Archives du blog

Hadama Traoré souhaite redonner vie au mouvement des gilets jaunes à Aulnay-sous-Bois et faire des actions

Si les gilets jaunes restent un mouvement actif dans l’hexagone, il n’y eu que peu – voire pas – d’action à Aulnay-sous-Bois. Le leader de La Révolution Est En Marche, Hadama Traoré, est reconnu à l’échelle nationale par le mouvement des gilets jaunes, et a été appelé aux 4 coins de la France.

M. Traoré souhaite désormais planifier des actions ciblées sur des rond-points du sud de la ville pour re-dynamiser le mouvement et expliquer aux automobilistes les raisons de ces actions. Il souhaite ainsi fédérer les mécontents avec comme objectif les élections municipales de 2026.

La Révolution Est En Marche cible un conseiller municipal à Aulnay-sous-Bois à cause d’un licenciement

Le mouvement LREEM prône la concertation. Nous avons sollicité le maire (Bruno BESCHIZZA) et l’adjointe au maire (Mme MAROUNE) sur un [NDLR : prétendu] abus de pouvoir au sein de l’OPH Aulnay. Nous avons aussi sollicité le service DRH et la directrice de l’OPH Aulnay (Mme HAKIMI).

En effet, Soulimane BAAOUCHI, agent de l’OPH Aulnay et conseiller municipal, a joué de son influence [NDLR : selon Hadama Traoré, responsable de La Révolution Est En Marche] pour une mise pied conservatoire ubuesque. Aujourd’hui, un Papa de 8 enfants, intègre, professionnel, risque de perdre son travail, son logement de fonction et son droit à la dignité.

La guerre ou la trêve ?? La concertation est une valeur fondamentale du mouvement LREEM. Nous avons jamais instrumentalisé la population à des fins politiques. Nous espérons une prise de conscience des élus de la majorité et des hauts responsables de l’OPH Aulnay. Car le mouvement LREEM a les armes juridiques et populaires pour lutter sans limite. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Source : La Révolution Est En Marche Aulnay

Note : M. Soulimane Baaouchi est également un entrepreneur, sauf s’il s’agit d’un homonyme.

Le leader de La Révolution Est En Marche Hadama Traoré répond à vos questions !

Suite aux récentes publications concernant les actions d’Hadama Traoré et de son mouvement La Révolution Est En Marche, plusieurs lecteurs ont souhaité poser quelques questions sur son parcours, ses convictions. M. Traoré répond à vos questions ci-dessous :

  • Combien de personnes étaient réellement présentes devant C-NEWS ?

Hadama Traoré : Devant C-news, en 24h, nous avons brassé près 200 personnes des 4 coins de la France. Des gilets jaunes, des écologistes, des gilets noirs, des constituants, des syndicalistes, …. Il y a même eu la visite d’Etienne CHOUARD  pour un débat contradictoire.

  • Quelle est votre opinion sur la liberté de la presse ?

Hadama Traoré : Je suis pour la liberté de la presse. 

  • Est-ce que vous condamnez les dessins de Charlie Hebdo concernant les caricatures de Mahomet ou pensez-vous que la liberté d’expression doit primer ?

Hadama Traoré : Je ne suis pas un juge pour condamner un acte commis par une personne. La France offre le droit au blasphème. Je pense que la liberté d’expression bilatérale est une valeur fondamentale. Le droit de critiquer et de critiquer une caricature qu’on pense heurter la sensibilité de certains français.

  • Quelle est votre notion de peuple que vous souhaitez incarner ?

Hadama Traoré : Le mouvement LREEM incarne la notion du peuple sur le principe d’un tryptique démocratique : la nation, l’éducation et une direction. Pour moi, la France par ses racines chrétiennes et son évolution à travers les civilisations est humaniste. Le peuple français par ses fondements institutionnels, part du principe qu’être français n’est pas une couleur, mais respecter des valeurs. La première des valeurs est la tolérance valorisée par la loi de 1905. 

