Archives du blog

Deux membres de la rédaction fêtent leur anniversaire

Est-ce une coïncidence étrange ou un concours de circonstance, deux membres éminents de la rédaction d’Aulnaycap souhaitent leur anniversaire à un jour d’intervalle :

  • Notre éditorialiste et chroniqueuse Catherine Medioni, dont l’anniversaire eut lieu hier

  • Notre responsable Aurore Buselin, dont l’anniversaire a lieu aujourd’hui

Une rédaction très féminine et paritaire contrairement à deux nombreux blogs très virils et peu ouverts à la gent féminine. Les autres rédacteurs étant Philippe Grécourt et Arnaud Kubacki.

Joyeux anniversaire à nos rédactrices !

La responsable d’Aulnay cap communique avec vous

Chers lecteurs,

De plus en plus, ces derniers jours, il remonte à mes oreilles, que je serai politisée.

Il n’en est rien !!!

J’ai quelques désaccords avec notre mairie actuelle, c’est vrai, j’ai aussi quelques satisfactions.

Et c’est normal…..

Lorsque je ne suis pas d’accord avec notre mairie, je le dis, haut et fort.

Quand je suis ravie, je le dis aussi, c’est normal.

JAMAIS, au grand JAMAIS, je n’ai insulté notre maire , c’est FAUX!!!

Le désaccord n’autorise pas l’insulte, surtout sur son maire.

Notre maire, à ses qualités, qu’il faut lui reconnaître, il peut commettre quelques erreurs bien sùr.

Comme nous, il n’est pas infaillible.

Tout le monde peut se tromper, et recommencer…

Il est ouvert au dialogue, attentif, je sais qu’il est la pour ses concitoyens.

Il a le droit de ses opinions, tout comme j’ai le droit d’avoir les miennes.

Notre maire vient d’être réélu, aussi, je vais lui laisser sa chance.

C’est normal, c’est la démocratie.

J’ai quelques espoirs, quelques attentes, qui un jour peut être, se réaliseront.

Je suis honnête envers lui.

Je suis prête à le rencontrer, aucun souci, je suis ouverte au dialogue.

Parce que, le dialogue peut tout faire basculer, il peut nous faire changer d’avis.

Comme lui, je ne suis pas infaillible non plus.

C’est normal, nous sommes des humains avant tout.

  • 1er point: 

La ou j’attire votre attention, c’est sur la rumeur.

Lorsqu’elle circule, et qu’elle fait mal.

Elle peut blesser, alors la aussi, je vous en parle :

J’ai en effet, pendant un moment, fait partie de la liste «  Aulnay en commun ».

Je pensais, qu’avec une équipe convaincue et motivée, que je pourrai défendre le « patrimoine » de notre ville.

J’avais espoir de remettre en valeur, notre patrimoine cultuel, historique, arboricole, et paysager de notre ville.

J’ai été, au final, non pas écartée, mais pas élue, tout simplement.

Je n’ai aucune mauvaise entente avec les membres d’Aulnay en commun.

A partir du moment ou je n’ai pas été élue, je me suis éloignée discrètement.

 je ne travaille pas avec Aulnay en commun, c’est FAUX!!!

Je travaille pas Pour Aulnay en commun, c’est FAUX!!!!!

  • Deuxième point:

Je ne travaille pas Pour Hervé Suaudeau et Jean-Louis Karkidès, C’est FAUX!!!

Je ne travaille pas avec Hervé Suaudeau et Jean Louis Karkidès, C’est FAUX!!!

Nous n’allons pas fusionner nos blogs respectifs, c’est FAUX!!!

Nous sommes bons camarades, nous sommes bons amis, nous nous respectons, nous nous soutenons face à ceux qui nous veulent du mal.

Ces rumeurs circulent dans le but de nous diviser, mais notre amitié est plus forte que la division.

AULNAY CAP EST INDEPENDANT !!!!!

Des rumeurs circulent concernant vos blogs, il se murmure qu’on voudraient nous faire fermer .

Nous ne nous laisserons pas faire!!

nous sommes le 1er outil d’informations de votre ville.

Bien sur, il y a « OXYGENE », mais nous sommes la.

Notre voix n’a que peu de poids sur la ville, mais nous essayons de vous informer du mieux que nous pouvons.

Tout n’est pas parfait, certes.

Certains voudraient voir votre blog fermé, il n’en sera rien !!!!

AULNAY CAP RESTERA OUVERT !!!! AVEC VOUS !!! POUR VOUS !!

AULNAY CAP EST VÔTRE !!!!!

IL VOUS APPARTIENT DE SOUTENIR VOS BLOGUEURS, NOUS SOMMES LA, POUR VOUS !!!

Aujourd’hui, ouvertement, ma personne est rejetée, au nom de mes positions politiques ou religieuses.

Sachez que, je suis la, POUR VOUS, et AVEC VOUS.

Je ne vais pas me laisser intimider par quelques opinions contre moi, c’est pas grave.

Chers lecteurs, chers aulnaysiens.

Je vous aime, Votre blog est VOTRE !!!!

Aulnay cap, c’est AVEC VOUS, POUR VOUS !!!

A propos de la responsabilité du blog Aulnaycap et des commentaires parfois injurieux

La popularité d’Aulnaycap et les articles pas toujours en adéquation avec l’idéologie et les convictions de ses lecteurs apportent parfois des tensions qui se traduisent par des commentaires acerbes, parfois injurieux frôlant la diffamation. Une mise au point s’avère nécessaire, à la demande de la rédactrice en chef Aurore Buselin.

La responsabilité du blog

Si certains en doutaient encore, la responsabilité du blog repose bien sur les épaules d’Aurore Buselin, et ce depuis 2017. L’ancien rédacteur en chef Arnaud Kubacki a décidé de passer le relais pour des raisons personnelles, professionnelles et pour réduire les tensions avec le pouvoir politique local. En effet, une certaine inimité du Maire envers Arnaud Kubacki conduisait systématiquement à des poursuites judiciaires reposant souvent sur des motifs futiles, poursuites qui ont toujours été déboutées. Si Arnaud Kubacki n’a subi aucun dommage financier (il se défendait sans avocat) et en ressortait souvent grandi, le temps passé au tribunal était jugé inutile au regard de ses obligations familiales et professionnelles. Le changement de responsabilité a permis de renouer des contacts avec la communication du Maire et ses collaborateurs, même si ces rapports ne sont pas toujours sans accrocs. La neutralité du blog Aulnaycap reste souvent mal perçue par la municipalité, qui a souvent utilisé des moyens de pression diverses par le biais de collaborateurs incitant à revoir ou à supprimer certains articles jugés déplaisants vis-à-vis de la municipalité.

Aurore Buselin a son style, sa méthode, sa propre qualité rédactionnelle. Sa manière de relater les faits et la richesse syntaxique de ses articles sont différentes de celles d’Arnaud Kubacki ou des autres contributeurs occasionnels. Chaque rédacteur a son style, son histoire, son expérience. Si la sincérité dans la restitution de l’information reste de mise chez Aulnaycap, il est possible que la vision et la compréhenson du sujet aboutissent à des articles qui peuvent être perçus comme manquant d’impartialité. Cependant, Aulnaycap reste un blog indépendant des partis politiques et des différents mouvements. Aucun rédacteur n’a fait partie d’une liste aux dernières élections municipales 2020, contrairement aux autres blogs Aulnaysiens.

La modération

Il y a eu ces derniers temps beaucoup de critiques sur la qualité de la modération chez Aulnaycap. Si sous la responsabilité d’Arnaud Kubacki, les commentaires étaient souvent acceptés sur le principe de la liberté d’expression et de critique, la modération s’est beaucoup durcie sous Aurore Buselin.

Sans faire étalage des différences d’opinion au sein de la rédaction, nous avouons ici que les avis diverges. Si les commentaires sans intérêt et attaquant gratuitement une personne sous couvert de l’anonymat doivent être modérés, les critiques vis-à-vis du blog eux ne le devraient pas. Après tout, c’est grâce à la critique et la remise en question que l’homme a su évoluer, faisant fi des préjugés et des idées reçues.

