Publicités

Archives d’Auteur: Rédaction

Moi, DANIEL, petit vieux d’Aulnay-sous-Bois Partie 1/2

Voilà deux semaines, mes voisins au sud d’Aulnay me demandaient avec une grande fierté dans leur regard, j’ai bien vu, si j’avais reçu une lettre de Monsieur Le Maire d’Aulnay-sous-Bois de ma ville où j’habite depuis toujours, ça fait un bail, depuis bientôt 85 ans, une lettre de deux pages qui était envoyée aux anciens enfin aux vieux comme on disait avant mais maintenant faut plus dire. Je leur répondais avec ma femme Hugette, oui, ma femme c’est Huguette mais elle, elle n’a que 79 ans encore jeune  et moi c’est Daniel, que non à leur grand étonnement, leur demandant quand même s’ils pouvaient me donner une copie pour que je la lise, enfin pour qu’Hugette me la lise car je vois plus très bien. Depuis, mes voisins me regardent d’un air bizarre presque méfiants et sont moins gentils avec moi et ma femme Huguette ? Sais pas pourquoi.

Alors, Huguette m’a lu la lettre, je vous l’ai déjà dit, vous savez je ne me souviens plus bien ce que je dis , et dedans Monsieur le Maire de ma ville disait  à ceux qui l’avaient certainement reçu, mais pas moi,   qu’ils représentaient à la fois la  mémoire et les racines de ma  ville ou bien il disait la place importante qu’ils occupaient dans la vie de la commune, mais pas à moi et il parlait des banquets, des sorties, des promenades, des foyers de vieux …. qu’il offrait. Mais à mon âge, 85 dans un mois, déjà et en plus 85 ans à Aulnay sous bois , je ne peux plus bien me déplacer donc j’y vais plus beaucoup dans tous ces trucs car j’y allais avant. J’ai même connu M.Ballanger, ah ça c’était un grand bonhomme et puis Monsieur Abrioux, qu’est-ce qu’il était gentil, un jour, il m’a même payé l’apéro, oui,  ensemble, mais il ne parlait jamais de politique, pas besoin. Il connaissait tout le monde à Aulnay car c’était une grande famille aulnaysienne de toujours. Il me demandait aussi  des nouvelles de ma femme, de mes enfants, que oui comme il nous aimait. Mais le dernier Maire , Monsieur Ségura je crois, ah mais non, lui  il est déjà parti , le nouveau, ma femme l’appelle Bruno, oui c’est ça, Monsieur Bruno Beschizza, je connais moins, d’ailleurs je l’ai jamais vu lorsque j’allais à l’école Nonneville en CM2 en 19..  me souviens plus,  mais c’est vrai qu’il est beaucoup plus jeune que moi, mais y pouvait pas aller à l’école Nonneville car il est là depuis pas longtemps je crois. En fait c’est Huguette qui me raconte tout car elle  peut encore profiter des bienfaits que Monsieur le Maire offre à tous les anciens mais il paraît qu’il y a aussi un Monsieur qui fait beaucoup de bien aux gens âgés, elle m’a dit mais je me souviens plus très bien.

Car j’ai la mémoire qui flanche , un Monsieur Pa …., non pas lui, Monsieur Pachoud, voilà, elle m’a dit que c’était aussi un ancien d’Aulnay, ma ville, c’est bien qu’un ancien s’occupe des anciens . Huguette me dit tout, je vous l’ai déjà dit  car elle va aussi au repas de NOEL , c’est Monsieur le Maire qui l’offre aussi, ça doit lui coûter cher mais maintenant on m’a dit qu’il y avait des crédits à presque 0% , moi c’était 15 % à mon époque, ils ont de la chance maintenant, ils peuvent dépenser tant qu’ils peuvent, tout s’acheter  facilement. Donc j’y allais avant, je me souviens de Monsieur Solbès, ah lui,  c’était un futé, un malin, c’est même lui qui a fait construire la piscine, j’y allais, c’était bien. Mais je crois qu’elle a été démolie, c’est dommage, on m’a dit qu’elle ne plaisait plus au Maire d’aujourd’hui de ma ville qui voulait  que l’on garde un souvenir de son passage à Aulnay comme Monsieur Solbès. Il paraît qu’elle va être très grande, très jolie mais elle va lui coûter chère, je me demande comment il va faire pour la payer mais avec les crédits sur 20 ans ou 30 ans , il faudra la payer quand il sera parti.

Pour le repas de NOEL , mais que je vous dise sinon je vais oublier, avant il y avait même un cadeau pour les vieux, enfin les anciens, des fois même certains venaient avec leur Mercédès, c’était bien mais maintenant ils l’ont supprimé , y ont peut être eu raison, ils vont maintenant chez les amis d’un monsieur qui faisait rire avant mais il est mort.

Donc Huguette m’a dit qu’elle n’ira peut être plus au repas car elle trouve qu’il y a trop de bruit, plein de lumières partout et des gens bien habillés qui se réunissent sur une estrade pour saluer leurs invités, faire des bises de loin à toute la foule mais moi je ne suis pas certain qu’il y a tous les habitants d’Aulnay, moi j’y étais pas . Alors, les gens bien habillés semblent très joyeux, ils sourient, on voit leurs dents blanches, ils applaudissent, un beau spectacle qu’elle m’a dit et les spectateurs y applaudissent aussi beaucoup surtout quand Bruno, c’est Huguette qui l’appelle ainsi, a beaucoup parlé et dit qu’il aime beaucoup les Aulnaysiens, qu’est-ce qu’ils sont contents, enfin pas sûr car à moi, il n’a pas écrit mais je me demande comment y fait pour tous les aimer et puis il y a la Marseillaise et là il faut se lever, fatiguant qu’elle me dit.

Et pourtant elle aimait bien car Monsieur Bruno, comme elle dit, avec certainement des amis à lui qui l’entourent toujours, peut être pour pas qu’il s’ennuie, viennent à toutes les tables pour dire bonjour, ils sont drôlement polis, ils embrassent tout le monde et  ils vous demandent si ça va bien. Et puis Huguette va aussi dans les foyers avec les personnes comme elle, elle fait de la cuisine, de la peinture… qu’est-ce que c’est chouette  et elle en ramène des fois. Moi j’irais bien jouer aux cartes mais j’ai trop de mal à reconnaître le roi, la reine et ses valets.

Source : contribution externe

Publicités

Les championnats de France d’athlétisme ce week-end s’annoncent intense pour le Dynamic Aulnay Club

Le week end des 12 et 13 octobre s’annonce particulièrement intense pour les athlètes du Dynamic Aulnay Club. 4 équipes ont obtenu leur qualification aux championnats de France qui vont se dérouler à Blois: les marcheurs avec Cloé Langlois, Laurent Legentil, Cyril Legentil et Vincent Bollinger , les perchistes avec Anna Airault, Thiziri Daci, Benoît Teychiné, Adam Ichou (perche mixte) Sébastien Homo, Tristan Despres, Frédéric Ghibaudo, Nassim Chermak (perche Hommes) et les relayeurs du4x400m Wesley Jean Pierre, Mickaël Yéyé, Sullivan Sextius et Arthur Carotine.

La concurrence sera intense et nul doute que nos participants sauront donner le meilleur d’eux mêmes pour bien figurer.

Audience concernant l’affaire Emmaüs Habitat à Aulnay-sous-Bois, Mohammed Maatoug risque la prison pour son comportement

Une audience de 6 heures a eu lieu hier à la Cour d’Appel de Paris pour entendre des employés d’Emmaüs Habitat, qui se disent victimes d’harcèlement moral et violences psychologiques déposées par des salariés d’Emmaüs Habitat à l’encontre de la part de Mohammed Maatoug, activiste contre le mal logement à la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois.

Mohammed Maatoug, avait été condamné le 12 janvier 2018 par le Tribunal Correctionnel de Bobigny à un an d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve deux ans pour ces mêmes faits. Cette condamnation était assortie d’une interdiction pour M. Maatoug de se rendre à la Cité de l’Europe, levée en juin 2019. Lors de cette audience, le procureur n’est pas allé dans la demi-mesure, puisque en raison de  l’attitude de M. Maatoug, il a requis une aggravation de la peine initiale, demandant 24 mois de détention dont 6 mois avec sursis.

Le verdict sera connu le 13 novembre 2019. Le tribunal semble avoir été sensible au témoignage de deux employés d’Emmaüs Habitat, apparemment en grande souffrance et victime de violence morale, selon un porte parole du bailleur. Selon ce dernier, le climat de violence engendré et entretenu par M. Maatoug devenait insoutenable. M Maatoug aurait envoyé des emails très virulents, parfois à la limite de la menace, afin de mettre en cause le professionnalisme de certains employés du bailleur. Selon nos contacts au sein d’Emmaüs Habitat, le climat de violence engendré et entretenu par M. Maatoug devenait insoutenable. 

Claire Lanly, Directrice Générale d’Emmaüs Habitat venue à l’audience soutenir ses salariés a déclaré : « Nos collaborateurs ont subi pendant des mois des pressions et des violences extrêmement traumatisantes. Les salariés d’Emmaüs Habitat sont des personnes de conviction, aux grandes qualités humaines, qui s’impliquent chaque jour sur le terrain pour que la vie soit meilleure au sein de la Cité de l’Europe. La violence et les intimidations ne sauraient faire la loi au sein de la Cité ».  Les cadres d’Emmaüs Habitat sont souvent pris à partie : la Directrice générale d’Emmaüs Habitat, a ainsi subi une agression physique (enfarinage) lors d’une réunion publique en mars dernier. Sans en être lui-même l’auteur, M. Maatoug avait assumé ce geste dans les colonnes du journal Le Parisien. 

Hadama Traoré placé en garde à vue menace pour acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique

Hadama Traoré, militant associatif de La Révolution est en Marche et habitant à Aulnay-sous-Bois, a été placé en garde à vue pour « menace, acte d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique ou d’utilité collective, menace de crime contre les personnes et outrage ».

M. Traoré avait appelé à manifesté en faveur de Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policier à la préfecture de Paris. Un nouveau coup dur pour M. Traoré, déjà poursuivi par la justice suite à des plaintes du ministère de l’intérieur et du maire d’Aulnay-sous-Bois.

La manifestation de soutien à Mickaël Harpon, terroriste présumé qui a tué 4 policiers, annulée au grand dam d’Hadama Traoré

Hadama Traoré, militant politique de la Révolution est en Marche, souhaitait organiser à Gonesse une manifestation de soutien à Mickaël Harpon, personne soupçonnée de terrorisme qui a tué 4 policiers à la préfecture de Paris.

Bien que le préfet ne souhaitait pas au départ interdire cette manifestation qui a fait des remous dans la classe politique, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a tapé du poing sur la table et a ordonné d’interdire cette manifestation.

Si Hadama Traoré avait condamné l’acte qui a provoqué la mort de 4 policiers, il voulait laver l’honneur de Mickaël Harpon, estimant qu’il n’était ni un terroriste ni un musulman radicalisé, et que son handicap avait provoqué son geste. Dans une vidéo, il indiquait vouloir « cracher à la gueule » de celles et ceux qui insultaient l’image de Mickaël Harpon.

Selon les dernières informations, des vidéos de décapitation ont été retrouvées sur l’ordinateur de Mickaël Harpon, qui fréquentait une mosquée connue pour des positions radicales.

Quelques compléments à la lettre « Parole d’expert » du 2 octobre concernant le parking Abrioux à Aunay-sous-Bois

Sur l’ensemble du territoire d’Aulnay, il n’y a pas besoin de descendre de 2 niveaux de parking pour rencontrer la nappe phréatique, ce constat est fait depuis plusieurs dizaines d’années par tous les services compétents sur la commune et sur le département.

Aller pomper dans les sous-sols dans l’espoir d’assécher des niveaux inférieurs construits en sous-estimation des réalités géologiques constitue une erreur, mais en négligeant ces réalités, cela constitue une double faute.

La première faute est bien connue, c’est l’inondation assurée en cas de fortes précipitations.

La deuxième faute, c’est qu’il faut prendre en compte que le fait de pomper l’eau de la nappe phréatique, entraîne aussi l’évacuation de gypse dissous dans la nappe saturée. La nappe se renouvelant sans cesse, d’autres poches de gypse se dissolvent dans une eau non saturée. Il apparaît alors des excavations de terrains, plus ou moins proches du point de pompage. Plusieurs cas ont été constatés sur Aulnay ou dans les communes avoisinantes au cours des dernières décennies.

Rappel : ce problème de pompage, avec les conséquences sur la dissolution des poches de gypse a été soulevé et condamné lors de la construction de la Grande Nef, place de la gare à Aulnay. Il y a également dans ces sous-sols un pompage permanent, donc d’évacuation de gypse dissous.

