Archives de Catégorie: La vie d’AulnayCap !

Appel aux volontaires pour prendre la direction du site Aulnaycap

Aulnaycap vous abreuve de billets quasi-quotidiens depuis décembre 2012. Des billets qui ciblent principalement la ville d’Aulnay-sous-Bois et le département de la Seine-Saint-Denis, mais pas seulement.

En tant qu’actuel directeur de publication et propriétaire du site, je pense qu’il est grand temps pour moi de tourner la page et de transmettre ce formidable outil à celui ou celle qui se sentira capable de le faire vivre. Loin d’Aulnay, très pris par mes obligations familiales et professionnelles, mais aussi accaparé par d’autres passions et soucieux d’en explorer d’autres, je souhaiterais passer le relais, que ce soit à une personne en particulier, un organisme, une collectivité ou autres.

Aujourd’hui je ne peux pas consacrer plus de 30 minutes par jour au site. Ni à la retraite, ni dans une planque, et avec des enfants à m’occuper, je pense qu’Aulnaycap mérite bien plus de considérations. Aulnaycap c’est aussi un site visible (certainement le blog le mieux classé dans les moteurs de recherche), très lu (certainement le plus lu également), mais qui mérite des articles plus approfondis, des reportages comme autrefois, des analyses fines qui prennent du temps. Et le temps, je n’en ai plus vraiment. 
Et l’envie non plus.

Aulnaycap peut être aussi un formidable outil pour mettre en avant des activités, des associations, des passions avec de nombreux abonnés et des réseaux sociaux très étoffés. La seule chose que je souhaite c’est qu’Aulnaycap ne devienne pas un énième blog politique local et partisan pour cirer les pompes d’un parti politique, d’un mouvement ou d’une idéologie, mais celui et ou celle qui reprendra les rênes pourra en décider autrement.

Bien entendu, je continuerai à m’occuper comme je le peux du site jusqu’au transfert en bonne et due forme. Et ce sera pour moi l’occasion de m’éclipser de cette sphère Aulnaysienne. Aulnaycap a été pour moi un outil important et qui m’a pris beaucoup de temps, qui m’a renforcé mon réseau mais qui m’a également créé quelques ennemis (l’indépendance et la liberté ont un prix). Ce que je souhaite avant tout, c’est que cet outil ne meurt pas, qu’il continue à servir les Aulnaysiens et les Séquano-Dyonisiens, et qu’il soit ouvert et non affilié à un mouvement politique. J’espère également que celui ou celle qui le reprendra pourra alimenter le site au moins avec un article par jour.

J’en appelle désormais aux volontaires qui souhaitent se lancer dans l’aventure ou qui souhaitent s’appuyer sur la force d’Aulnaycap pour partager leurs passions locales ou pour avoir une tribune visible au plus grand nombre…

Et si Aulnaycap changeait de logo ?

Fidèle lecteur d’Aulnaycap depuis de nombreuses années, je considère ce blog comme la seule et unique source d’information diverse et non partisane sur la ville. On ne peut pas être toujours d’accord avec la ligne éditoriale, mais au moins il y a une liberté d’expression quasi totale où tout le monde peut s’exprimer, y compris celles et ceux qui critiquent la position du rédacteur ou de la rédactrice. Chose que l’on ne voit nul par ailleurs !

Mais voilà, je pense qu’Aulnaycap est un peu old school en termes de charte graphique. Les couleurs, la police, les images, le thème général : peut-être que le site aurait besoin d’un rafraîchissement pour mieux correspondre aux attentes des lecteurs, notamment les plus jeunes.

Ainsi me vient à l’idée de proposer à Aulnaycap de se rapprocher de professionnels ou de bénévoles spécialistes dans la création logo sur mesure, dans la création de thèmes pour rendre plus agréable la lecture, notamment sur les téléphones portables. S’il est vrai que certaines entreprises facturent plus de 10 000 € ne serait-ce que pour créer un logo basique, pourquoi ne pas essayer les outils accessibles au grand public ? Pas besoin d’être un crac de l’image vectorielle pour obtenir un résultat probant, suscitant l’adhésion du plus grand nombre.

Alors j’ai peut-être une idée : pourquoi ne pas organiser un concours chez les lecteurs Aulnaycap pour créer un nouveau logo pour leur blog préféré ? Le gagnant pourrait recevoir par exemple le droit de devenir rédacteur sur le site, ou recevoir une invitation pour déjeuner avec le rédacteur ou la rédactrice de son choix ? Voire un petit cadeau de remerciement ?

Le blog Aulnaycap ferait une pierre deux coups : un rafraîchissement de l’interface, un possible nouveau collaborateur, et une meilleure notoriété même s’il est vrai, ce blog est tellement populaire qu’il n’en a pas vraiment besoin. 

Alors, vous en pensez quoi ?

Source : contribution externe

Introduction en bourse d’Aulnaycap pour lever des fonds et poursuivre son développement

Après une année impressionnante en termes d’audience et des millions d’euros engrangés grâce à la publicité, Aulnaycap a décidé de passer la vitesse supérieure et de procéder à une entrée en bourse, ce que les connaisseurs appellent IPO ((Initial Public Offering). Nous avons initié le dossier auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour mettre en vente des titres. 8 502 891 titres devraient être émis et disponibles sur le CAC Mid & Small, pour une valeur par action estimée aujourd’hui à 11 € environ. 

La finalisation est en cours et l’introduction officielle de l’action Aulnaycap (symbole : AulnayCAP) devrait avoir lieu en septembre 2022. L’argent ainsi collectée permettra à l’équipe de continuer son travail dans les meilleures conditions, d’investir dans de nouveaux matériels (caméras, micros, studio télévisé pour les interviews…) et d’enfonce le clou pour devenir de facto le média libre et indépendant de loin le plus populaire à Aulnay-sous-Bois et en Seine-Saint-Denis.

Vous aussi, participez à l’aventure Aulnaycap et devenez actionnaire pour contribuer à l’émergence d’un média rigoureux et indépendant, tout en obtenant une belle plus-value et, si les résultats sont bons, des dividendes que nous reverseront généreusement.

Aulnaycap, le blog le plus populaire et complet d’Aulnay-sous-Bois, mais perfectible

Comme vous le savez, Aulnaycap est un espace de libre expression, unique à Aulnay-sous-Bois et peut-être même en Seine-Saint-Denis, complètement libre et indépendant contrairement aux autres blogs. Sa singularité fait son charme mais aussi des envies, et comme tout blog très visible, il a ses contradicteurs. Suite à un « incident » qui aurait pu en rester là, une mise au point s’imposait.

La popularité d’Aulnaycap est indéniable

Si le blog Aulnaycap est celui le plus jeune des blogs encore actifs à Aulnay-sous-Bois, il est aussi le plus populaire, et de très loin ! Le nombre d’articles publiés, sa neutralité politique qui incite à tout un chacun de s’exprimer librement, son ouverture d’esprit et la diversité des sujets traités en font un espace très apprécié et ce, bien au-delà de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Dans la capture ci-dessus, Aulnaycap est pointé comme le site le plus lu concernant Aulnay-sous-Bois, même devant le site de la ville ! Avec une position de 2 003 378 au niveau mondial, le blog est très loin devant les autres blogs, montrant ainsi sa popularité. Cela ne nous empêche pas de garder la tête froide et de continuer à progresser, tant en termes de qualité rédactionnelle qu’en réactivité.

Aulnaycap, un site perfectible et qui reconnait ses erreurs

Si une majeure partie des articles concernent des informations relatives à la Seine-Saint-Denis ou à des faits majeurs de société, il arrive que des billets d’humeur soient publiés, avec parfois un parti pris en fonction des sensibilités du rédacteur. Nous essayons de limiter ce type billet car Aulnaycap se veut avant tout informatif, et non militant.

Récemment, plusieurs articles relatifs à l’euthanasie et à Francis Lalanne ont fait l’objet de commentaires qui, à défaut d’être de qualité, avaient le mérite d’apporter une information contradictoire, des précisions certes sous forme de provocation, mais qui étaient compatibles avec notre charte qui est désormais en ligne. Bien entendu, en tant que bénévoles, les rédacteurs peuvent commettre des erreurs, oublier certaines précisions, voire complètement se fourvoyer. Cela arrive, même dans les médias traditionnels, et tous les commentaires permettant d’apporter une précision ou un démenti sont les bienvenus.

Ces commentaires qui ont été entièrement modérés (alors que seules quelques parties pouvaient le mériter) ne l’auraient pas dû l’être, nous reconnaissons notre erreur. Il a été décidé d’un commun accord que si un rédacteur pense qu’un commentaire devait être censuré, alors une revue collégiale sera planifiée pour évaluer le contenu du commentaire concerné. 

Aulnaycap est un blog universel, favorable à la liberté d’expression et surtout hostile au phénomène de « l’entre-soi ».

Des erreurs qui font l’objet de récupérations politiques par la Gauche wokiste liberticide

Avec sa popularité, chaque erreur commise par l’un de ses rédacteurs est tout de suite récupérée par les politiciens en manque de visibilité. Ainsi, le militant d’Extrême-Gauche Hervé Suaudeau n’a pas hésité à qualifier sous forme d’insinuation l’une de nos rédactrices, Catherine, de complotiste d’extrême-droite. Pourtant, Catherine n’a fait que relayer une information venue d’un média Mainstream, France3, avec d’autres sources qui il est vrai aurait dû faire l’objet de quelques précisions.

Mais qui est réellement Hervé Suaudeau ? Comme le dirait l’édile d’Aulnay : enquêteur, procureur, juge et bourreau.  Si vous n’êtes pas de son avis, vous êtes au choix un complotiste, un facho, un neuneu ou un charlatan. Ci-dessous, un florilège de ses quelques messages, dont celui où il accepte la qualification de « neuneus » les personnes qui ne souhaitaient pas de faire vacciner :

Ce militant politique qui tente d’imposer sa vision et refuse catégoriquement tout débat mérite t-il autant de considération de notre part ? Pas vraiment, mais il est quand même dommage que cette personne s’attaque à des blogueuses et des blogueurs sans prendre la peine à minima de les contacter.

Notre dicton est de bien balayer devant sa porte avant de s’attaquer à celle des autres…

 

Nos réponses aux accusations du militant d’extrême-gauche Hervé Suaudeau

Comme vous le savez, la popularité d’Aulnaycap provoque quelques envieux même si, très majoritairement, nous avons reçu beaucoup de compliments. Aulnaycap a souvent fait l’objet de dénigrement et d’attaques dans la blogosphère locale, notamment des blogs politiques (affichés ou dissimulés) dans la mesure où notre ligne éditoriale n’adhère à aucun parti ou aucune idéologie en particulier. Depuis plus d’un an, les attaques les plus virulentes ont été proférées par le militant d’extrême-gauche, écologiste rouge Hervé Saudeau, connu pour son obsession sur la campagne vaccinale et la volonté de réduire au silence tous les médias qui ne colporteraient pas un message gauchiste ou wokiste.

Les objets des différentes attaques

Outre les inimitiés naturelles entre M. Suaudeau et le rédacteur-chef d’Aulnaycap se cache une véritable cabale visant à discréditer les rédacteurs, tant sur le fond que sur la forme. Parmi les principales attaques, souvent relayées ou accentuées par son acolyte qui, de l’aveu même de son ancien protégé passé « dans l’autre camp », est plus bête que méchant, nous avons :

  • Les accusations d’islamophobie et de racisme de l’une de nos rédactrices en pleine affaire Samuel Paty. Notre rédactrice publiant à visage découvert, ces accusations infondées auraient pu mal finir, mais l’appat du buzz était apparemment plus fort que la raison
  • L’accusation, visant toujours la même rédactrice, d’antisémitisme en jouant sur la confusion des genres et en laissant son acolyte se tromper lourdement par son manque flagrant de connaissance des formations politiques étrangères
  • Les allusions comme quoi le rédacteur chef s’enrichirait avec Aulnaycap en se faisant une fortune grâce aux publicités, alors que le site Aulnaycap coûte à son actuel détenteur de l’argent (hébergement, domaine, sans oublier tout le temps consacré pour le maintien du site…)
  • Des attaques sur la ligne éditoriale jugée complotiste et extrémiste sur la campagne de vaccination alors que nous publions les contributions et les commentaires des partisans et des opposants à la campagne vaccinale contre le Covid-19
  • Des accusations d’utiliser plusieurs pseudos au sein de la rédaction d’Aulnaycap pour entretenir les débats sur le site. Des commentaires accusateurs sont souvent publiés sur son blog s’apparentant à de la diffamation alors que nous mettons à la poubelle les commentaires qui attaquent ces « blogueurs »

Ces apôtres de la bienpensance qui aimeraient certainement réduire la liberté d’expression à la seule pensée dominante de Gauche souhaiteraient volontiers la mort d’Aulnaycap – et peut être plus même ! Ces attaques calomnieuses ne font en fait que nous renforcer même si ce même Hervé Saudeau s’adonne – et encourage – à la délation en signalant plusieurs de nos articles.

