Archives du blog

Tragique accident de la route au niveau du croisement route de Bondy et avenue du 14 juillet à Aulnay-sous-Bois

Un lecteur nous informe qu’une personne est décédée ce jour, vers 14h, en pleine rue route de Bondy, au niveau du croisement avec l’avenue du 14 juillet.

Il y a avait la police et les services funéraire. Il y avait également des bâches blanches pour ne pas voir le corps.

Quelqu’un a t-il été le témoin de cette scène ?

NDLR : la personne décédée se trouvait sur le trottoir, on ignore s’il s’agit d’un accident de la route, ou d’une autre cause.

Un maison murée rue de Bondy à Aulnay-sous-Bois pour construire un immeuble ?

Une lectrice, inquiète, a pris une photo angle des rues de Bondy/Tournadour où l’on peut voir des maisons murées.
Peut-être un « futur immeuble » ? Les craintes sont-elles avérées ?

Les trottoirs défoncés angle de la rue Ballet et route de Bondy à Aulnay-sous-Bois dangereux pour les piétons

Une lectrice nous informe avoir échappé de peu à une chute à cause de l’état déplorable du trottoir à l’angle de la rue Albert Ballet et de route de Bondy à Aulnay-sous-Bois.

Sur l’image ci-contre, on remarque en effet le trottoir défoncé, dans cet état depuis plusieurs mois et qui n’a toujours pas été réparé. Et pour les piétons, plus dure sera la chute !

Notre lectrice nous témoigne :

« une chute : c’est ce qui a failli m’arriver, il y a tout juste 5 minutes. Heureusement qu’il y avait le poteau !« 

Dans un registre plus positif, notre lectrice nous informe que sa rue a enfin été nettoyée, et qu’il s’agit peut-être d’un miracle…

Braderie des commerçants 2018 à Aulnay-sous-Bois le 30 juin

Quand : samedi 30 juin 2018 de 10h à 18h

Venez profiter de la diversité et de la qualité des commerces Aulnaysiens.

Route de Bondy et du Boulevard de Strasbourg.

La halle du marché de la gare d’Aulnay-sous-Bois fermée pour travaux

Nerat_Aulnay_1La rédaction vous informe que la halle du marché de la gare d’Aulnay-sous-Bois est momentanément fermée pour travaux. Les commerces ont été transférés rue Isidore Nérat, route de Bondy et sur le parking Dumont.

Nerat_Aulnay_2

Les platanes de la route de Bondy à Aulnay-sous-Bois préservés !

platanes_bondy_aulnau_1Merci à tous ceux qui nous ont rejoint dans ce combat pour la sauvegarde des platanes.

Merci à tous les signataires de la pétition.

Merci aux associations Aulnay Environnement et Vivre Mieux Ensemble qui nous ont soutenu et accompagné.

Enfin, merci à Monsieur le Maire qui nous a entendu.

Vous pourrez prendre connaissance ci-contre du courrier qui nous a été adressé afin d’officialiser la préservation des arbres d’alignement de la rue de Bondy. Ce courrier donne également quelques éclaircissements sur le phasage des travaux.

Cependant, même si nous nous réjouissons de cette bonne nouvelle, nous resterons extrêmement vigilantes sur les conséquences de la suppression du rond-point, vigilantes et combattives également si de futures annonces de travaux venaient de nouveau menacer nos arbres.

Source : communiqué de mesdames GRANET et BLAZA

Affaire des platanes route de Bondy à Aulnay-sous-Bois : réglementation « Encombrement des trottoirs » [MAJ]Le Cabinet

DSCN0232Suite à l’article paru le 20 juillet 2015 et aux fins d’information, vous pourrez trouver en cliquant ici l’intégralité de la fiche 3.1 du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer. Ce document est daté de mars 2010 et donc nettement plus récent que celui encore en cours à la mairie d’Aulnay (1999).

Article proposé par Evelyne Blaza

NDLR : Le cabinet de Bruno Beschizza nous indique que la plaquette mise à disposition par Evelyne Blaza n’est qu’une plaquette de présentation et en rien un document légal, ce qui indique que l’arrêté utilisé par la Mairie pour supprimer les platanes reste d’actualité.

Coup de gueule du collectif des riverains de la Route de Bondy à Aulnay-sous-Bois

platanes_bondy_aulnau_1Quel mépris pour les électeurs que nous sommes !!

On nous a distribué le 15 juillet une lettre signée de Monsieur le Maire datée du 25 juin, pour nous mettre devant le fait accompli : les travaux commencés depuis le 20 juin seront poursuivis à partir du 20 juillet pour une durée de 6 semaines, ce qui veut dire que le 1er septembre (date de la rentrée pour les élèves) ils devraient être terminés.

Le rédacteur du courrier aurait besoin de cours à la fois sur le vocabulaire (voir la définition d’une concertation) et sur l’orthographe (que de fautes d’accords, de conjugaison, etc…).

Il semblerait aussi qu’en 2016 on refasse de nouveau la rénovation de l’assainissement des eaux pluviales et usées dans la rue du Havre (objet des travaux actuellement en cours dans cette rue). On peut remarquer un certain flou dans le détail des travaux à venir d’autant plus qu’un encart dans l’Oxygène de Juillet-Août 2015 (n° 214)  page 25 fait état de « la suppression de l’ilôt central et la pose de jardinières au milieu ». Reste à savoir au milieu de quoi ?

