Publicités

Archives d’Auteur: Rédaction

Et si nous nous simplifions la vie dans la gestion du courrier ?

Une fois n’est pas coutume, notre site ne parlera pas d’un prochain événement dans les environs d’Aulnay, ni de faits divers ou de communiqués politiques. Comme vous le savez, Aulnaycap est un site dont la popularité ne cesse de croître : notre neutralité, la liberté de tout un chacun de s’exprimer (même si cela nous a causé des ennuis) et le nombre d’articles publiés ont fait du site une référence locale indéniable.

Si aujourd’hui vous êtes plus d’un millier à consulter chaque jour le site lorsque l’actualité est calme, nous constatons également une augmentation significative du nombres d’abonnés qui reçoivent chaque jour, par email, le résumé de nos articles. Nous recevons également de nombreuses contributions externes, par email ou directement via l’interface du site, pour parler d’un événement en particulier. Cependant, quelques difficultés dans la gestion du courrier à cause du nombre d’informations à traiter font que nous ratons parfois de publier certains brèves qui auraient pu vous être utiles. Nous allons donc y remédier.

Nous sommes également en cours de réflexion pour faire un journal semestriel sur les principales actualités, notamment celles qui ont été le plus commentées. Nous vous tiendrons informés de notre choix dans les prochains mois.

Publicités

Un habitant d’Aulnay-sous-Bois clame s’être fait agresser lors d’une réunion au CMASA

Larbi Rahbi est un habitant d’Aulnay-sous-Bois du quartier de la Rose des Vents. Sa fille est inscrite au club de lutte CMASA, où ses performances sont appréciées. Le vendredi 5 mai vers 20h00, une réunion privée avait eu lieu pour récompenser deux lutteuses, dont la fille de M. Lahrbi.

Les esprits s’échauffent, M. Rahbi prié de quitter les lieux

M. Rahbi n’est pas en bonne entente avec Brigitte Rade, conseillère municipale de la majorité en charge de la vie sportive à Aulnay. Selon un responsable de la CMASA, la réunion du 5 mai au soir était une réunion strictement privée, qui récompensait deux lutteuses. La présence d’élus (Brigitte Rade, Frank Cannarozzo, Dominique Michel) n’est due qu’à leur amitié avec le président du CMASA, toujours selon la responsable que nous avons contacté.

Lorsque M. Rahbi est arrivé, il aurait été pris à partie par Brigitte Rade, qui lui a demandé de quitter les lieux. Furieux, M. Rahbi a alors demandé à sa fille de quitter les lieux également, ce qui aurait provoqué des remous dans la salle.

Selon les informations qui nous ont été données, M. Rabhi et Madame Rade aurait un différent qui remonte à plusieurs années suite à des propos tenus par cette dernière.

Larbi Rahbi blessé avec 7 jours d’intervention temporaire de travail

Ce qui s’est passé ensuite reste flou. Selon M. Rahbi, lors de cette altercation, il aurait été frappé au visage, lui causant 7 jours d’ITT. Son fils était présent lors des faits et une plainte aurait été déposée au commissariat. Les documents ci-contre attestent de l’ITT.

Mais selon la responsable du CMASA, M. Rahbi aurait quitté les lieux en parfaite santé, sous le regard du gardien,. Elle nous confie ignorer comment M. Rahbi s’est retrouvé dans cet état, et suppose que cela n’est pas dû à l’altercation qui a eu lieu dans la salle de remise des récompenses. Elle affirme également que M. Rahbi se montre très véhément vis-à-vis de Brigitte Rade, et qu’une plainte pourrait être adressée contre lui s’il persiste dans cette direction.

Notre blog étant ouvert à tous les séquano-dyonisiens, nous avons donc, à la demande de M. Rahbi, diffusé cette information, mais nous avons également souhaité faire part de l’avis de la partie adverse.

Exposition 23ème salon de printemps à Drancy du 27 mai au 11 juin

L’Union des Arts Plastiques vous invite à venir visiter son 23ème salon de printemps ayant pour Invité d’Honneur M’Hamed Ghazi.

Cette Exposition se tient au Château de Ladoucette dans le Parc de Ladoucette à Drancy, du 27 mai au 11 juin 2017.
Ouverture du mardi au dimanche de 12 à 18 heures (19 heures le samedi).
Le château de Ladoucette est fermé les jours fériés.
Le vernissage a lieu Samedi 27 mai à 14 h 30 en présence de :
  • Jean-Christophe LAGARDE, député-Maire de Drancy  
  • Martine BOUVELOT, adjointe au Maire, déléguée à la Culture…
Renseignements au service municipal de la culture de Drancy :
L’oeuvre choisie cette année en affiche est de Jean-Clause Bernard, président de l’Union des Arts Plastiques.

Est-ce que la ville d’Aulnay-sous-Bois utilise des produits non-chimiques pour désherber les trottoirs ?