Un militant au passé trouble avec de nombreuses contradictions

La passion de la blogosphère chez Hervé Suaudeau remonte au moins à 2005 lorsque qu’un certain créateur de blog talentueux, Jérôme Charré, s’est mis à couvrir les travaux sur l’ancienne usine d’amiante à Aulnay, aujourd’hui disparue. Tel un « coucou », Hervé Suaudeau s’est d’abord introduit dans la rédaction de ce blog avant d’en prendre totalement le contrôle fin 2007. Hervé Suaudeau est aussi un proche l’Alain Amédro (ancien conseiller régional Île-de-France, ancien adjoint à l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois sous Gérard Ségura et candidat malheureux aux municipales 2014 et 2020 où, pour cette dernière élection, préféra démissionner de son poste de conseiller municipal d’opposition).

Se disant ouvertement écologiste et démocrate, Hervé Suaudeau transpire cependant de nombreuses contradictions. Les principaux exemples sont flagrants :

  • De 2008 à 2010 il défend ouvertement la campagne urbanistique d’Alain Amédro, adjoint à l’urbanisme et partisan du projet controversé Arc-en-Ciel quartier Tour Eiffel et du monstre de béton rue Fernand Herbaut. Il défendait la création de logements notamment dans le Centre de la ville mais depuis 2010, il a tourné complètement casaque et a combattu la bétonnisation de Gérard Ségura, puis de l’actuel Maire Bruno Beschizza
  • Dans ses échanges en commentaires, il prétend que l’habitat vertical est mieux que l’habitat horizontal, que les immeubles sont plus performants en termes d’empreinte énergétique que les maisons. Cela ne l’empêche pas d’habiter dans un pavillon
  • Il s’attaqua violemment à la voiture électrique qu’il juge – à tort – plus polluante que les voitures thermiques. Cela ne l’empêche pas, pendant des années, à utiliser une voiture diesel ancienne génération très polluante
  • Il prétend défendre la liberté d’expression et de débattre mais combat violemment l’arrivée de deux mamans dans le bureau des parents d’élèves école du Bourg à Aulnay parce que ces mamans seraient encartées ou proche du Parti Socialiste qu’il combattait à ce moment là
  • A plusieurs reprises il se dit en dehors de tout encartage dans un parti politique mais se présente dans des listes où les partis sont pregnants
  • Il critique la ligne éditoriale du blog Aulnaycap mais oublie les « techniques utilisées » sur le sien, dont un ancien rédacteur s’est fait l’écho plusieurs fois

Un blog spécialiste dans le traînage de noms des gens dans la boue

Pourquoi tant d’acharnement contre Aulnaycap alors que notre ligne éditoriale n’a jamais attaqué la sienne ? Pourquoi lui et son acolyte s’amusent à trainer nos noms dans la boue si ne n’est pour faire du buzz et blesser ? A vrai dire, et pour être tout à fait sincère, nous ne sommes pas les seuls à subir ce modus operandi que nous pensions d’une époque révolue.

Hervé Suaudeau, c’est aussi cet homme qui vient assister aux séances au tribunal où les blogueurs ou rédacteurs sont attaqués par la municipalité et qui se défendent seuls. Un individu qui force la main au policier présent au tribunal pour s’asseoir à des endroits réservés à la presse, à la partie civile ou aux personnes attaquées et qui se présente comme « journaliste » alors qu’il montre une carte de visite avec le logo de son blog. Ce même Hervé Suaudeau qui ne prend même pas la peine d’interviewer les blogueurs attaqués ou le Maire et qui fait son article à partir de ce qu’il a pu comprendre. Ce même Hervé Suaudeau qui se prend pour la blanche colombe en snipant celles et ceux qui ne lui ont rien demandé.