Il est vrai que nos élus ne se soucient pas des coûts car ce sont nos impôts qu’ils utilisent sans discernement, puisqu’ils sont « élus » et qu’eux savent (dixit le conseiller chargé de la circulation). Celui-ci est tellement intéressé par nos problèmes qu’il a mis la charrue avant les bœufs : comme cela lui a été signalé lors de la dernière réunion de présentation du projet de sécurisation du Collège S. Veil, la circulation était à traiter avant les problèmes de sécurité. Les solutions les plus simples proposées n’ont pas été retenues par son intelligence supérieure puisqu’il traite les riverains avec le plus grand mépris lors des réunions de quartiers (aucune prise de note, abus d’utilisation de son portable et de sa tablette, s’isole à l’extérieur lors des discussions). D’ailleurs, le projet proposé est celui préparé par l’ancienne municipalité.

Quant à l’arrêté de 1999 concernant les PMR, mis en ligne par le cabinet du Maire, il n’a pas été appliqué l’an dernier lors de la rénovation des trottoirs rue d’Amiens et sur les emplacements PMR (arrêts de bus) de la route de Bondy. Qu’y a-t-il de spécial pour la partie comprise entre la rue de Toulouse et la rue du Havre ?

Pour le devant de certains commerces on ne s’occupe pas des PMR puisqu’on autorise des terrasses qui bloquent entièrement ou partiellement le trottoir, mais qui, elles, rapportent de l’argent à la mairie (par mois, 60 € pour une chaise et 90 € pour une table).

Le texte fourni par le ministère de l’écologie et qui date lui de 2010 ne parle lui que de 1,40 m

« La continuité des cheminements est un aspect important à ne pas négliger non plus. On rappellera que la largeur minimale du cheminement doit être de 1,40 m libre de mobilier ou de tout autre obstacle éventuel, une réduction à 1,20 m étant acceptée en l’absence de mur ou d’obstacle de part et d’autre du cheminement.

 Certu – Une voirie pour tous Fiche n°3.1 – Encombrement des trottoirs – mars 2010 »

que nous avons le long du collège si on met un enrobé au pied des arbres comme cela a été fait sur la route de Bondy de la gare à la rue de la Division Leclerc.

Pour prévenir toute recherche de nouveau prétexte à l’abattage, nos arbres ne sont pas malades ! Ils ont déjà une longue vie, ils sont l’identité de notre ville.

Les signataires (plus de 200) de la pétition remise vendredi auprès du cabinet du maire sont comme nous des habitants du Sud dont les familles sont là pour certaines depuis plusieurs décennies, voire plus d’un siècle et sont attachés à leurs racines comme à nos platanes.

La municipalité a peut-être changé mais les promesses se sont envolées. Il est très dommageable que les services techniques n’aient pas été capables de proposer un autre projet, co-élaboré avec les experts de terrain, alors que des spécialistes des travaux publics trouvent que celui mis en place est inadapté à la situation. Dommage également que le projet ne prévoit pas l’arrivée de la fibre optique dans le quartier ! De nouvelles tranchées en perspective….

Nous savons que le problème restera malgré les aménagements, des accidents surviendront et les familles nous trouveront à leur côté pour alerter les médias nationaux et les responsables politiques au plus haut niveau !

Source : communiqué du collectif des riverains de la Route de Bondy

L’abattage des platanes de la route de Bondy à Aulnay-sous-Bois est-il une obligation légale ?

DSCN0232C’est ce que nous informe le cabinet de Bruno Beschizza, réagissant à l’article de samedi matin concernant la volonté d’un collectif de se faire entendre auprès du Maire.

En effet, selon l’arrêté du 31 août 1999 relatif aux prescriptions techniques concernant l’accessibilité aux personnes handicapées de la voirie publique, il est indiqué :

« La largeur minimale du cheminement doit être de 1,40 mètre hors mobilier ou autre obstacle éventuel ; elle peut toutefois être réduite à 1,20 mètre lorsqu’il n’y a aucun mur de part et d’autre du cheminement ». L’image ci-contre montre que le compte n’y est pas (à moins de goudronner une partie de la terre où est planté l’arbre).

Le cabinet ajoute que ce n’est pas un fauteuil roulant mais deux qui doivent pouvoir se croiser sur le trottoir sans s’arrêter. Nous n’avons pas pu confirmer ces propos même si un site parle d’une largeur de de 1,40 mètre pour permettre à un fauteuil roulant de faire demi-tour.

Dommage cependant que M. Beschizza n’ait pas eu le temps de rencontrer ce collectif pour expliquer ce détail technique irréfutable.

Plus de 200 signataires contre la suppression du rond-point et des platanes route de Bondy à Aulnay-sous-Bois

DSCN0232Le collectif contre la suppression du rond-point sur la route de Bondy à proximité du collège Simone Veil et des platanes a écrit au Maire pour demander un rendez-vous afin de le convaincre à suspendre ce projet. Une pétition de 200 signataires a été remise au Maire qui pour l’instant, n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de ce collectif.

La suppression de 10 platanes est prévue prochainement pour permettre aux Personnes à Mobilité Réduite de circuler sur les trottoirs. Un membre du collectif nous a envoyé la photo ci-contre qui conteste cette version des faits.

Document annexe : la lettre adressée au Maire.

%d blogueurs aiment cette page :