Un lecteur nous informe avoir observé un agent qui a effectué une ronde pour désherber les trottoirs d’Aulnay-sous-Bois. La communication de la ville est axée sur  l’arrêt de produits chimiques et se demande si la ville d’Aulnay tient ses promesses.
Sur la photo prise la semaine dernière rue du Command Brasseur, on voit un agent nettoyer les trottoirs, mais avec quel produit ? A l’heure où le bio et l’environnement sont deux éléments indispensables, l’utilisation de produits chimiques serait vraiment mal perçue…

L’EMJF propose un débat avec les candidats de la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis le 26 mai

L’Espérance Musulmane de la Jeunesse Française (EMJF) invite les 11 candidats à venir débattre le vendredi 26 mai, à 18h30. Lieu : 6 rue Bailly de Suffren.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Un clip de Booba et Lacrim aux Etangs à Aulnay-sous-Bois provoque un affrontement entre jeunes et policiers

Sans autorisation, Booba et Lacrim,  des rappeurs bien connus en Seine-Saint-Denis, sont venus tourner un clip dans le quartier des Etangs à Aulnay-sous-Bois. Une centaine de jeunes fans sont venus les accueillir, certains sont montés sur le toit du centre commercial du quartier.

Intriguée, la BAC est intervenue et a été accueillie à jets de pierre. Il y a eu utilisation de gaz lacrymogène pour disperser la foule, ce qui a mis fin au tournage du clip « oh bah oui ».

L‌e Maire d’Aulnay-sous-Bois répond favorablement aux revendications de la CFTC des Territoriaux

La CFTC des Territoriaux d’Aulnay se félicite que le Maire d’Aulnay réponde favorablement aux revendications du syndicat. Vous pouvez consulter le communiqué de la CFTC en cliquant sur l’image ci-contre.

Bruno Beschizza rappelle la présomption d’innocence contre la garde à vue d’une personne dans un communiqué ambigu

Samedi 20 mai au soir, des individus ont tenté de scier un pilonne sur lequel était fixé une caméra de vidéo-protection, à proximité du Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois. La Police nationale est intervenue afin de procéder à l’interpellation de ces individus.

Par suite, d’autres individus ont lancé des projectiles sur la Police nationale. Ces actes de violence ont occasionné des dégâts matériels mais aussi des blessures physiques sur les forces de l’ordre. En réponse, d’autres effectifs de la Police nationale sont arrivés et des affrontements ont eu lieu.

Si les motivations premières de l’intervention de la Police nationale sont légitimes, ces affrontements ont conduit certaines personnes, qui ne faisaient pas partie des belligérants, à être blessées.

Ce n’est pas la première fois que des personnes innocentes, qui ne participent pas aux affrontements, se retrouvent pris en tenaille et blessées. Pour moi, ces faits ne sont pas acceptables. La Police nationale est là pour protéger la population.

Aujourd’hui, au moins une personne aurait été placée en garde à vue. Je veux rappeler le principe de la présomption d’innocence. Une garde à vue est une mesure d’enquête servant à la manifestation de la vérité. C’est cette vérité que nous attendons à travers une enquête précise et impartiale que j’ai demandée au Préfet de la Seine-Saint-Denis.

Source  : communiqué de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois

Priorités pour Billel Ouadah en tant que député : l’échangeur autoroutier A3 de Bondy, transports en commun et sécurité

Ma suppléante Jenny Lebard et moi-même, Billel Ouadah, seront dorénavant présents sur l’ensemble des marchés de la 10ème circonscription afin d’informer les habitants que nous allons porter, auprès du président de la République Emmanuel MACRON, trois fortes demandes issues des  consultations effectuées par nos marcheurs sur les villes d’Aulnay, Pavillons et Bondy :

1)      La demande  de travaux d’aménagement sur l’échangeur autoroutier A3 de Bondy à proximité d’Aulnay; seul échangeur de l’autoroute A3 qui ne comporte qu’une entrée, dans le sens province Paris, et qu’une sortie dans le sens Paris province. Cela a pour conséquence un important trafic de transit, c’est-à-dire des véhicules qui ne font que traverser nos villes d’Aulnay, Pavillons et Bondy.

2)      La demande d’une création d’un commissariat de police aux Pavillons-sous-Bois.

3)      La demande de mettre fin au scandale du RER B (souvent à l’arrêt), du T4 (nombreuses défaillances) et de la RN3.

Enfin, nous profiterons de ces moments d’échanges avec la population pour apporter toutes les précisions utiles sur le programme du Président Macron et la nécessité de lui donner une majorité pour gouverner dans de bonnes conditions.

Source : tract Billel Ouadah et Jenny Lebard, Candidats de la Majorité Présidentielle « La République en marche ! »

Violents affrontements entre la police et des jeunes à Aulnay-sous-Bois suite à l’attaque d’une caméra de vidéo-surveillance

Des jeunes ont tenté de scier un poteau ou se trouvait une caméra de vidéo-surveillance au niveau du Nouveau Cap à Aulnay-sous-Bois (rue Auguste Renoir, quartier de la Rose des Vents). Les forces sont rapidement intervenues pour tenter de mettre fin au carnage, mais ont été accueillies à jets de pierre.

Bilan : une voiture de police endommagée, plusieurs véhicules brûlés, et 3 interpellation. Comme indiqué précédemment, Hadama Traoré du collectif « La Révolution est en Marche » a été mis en garde-à-vue alors qu’il essayait de s’interposer entre les jeunes et la police.

Est-ce un acte de personnes hostiles à la vidéo-surveillance (plusieurs groupes politiques ont déjà vivement critiqué le dispositif) ou un groupe qui ne souhaitait pas être filmé pour pouvoir faire du « commerce illicite » ? Nous n’en savons pas plus pour le moment.

%d blogueurs aiment cette page :