Et c’est pour tout cela, M. Suaudeau, que nous ne partageons pas les mêmes valeurs….

Que faire des commentaires parfois injurieux qui critiquent la politique éditoriale Aulnaycap ?

@Pexels

Aulnaycap a toujours été un site à part dans la blogosphère Aulnaysienne (et qui rayonne désormais sur toute la France), avec une liberté d’expression quasi infinie, des articles aux thèmes variés et, contrairement aux autres blogs locaux (à l’exception notable d’Aulnay Relais Infos), non affilié à un parti politique (pas d’élus ou de colistiers chez les rédacteurs d’Aulnaycap). Depuis sa création, les commentaires sont ouverts, les critiques acceptées voire des insultes publiées, avec parfois des mots blessants.

Hormis la période où la rédactrice en chef Aurore Buselin tenait les rênes du blog – et qui n’hésitait pas à mettre à la poubelle les commentaires injurieux ou qui critiquaient un article -, nous avons accueilli à bras ouvert tous les commentateurs, positifs ou hostiles, identifiables ou anonymes. Avec l’apparition du Covid-19 et l’introduction du pass sanitaire – devenu pass vaccinal, la passion de déchaîne. Si Aulnaycap souhaite garder une posture neutre sur la question en proposant des articles factuels sur la question des mesures sanitaires, certains contributeurs et surtout notre rédactrice Catherine se sont montrés très hostiles à toutes les restrictions et à la campagne de vaccination devenue de facto obligatoire, et ce pour diverses raisons (inutilité du vaccin chez les plus jeunes, risques d’effet secondaire, enrichissement des Big Pharmas…).

Depuis, de nombreux commentaires négatifs, parfois hostiles, sont apparus. Nous les avons jusqu’à présent publiés, même s’ils sont déplaisants. Mais que faire face à ce flot de critique et parfois d’injures ?

Une tentative de débat qui a échoué par peur d’être identifié ?

Depuis des mois, plusieurs commentateurs sont devenus les fers de lance de la vaccination. Out, Patrice et surtout une certaine Lola témoignent des bienfaits de la vaccination et de l’incongruité de la position des non-vaccinés. Ils s’adonnent à des objurgations de se faire vacciner quelle que soit la catégorie d’âge dans laquelle nous sommes. Nous respectons cet avis même si nous ne le partageons pas. Lola est coutumière des admonestations à l’égard des membres de la rédaction ou de ses contributeurs dès qu’un article met en doute l’efficacité des mesures sanitaires mises en place par le gouvernement Français.

Nous avons proposé à débattre en vidéoconférence Zoom pour confronter nos points de vue, dans un cadre apaisé. Cela est resté lettre morte. Pourquoi ? Peut-être la peur de débattre à visage découvert, ou peut-être une certaine honte à défendre une telle position. En tout cas, Aulnaycap et ses rédacteurs sont prêts à débattre sur le sujet.

Des critiques et des attaques avec une récupération politique

Si certains commentaires ont été modérés voire censurés, c’est parce que certains membres de la rédaction ont été poussés à bout. Injures, admonestations, humiliation : certains commentateurs, et notamment Lola, ne sont pas allés avec le dos de la cuillère pour mettre à mal le fond de plusieurs articles. Il est vrai quelques articles étaient inexacts, que les recherches n’avaient pas été suffisamment fines. Nous sommes même revenus sur certains articles en nous excusant. Mais doit-on s’attendre à une perfection, à une rigueur sans faille lorsque l’on est bénévole, alors que dans le même temps de nombreux journalistes grassement payés (parfois grâce à la redevance télévisuelle) se prennent souvent les pieds dans le tapis ?

Et quelle ne fut pas notre surprise quand un blog politique local, donneur de leçons, utilisent ce phénomène pour tenter de récupérer quelques lecteurs et en traînant plus bas que terre certains membres de la rédaction ! Des seconds couteaux de la politique locale, prompts à traîner le nom des gens dans la boue mais qui n’appliquent même pas à eux-mêmes ce qu’ils veulent imposer à d’autres ! Ce type de site en mal d’audience qui utilise le nom d’Aulnaycap pour tenter de rediriger une partie du flux vers leur vitrine politique et dont l’unique objectif est de pouvoir préparer la prochaine échéance électorale locale. Un procédé abject qui dépasse l’entendement…

Et maintenant, que faire de ces commentaires irrespectueux ?

