se fait au profit des Restos du cœur

 

** Salon du vin et du gout, les 1er et 2 décembre,

gymnase Joliot Curie, 107 avenue Jean Jaurès, 93700 Drancy

ouvert le samedi et le dimanche de 10 h à 18 h.

%d blogueurs aiment cette page :