Archives du blog

Nos réponses aux accusations du militant d’extrême-gauche Hervé Suaudeau

Comme vous le savez, la popularité d’Aulnaycap provoque quelques envieux même si, très majoritairement, nous avons reçu beaucoup de compliments. Aulnaycap a souvent fait l’objet de dénigrement et d’attaques dans la blogosphère locale, notamment des blogs politiques (affichés ou dissimulés) dans la mesure où notre ligne éditoriale n’adhère à aucun parti ou aucune idéologie en particulier. Depuis plus d’un an, les attaques les plus virulentes ont été proférées par le militant d’extrême-gauche, écologiste rouge Hervé Saudeau, connu pour son obsession sur la campagne vaccinale et la volonté de réduire au silence tous les médias qui ne colporteraient pas un message gauchiste ou wokiste.

Les objets des différentes attaques

Outre les inimitiés naturelles entre M. Suaudeau et le rédacteur-chef d’Aulnaycap se cache une véritable cabale visant à discréditer les rédacteurs, tant sur le fond que sur la forme. Parmi les principales attaques, souvent relayées ou accentuées par son acolyte qui, de l’aveu même de son ancien protégé passé « dans l’autre camp », est plus bête que méchant, nous avons :

  • Les accusations d’islamophobie et de racisme de l’une de nos rédactrices en pleine affaire Samuel Paty. Notre rédactrice publiant à visage découvert, ces accusations infondées auraient pu mal finir, mais l’appat du buzz était apparemment plus fort que la raison
  • L’accusation, visant toujours la même rédactrice, d’antisémitisme en jouant sur la confusion des genres et en laissant son acolyte se tromper lourdement par son manque flagrant de connaissance des formations politiques étrangères
  • Les allusions comme quoi le rédacteur chef s’enrichirait avec Aulnaycap en se faisant une fortune grâce aux publicités, alors que le site Aulnaycap coûte à son actuel détenteur de l’argent (hébergement, domaine, sans oublier tout le temps consacré pour le maintien du site…)
  • Des attaques sur la ligne éditoriale jugée complotiste et extrémiste sur la campagne de vaccination alors que nous publions les contributions et les commentaires des partisans et des opposants à la campagne vaccinale contre le Covid-19
  • Des accusations d’utiliser plusieurs pseudos au sein de la rédaction d’Aulnaycap pour entretenir les débats sur le site. Des commentaires accusateurs sont souvent publiés sur son blog s’apparentant à de la diffamation alors que nous mettons à la poubelle les commentaires qui attaquent ces « blogueurs »

Ces apôtres de la bienpensance qui aimeraient certainement réduire la liberté d’expression à la seule pensée dominante de Gauche souhaiteraient volontiers la mort d’Aulnaycap – et peut être plus même ! Ces attaques calomnieuses ne font en fait que nous renforcer même si ce même Hervé Saudeau s’adonne – et encourage – à la délation en signalant plusieurs de nos articles.

Un militant au passé trouble avec de nombreuses contradictions

La passion de la blogosphère chez Hervé Suaudeau remonte au moins à 2005 lorsque qu’un certain créateur de blog talentueux, Jérôme Charré, s’est mis à couvrir les travaux sur l’ancienne usine d’amiante à Aulnay, aujourd’hui disparue. Tel un « coucou », Hervé Suaudeau s’est d’abord introduit dans la rédaction de ce blog avant d’en prendre totalement le contrôle fin 2007. Hervé Suaudeau est aussi un proche l’Alain Amédro (ancien conseiller régional Île-de-France, ancien adjoint à l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois sous Gérard Ségura et candidat malheureux aux municipales 2014 et 2020 où, pour cette dernière élection, préféra démissionner de son poste de conseiller municipal d’opposition).

Se disant ouvertement écologiste et démocrate, Hervé Suaudeau transpire cependant de nombreuses contradictions. Les principaux exemples sont flagrants :

  • De 2008 à 2010 il défend ouvertement la campagne urbanistique d’Alain Amédro, adjoint à l’urbanisme et partisan du projet controversé Arc-en-Ciel quartier Tour Eiffel et du monstre de béton rue Fernand Herbaut. Il défendait la création de logements notamment dans le Centre de la ville mais depuis 2010, il a tourné complètement casaque et a combattu la bétonnisation de Gérard Ségura, puis de l’actuel Maire Bruno Beschizza
  • Dans ses échanges en commentaires, il prétend que l’habitat vertical est mieux que l’habitat horizontal, que les immeubles sont plus performants en termes d’empreinte énergétique que les maisons. Cela ne l’empêche pas d’habiter dans un pavillon
  • Il s’attaqua violemment à la voiture électrique qu’il juge – à tort – plus polluante que les voitures thermiques. Cela ne l’empêche pas, pendant des années, à utiliser une voiture diesel ancienne génération très polluante
  • Il prétend défendre la liberté d’expression et de débattre mais combat violemment l’arrivée de deux mamans dans le bureau des parents d’élèves école du Bourg à Aulnay parce que ces mamans seraient encartées ou proche du Parti Socialiste qu’il combattait à ce moment là
  • A plusieurs reprises il se dit en dehors de tout encartage dans un parti politique mais se présente dans des listes où les partis sont pregnants
  • Il critique la ligne éditoriale du blog Aulnaycap mais oublie les « techniques utilisées » sur le sien, dont un ancien rédacteur s’est fait l’écho plusieurs fois

Un blog spécialiste dans le traînage de noms des gens dans la boue

Pourquoi tant d’acharnement contre Aulnaycap alors que notre ligne éditoriale n’a jamais attaqué la sienne ? Pourquoi lui et son acolyte s’amusent à trainer nos noms dans la boue si ne n’est pour faire du buzz et blesser ? A vrai dire, et pour être tout à fait sincère, nous ne sommes pas les seuls à subir ce modus operandi que nous pensions d’une époque révolue.

Hervé Suaudeau, c’est aussi cet homme qui vient assister aux séances au tribunal où les blogueurs ou rédacteurs sont attaqués par la municipalité et qui se défendent seuls. Un individu qui force la main au policier présent au tribunal pour s’asseoir à des endroits réservés à la presse, à la partie civile ou aux personnes attaquées et qui se présente comme « journaliste » alors qu’il montre une carte de visite avec le logo de son blog. Ce même Hervé Suaudeau qui ne prend même pas la peine d’interviewer les blogueurs attaqués ou le Maire et qui fait son article à partir de ce qu’il a pu comprendre. Ce même Hervé Suaudeau qui se prend pour la blanche colombe en snipant celles et ceux qui ne lui ont rien demandé.

Et c’est pour tout cela, M. Suaudeau, que nous ne partageons pas les mêmes valeurs….

%d blogueurs aiment cette page :