Publicités

Archives du blog

Préavis de grève le mercredi 09 janvier 2019 chez les Agents du service de l’Etat Civil d’Aulnay-sous-Bois

Monsieur le Maire,

Nous avons l’honneur de vous informer qu’à l’appel du Syndicat Départemental CFTC des Agents Territoriaux de la Seine Saint Denis, les Agents du service de l’Etat Civil de votre collectivité observeront une grève de 24 heures le 09/01/2019.

Conformément à la Loi 83-634 du 13 juillet 1983 – article 10 – portant droit et obligations des fonctionnaires et aux articles L2512-1 à 5 du Code du travail sur l’exercice du droit de grève dans la fonction publique.

Cette grève fait suite à un désaccord avec votre administration concernant :

  • La revalorisation salariale de chaque agent suite à du travail et des missions supplémentaires
  • L’augmentation des effectifs de ce service.

Restons à votre disposition afin de vous apporter des éléments supplémentaires justifiants ce mouvement.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, notre considération distinguée.

Source : CFTC Aulnay-sous-Bois

Publicités

Grève pour les salaires à l’hôpital privé à Aulnay-sous-Bois

Ce lundi, un tiers des effectifs a stoppé le travail pour dénoncer l’absence de prime de participation.

Le fonctionnement de l’hôpital privé de l’est parisien, à Aulnay, a été perturbé ce lundi par une grève du personnel. Une centaine de salariés, soit un peu plus d’un tiers des effectifs, a cessé le travail pour protester contre les conditions de travail et l’absence d’augmentations salariales. Ils ont prévu de reprendre le travail ce mardi.

« Ceci n’est qu’un avertissement. D’autres actions auront lieu si la situation n’évolue pas », prévient Frédérique Gomez, délégué syndical FO. Les syndicats pointent l’absence de participation cette année. Contrairement à l’hôpital public, les salariés du privé peuvent bénéficier de deux dispositifs : la participation (prime annuelle) et l’intéressement (épargne salariale).

« Nous ne toucherons quasiment rien, déplore Frédérique Gomez. Et vu notre investissement dans ce travail, c’est vraiment scandaleux. Mais il n’y a pas que l’argent, il y a aussi un problème de sous-effectifs et le recours de plus en plus importants aux vacataires. Tout cela dégrade notre environnement. »

Pour des questions financières, le personnel gréviste ne peut poursuivre le mouvement plus de 24 heures. Cependant, les syndicats prévoient des débrayages réguliers, quelques heures par mois.

En face, la direction tente de calmer le jeu et accuse l’Etat d’être à l’origine du problème. « Entre les actes plafonnés et les déremboursements, la sécurité sociale nous a versé 700 000 € de moins cette année, fustige Frédéric Babin-Chevaye, le directeur de l’hôpital. Ajoutez 300 000 € de subvention en moins et vous avez un chiffre d’affaires qui plonge. »

Source et article complet : Yahoo

Nouvelle grève au lycée Jean-Zay à Aulnay-sous-Bois

Une nouvelle grève a été déclenchée ce vendredi par les professeurs et surveillants du lycée Jean-Zay d’Aulnay-sous-Bois. Ils dénoncent le manque de moyens alloués à la vie scolaire.

« Certains matins, nous sommes trois surveillants pour 1 500 élèves… Comment assurer une surveillance correcte ? » Ce vendredi, les « assistants d’éducation (AED) » et une partie des professeurs du lycée Jean-Zay, à Aulnay, ont débrayé une troisième fois depuis la rentrée. Objectif : dénoncer un « manque de moyens alloués à la vie scolaire ». Plusieurs centaines d’élèves se sont rassemblées devant les grilles de l’établissement.

Les grévistes réclament quatre postes d’AED supplémentaires, rappelant que « depuis quatre ans, alors que le nombre d’élèves a augmenté de 30 %, il n’y a aucun surveillant en plus ». Ils demandent aussi la pérennisation du poste d’une surveillante, en poste depuis dix ans, dont le contrat d’insertion touche à sa fin.

Source, image et article complet : Le Parisien

35 élèves par classe au Lycée Jean Zay occupé à 115% à Aulnay-sous-Bois, des enseignants en grève

Vidéo

Rien ne va plus au Lycée Jean Zay, avec des classes surchargées et une pression de plus en plus grande sur les épaules des professeurs, qui ont fait grève pour protester.