  • Quelle est votre opinion sur le port obligatoire du masque ?
Hadama Traoré : Je pense que le port du masque est nécessaire dans les endroits clos tout en respectant les distances et recommandations sanitaires. Par contre, je suis contre l’obligation du port du masque.
  • Souhaitez-vous nouer des alliances avec des partis politiques traditionnels ?
Hadama Traoré : Nous souhaitons faire une trêve avec la majorité. Nous souhaitons développer notre association apolitique qui se nomme Force Citoyenne qui est basée sur le civisme, l’insertion et la prévention. Il y a le temps politique et le temps administratif. Nous souhaitons se concerter en bonne intelligence avec la majorité, sur des sujets précis. Cela pourra être bénéfique pour les Aulnaysiens et Aulnaysiennes des quartiers Nord de la ville d’Aulnay sous bois.
En parallèle, nous sommes régulièrement en contact avec Sylvie BILLARD, une élu humaniste qui souhaite le meilleur pour les quartiers Nord de la ville d’Aulnay sous bois. 
Je tiens à préciser que nous ne ferons aucune alliance avec un parti traditionnel.
  • Êtes-vous pour ou contre la peine de mort (un récent sondage montre que la majorité des Français est pour)
Aucune mort ne justifie la paix. Je suis contre la peine de mort. On peut faire dire ce qu’on veut à des chiffres. On nomme cela « l’économie comportementale ».
  • Vous êtes contre la présence de chroniqueurs d’extrême-droite comme Eric Zemmour sur les chaînes d’information, est-ce que vous êtes également contre la présence de chroniqueurs d’extrême-gauche comme Edwy Plenel ?
Je ne défini pas la présence d’un chroniqueur par rapport à des idées politiques. Effectivement, je suis amoureux du principe du contradictoire.
Eric Zemmour défend la théorie « du grand remplacement ». C’est une idéologie terroriste. Cette théorie tue dans les 4 coins du monde. Et a engendré l’attentat de Bayonne. De plus, Eric Zemmour a été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale.
De nos jours, il est en attente d’un rendu de jugement par rapport à ses propos tenus lors de la convention de la droite de 2019. En effet, il a comparé l’islam au nazisme. 
Un multirécidiviste, ayant un discours fascisant n’a rien à faire sur les canaux médiatiques.
Merci à M. Traoré pour avoir répondu aux questions

Hadama Traoré annonce sa rentrée politique à Aulnay-sous-Bois avec 4 actions dans les quartiers Nord

Chacun sait qui est qui dans cette ville. Suite aux élections municipales de mars 2020, nous avons eu des retours positifs d’Aulnaysiens et Aulnaysiennes.
Je tiens à remercier les 552 électeurs conscientisés qui ont voté pour notre liste citoyenne et intergénérationnelle.
En Octobre 2020, nous ferons notre rentrée politique et sociale. Nous allons mettre en place 4 mobilisations d’informations dans les quartiers Nord de la ville d’Aulnay-sous-bois.
Pour plus d’information, mon numéro de téléphone 06.31.07.37.28. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Un cordon de policiers empêche Hadama Traoré et les manifestants de se rendre devant les locaux de C-News

La Révolution Est En Marche, mouvement mené par l’Aulnaysien Hadama Traoré, a tenté de se rendre devant les locaux de la chaîne C-News. Malgré une demande effectuée mi-août pour manifester, le mouvement n’aurait pas reçu les autorisations nécessaires pour venir à l’adresse souhaitée. Une cordon de policiers a bloqué l’accès aux manifestants.

Malgré une situation de grande tension qui peut dégénérer à tout moment, les manifestants n’ont pas tenté de forcer le passage. Hadama Traoré a cependant prévenu qu’il allait passer coûte que coûte quand il en aura l’occasion.

La Révolution Est En Marche campe devant le siège de C-News avec Hadama Traoré à sa tête

Après avoir participé à la manifestation des gilets jaunes place Wagram à Paris, plusieurs membres de La Révolution Est En Marche commencent à investir les environs du siège de la chaîne C-News. Des tentes vont être plantées et durant 24h, le mouvement manifestera son désaccord par rapport à la ligne éditoriale de la chaîne.

Pour rappel, l’un des chroniqueurs de premier plan à C-News n’est autre que le polémiste et écrivain Eric Zemmour.

Hadama Traoré alias Black Alinsky, ou la naissance d’un révolutionnaire

Hitler, Staline, Mussolini, Lénine, Rabine, Arrafat, Napoléon, Bengourion, Socrate, Platon, Macron, Bodin, César, Pharaon, Malcom X, Mandela, Charlemagne, Louis 16, … ces homme on écrit l’histoire pourquoi pas moi ?

