Archives du blog

Aulnay-sous-Bois, qui pour succéder à Mohamed Ayyadi et Séverine Maroun au conseil départemental de la Seine-Saint-Denis ?

Les prochaines élections départementales auront lieu en juin 2021. Initialement prévues en mars 2021, elles ont été repoussées à cause de la pandémie de Covid. A Aulnay-sous-Bois, ces élections devraient être une véritable balade de santé pour le parti LR, qui a (presque) gagné toutes les élections depuis 2014 et le sacre de Bruno Beschizza. Avec un parti LREM en difficulté du fait du contexte national (même si Emmanuel Macron s’en sort bien mieux que Nicolas Sarkozy ou François Hollande au niveau popularité en fin de mandat) et une Gauche à terre, rien ne semble pouvoir empêcher l’inéluctable victoire des candidats LR. Mais qui pour rafler la mise ?

Mettre fin à la seule erreur tactique de Bruno Beschizza depuis 2014

En Mars 2015, Bruno Beschizza se présentait en duo avec Séverine Maroun aux départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois. Surfant sur la vague anti-Hollande et sur son charisme, Bruno Beschizza l’emporta haut la main. Mais ce qui devait être un poisson d’avril est devenu réalité quelques mois plus tard, Bruno Beschizza préférant démissionner pour siéger au Conseil Régional (il avait pourtant annoncé vouloir démissionner du Conseil Régional pour siéger au Conseil Départemental, ce comportement fantasque et déroutant avait même embrouillé le responsable RN Jordan Bardella, qui lui a valu un procès).

Mal lui en a pris : son suppléant, Mohamed Ayyadi, a pris sa place et à peine plus d’un an plus tard, préféra quitter la majorité pour rentrer dans le giron LREM – sans vraiment y entrer. Mohamed Ayyadi a été en quelque sorte la seule épine dans le pied de Bruno Beschizza, qui a laissé à un poste à responsabilité un concurrent politique notamment très apprécié dans les quartiers Nord de la ville. Sauf bouleversement, Mohamed Ayyadi ne devrait pas conserver son siège, il devrait être logiquement battu par la déferlante LR que connait la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Quels candidats LR pour les départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois ?

Si tout le monde sait que LR devrait remporter la mise à Aulnay-sous-Bois en juin prochain, tout le monde s’interroge pour savoir qui va succéder à Mohamed Ayyadi. Si du côté du binôme féminin il n’y a aucun doute (Séverine Maroun, actuelle première adjointe à Aulnay-sous-Bois, devrait être reconduite sauf si elle caresse l’idée d’un poste encore plus important), cela est nettement moins certain du côté du binôme masculin.

Le nom de Frank Cannarozzo vient à l’esprit. Lui qui voulait être le suppléant de Bruno Beschizza en 2015 (ce dernier préféra Mohamed Ayyadi) ou candidat à la députation en 2017 (Bruno Beschizza préféra Alain Ramadier) ne cache pas ses ambitions. Sa soudaine activité sur les réseaux sociaux ces derniers mois est un indicateur de ses velléités. Reste à savoir si Bruno Beschizza acceptera ce pari de celui qui, à défaut de se montrer critique en face, n’hésite pas à jouer sur ses réseaux pour maintenir une certaine contestation.

D’autres prétendants peuvent cependant vouloir la place. On pense notamment à Fouad El Kouradi, très connu dans les quartiers Nord. Denis Cahenzli semble hors course puisqu’il a obtenu un poste intéressant à la Métropole du Grand Paris.

Bruno Beschizza pourrait cependant jouer la carte d’un candidat plus fidèle, moins ambitieux, qui ne lui ferait pas de l’ombre, jouant sur la notoriété de Séverine Maroun pour remporter la victoire facilement. Autre possibilité : Bruno Beschizza se présente lui-même, annonçant comme en 2015 vouloir démissionner du Conseil Régional, et espérer que le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis bascule à Droite pour devenir Président, bien plus « rémunérateur » en termes de notoriété. Si le département reste à Gauche, il pourrait de nouveau démissionner de son poste de conseiller départemental et concourir pour les régionales 2021, qui auront lieu un peu plus tard. Mais la question reste la même : qui pour être son suppléant, qui pourrait, comme Mohamed Ayyadi, le remplacer ?