Les auteurs de commentaires qui ont été critiques sur Aulnaycap et qui ont été sanctionnés de manière brutale ont tous été réhabilités et peuvent de nouveau commenter. Le bannissement ne servant à rien (les auteurs peuvent changer d’IP ou de pseudo), les commentaires diffamants ou injurieux seront tout simplement supprimés.

 

Est-ce encore un droit d’écrire et de commenter de manière anonyme ?

A plusieurs occasions, la rédaction a été interpellée pour avoir laissé passer des articles ou des commentaires rédigés par des personnes voulant préserver leur anonymat. Ceux qui sont favorables à l’anonymat mettent en avant la liberté d’expression tandis que les détracteurs estiment que les anonymes manquent de courage et de conviction.

La loi en France est claire : elle autorise l’anonymat comme principe lié à la liberté d’expression. On peut lire ainsi :

« L’anonymat est un concept essentiel de la protection de la liberté d’expression ainsi que du droit au respect de la vie privée. … De ce fait, une activité peut être anonyme tout en étant publique« 

Quelles sont les limites que l’on devrait imposer ?

Jusqu’au début des années 2000, tous les sites – ou presque – autorisaient de commenter de manière anonyme ou masquée. Mais peu à peu, certains ont abusé de ce droit pour faire des attaques en règles contre des personnes ou des groupes de personnes, glissant parfois vers le racisme, l’antisémitisme ou le complotisme. Si bien que la plupart des sites ont interdit le commentaire anonyme, privilégiant les « pseudos ».

Sur Aulnaycap, certaines personnes témoignent à visage découvert et assument leurs propos. D’autres ne souhaitent pas être visibles de peur de représailles sur leur lieu de travail ou dans la vie privée. On constate cependant l’apparition de ce que l’on appelle « trolls » qui consistent à lancer des débats sans fond, qui ne font rire qu’eux.

Pour le moment, Aulnaycap a choisi de maintenir la liberté d’expression en autorisant le témoignage anonyme, même si cela ne fait pas l’unanimité auprès de nos lecteurs.

Des attaques et et peaux de bananes avec des sanctions qui apparaissent comme inutiles

Bien entendu, l’anonymat ragaillardit les commentateurs qui n’hésitent pas, en fonction de leur bord politique, d’attaquer la majorité municipale ou l’opposition. Acte lâche pour certains, droit fondamental pour d’autres, ce témoignage anonyme ou via pseudo permet soit de taquiner une personne, soit de régler ses comptes à moindre risque.

Que faire contre les trolls anonymes ou sous pseudo ? Pas grand chose, puisque le bannissement est purement inutile et chronophage : il suffit de changer d’IP ou de pseudo et le tour est joué. Un collégien serait capable de faire ce tour de passe-passe. Alors que faire ? Il y a plusieurs solutions :

  • Laisser passer les commentaires « trollesques » pour montrer la débilité de certains propos tout en louant les calembours et les jeux de mots recherchés ?
  • Ne pas publier ces commentaires en espérant une lassitude de leurs auteurs ?
  • Modérer les commentaires en expliquant la raison de la modération ?

Les avis divergent chez Aulnaycap.

Si les blogs Aulnaysiens ne pèsent pas sur le débat politique, ils peuvent aider les habitants, la preuve !

Dans un article précédent, nous indiquions, non sans désappointement, que les blogs et les réseaux sociaux ne pesaient pas vraiment dans le débat politique. Cependant, les blogs peuvent servir d’alerte et aider à faire passer un message à la municipalité pour une action rapide et efficace.

Ce matin, une lectrice qui réside à Aulnay Sud a remarqué que les rues de son quartier ont été nettoyées, la balayeuse est passée. Un article publié sur Aulnaycap montrant, photos à l’appui, l’état déplorable des rues de ce quartier a vraisemblablement fait réagir.

S’il y a un domaine où un blog peut contribuer à la vie citoyenne et à la démocratie de proximité, c’est bel et bien le relais d’information pour permettre à tout un chacun de d’exprimer via un média qui a pignon sur rue.

Stop aux intimidations !!! Il faut que ça cesse!!!!

La rédaction d’Aulnay cap, à, dans les commentaires, reçu des demandes d’un soit disant « Huissier de justice ».

