Archives du blog

Départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois, Frank Cannarozzo et Séverine Maroun avancent en terrain conquis

« Pour ce scrutin, les compteurs sont remis à zéro », estime Séverine Maroun (LR). Dans ce canton dont elle est la conseillère départementale sortante, la première adjointe du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza (LR) s’avance pourtant en terrain conquis.

Lors des élections de 2015, le tandem qu’elle formait avec ce dernier avait recueilli près de deux tiers des suffrages exprimés. En raison du non-cumul des mandats, Bruno Beschizza a laissé, dès 2016, son siège à son suppléant, Mohamed Ayyadi.

L’an dernier, le maire d’Aulnay a été réélu dès le premier tour des municipales. Le binôme composé de Séverine Maroun et de Franck Cannarozzo (LR), lui aussi adjoint au maire, s’avance donc en favori lors du scrutin des 20 et 27 juin. La candidate confie d’ailleurs une ambition qui dépasse sa ville-canton : ravir le département à la gauche.

« Je me bats pour Aulnay mais aussi pour la Seine-Saint-Denis », dit-elle. Séverine Maroun critique « l’inégalité de traitement » du conseil départemental qui s’opère, selon elle, au détriment des communes gérées par la droite, comme Aulnay.

«Pour la droite, toute aide revient à de l’assistanat»

Sur les douze candidats titulaires dans le canton, sept étaient déjà en lice lors des municipales, l’an dernier. C’est le cas de Séverine Maroun et de Franck Cannarozzo. C’est aussi le cas d’Oussouf Siby (PS) et d’Adélaïde Gandji (SE), qui figuraient sur la liste arrivée en deuxième position.

Le premier siège au conseil municipal depuis un an. La seconde, sympathisante communiste, est éducatrice spécialisée. Le binôme défend les couleurs de l’union de la gauche portée par Stéphane Troussel, le président (PS) sortant du conseil départemental.

Seul membre encarté de ce quatuor de candidats titulaires et suppléants, Oussouf Siby vante l’apport de la société civile face à Séverine Maroun et Frank Cannarozzo, « deux cumulards ». Il reproche à la première de ne pas avoir voté pour le versement des « chèques réussite » de 200 euros pour chaque enfant entrant en sixième. « Pour la droite, toute aide revient à de l’assistanat », critique-t-il.

« J’étais favorable à ce dispositif mais tous les petits Aulnaysiens n’avaient pas accès à ce chèque, voilà pourquoi je n’étais pas d’accord, réplique Séverine Maroun. Et si nous siégeons dans plusieurs instances, c’est parce que nous sommes élus de la majorité. Cela permet, en brossant tous les tableaux de la ville, de défendre au mieux ses intérêts. »

Source et article complet : Le Parisien

Le programme de Séverine Maroun et de Frank Cannarozzo (LR) aux départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois

Le duo LR à Aulnay-sous-Bois pour les départementales 2021 en Seine-Saint-Denis a dévoilé son programme avec comme principales priorités, la sécurité, l’éducation, l’écologie et l’aide aux personnes âgées. Ce tract de campagne met en avant le soutien inconditionnel de Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois et qui se présente quant à lui aux régionales Île-de-France.

Pour obtenir le programme, cliquer ici.

Pour Oussouf Siby, Frank Cannarozzo et Séverine Maroun cumulent trop de postes pour être candidats aux élections départementales

Nous connaissons désormais les candidat.e.s de la droite aux élections départementales à Aulnay . La droite tente de faire du neuf avec du vieux et surtout avec des cumulard.e.s. En observant leurs différentes casquettes une question me brûle les lèvres . Mais comment font-ils avec une journée de 24h ?

À moins qu’ils n’aient qu’un objectif courir derrière les mandats et les distinctions? Je vous laisse juger par vous-même !