Comme vous le savez, la devise d’Aulnaycap, c’est « Avec vous, pour vous« . Notre notoriété et notre popularité font du site une cible de choix pour celles et ceux qui veulent le descendre. Nos rédacteurs sont mis en difficulté, et les nerfs sont mis à rudes épreuves. Mais que faire ?

Deux positions se confrontent de manière courtoise sur la manière de répondre face à tout ce flot de critiques et de rabaissement systématique :

  • Ne rien faire, laisser les commentaires tels quels, répondre si nécessaire et tenter de débattre malgré le dénigrement. Cela a l’avantage de maintenir Aulnaycap dans l’esprit « Voltaire », de permettre aux lecteurs d’avoir des avis différents, voire d’obtenir des informations supplémentaires qui renforcent – ou démontent – les informations de l’article. Mais cela a aussi des désavantages : lassitude des lecteurs face à ce flot de dénigrement, peur de certains lecteurs à commenter à cause de réponses agressives, mise à mal de l’intégrité des rédacteurs et contributeurs qui rédigent à visage découvert…
  • Censurer les commentaires jugés irrespectueux ou qui s’adonnent au dénigrement. Cela a pour avantage d’apaiser les débats et de protéger les rédacteurs. Mais inversement, cela peut faire passer Aulnaycap comme un site sectaire, qui n’accepte pas les critique et qui refuse une opinion différente de s’exprimer. D’autant plus que certains blogs mettent de l’huile sur le feu et n’hésiteront pas à nous qualifier de « complotiste » et de « fasciste » si nous pratiquons de la sorte

Et vous, qu’en pensez-vous ? Que devons-nous faire pour retrouver de bonnes conditions pour débattre et éviter toutes ces invectives ?

Bilan exceptionnel de l’année 2021 pour le blog Aulnaycap, le blog le plus populaire à Aulnay-sous-Bois

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme chaque année en janvier, c’est l’heure du bilan de l’année écoulée pour votre blog préféré Aulnaycap. Et comme en 2020, l’année a été marquée par le Covid-19 et les restrictions sanitaires, mais aussi par la campagne massive de vaccination, décriée par une partie de la population.

Si l’année 2020 avait été un bon cru pour Aulnaycap avec une forte augmentation de l’audience, l’année 2021 a été tout simplement exceptionnel ! Certains blogs rêvaient d’atteindre ces chiffres, Aulnaycap l’a fait !

Mais il faut rendre à César ce qui appartient à César puisque parmi les 10 articles les plus lus sur le blog Aulnaycap, 9 ont été écrits par Catherine Medioni, principalement sur les sujets de la vaccination, la composition des vaccins et du pass sanitaire. Seul un article parmi le top 10 évoque un fait divers dramatique au Blanc-Mesnil avec un enfant percuté par un véhicule de police.

L’année 2021 est sans commune mesure bien plus riche en articles et en commentaires que l’année 2020. Pour rappel, le blog Aulnaycap ne doit son audience qu’à ses propres moyens et n’est affilié à aucun parti ou mouvement politique, ses rédacteurs sont totalement libres et indépendants, ce qui donne toute latitude dans la liberté de traitement de l’information.

Nous comptabilisons 3610 commentaires sur 2021 (contre 2677 l’année passée).

Ci-dessous, les statistiques détaillées :

  • Visiteurs uniques : environ 650 000 (contre un peu moins de 400 000 en 2020), soit plus 50 000 visiteurs uniques par mois. Il y a eu plus de 1 100 000 visites au total sur 2021.

Au niveau réseaux sociaux, Facebook domine toujours. Ci-dessous le détail en nombre de référents (provenance des lecteurs), en nombre de vues :

  • Facebook : 230 000
  • WordPress : 70 000
  • Twitter : 23 000 (en forte augmentation)

Aulnaycap, c’est aussi :

  • Plus de 5 600 abonnés Facebook (de loin la page la plus populaire au niveau des blogs et groupes de discussion locaux, mais derrière la page officielle de la ville)
  • Plus de 20 000 suiveurs Twitter
  • Plus de 2 600 abonnés YouTube (la chaîne vidéo locale la plus populaire avec plus de 2,85 millions de vues cumulées !!!)