Ce soit disant « huissier » défendrait les intérêts d’une certaine «  Delphine Constant ».

Elle souhaite la fusion entre « Aulnay cap » et « Aulnay libre ».

Elle m’interdit les rapports avec «  MonAulnay », elle interdit les articles «  religieux » et me propose1 euro pour racheter votre blog.

En clair, elle donne ses consignes.

Je vais être clair avec vous, plusieurs points :

* 1) Il n’est pas question de fusionner Aulnaycap avec qui que ce soit !!!!,

Il n’est pas question non plus de le céder à qui que ce soit !!! quel que soit le tarif !!!

Aulnay cap est libre et indépendant, et entends bien le rester !!!

* 2) Interdire les rapports entre blogs !!!Et de quel droit ????????????

Aulnay cap communique avec les blogueurs de notre ville de manière cordiale et amicale, nous avons chacun notre éditorial, nous nous respectons, et j’espère que cela continuera.

*3) Interdire les articles religieux : Au nom de qui? de quoi?

Votre blog, est, comme je le disais, indépendant.

Parmi vous, il existe différentes religions, chacun se respecte.

Aujourd’hui dimanche, je vous publierai, la vidéo de la messe de ce matin, comme je le fais chaque dimanche, depuis 2 mois.

Les articles religieux continueront donc….!!! Etant chrétienne, beaucoup d’articles sont chrétiens bien sur, mais si des infos de nos amis musulmans me parvenaient, elles seraient communiquées avec plaisir.

*4) Maitre Gonzalès… !! USURPATEUR!!!

Ce soit disant «  Huissier » n’existe pas !!!! il s’agit la, d’intimidation !!! d’usurpation d’identité !!!

Sachez que je vais déposer plainte !!!! et que j’espère bien que sanctions pénales s’en suivront !!!!

Je n’entends pas me laisser intimider !! Ce genre de manœuvre est grave !!!!

*5) Mon refus de vendre ou de fusionner votre blog entraînerait des poursuites contre votre blog!!

Ces propos de la part de ce soit disant  » huissier » sont purement et clairement, des menaces à mon encontre.

Je n’ai pas pour intention de me laisser intimider!!!!!

Chers lecteurs, Aulnay cap est vôtre !!!! je suis la, pour vous !!! et avec vous !!!!

Votre blog est indépendant, et le restera !!!!

***J’invite les blogueurs de notre ville, à faire bloc avec moi!!!! sauvez votre blog!!! votre éditorial!!! Ne vous laissez pas intimidez!!!! ****

**J’invite notre mairie, pour que les blogs, qui relaient les infos de votre ville, dans votre intérêt, et qui se font attaquer comme cela, à apporter le soutien moral.

ça peut paraitre rien comme ça, j’ai, c’est vrai, mes opinions, mais j’ai toujours respecté notre mairie!!!

Aulnay cap!!! avec vous!!! pour vous!!!

Instant détente en vidéo avec Aulnaycap : le doux chant des oiseaux

C’est le printemps, le temps redevient clément. Et sous cette douceur et ce silence du confinement, les animaux en profitent, l’espace d’un instant. 

On nous a transmis plusieurs vidéos de chants d’oiseau que nous partageons volontiers. Cela change des klaxons et des bruits de moteur.

Ci-dessous, le chant d’un merle noir, admirable :

Un peu moins plaisant, et certainement très rare à Aulnay-sous-Bois, le chant si particulier du coucou :

Pour les municipales à Aulnay-sous-Bois, le blog Aulnaycap est le seul totalement neutre et indépendant

Comme tous les 6 ans, les élections municipales impliquent la candidature de personnalités politiques et locales pour tenter de gagner une place. A Aulnay-sous-Bois, la blogosphère est connue pour son activité et son rôle de contre-pouvoir, en proposant aux lecteurs des informations souvent riches et variées. Cependant, il n’est pas rare que les blogueurs s’engagent en politique, faisant de cet outil une arme pour se démarquer localement.