Vous pouvez consulter le reportage BFM en vidéo en cliquant sur l’image ci-contre.

Moins de 1 RER B sur 3 entre la gare d’Aulnay-sous-Bois et la gare du Nord ce mardi

Le ton est donné : la grève sera particulièrement suivie ce mardi avec moins de 1 RER B sur 3 sur le tronçon entre Aulnay-sous-Bois et la gare du Nord. Si vous pouvez limiter vos déplacement ou travailler de chez vous, c’est une aubaine. Sinon, il faudra vous armer de patience.

Mouvement social du 22 mars 2018 : La ville d’Aulnay-sous-Bois met en place le service minimum d’accueil

Mesdames, Messieurs,

Un mouvement social est annoncé pour le jeudi 22 mars 2018. Les services de l’Education nationale ont informé la Ville d’Aulnay-sous-Bois que des enseignants, exerçant dans plusieurs écoles maternelles et élémentaires de la commune, ont déclaré leur intention d’y participer et seront donc absents.

La loi du 20 août 2008, portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail, institue un droit d’accueil au profit des élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire lorsque les enseignements ne peuvent lui être délivrés, notamment en cas de grève.

L’article L133-4 du Code de l’Education dispose que dès lors qu’au moins un quart des enseignants de l’école ont déclaré leur intention de faire grève, un service d’accueil est assuré par la commune.

Je vous informe que la Ville d’Aulnay-sous-Bois mettra en œuvre, comme elle le fait depuis la rentrée de septembre 2014, un service minimum d’accueil durant le temps scolaire dans toutes les écoles dont le taux de gréviste sera égal ou supérieur à 25%. Par ailleurs, les temps périscolaires ne seront pas impactés par ce mouvement social.

Vous trouverez ci-joint un tableau avec les écoles concernées par ce dispositif, sur la base des informations communiquées par les services de l’Education nationale.

Je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de mes salutations distinguées.

Source : communiqué Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois

4 journées de grève au Lycée Jean Zay à Aulnay-sous-Bois depuis la rentrée

Le personnel du Lycée Jean Zay à Aulnay s’est mis 4 fois en grève depuis un peu plus d’un mois. Les motifs : 

  • Augmentation des effectifs des élèves de 24%
  • Taux d’occupation des classes de 110%
  • Pas de recrutement au niveau du personnel
  • Dégradation de la vie scolaire
  • Près d’une heure de queue à la cantine pour les élèves à cause du nombre d’inscrits, ce qui occupe quasiment toute la pause

Ces propos ont été prononcé par Gaëtan Saout, professeur de sciences économiques et membre du syndicat Sud, à BFM.

 

Préavis de grève dans les foyers d’Aulnay-sous-Bois pour le 7 juin

FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois informe dans un communiqué accessible en cliquant sur l’image ci-contre qu’un préavis de grève a été déposé concernant les foyers de la ville d’Aulnay.

Le principal du collège Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois annonce son retrait temporaire face à la grogne

victor_hugo_aulnayAvec 70% des enseignants en grève depuis lundi, le principal du collège Victor Hugo à Aulnay a annoncé son retrait temporaire. Son manque de considération envers les enseignants lui était reproché.

Les enseignants ont été reçu à l’inspection académique, les cours devraient reprendre leur rythme normal d’ici peu.

FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois : la polémique ne nous intéresse pas !

greve-suite-attaque-de-la-cftcLa CFTC locale a adressé au Maire une « lettre ouverte polémique », mettant en cause certains agents de la ville et notre syndicat !

Créer une polémique stérile et chercher le buzz pour exister pourquoi pas !!

MAIS PAR CONTRE, INSULTER LES AGENTS EN LES ASSIMILANT A DES PRENEURS D’OTAGE EST INADMISSIBLE !!!

Rappelons que nous sommes dans une période ou l’état d’urgence est voté depuis de nombreux mois et ce genre d’affirmation est juste : INSUPPORTABLE !!!

Les agents grévistes n’ont pris en otage personne !! Les agents ont fait grève car ils n’étaient pas entendus depuis plusieurs mois !!!

FO n’accepte pas ces accusations et se rapproche dès aujourd’hui de son avocat pour déposer une éventuelle plainte pour diffamation…

NOUS NE LAISSERONS PAS LES AGENTS SE FAIRE INSULTER DE LA SORTE !!!

Source : communiqué FO Communaux d’Aulnay-sous-Bois

%d blogueurs aiment cette page :