Une grande partie de ces hommes ont semé le KO et la terreur pour régner en maître. Certains parlent au nom d’une démocratie qui n’a jamais existée. Moi je souhaite créer le 1er projet politique entièrement démocratique au monde où chaque Homme sera entouré de justice avec un cadre strict dans le respect de tous. Un vrai système horizontale ou le pouvoir sera au peuple. Le monde politique sera deprofessionalisé. Je me suis interdit deux sentiment : La peur et le manque d’ambition. Sans le peuple rien est possible car ma force c’est vous. Je vous aime. La révolution est en marche

Ps : La femme c’est l’avenir de l’Homme

Source : Hadama Traoré

Hadama Traoré et La Révolution Est En Marche déclarent la guerre à CNEWS et veulent assiéger les locaux le 12 septembre

Le leader charismatique du mouvement La Révolution Est En Marche donne rendez-vous à ses troupes le samedi 12 septembre devant les locaux de la chaîne CNEWS. Objectif : prendre position devant les locaux pour 24h.

CNEWS est connue pour ses chroniqueurs très à Droite qui fustigent les mouvements indigénistes et antiracistes. Hadama Traoré entend défendre la liberté d’expression et souhaite faire pression sur cette chaîne qui donne la parole à des chroniqueurs sulfureux comme Eric Zemmour. 

Hadama Traoré menacé de mort par des militants d’Extrême Droite

Une balle dans la tête. C’est, en substance, ce que souhaitent certains internautes à Hadama Traoré, militant associatif d’Aulnay-sous-Bois, candidat malheureux aux municipales. Alors que l’associatif de 35 ans vient d’annoncer qu’il se lançait à la présidentielle de 2022, des insultes et des commentaires menaçants fusent sur le web, notamment la page Facebook du journal Valeurs Actuelles. Il a déposé plainte contre X.

C’est dans la foulée d’un article paru le 7 juin sur le site de l’hebdomadaire de droite, au sujet de son projet de tenter une candidature à la présidentielle, que le militant d’Aulnay-sous-Bois est menacé. Entre plusieurs dizaines d’insultes, parfois racistes, des internautes commentent… sans trop d’ambiguïté.

Ainsi, un certain Claude D. demande où se procurer une « kalachnikekon » — on peut supposer qu’il fait référence à une kalachnikov, le célèbre fusil-mitrailleur russe — pour un « prix raisonnable », car l’envie lui « prend » de « trouer certains crânes », et notamment celui de « Traoré ».

Même teneur chez Jean-Christophe N., qui, interpellé par une connaissance au sujet de l’article, répond « Ok je prends » en postant une photo de pistolet automatique. Inquiétant, d’autant plus que sur sa propre page Facebook, entre deux références à François Asselineau et à la charcuterie, cet homme pose aussi avec un fusil-mitrailleur. Visiblement dans un pays étranger où il se félicite que « les barbus y rasent les murs » en sa présence.

«Je fais peut-être 1m89, mais j’ai une femme et trois enfants»

Pour Hadama Traoré, qui se dit « menacé et insulté » depuis qu’il s’essaye à la politique, « trop, c’est trop ».

« Je fais peut-être 1m89, mais j’ai une femme et trois enfants. Depuis quelque temps, quand je suis sur un déplacement, ma femme me dit de faire attention, de l’appeler toutes les heures pour lui dire que ça va bien, de la rassurer… Cela m’attriste », résume-t-il.

Source et article complet : Le Parisien

Le mouvement La Révolution est en Marche s’est-il fait retirer son moyen de communication par Valentin Breban ?

Le mouvement La Révolution est en Marche (LREEM), dont le principal porte parole est Hadama Traoré, disposait de deux groupes/pages Facebook de premier plan : La Révolution est en Marche Aulnay et La Révolution est en Marche Nationale.

Plus de 40000 abonnés étaient recensés sur ces canaux, avec de nombreux commentaires et des vidéos du leader Hadama Traoré. Or, depuis quelques heures, ces deux pages ne sont plus du tout accessibles.

Hadama Traoré, qui ne va jamais dans la demi-mesure, attaque ouvertement l’administrateur de ces médias, à savoir Valentin Breban. Hadama Traoré qualifie ainsi Valentin Breban de traître de l’intérieur et appelle ses partisans à le retrouver. Il accuse aussi Hervé Suaudeau (liste Aulnay En Commun) et « les autres Gauchistes » d’être derrière cette machination.

Ces derniers temps, Hadama Traoré attaquait vivement le principal opposant à Bruno Beschizza, à savoir Benjamin Giami. Beaucoup de personnalités y compris de gauche estimaient que ces attaques parfois violentes ne faisaient que le jeu de Bruno Beschizza.

%d blogueurs aiment cette page :