L’immeuble situé à l’angle des rues Aristide Briand et Jules Princet et récemment livré comporte également 2 niveaux de parking en sous-sols. La différence avec le parking Abrioux, c’est qu’il est construit dans un espace cuvelé, donc étanche à toute infiltration. Il n’est est pas moins dangereux, car en cas de fortes précipitations et de débordements sur la chaussée comme cela a été maintes fois constaté dans ce secteur, l’inondation arrivera tel un entonnoir par l’entrée du parking.

D’autres constructions en cours ou en projets doivent faire preuve d’une étude toute particulière dans le cas de constructions en sous-sol. En règle générale, il est prudent d’éviter d’enfoncer tout type de construction au sein de la nappe phréatique. Ces recommandations ne sont pas nouvelles, elles sont apparues sur le territoire aulnaysien dès les premiers constats d’inondations dans les années 1970 par l’association des aulnaysiens victimes des dégâts des eaux.

Source : Alain Orlandi

Une sénatrice du Val d’Oise condamne la manifestation de soutien au terroriste Harpon organisée par Hadama Traoré

Ce jeudi 10 Octobre à Gonesse, une manifestation de soutien à Michaël Harpon est prévue malgré le fait qu’il ait tué 4 policiers et que de nombreux soupçons montrent qu’il s’est radicalisé. La sénatrice du Val d’Oise Jacqueline Eustache-Brinio condamne ce projet de manifestation de soutien à une personne qu’elle qualifie de terroriste.

Dans son collimateur, Hadama Traoré, qu’elle qualifie de « militant communautariste ». Elle souhaite que cette manifestation soit interdite.

Pour découvrir son communiqué, cliquer sur l’image ci-contre.

LE PICA Photo Image Club Aulnaysien avec Bernard Dencausse

Donc comme indiqué préalablement, le PICA transmettra régulièrement des photos de ses adhérents/  voyages,  paysages,  nature ….et bien entendu, club photo oblige de « créativité »,  un peu d’évasion ne nuit à personne…

Aujourd’hui des photos de Bernard DENCAUSSE, adhérent de retour d’ARGENTINE avec ces quelques explications…

Christian P.

« Le Glacier Perito Moreno se situe au cœur du Parc National Los Glaciares, dans la Patagonie Argentine.

Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ce gigantesque glacier fait environ 30 km de long sur 5 km de large et offre des parois glacées de quelque 60 mètres de hauteur. C’est un glacier en constante mouvance puisqu’il avance d’environ 2 m par jour et donc perd quotidiennement autant de glace dans le lac Argentino. Il aurait 700 m d’épaisseur dans sa partie la plus profonde. Qu’on le découvre à pied ou à bord d’une embarcation, le spectacle reste proprement unique, puisque la physionomie du Perito Moreno change un peu chaque jour.

Le glacier Perito Moreno est l’un des trois seuls glaciers de Patagonie qui nest pas en recul. »

Bernard D.

Terrible accident de la route sur l’autoroute A1 à Aulnay-sous-Bois avec 4 véhicules détruits

4 véhicules sont violemment entrés en collision au niveau de l’embranchement de l’autoroute A104 et de l’autoroute A1. La voie de droite a été fermée à la circulation en attendant que les véhicules soient retirés de la chaussée.

Un bouchon monstre s’est formé dans le sens Paris->Province à cause de cet accident.

Selon Hadama Traoré, Michaël Harpon n’est ni un extrémiste islamiste ni un terroriste même s’il a tué 4 policiers

Notre enquête avance très bien. Nous avons plusieurs témoignages de personnes proche de Mickaël HARPON qui écarte la thèse de l’acte terroriste religieux. Mercredi 9 octobre 2019, de 13h à 15h, je mets en place une mobilisation devant la mairie de Gonesse. Soyons nombreux, car les médias traditionnels sont la honte de notre pays, pour preuve, voici un article du Parisien, à aucun moment on établit clairement un comportement extrémiste concret dans sa vie personnelle, personnelle et sociale. Tous les faits qui donnent pour justifier sont côté extrémiste aurait pu concerner les 10 millions de Français de confession musulmane, donc soit tous les français de confession musulmane sont des terroristes lorsqu’il commette un acte isolé, soit les politiques et les médias font de la désinformation :
https://www.google.com/…/tuerie-de-la-prefecture-de-police-…

Le réveil social s’impose. La révolution est en marche et personne ne pourra l’arrêter.

Source : Hadama Traoré

%d blogueurs aiment cette page :