Bien entendu, pas de quoi pavoiser, cette popularité nous incite à être beaucoup plus précautionneux dans le traitement de l’information, la vérification de nos sources, dans la qualité rédactionnelle. Avec un objectif de plus d’un million de visiteurs uniques en 2022 (largement atteignable puisque nous partons sur de biens meilleures bases qu’en 2020), les membres de la rédaction d’Aulnaycap veilleront à maintenir cet objectif de neutralité, d’impartialité avec une déontologie sans faille. Contrairement aux autres blogs Aulnaysiens (et ce n’est pas une critique), nous n’avons aucune pression d’un mouvement ou d’un parti politique quel qu’il soit, nous ne devons rendre compte qu’à nos lecteurs qui sont libres de s’exprimer parle biais des commentaires.

Enfin, il est possible que d’autres blogs évoquent leur bilan avec des chiffres farfelus et impossibles à vérifier. Loin de nous cette idée de savoir qui est le leader de l’information à Aulnay-sous-Bois, il y a quelques outils sur Internet qui permettent de vérifier la popularité réelle d’un site Internet. Aulnaycap a été leader de février à juin inclus puis de septembre à novembre inclus, nos confrères d’extrême gauche de juillet à août inclus et nos confrères pro-municipalité en janvier et en décembre. Chacun pourra se faire sa propre opinion.

Pour le mot de la fin : Aulnaycap, c’est avec vous, pour vous, quel que soit votre bord politique, votre avis sur la vaccination ou le pass sanitaire, ou sur votre vision de l’actualité.

Sylvie billard souhaite une belle année 2022 à tous les Aulnaysiens

ImageCher.e.s Aulnaysien.ne.s,

Je vous souhaite à tou.te.s une très belle année 2022, ainsi qu’à tou.te.s celles et ceux qui vous sont cher.e.s.

Cette année devra être combative pour préserver nos Libertés fondamentales, nos services publics, nos entreprises et nos emplois, contre les ennemis de la France -trop nombreux à la tête de l’Etat- qui vendent depuis trop longtemps notre pays à la découpe.

L’élection présidentielle sera une excellente occasion pour dire ce que nous refusons et ce que nous voulons.

Sylvie Billard, votre élue citoyenne

Votre blog Aulnaycap vous souhaite une bonne et heureuse année 2022

Cette période n’est pas vraiment propice à la fête mais toute la rédaction Aulnaycap vous souhaite une bonne et heureuse année 2022, pleine de surprises, de bonheur et surtout que la santé vous garde.

Après presque 2 années de mesures sanitaires, de privation, de contraintes de toutes sortes, nous espérons voir le bout du tunnel et vivre de nouveau comme nous vivions avant mars 2020.

Aulnaycap, c’est avec vous, pour vous quelles que soient les circonstances !

Au sujet de la vaccination contre le Covid-19 : proposition d’un débat ouvert sur Zoom par Aulnaycap

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme vous le savez, le sujet de la vaccination de facto obligatoire et du pass sanitaire contraignant pour les non-vaccinés est un sujet clivant qui divise les Français. Ce clivage est visible quotidiennement dans les échanges que nous observons dans les commentaires Aulnaycap.

Comme vous le savez, Aulnaycap est un espace de liberté d’expression et de débat quel que soit le thème concerné. Afin d’apaiser les choses et de permettre à tout un chacun de s’exprimer à visage découvert sans contrainte ni hostilité, nous vous proposons de faire un débat sans tabou sur le sujet de cette campagne de vaccination, des variants, du pass sanitaire et des effets secondaires que vous auriez observé lorsque vous vous êtes inoculé le vaccin quel qu’il soit.

Nous vous proposons de nous faire parvenir par email ou en commentaire les différents créneaux qui vous conviennent (nous avons ce samedi fin d’après-midi ou tout autre jour entre le 27 et le 30 décembre en fin d’après-midi) . Nous pensons notamment aux spécialistes autoproclamés de la santé où nous souhaiterions vivement échanger sur ce sujet de manière respectueuse et bienveillante.

Nous profitons de cet article pour signaler à notre commentatrice « Lola » que notre rédactrice Catherine Medioni ne souhaite plus être dénigrée ni insultée en respect de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

%d blogueurs aiment cette page :