Archives du blog

Al Jazeera met Kylian Mbappé, Bondy et Aulnay-sous-Bois à l’honneur dans une vidéo

Vidéo

Une fois n’est pas coutume, la Seine-Saint-Denis est à l’honneur dans le bon sens du terme avec un reportage vidéo d’Al Jazeera, la chaîne Qatari. Avec la star du football Kylian Mbappé qui brille au mondial et qui vient de l’AS Bondy, toute une partie du département est en ébullition. Al Jazeera a interviewé plusieurs joueurs de Bondy et d’Aulnay-sous-Bois, tout en mettant à l’honneur le collège Simone Veil.

Le reportage vidéo (en anglais) est à découvrir en cliquant sur l’image ci-contre ou ci-dessous.

Le collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois inspire d’autres établissements dans le monde

Le collège Simone Veil inspire d’autres établissements dans le monde grâce à ses initiatives et à ses projets remarquables. Le collège Saint-John Perse a en effet montré son intérêt pour reprendre un projet de l’établissement concernant les les contes des élèves de l’Ulis du collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois. L’objectif du projet est de surmonter ses difficultés par l’écriture, le dessin et le conte.

Une belle reconnaissance du travail bien fait au service des usages du collège…

Le collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois gagne un concours sur le vivre-ensemble

Simone_Veil_AulnayLe vivre-ensemble, concept cher à François Mitterrand mis en avant par la Gauche et parfois décrié pour sa propension au laxisme et au communautarisme, est devenue un mot passe-partout aujourd’hui. Cette expression est devenue si populaire et politique que des concours sont organisés chez les jeunes, pour montrer leur humanisme et leur ouverture dans un monde de plus en plus hostile. Le collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois a gagné récemment un concours sur le « Vivre-Ensemble » via un court-métrage que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Plus de 200 signataires contre la suppression du rond-point et des platanes route de Bondy à Aulnay-sous-Bois

DSCN0232Le collectif contre la suppression du rond-point sur la route de Bondy à proximité du collège Simone Veil et des platanes a écrit au Maire pour demander un rendez-vous afin de le convaincre à suspendre ce projet. Une pétition de 200 signataires a été remise au Maire qui pour l’instant, n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de ce collectif.

La suppression de 10 platanes est prévue prochainement pour permettre aux Personnes à Mobilité Réduite de circuler sur les trottoirs. Un membre du collectif nous a envoyé la photo ci-contre qui conteste cette version des faits.

Document annexe : la lettre adressée au Maire.

Les riverains de la route de Bondy parviendront-ils à sauver leurs 10 platanes ?

platanes_bondy_aulnau_1Des riverains, soutenus par deux associations (Aulnay Environnement et Vivre Mieux Ensemble), ont décidé de jeter leur va-tout dans la défense de 10 platanes, prévus à l’abattage pour « sécuriser » les abords du collège Simone Veil, toute de Bondy.

Un courrier a été adressé au Maire Bruno Beschizza sur la situation. Une pétition est en cours dans le secteur pour recueillir le maximum de soutien. Une lettre co-rédigée par deux associations semble montrer qu’une partie du monde associatif est derrière eux.

Cela sera t-il suffisant ? Réponse dans quelques semaines.

 

Aulnay Environnement et VME disent non à l’abattage des platanes et à la suppression d’un rond-point secteur rue du Havre

aulnay_bondy_platanes_2Monsieur le Maire,

Vos services ont été sollicités, depuis plusieurs semaines, pour nous fournir le dossier exposé publiquement le 3 juin 2015 lors de la réunion sur l’aménagement des abords de collège Simone Veil. Nous sommes toujours sans réponse.

S’agissant d’un dossier particulièrement sensible tant au point de vue de son coût évalué à 2 600 000 € (y compris assainissement) alors que la ville connaît des difficultés budgétaires, qu’au point de vue de son impact sur la qualité de vie et la sécurité des riverains, il ne nous est pas possible de ne pas vous interpeller.

Nous attirons particulièrement votre attention sur la question de l’abattage de 10 magnifiques platanes entre la rue de Toulouse et la rue du Havre sans justification sérieuse ce qui fait craindre des opérations similaires dans de nombreuses rues de la ville.

Cela paraît augurer une volonté d’aménager et de densifier sans tenir compte de l’environnement. D’un côté, vous affichez publiquement, dans le document de présentation du projet PLU, une volonté ferme de préservation des arbres d’alignement et d’un autre, vous n’hésitez pas à en prévoir le sacrifice alors qu’une alternative existe et que celle-ci a été présentée en réunion publique le 9 décembre 2014 (travaux uniquement sur le rond-point et la rue du Havre et conservation des platanes rue de Bondy). Egalement, vous souhaitez remplacer ces arbres, identité de notre ville, par des jardinières elles-mêmes décrites par votre adjoint à l’urbanisme M. CAHENZLI, lors de la réunion PLU du 20 mai 2015, comme des éléments « pas beaux, chers et nécessitant entretien et arrosage ».

Sachez que nous considérons ce dossier comme majeur et que les citoyens ont droit à l’information. Pour nous, associations, riverains et pétitionnaires, vous serez les responsables de ces dépenses contestables et contestées ainsi que de cette atteinte à l’environnement.

Concernant l’aménagement du carrefour et particulièrement la suppression du rond-point, vous avancez une argumentation sécuritaire dont nous ne sommes pas convaincus, sa présence permettant une régulation et un ralentissement de la circulation, son renforcement par des feux tricolores assurant aux piétons et donc aux élèves du collège et des écoles primaires et maternelles une plus grande sécurité. Sachez que vous pourrez être tenus responsables si les aménagements que vous proposez s’avèrent dangereux et accidentogènes. Il faut que l’ensemble des acteurs (parents, élèves, professeurs, administration, élus, riverains) soit informé et responsabilisé par rapport aux aménagements futurs et aux risques liés au chantier.

Pour les raisons indiquées ci-dessus, nous vous demandons de surseoir aux travaux envisagés sur le rond-point et à l’abattage des platanes.

Nous sollicitons également, par la présente, un rendez-vous avec communication du dossier technique ainsi que des éléments chiffrés concernant les flux d’élèves aux différentes heures (actuels et prévisionnels pour les années à venir), les horaires d’ouverture des portes, l’analyse des accidents ou incidents sur la voie publique enregistrés pendant la dernière année scolaire (septembre 2014 à juin 2015) et ceci dans les plus brefs délais.

Par souci d’information, ce courrier sera rendu public.

Comptant sur votre diligence et dans l’attente de vous rencontrer à ce sujet, recevez, Monsieur le Maire, nos respectueuses salutations.

Source : lettre signée conjointement par les associations Aulnay Environnement et VME et adressée au Maire Bruno Beschizza

Le collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois et le rond-point de la discorde

Simone_Veil_Aulnay

Vidéo

Le 9 décembre 2014, une réunion concernant les abords du collège Simone-Veil a eu lieu (cf Oxygène de janvier 2015 qui écrivait : les prochaines réunions seront communiquées dans les prochains numéros d’Oxygène).

Depuis rien, malgré des courriers et des pétitions de riverains.

Aulnay Environnement sollicité a rencontré les riverains le lundi 11 mai au moment de la rentrée du matin.

Nous vous demandons de réunir tous les acteurs de dossier : riverains, commerçants, associations (y compris de parents d’élèves), principal du collège…

Pour Aulnay Environnement, quelques évidences apparaissent.

D’abord tous les moyens doivent être pris pour éviter des circulations excessives.

Pour cela, il y a unanimité pour demander l’ouverture de la bretelle nord à Bondy Nord. Un courrier nécessaire du maire-conseiller-général et régional ne suffira pas. Il faut une mobilisation de tous, un vœu unanime du conseil municipal d’abord et une pétition par milliers des citoyens à l’appel du conseil municipal unanime.

Il faut aussi que la rue du Havre (celle de l’entrée du collège) ne soit plus une rue de transit. Elle doit être en zone partagée à 20 kilomètres heure. Mais il faut aller plus loin. La mise à sens unique de la rue de Nonneville sur une portion (entre Ballet et Bondy) a créé un transit important dans les sens Ballet-Havre-vers l’échangeur de la Négresse. Il faut étudier la re-mise en double sens de la rue de Nonneville (entre Ballet et Bondy). Malgré la « zone 20 » les voitures risquent de poursuivre par le Havre.

Le rond point obtenu par nous tous et les riverains à l’époque doit être maintenu : les rond-points ici comme ailleurs ralentissent la vitesse de circulation. Les feux supplémentaires heureusement sont là aussi, mais il faut envisager des feux à trois positions.

Pourquoi pas étudier des détecteurs de vitesse qui permettrait de mettre les feux au rouge pour les véhicules trop rapides!.

Les trottoirs ici comme ailleurs sont étroits mais le faux argument de la circulation PMR pour couper les arbres (de beaux platanes) est hypocrite. Nous tenons aux arbres d’alignement dans toute la ville, par contre nous sommes opposés aux constructions à l’alignement ! Dans ce secteur des aménagements peu couteux sont possibles pour les PMR: boucher les trous des trottoirs !

Concernant les collégiens, l’espace dévolu devant le collège semble suffisant, mais des élèves sont tentés de s’asseoir sur les parapets des murs des habitations y compris de l’autre côté des rues. Des bancs près du collège (comme un peu partout) seraient utiles pour les collégiens, les familles ou les piétons âgés.

Bien entendu il y a un préalable que nous vous demandons : avoir tous les comptages de la circulation actuelle et la liste des accidents ou incidents de circulation dans ce secteur (comme la protection arrachée au passage clouté de l’école maternelle).

Il n’y pas lieu de dépenser des fortunes inutiles pour améliorer le cadre de vie aux abords du collège. Par contre il y a urgence pour les aménagements demandés

Dans l’attente d’une première réunion, recevez monsieur le maire, nos salutations respectueuses.

Source : lettre de l’association Aulnay Environnement au Maire Bruno Beschizza

Sécurisation des abords du Collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois : le Maire vraiment à l’écoute ?

courrier au maire sans adresse_Page_1Le maire tiendra-t-il compte des réactions des riverains suite à la réunion de concertation du 9 décembre 2014 ou le projet est-il déjà plié ?

C’est la question que se posent les habitants du quartier. En effet, un courrier adressé le 24 décembre 2014 à M. le Maire et aux trois conseillers municipaux référents pour le conseil de quartier Nonneville et dont vous trouverez une copie en cliquant ici ou sur l’image ci-contre est resté à ce jour sans réponse.

Cette absence de réaction, même sous la forme d’un simple accusé de réception, laisse craindre le pire en termes de démocratie et de concertation !

Source : collectif de riverains du collège Simone Veil

Sécurisation des abords du collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois

7emeCollege_AulnayLe 9 décembre, a eu lieu la 1ère réunion de concertation sur la sécurisation des abords du 7ème collège.

Deux projets ont été présentés qui ne diffèrent que par le traitement fait à la portion de la rue de Bondy entre la rue de Toulouse et la rue du Havre.

Points communs entre les deux projets :

  • suppression du rond-point
  • agrandissement des parvis devant l’entreprise STN et la boulangerie afin de rattraper la droite formée par la rue de Bondy, avec installation de bacs à fleurs
  • stationnement unilatéral rue du Havre, côté collège, jusqu’au boulevard de Strasbourg
  • réfection des réseaux et enfouissement rue du Havre, jusqu’au boulevard de Strasbourg
  • passage de la rue du Havre en zone 20 (zone de rencontre) jusqu’au boulevard de Strasbourg
  • mise sur plateau de tout le secteur du rond-point actuel et de la rue du Havre jusqu’au boulevard de Strasbourg
  • installation de deux radars pédagogiques (à hauteur des rues de Rome et Division Leclerc) et de feux tricolores à déclenchement en cas de dépassement de la vitesse autorisée (30 km/h sur le secteur et 20 km/h rue du Havre), avec comptage automatique des véhicules en lien avec la police municipale afin de visualiser le trafic en temps réel et de prévoir des actions de verbalisation.
  • Installation d’une caméra de surveillance au niveau de la boulangerie.

Concernant la rue de Bondy :

  • Le premier projet la conserve à l’identique avec uniquement réfection de l’enrobé sur les trottoirs et création d’une place de stationnement réservé aux PMR et transport scolaire.
  • Le second projet prévoit en plus, côté collège, l’abattage des platanes, la suppression des places de stationnement et la pose de barrières de protection.

Le coût du premier projet est estimé à 1 867 700 €, celui du second projet à 2 011 350 €.

Le financement n’est pas encore finalisé et les travaux devraient être programmés sur 2 années, principalement pendant les vacances d’été.

Vos avis, suggestions et remarques sont les bienvenus.

Pour information, des comptages font état, par jour, de :

  • rue de Bondy (double sens) : 6000 Véhicules Légers + entre 250 et 300 Poids Lourds selon le lieu de comptage (côté garage ou côté STN)
  • rue A. Ballet (sens unique entrant) : 2700 VL + 140 PL
  • rue Franklin (sens unique sortant) : 1800 VL + 95 PL
  • rue de Reims (sens unique sortant) : 450 VL + 10 PL
  • rue du Havre (sens unique sortant) : 1700 VL + 50 PL

Article proposé par Evelyne Blaza

Vidéo du nouveau gymnase du collège Simone Veil à Aulnay-sous-Bois

college_simne_veil_aulnay

Vidéo

La rédaction vous propose une vidéo pour découvrir le nouveau gymnase du collège Simone Veil, situé à proximité de la route de Bondy. Cliquer sur l’image pour la découvrir.

Reportage réalisé par Aurore Buselin

%d blogueurs aiment cette page :