Archives du blog

Des affiches pour inciter les hommes à uriner ailleurs sur le sol dans les gares, un succès à Aulnay-sous-Bois

Une campagne marketing lancée par la SNCF a permis de réduire de 88% les épanchements d’urine à l’intérieur des gares. De nombreux malotrus urinent en effet sous les escalators ou dans des endroits isolés, causant un désagrément pour les usagers mais aussi des dommages sur le matériel.

A Aulnay-sous-Bois, cette campagne a eu un franc succès.

Vidéo, les conditions exécrables des cheminots SNCF d’Aulnay-sous-Bois avec des sanitaires plein d’excréments !

Pour protester contre les conditions de vie des cheminots SNCF à Aulnay-sous-Bois, Anasse Kazib, Cheminot/Aiguilleur à Paris Nord, Marxiste Révolutionnaire et syndicaliste SUD-Rail Paris Nord a réalisé un reportage vidéo édifiant sur les vestiaires partagés par le personnel roulant. Espaces confinés et peu aérés en pleine épidémie de Covid-19, sanitaires plein d’excréments, aucune poubelle pour les masques, pas de chaise pour s’asseoir…

M. Kazib est consterné par les conditions sanitaires imposées au personnel et demande des actions immédiates pour améliorer l’hygiène.

Pour découvrir la vidéo de M. Kazib, cliquer ci-dessous :

Les usagers de la ligne K peuvent tricoter pour les plus démunis entre Aulnay-sous-Bois et Crépy-en-Valois

Pour éviter de s’ennuyer pendant les transports ou garder leur calme en cas d’une avarie sur le matériel ferroviaire, les usagers de la ligne K vont pouvoir tricoter pour fabriquer vêtements et accessoires pour les plus démunis. L’opération Trikot Solidaire, organisée par la SNCF, vous permettra de réaliser un beau snood en laine (ou tout autre confection en laine), le temps d’un ou plusieurs trajets.

SNCF entend ici offrir un bon moyen de médiation avec plusieurs enjeux :  l’implication citoyenne pour aider les plus démunis et la distraction entre les voyageurs. 2 pelotes de laine sont distribuées en gare de Crépy-en-Valois, Le Plessis-Belleville, Nanteuil-le-Haudouin, Dammartin-Juilly-Saint-Mard, Mitry-Claye et Aulnay-sous-Bois. 

Pour celles et ceux qui ne savent pas tricoter, cela vous permettra d’apprendre dans la joie et la bonne humeur.

Alstom fait un pied-de-nez à la région Île-de-France, la RATP et la SNCF en refusant d’honorer le contrat de rénovation du RER B

Les usages du RER B devaient découvrir, fin 2025, des rames rénovées avec la commande de 146 trains modernes, plus confortables pour un coût de 2,5 milliards d’euros. Cet appel d’offres gagné par le Canadien Bombardier devait mettre fin à des années de galère sur cette ligne.

Hélas, Bombardier a été racheté par le français Alstom et ce dernier, jouant sur une situation de quasi monopole sur le territoire Français, annonce ne pas vouloir honorer le contrat pour des raisons financières. Le géant français estime en effet que le projet ne serait pas viable.

En attendant, les usagers vont devoir attendre des mois – voire des années – pour avoir de nouvelles rames. A moins qu’Alstom s’appuie sur sa position dominante pour exiger davantage. Ce serait principalement les contribuables qui devront passer à la caisse.

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois tape du poing sur la table pour obtenir un RER B de meilleure qualité

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a écrit au Préfet d’Île-de-France pour lui demander d’intercéder auprès de la SNCF afin d’accélérer les travaux NexTEO qui permettront d’augmenter la fréquence des trains sur les RER B et RER D dans le tunnel Châtelet – Gare du Nord.

Vous pouvez consulter cette lettre en cliquant sur l’image ci-contre.

La SNCF communique concernant l’interpellation violente d’une femme à la gare d’Aulnay-sous-Bois

Une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux montrant l’interpellation d’une personne hier soir en gare d’Aulnay-sous-Bois fait ces dernières heures l’objet de vives discussions entre internautes, ainsi que d’interprétations trompeuses. En montrant uniquement la fin de l’intervention des agents de la surveillance générale, un moment forcément impressionnant, aucune contextualisation, ni explication n’est apportée.

La personne mise en cause venait d’être verbalisée à trois reprises, notamment car elle ne portait pas de masque, qu’elle avait craché et qu’elle voulait prendre le train sans billet. Les agents l’ont ensuite invitée à quitter la gare. Devant son refus, et un comportement agressif, cette injonction de quitter la gare est devenue contraignante.

Les images diffusées font suite à plusieurs morsures et griffures subies par les agents de la sûreté ferroviaire qui ont porté plainte et ont été entendus par les autorités judiciaires (Deux agents sont en ITT de 5 jours et un de 7 jours)

La personne s’est signalée enceinte durant l’interpellation, les agents de la SUGE ont immédiatement demandé au SAMU de la prendre en charge, par mesure de précaution. La personne qui l’accompagnait a été remise aux forces de l’ordre pour outrages et violences.

Une enquête interne est ouverte.