Un reportage au sein de la mission locale à Aulnay-sous-Bois

Frank Cannarozzo, président de l’association, Séverine Maroun, première adjointe au maire et Carole Soucaille directrice de la mission locale d’Aulnay-sous-Bois ont eu le plaisir d’accueillir Bérangère Lepetit, journaliste chez Le Parisien pour un article sur les Missions Locales et le plan 1 jeune 1 solution. Suite aux échanges, la journaliste a pu notamment rencontrer des jeunes en atelier de préparation pour un recrutement, des jeunes en atelier d’initiation au numérique ainsi que des jeunes en parcours Garantie Jeune.

 

Des masques distribués dans les Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois

Ce matin, la première adjointe Séverine Maroun, l’adjointe Aïssa Sago et le député Alain Ramadier se sont rendus dans les centres sociaux de la Ville d’Aulnay-sous-Bois pour distribuer des masques chirurgicaux. Ces masques seront distribués cette semaine aux adhérents de l’ACSA par les centres sociaux afin de rappeler la nécessité de respecter les gestes barrières malgré le déconfinement progressif qui s’annonce et l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Gaz hilarant : le bilan après 1 an d’interdiction à Aulnay-sous-Bois par Séverine Maroun

Après 1 an d’interdiction du gaz hilarant à Aulnay-sous-Bois, on constate une réduction drastique de la consommation.

La première adjointe d’Aulnay, Séverine Maroun, a été interviewée sur le sujet. Non sans philosophie et avec quelques interjections, Mme Maroun explique que la situation est désormais sous contrôle : « L’arrêté a permis de réduire la vente et la consommation même si c’est beaucoup trop mais nettement moins. On est passé de l’explosion de la consommation et de la consommation visible a une réduction aujourd’hui significative« .

Ci-dessous la vidéo de l’interview :

Séverine Maroun et Bruno Beschizza distribuent des masques devant la gare d’Aulnay-sous-Bois

Ce matin, la première adjointe Séverine Maroun et le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza étaient devant la gare pour distribuer aux voyageurs les premiers masques mis à la disposition du public par la Région Île-de-France.

Un geste apprécié et très attendu des habitants.

L’amicale AFOC demande la suppression du loyer d’avril à l’OPH Aulnay-sous-Bois

Covid-19, perte d’emplois, revenus en chute libre : l’amicale AFOC demande à Séverine Maroun, présidente de l’OPH Aulnay Habitat, la suppression du loyer du mois d’avril et un échelonnement des dettes des locataires.

Vous pouvez consulter le communiqué en cliquant sur l’image ci-dessous :

L’AFOC et une partie de l’OPH en campagne pour Bruno Beschizza aux municipales à Aulnay-sous-Bois

Un tract de l’AFOC a été envoyé aux locataires de l’OPH Aulnay. Ce tract encense Séverine Maroun et Bruno Beschizza.

La conseillère municipale Patricia Drode siège à l’AFOC et semble avoir convaincu cette association de défense des locataires dans son combat. 

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

La tribune politique d’Oxygène Mars 2020 de Séverine Maroun à Aulnay-sous-Bois fait réagir

Quoi de plus préoccupant aujourd’hui que de s’informer des déclarations des candidats avant les élections municipales. Et là le lecteur aulnaysien d’Oxygène, revue du Maire, tombe sur la déclaration d’une dame, la 1ère adjointe depuis 6 ans de 2014 à 2020 , une personnalité politique ai-je même entendu….mais au moins, première policière municipale aulnaysienne sous l’impulsion de son supérieur hiérarchique, ex policier syndicaliste quand même, car garante de bientôt 500 caméras afin de mieux nous surveiller sans oublier conseillère municipale de l’opposition pendant 6 ans de 2008 à 2014 sous l’ère du Maire de l’époque M.SEGURA et très contestatrice .

Sa tribune, page 32 , est une succession de pamphlets : Court écrit satirique souvent politique visant la critique et la calomnie pour défendre la cause qu’il(elle) défend , résumons :

Une attaque en règle contre la mandature précédente, 6 ans plus tard :

Hier

« Nous avons payé le prix fort

Notre si « belle » ville a été souillée , fracturée, divisée

L’échec patent et cuisant »

On peut penser à quelques oublis, elle aurait pu ajouter :

Salie, contaminée, ternie, flétrie ou cassée, brisée, détériorée, endommagée ou encore scindée,  décomposée, déchirée…

Mais elle n’avait pas assez de place !