Ainsi, pour les élections municipales 2020, des blogs ont pris position plus ou moins ouvertement pour la liste dans laquelle se trouvent leurs représentants. Cette année, Aulnaycap est le blog qui est indépendant, libre, qui maintient sa plus stricte neutralité, avec aucun candidat dans les listes qui se présentent. Ci-dessous, un tour d’horizon des blogs généralistes ou politiques locaux actifs avec prise de position :

  • Aulnay Mérite Mieux : Liste Aulnay en Commun avec Oussouf Siby en 5ème position
  • MonAulnay.com : Liste Aulnay en Commun avec Hervé Suaudeau en 15ème position et Jean-Louis Karkidès en 45ème position. 
  • Aulnaylibre : Liste Vivre Aulnay avec Bruno Beschizza avec Stéphane Fleury en 9ème position
  • 93600Infos : ce blog n’est plus actif depuis près d’un an, Alexandre Conan n’est sur aucune liste mais soutient ouvertement la liste Vivre Aulnay avec Bruno Beschizza sur son compte Tweeter

Toute la rédaction d’Aulnaycap garantit la liberté de parole des différents candidats et militants dans le respect d’autrui. De nombreuses interviews ont été réalisées ou sont planifiées.

Aulnaycap, c’est avec vous, pour vous.  

Le cyber-harcèlement

Aulnaycap a malheureusement été le théâtre à plusieurs reprises de cyber-harcèlement envers des personnes nommément identifiées et souvent connues pour leurs engagements citoyens et associatifs sur la ville, qui s’expriment et commentent sous leur véritable identité, de façon loyale et respectueuse, parce qu’elles assument pleinement ce qu’elles disent et font, mais également parce qu’elles n’ont strictement rien à se reprocher.

Cependant c’est souvent le fait qu’il ne puisse rien être reproché objectivement et dans les faits à ces personnes ciblées et visées, qui est précisément le point d’appui de déviances comportementales répréhensibles qui elles, tombent vraiment sous le coup de tout ce qui est proscrit pas la loi !

Le cyberharcèlement se traduit donc matériellement par des agressions répétées sur le long terme, avec des périodicités variables, envers un individu dans le but de lui nuire délibérément, et diffusées par des moyens de communication numériques. Avec les   réseaux sociaux et leurs déclinaisons (blogs, Facebook, twitter, Instagram, WhatsApp etc.. ) les informations sont plus facilement conservées, et peuvent se propager rapidement à un large nombre d’internautes connus ou non de la victime, ce qui constitue des préjudices et un dommage à grande échelle !

l’ère du numérique et l’avènement des réseaux sociaux sont donc devenus les nouveaux outils de prédilection  de ces pourritures du net, de ces hors la loi qui s’espèrent intouchables et  qui bien cachés derrières de faux profils corrélés à de fausses adresses mail créées spécialement pour exercer leurs méfaits, se répandent en injures et calomnies mensongères, en insultes et insinuations douteuses, en rumeurs et accusations infondées, le but de la manœuvre étant bien évidemment de nuire le plus efficacement possible à la personne ciblée !

Pourtant la responsabilité de tout individu est engagée lors de dérives sur Internet et les sanctions peuvent être lourdes :

  • Injures ou diffamation : jusqu’à 12 000 € d’amende (art. 32, loi du 29 juillet 1881)
  • Droit à l’image : jusqu’à un an de prison et 12 000 € d’amende (art. 226-1, 226-2, Code pénal)
  • Usurpation d’identité : jusqu’à un an de prison et 12 000 € d’amende (art. 226-4, Code pénal)

En France, pour répondre aux événements tragiques liés aux cyber-harcèlement, un nouvel article a été ajouté dans la loi sur le harcèlement et prend désormais en compte le harcèlement avec utilisation des outils numériques. Cela est développé dans le quatrième point de l’article 222-33-2-2 du Code pénal, qui prévoit une plus grande sévérité : 2 ans d’emprisonnement et jusqu’à 30 000 € d’amende et que je reproduis ci dessous : 

Article 222-33-2-2

Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ont entraîné aucune incapacité de travail.

L’infraction est également constituée :

a) Lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime par plusieurs personnes, de manière concertée ou à l’instigation de l’une d’elles, alors même que chacune de ces personnes n’a pas agi de façon répétée ;

b) Lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime, successivement, par plusieurs personnes qui, même en l’absence de concertation, savent que ces propos ou comportements caractérisent une répétition.

Les faits mentionnés aux premiers à quatrième alinéas sont punis de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende :

1°   Lorsqu’ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours ;

2°   Lorsqu’ils ont été commis sur un mineur de quinze ans ;

3°   Lorsqu’ils ont été commis sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de leur auteur ;

4°   Lorsqu’ils ont été commis par l’utilisation d’un service de communication au public en ligne ou par le biais d’un support numérique ou électronique ;

5°   Lorsqu’un mineur était présent et y a assisté.

Les faits mentionnés aux premier à quatrième alinéas sont punis de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende lorsqu’ils sont commis dans deux des circonstances mentionnées aux 1° à 5°.

Nous pouvons donc constater que la loi du 3 Août 2018 a été promulguée pour prendre en compte les nouvelles formes de harcèlement qui sévissent sur les réseaux sociaux, et que les harceleurs qui croient pouvoir agir en toute impunité, seraient bien avisés de cesser leurs nuisances hors la loi !

Actuellement Aulnaycap regorge de commentaires qui relèvent clairement du cyber-harcèlement et ce dernier ne se limite pas aux insultes et injures dont la directrice de ce blog a été très récemment et injustement couverte et prise pour cible ! D’autres avant elle et depuis plusieurs années en ont fait indûment les frais !  Cette expérience fort désagréable a cependant ceci de bon, qu’elle encourage à faire évoluer davantage encore la loi, pour mettre ces harceleurs hors d’état de nuire, et cela définitivement !

Je me réjouis que le dernier coup de semonce publié d’Aurore et ses menaces aient, comme par magie, calmé les ardeurs guerrières de ces pourritures du net….  Derrière lesquelles nous subodorons d’ailleurs qu’elles sont pratiquées par de pleutres personnalités locales …Toutes les traces de vos méfaits et de vos commentaires hors la loi sont désormais des preuves tangibles qui vont se retourner contre leurs auteurs….

Article et réflexions rédigés par Catherine Medioni  le  8  janvier  2020.

Bilan de l’année 2019 pour le site Aulnaycap, blog libre et indépendant à Aulnay-sous-Bois

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme chaque année en janvier, c’est l’heure du bilan de l’année écoulée pour votre blog préféré Aulnaycap. L’année 2019 a été plutôt calme sur le plan politique puisqu’il n’y a eu aucune élection locale majeure dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Par conséquent, le site a connu une légère baisse de fréquentation mais reste, de loin, le blog le plus populaire à Aulnay-sous-Bois. 

Nous comptabilisons 1944 commentaires sur 2019 (contre 2055 l’année passée). 

Ci-dessous, les statistiques détaillées :

  • Visiteurs uniques : environ 310 000, soit environ 26 000 visiteurs uniques par mois

Au niveau réseaux sociaux, Facebook domine toujours. Ci-dessous le détail en nombre de référents (provenance des lecteurs), en nombre de vues :

  • Facebook : 183 000
  • Twitter : 4 400

Aulnaycap, c’est aussi :

  • Plus de 5 100 abonnés Facebook (de loin la page la plus populaire au niveau des blogs et groupes de discussion locaux, mais derrière la page officielle de la ville)
  • Plus de 20 700 suiveurs Twitter
  • Plus de 2 000 abonnés Youtube (la chaîne vidéo locale la plus populaire avec plus de 2,1 millions de vues cumulées !!!)

Parmi la blogosphère Aulnaysienne, notons 365 vues en provenance de MonAulnay.com (inversement, notre site a amené 6 295 vues à nos confrères, soit un trafic 17 fois plus élevés, signe d’une bien meilleure popularité de notre blog).

N’oubliez pas qu’Aulnaycap n’existe que grâce à vous, et n’a vocation qu’à vous donner la parole, vous permettre de présenter vos projets, et de vous informer des événements à venir en Seine-Saint-Denis. Conformément à notre déontologie,  aucun rédacteur n’appartient à un parti politique ou à une liste pour les prochaines élections municipales. Ce choix garantit une sincère neutralité et une objectivité dans le traitement de l’information.

%d blogueurs aiment cette page :