Archives du blog

Un pass navigo entre 80 et 90 € par mois dès janvier 2023

Hausse du prix de l’énergie, inflation : le navigo devrait passer de 75,20 € par mois aujourd’hui à plus de 80 € par mois dès le 1er janvier 2023.

Si les collectivités et les entreprises ne contribuent pas plus au financement des transports Franciliens, le pass navigo pourrait passer à 90 €. Le prix de 100 € est également évoqué mais écarté pour le moment.

Plus de 40% des franciliens ont peur de prendre les transports en commun à cause de l’insécurité

Plus de 40% des personnes interrogées par l’Institut Paris Région redoutent une mauvaise rencontre lorsqu’ils prennent le RER ou le métro, relate France 3. Ce sentiment d’insécurité augmente même en fonction des stations : la gare de Villeneuve-Saint-Georges est ainsi la moins bien perçue par les usagers, devant celles d’Aulnay-sous-Bois, Nanterre-Préfecture et Juvisy. Pourtant le ministère de l’Intérieur n’aurait dénombré que 29 victimes de vol ou de violence pour un million d’usagers. Un chiffre qui serait toutefois sous-évalué car de nombreuses victimes n’osent pas porter plainte.

Source et article complet : Evasion FM

27 morts et 1 382 blessés dans des accidents de la circulation en Île-de-France en janvier

Accident grave de la circulation concernant deux véhicules de tourisme

Les données d’accidentalité routière ont été publiées pour le mois de janvier 2022. En Île-de-France, 27 personnes ont été tuées dans des accidents, en hausse par rapport à 2021.

Moins d’accidents, moins de blessés, mais plus de morts : le bilan des accidents du mois de janvier 2022 en Île-de-France montre une augmentation des décès, en comparaison du mois de janvier 2021. Automobilistes et piétons sont les premières victimes.

Source et article complet : Actu.fr

95 voitures et deux-roues par jour sont volés en Île-de-France et atterissent souvent en Seine-Saint-Denis

Spécialisée dans les solutions de traçage des véhicules volés, la société Coyote Secure publie chaque année ses chiffres concernant les vols des deux-roues et quatre-roues en France. Comme le révèle Le Parisien, ce mercredi 23 février 2022, la région Île-de-France a été la plus touchée en 2021 avec 34 727 vols, soit 95 par jour.

Ces chiffres, qui sont quasiment les mêmes qu’en 2020, ont été confirmés par le ministère de l’Intérieur. Si la majorité des vols ont lieu à Paris, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine arrivent respectivement en deuxième et troisième positions. Mais c’est en Seine-Saint-Denis que la majorité des véhicules volés sont retrouvés, précise le quotidien francilien.

Source et article complet : Ouest-France

En Île-de-France, la lutte contre l’obésité des enfants porte ses fruits

« Avant, j’avais du mal à faire ça », assure Diego en lançant une de ses jambes en l’air. Emmitouflé dans une épaisse doudoune, le garçon de 10 ans pique ensuite un sprint jusqu’au terrain de foot du stade Jean-Bouin au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) puis s’enroule gaiement autour d’un lampadaire. L’enfant déborde d’énergie et tous les moyens sont bons pour se dépenser.

Il y a quelques mois encore, Diego peinait pourtant à effectuer certains mouvements. La faute à un ventre très rond, apparu à force de nourriture ingérée en grandes quantités et de grignotages répétés.

Source et article complet : Le Parisien

En Ile-de-France, la chute du nombre de nouveaux cas de Covid-19

Jusqu’à 37% de nouveaux cas en moins en une semaine

C’est donc un retournement de situation, puisqu’il y a deux semaines la région était championne de France des contaminations. Mais maintenant la Seine-Saint-Denis est par exemple le département de métropole le moins touché, avec moins de 1800 de taux d’incidence. En une semaine, le taux d’incidences a baissé de 37% en Seine-Saint-Denis, de 31% dans le Val d’Oise ou encore de 30% dans le Val-de-Marne.

Le variant Delta continue de faire des dégâts à l’hôpital

Mais côté hospitalisation ça ne baisse pas aussi vite. Tous services confondus, il y a 7 700 patients Covid hospitalisés dans la région.  C’est seulement 3% de moins que la semaine dernière. Il s’agit d’une décrue très lente. Cela s’explique en partie par la gravité du variant Delta. S’il n’est quasiment plus responsable de nouvelles contaminations depuis mi-janvier, le variant Delta continue de faire de graves dégâts chez les patients hospitalisés.

Source et article complet : France Bleu

En Ile-de-France, des niveaux inquiétants de particules ultrafines dangereuses pour la santé

Elles font la taille d’un virus ou d’une molécule d’ADN et sont invisibles à l’œil nu. Très nombreuses dans l’air qu’on respire, les particules ultrafines (PUF), actuellement non réglementées – contrairement aux particules (PM10) et particules fines (PM2.5) –, font l’objet d’inquiétudes croissantes de la part des autorités sanitaires dont l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Dans une étude parue ce mardi, l’association indépendante Airparif, chargée de la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, dévoile les résultats d’une campagne de surveillance inédite de ces particules ultrafines, menée de décembre 2020 à février 2021 sur quatre zones situées loin des sources de pollution que sont les routes (une dans l’agglomération parisienne, deux en zone périurbaine et une en zone rurale).

Source et article complet : Libération

10000 emplois à pourvoir en Ile-de-France dans le BTP

Le BTP cherche avant tout à casser une image négative pour embaucher des milliers de salariés. Dans l’objectif de construire de nombreux logements, d’en rénover d’autres, de poursuivre les travaux du Supermétro et de finir des chantiers des JO.

Bâtiment et travaux publics, même combat. « Nous sommes face à une pénurie de main-d’œuvre importante » déplore Philippe Servalli, tout nouveau président de la Fédération française du bâtiment du Grand Paris. Même son de cloche du côté de la Fédération régionale des travaux publics Île-de-France : « Le problème du recrutement est un frein au développement de nos entreprises », se désolent ses représentants.

Source et article complet : Le Parisien

En Ile-de-France, seuls 4% des blocs opératoires seraient fermés à cause du Covid-19

Alors que 17% des blocs étaient fermés sur la semaine du 17 au 23 janvier, seuls 3% l’étaient pour redéploiement du personnel à cause du Covid, et 1% en raison de l’absence de personnel infecté par le virus, selon des documents fournis par l’AP-HP. Les déprogrammations d’actes chirurgicaux sont-elles vraiment dues au Covid ? C’est la question à laquelle a tenté de répondre l’épidémiologiste Alice Desbiolles en analysant des données de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui gère les établissements en Ile-de-France. Il en ressort que les fermetures de blocs opératoires seraient plutôt dues à un manque chronique de personnel. 

Source et article complet : RT France

Les fraudeurs du BTP auraient blanchi 41 millions d’euros grâce à l’immigration clandestine

Un réseau pakistanais vient d’être démantelé par la police. Ces hommes employaient des travailleurs clandestins sur des chantiers du BTP. Sur la base de faux documents, ils avaient mis en œuvre une gigantesque escroquerie et ouvert pas moins de 180 comptes bancaires.

Soupçonnés d’aider des immigrés clandestins à travailler en France, mais aussi de fraude et de blanchiment, dix hommes d’origine pakistanaise, âgés de 30 à 40 ans, ont été mis en examen, vendredi dernier à Pontoise (Val-d’Oise), avant d’être écroués.

Source et article complet : Le Parisien

%d blogueurs aiment cette page :