Source : communiqué SNCF

Le RER B paralysé entre Aulnay-sous-Bois et l’aéroport Charles de Gaulle, reprise du trafic demain matin

Les équipes de SNCF Réseau sont actuellement mobilisées entre Aulnay-sous-Bois et CDG2 pour permettre la reprise du trafic dès demain matin du RER B. Une rupture de caténaire entraîne une immobilisation du trafic, des bus de substitution ont été mis à disposition.

On distribue des bouteilles d’eau en gare d’Aulnay-sous-Bois pour lutter contre la canicule

Après les éventails, voici les bouteilles d’eau. Les agents SNCF distribuent de l’eau aux usagers pour lutter contre la déshydratation due à la canicule. Le pic de chaleur devrait être atteint ce mardi. Mercredi, on retrouvera des températures bien plus fraîches…

Il fait si chaud à Aulnay-sous-Bois que la SNCF distribue des éventails en gare

Aujourd’hui le parcours sur la ligne du RER B n’était pas un long fleuve tranquille. Un incident gare de La Courneuve a provoqué l’arrêt momentané de certaines rames. Sous un soleil accablant, les usagers n’étaient pas au mieux.

Avec un thermomètre qui affiche plus de 37°C, la SNCF a eu la joyeuse idée de distribuer des éventails en gare d’Aulnay-sous-Bois. De quoi se soulager se manière écologique…

La gare d’Aulnay-sous-Bois se modernise, mais qui connait son histoire ?

gare_aulnay_1A l’occasion des travaux de restructuration de la gare d’Aulnay sous bois qui désormais fera partie intégrante du paysage aulnaysien pour très longtemps, il semblait intéressant de faire un petit retour en arrière destiné aux moins de ….ans , on ne sait plus, considérant « qu’il n’y a pas de présent sans passé »

En préambule, il faut souligner la totale rénovation presque inespérée et particulièrement réussie du souterrain, passage incontournable pour des milliers d’Aulnaysien chaque jour (si l’on peut évoquer une simple rénovation car bien davantage).

gare_aulnay_2

Historique de la gare

  • 1860/1862 :
    • La compagnie des chemins de fer du Nord construit la ligne PARIS / SOISONS avec arrêt au Bourget ou à Sevran, qui traverse la ville et lui permet de connaître un rapide développement. Les habitants d’Aulnay devaient se rendre à la gare Sevran/Livry pour emprunter les trains de la ligne PARIS/ SOISSONS
  • 1872 :
    • Raccordement de la ligne Paris Soissons et de la ligne allant à Bondy au lieu-dit La Croix-Blanche avec une halte pour les voyageurs…Une simple halte !
  • gare_aulnay_18751875:     (765 Hab.)
    • Inauguration de la première gare d’Aulnay les Bondy, architecture typique des petites gares de la compagnie du Nord avec le logement du chef de gare à l’étage du bâtiment central
    • Création de la Compagnie de chemin de Fer de Bondy à Aulnay-les-Bondy (ligne des coquetiers, le T4 depuis 2006) lancée à l’initiative d’un groupement d’industriels et de propriétaires locaux dont le marquis de Gourges(maire d’Aulnay 1866/1893)et de la société de carriers Schecker , Letellier et Cie afin de desservir les usines des environs et faciliter l’implantation de nouveaux établissements industriels.
    • Les abords de la voie ferrée se peuplent au fur et à mesure

gare_aulnay_1875_a

  • 1903 :    ( 2900 Hab.)
    • La gare d’Aulnay les Bondy devient la gare d’Aulnay-sous-Bois
  • Entre 1911 à 1912 : (7141 Hab)
    • gare_aulnay_1912_aTravaux et inauguration de la gare au « clocheton » construite en raison du passage à 4 voies entre La Plaine Saint Denis et Aulnay sous bois Suppression des passages à niveau de la gare et de la rue de Paris et inauguration du souterrain et du pont Maillard (rue de Paris, actuelle rue Jean  Charcot).
    • Suppression de la halte de la Croix Blanche remplacée par un pont du même nom qui sera rénové en 1987.

gare_aulnay_1912_b

  • 1963 :
    • Electrification de la ligne d’où la surélévation des ponts et passerelles.
  • 1972 :
    • Création de la ligne Aulnay-Roissy
  • 1975 : (78 137 Hab.)
    • Rajeunissement de la gare avec la suppression du clocheton
  • 1977 :
    • Mise en exploitation de la ligne Paris-Aulnay-Roissy Charles de Gaulle
  • 2009/2011 :
    • Travaux d’accessibilité de tous les quais pour personnes à mobilité réduite dont réhabilitation de la gare et de ses passages souterrains.

Et aujourd’hui…

  •  2015/2017 :
    • gare_aulnay_aujourdhui_1reconditionnement de la gare d‘Aulnay telle que nous la connaîtrons désormais pendant de longues années ….

gare_aulnay_aujourdhui_2

Mais l’histoire ne s’arrêtant pas là, une nouvelle métropole du grand Paris écrira bientôt de nouvelles pages de l’histoire aulnaysienne.

NB : Selon sources SNCF, la fréquentation de la gare d’Aulnay aura été de 20 205 521 voyageurs en 2014…

Sources du CAHRA(Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulany sous bois) qui a accepté très amicalement de transmettre quelques archives.

Article proposé par Christian Picq

%d blogueurs aiment cette page :