Qui n’est pas surpris d’une attaque aussi virulente, malveillante, venimeuse et indigne  qui permet de fuir aussi ses responsabilités ou de se disculper mais de quoi ? Pourquoi en politique de tels excès seraient-ils ainsi permis, ne sommes nous pas entre gens émérites, fins, brillants, compétents, ingénieux , capables et démocrates ? A croire que non

Devant l’escalade des procès en justice du Maire actuel à l’encontre d’Aulnaysiens calomnieux comme ici d’ailleurs, M.SEGURA devrait à l’image de son successeur, déposer plainte pour diffamation mais lui il devrait payer de sa poche.

Et après un tel ravage, de tels dégâts, de telles avaries, de telles détériorations, de tels sinistres,                  de tels délabrements, de telles décadences …que nous aurions vécus de 2008 à 2014 , la ville d’Aulnay sous bois s’est transformée en :

Aujourd’hui

« notre si belle ville

Une ville où il fait bon vivre

On est bien dans sa ville, on est bien dans sa vie

Une ville apaisée, sécurisée

Une ville durable qui respire

Une ville festive et dynamique

Une ville du bien grandir, du bien s’instruire pour bien se construire

Une ville attractive et ambitieuse . »

Finissant par « la ville que JE VEUX » oui, JE VEUX.  

Et tout cela repris et même amplifié par le commentaire d’une conseillère municipale  de la majorité UDI: « notre ville s’embellit, s’apaise, bouge, s’anime respire, se transforme… » rien que cela, mais alors que faire de plus ? 

L’enfer de M.Ségura s’est transformé en un paradis de la 1ère adjointe d’Aulnay, certainement une fée détentrice d’un pouvoir magique expliquant donc que l’on soit passé du cataclysme et du chaos générés par ce M.Ségura à une telle embellie des plus merveilleuses?

Et pourtant MOI simple être humain , résident, citoyen, électeur aulnaysien, je n’ai pas ressenti  tant de métamorphoses entre 2008 à 2020,  mais je suis malveillant.

Source : un lecteur

L’adjointe au Maire d’Aulnay-sous-Bois Séverine Maroun menace un cadre du FN d’une mise en examen

On le sait, un tout petit mot de travers et la municipalité d’Aulnay-sous-Bois n’hésite pas à sortir l’artillerie lourde juridique. Opposants politiques locaux, blogueurs, associations… Cette judiciarisation s’applique également au niveau départemental, avec Jordan Bardella, cadre du Front National en Seine-Saint-Denis, mis en garde par Séverine Maroun, 1ère adjointe à Aulnay.

Alors que Jordan Bardella revenait sur l’affaire Théo et sur la remise en cause des faits qu’il a rapporté vis-à-vis des policiers qui l’ont interpellé, Séverine Maroun, d’un ton menaçant, n’hésite pas à intimider son adversaire politique via Twitter.

Jordan Bardella indique :

« Affaire #Théo : je demande des excuses publiques du maire d’Aulnay, Bruno Beschizza, qui avait préféré jeter l’opprobre sur les forces de l’ordre !« 

Séverine Maroun répond :

« 2 mises en examens ne vous suffisent pas? Une 3ème vous tente ?« 

Jordan Bardella ne semble cependant pas effrayé, puisqu’il indique :

« Allez-y, vous me faites de la pub…  Je suis très fier d’être attaqué en justice par B.Beschizza pour avoir dénoncé le prêt de locaux municipaux à des associations islamistes !« 

Nous ne mettrons pas de lien vers le fil twitter de la discussion puisque la première adjointe est traitée de tous les noms dans les commentaires. Cela pourrait nous être reproché. On épargnera donc des frais de justice inutiles pour la ville. Mais avec un peu de recherche, vous trouverez…

Séverine Maroun dans le journal de France 2 concernant l’absentéisme des fonctionnaires

severine_marounLes plus attentifs auront reconnu ce soir, dans le journal de France 2, la présence de Séverine Maroun, 1ère adjointe à Aulnay-sous-Bois, dans un reportage sur l’absentéisme des fonctionnaires. Le Maire d’Aulnay entend bien lutter contre ce fléau qui touche de nombreuses collectivités territoriales. Vidéo à venir.

MAJ : vidéo accessible en cliquant ici.

%d blogueurs aiment cette page :