Severine Maroun

  • 1er Adjointe au Maire en charge de la Tranquillité publique – Sécurité – Communication – Évènementiel – Coordination générale
  • Conseillère métropolitaine
  • Conseillère territoriale à EPT Paris Terres d’Envol
  • Présidente de l’OPH d’Aulnay
  • Vice-Présidente de l’ACSA
  • Conseillère départementale sortante

Franck Cannarozzo élu depuis 20 ans

  • Adjoint au Maire en charge du Développement économique – Numérique et écologique – Emploi – Politique de la Ville – Grands projets – Plan communal de sauvegarde
  • Vice-Président de Paris Terres d’Envol
  • Président de l’association Mission ville
  • Président de la Maison de l’emploi Convergence entrepreneurs
  • Vice-Président de la Semad
  • Président de Hubstart Center
  • À noter qu’il exerce aussi une activité professionnelle !

À force de vouloir être partout on se retrouve nulle part…

Source : Oussouf Siby, conseiller municipal d’opposition

Frank Cannarozzo et Séverine Maroun pour défendre la droite LR aux départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois

Sans surprise, le binôme désigné pour défendre LR aux prochaines élections départementales à Aulnay-sous-Bois sera composé de Séverine Maroun, 1ère adjointe, et Frank Cannarozzo. Les suppléants seront Amel Labbas et Sébastien Morin.

Autant dire que ce duo est le grand favori pour remporter les élections. L’élu sortant, Mohamed Ayyadi, pourra t-il faire face à l’artillerie lourde LR sous la supervision du Maire de la ville, Bruno Beschizza ?

Aulnay-sous-Bois, qui pour succéder à Mohamed Ayyadi et Séverine Maroun au conseil départemental de la Seine-Saint-Denis ?

Les prochaines élections départementales auront lieu en juin 2021. Initialement prévues en mars 2021, elles ont été repoussées à cause de la pandémie de Covid. A Aulnay-sous-Bois, ces élections devraient être une véritable balade de santé pour le parti LR, qui a (presque) gagné toutes les élections depuis 2014 et le sacre de Bruno Beschizza. Avec un parti LREM en difficulté du fait du contexte national (même si Emmanuel Macron s’en sort bien mieux que Nicolas Sarkozy ou François Hollande au niveau popularité en fin de mandat) et une Gauche à terre, rien ne semble pouvoir empêcher l’inéluctable victoire des candidats LR. Mais qui pour rafler la mise ?

Mettre fin à la seule erreur tactique de Bruno Beschizza depuis 2014

En Mars 2015, Bruno Beschizza se présentait en duo avec Séverine Maroun aux départementales 2015 à Aulnay-sous-Bois. Surfant sur la vague anti-Hollande et sur son charisme, Bruno Beschizza l’emporta haut la main. Mais ce qui devait être un poisson d’avril est devenu réalité quelques mois plus tard, Bruno Beschizza préférant démissionner pour siéger au Conseil Régional (il avait pourtant annoncé vouloir démissionner du Conseil Régional pour siéger au Conseil Départemental, ce comportement fantasque et déroutant avait même embrouillé le responsable RN Jordan Bardella, qui lui a valu un procès).

Mal lui en a pris : son suppléant, Mohamed Ayyadi, a pris sa place et à peine plus d’un an plus tard, préféra quitter la majorité pour rentrer dans le giron LREM – sans vraiment y entrer. Mohamed Ayyadi a été en quelque sorte la seule épine dans le pied de Bruno Beschizza, qui a laissé à un poste à responsabilité un concurrent politique notamment très apprécié dans les quartiers Nord de la ville. Sauf bouleversement, Mohamed Ayyadi ne devrait pas conserver son siège, il devrait être logiquement battu par la déferlante LR que connait la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Quels candidats LR pour les départementales 2021 à Aulnay-sous-Bois ?

Si tout le monde sait que LR devrait remporter la mise à Aulnay-sous-Bois en juin prochain, tout le monde s’interroge pour savoir qui va succéder à Mohamed Ayyadi. Si du côté du binôme féminin il n’y a aucun doute (Séverine Maroun, actuelle première adjointe à Aulnay-sous-Bois, devrait être reconduite sauf si elle caresse l’idée d’un poste encore plus important), cela est nettement moins certain du côté du binôme masculin.

