Archives du blog

Hadama Traoré menace de brûler la mairie d’Aulnay-sous-Bois et de séquestrer le Maire dans une vidéo

Vidéo

On ne savait pas pourquoi le leader de la Révolution est en Marche a été placé en garde à vue aujourd’hui, à quelques heures d’une grande manifestation devant la Maire (en cours au moment de la rédaction de cet article). On en sait un peu plus aujourd’hui.

Dans une vidéo accessible en cliquant ici ou sur l’image ci-contre, M. Traoré, apparemment fâché que sa famille ait subit les conséquences de son désaccord avec le Maire Bruno Beschizza, menace littéralement de brûler la Mairie s’il n’obtient pas gain de cause.

En outre, il menace de brûler les voitures des proches du Maire (il semblerait que ce soit les élus, mais pas seulement) ainsi que de séquestrer M. Beschizza dans son bureau. Des menaces qui auraient peut-être conduit l’édile à demander une mesure de précaution.

En jurant sur le Coran, il tient à signaler son désir d’en découdre. M. Traoré a été révoqué en tant que fonctionnaire à la Mairie d’Aulnay, et pense que cette sanction vient de ses actions associatives.

M. Traoré a beaucoup travaillé dans les quartiers Nord et a remonté pas mal d’inquiétudes des habitants vers les élus. Cependant, ses relations se sont détériorées avec le Maire, qui ne partage pas sa vision.

Note : la vidéo n’est accessible que pour les abonnés de la page Facebook en question.

Aulnay-sous-Bois menacée par l’Etat Islamique : faut-il avoir peur ?

Aulnay_DaeshC’est Mohamed Belmokhtar, administrateur du groupe Facebook #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre, qui a alerté ses auditeurs sur de potentielles représailles de l’Etat Islamique suite au déferlement de bombes de l’armée française sur Raqqa, fief de l’Etat Islamique en Syrie.

Un certain Abass Ben Abdou Abass a proféré des menaces très fortes contre plusieurs villes de Seine-Saint-Denis, dont Aulnay-sous-Bois (cf. image ci-contre).

S’il peut s’agir d’un canular, l’auteur risque très gros puisque plaisanter sur un sujet aussi sensible peut lui amener à faire de la prison.

Bien entendu, les autorités ont été averties.

Si la menace existe bien, rien ne sert pour autant de sombrer dans la psychose, ne serait-ce pour ne pas leur donner cette victoire qu’ils attendent tant…

%d blogueurs aiment cette page :