Le nom de Frank Cannarozzo vient à l’esprit. Lui qui voulait être le suppléant de Bruno Beschizza en 2015 (ce dernier préféra Mohamed Ayyadi) ou candidat à la députation en 2017 (Bruno Beschizza préféra Alain Ramadier) ne cache pas ses ambitions. Sa soudaine activité sur les réseaux sociaux ces derniers mois est un indicateur de ses velléités. Reste à savoir si Bruno Beschizza acceptera ce pari de celui qui, à défaut de se montrer critique en face, n’hésite pas à jouer sur ses réseaux pour maintenir une certaine contestation.

D’autres prétendants peuvent cependant vouloir la place. On pense notamment à Fouad El Kouradi, très connu dans les quartiers Nord. Denis Cahenzli semble hors course puisqu’il a obtenu un poste intéressant à la Métropole du Grand Paris.

Bruno Beschizza pourrait cependant jouer la carte d’un candidat plus fidèle, moins ambitieux, qui ne lui ferait pas de l’ombre, jouant sur la notoriété de Séverine Maroun pour remporter la victoire facilement. Autre possibilité : Bruno Beschizza se présente lui-même, annonçant comme en 2015 vouloir démissionner du Conseil Régional, et espérer que le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis bascule à Droite pour devenir Président, bien plus « rémunérateur » en termes de notoriété. Si le département reste à Gauche, il pourrait de nouveau démissionner de son poste de conseiller départemental et concourir pour les régionales 2021, qui auront lieu un peu plus tard. Mais la question reste la même : qui pour être son suppléant, qui pourrait, comme Mohamed Ayyadi, le remplacer ?

Un reportage au sein de la mission locale à Aulnay-sous-Bois

Frank Cannarozzo, président de l’association, Séverine Maroun, première adjointe au maire et Carole Soucaille directrice de la mission locale d’Aulnay-sous-Bois ont eu le plaisir d’accueillir Bérangère Lepetit, journaliste chez Le Parisien pour un article sur les Missions Locales et le plan 1 jeune 1 solution. Suite aux échanges, la journaliste a pu notamment rencontrer des jeunes en atelier de préparation pour un recrutement, des jeunes en atelier d’initiation au numérique ainsi que des jeunes en parcours Garantie Jeune.

 

Des masques distribués dans les Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois

Ce matin, la première adjointe Séverine Maroun, l’adjointe Aïssa Sago et le député Alain Ramadier se sont rendus dans les centres sociaux de la Ville d’Aulnay-sous-Bois pour distribuer des masques chirurgicaux. Ces masques seront distribués cette semaine aux adhérents de l’ACSA par les centres sociaux afin de rappeler la nécessité de respecter les gestes barrières malgré le déconfinement progressif qui s’annonce et l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Gaz hilarant : le bilan après 1 an d’interdiction à Aulnay-sous-Bois par Séverine Maroun

Après 1 an d’interdiction du gaz hilarant à Aulnay-sous-Bois, on constate une réduction drastique de la consommation.

La première adjointe d’Aulnay, Séverine Maroun, a été interviewée sur le sujet. Non sans philosophie et avec quelques interjections, Mme Maroun explique que la situation est désormais sous contrôle : « L’arrêté a permis de réduire la vente et la consommation même si c’est beaucoup trop mais nettement moins. On est passé de l’explosion de la consommation et de la consommation visible a une réduction aujourd’hui significative« .

Ci-dessous la vidéo de l’interview :

Séverine Maroun et Bruno Beschizza distribuent des masques devant la gare d’Aulnay-sous-Bois

Ce matin, la première adjointe Séverine Maroun et le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza étaient devant la gare pour distribuer aux voyageurs les premiers masques mis à la disposition du public par la Région Île-de-France.

Un geste apprécié et très attendu des habitants.

L’amicale AFOC demande la suppression du loyer d’avril à l’OPH Aulnay-sous-Bois

Covid-19, perte d’emplois, revenus en chute libre : l’amicale AFOC demande à Séverine Maroun, présidente de l’OPH Aulnay Habitat, la suppression du loyer du mois d’avril et un échelonnement des dettes des locataires.

Vous pouvez consulter le communiqué en cliquant sur l’image ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :