Archives du blog

Amandine, Morgane et Mohamed-Amine de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois posent des questions sur la grippe

C’est la saison ! Après la gastro-entérite, c’est la grippe qui fait son chemin en France. Selon le dernier bulletin hebdomadaire de l’agence sanitaire Santé publique France, publié mercredi 8 janvier, 11 des 13 régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique pour la grippe. Mais c’est quoi cette maladie et comment la soigner ? Ils sont élèves en CM1 à l’école Ambourget d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et vont poser leurs questions dans franceinfo junior sur ce sujet. Pour répondre aux interrogations d’Amandine, Morgane et Mohamed-Amine :  Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon et au Centre international de recherches en infectiologie. 

Amandine démarre avec sa première question : « La grippe, ça se fait avec plein de microbes ? » demande l’écolière. Le professeur lui répond : « globalement il y a un seul microbe qui donne la grippe : le virus de la grippe. On l’appelle aussi influenz, c un nom qu’on revoit souvent; Un virus c’est un petit agent infectieux, petit parce qu’on ne peut pas le voir avec un microscope simple. (…) »

D’où vient la grippe ?

« Pourquoi la grippe, c’est qu’en hiver que ça vient ? » interroge Morgane, élève en CM1. « Il est probable que c’est dû à plusieurs causes : premièrement quand il fait froid, notre organisme se défend moins bien. Le virus infecte essentiellement le nez. Quand il fait froid, on a le nez froid » et donc le système immunitaire se défend moins bien, explique le spécialiste. Deuxième raison : en hiver, « on a tendance à se mettre tous ensemble à l’intérieur où il fait chaud, (…) on favorise la transmission des virus. » Résultat : l’an dernier, 2 millions l’ont attrapée en France. Une maladie qui peut être grave : 10 000 personnes sont mortes de la grippe l’an dernier. Symptômes et origine de la grippe, remèdes pour la soigner… Sur cette page, réécoutez en entier l’émission franceinfo junior du jour sur la grippe.

Source : France Info

Grippe : le seuil épidémique est franchi

grippeSelon le réseau Sentinelles, du 3 au 9 février 2014, l’incidence des cas de grippe a été de 243 cas pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique (fixé à 167 cas pour 100 000 habitants). L’arrivée de l’épidémie de grippe sur le territoire est donc confirmée avec cette deuxième semaine de dépassement du seuil.

14 régions ont dépassé ce seuil, les incidences les plus fortes ayant été observées en Provence-Alpes-Côte d’Azur (467 cas pour 100 000 habitants), Languedoc-Roussillon (450) et Rhône-Alpes (369). L’âge médian est de 29 ans. Les hommes représentent 54 % des cas observés.

Les cas rapportés par les médecins du réseau ne présentaient pas de signe particulier de gravité, aucune hospitalisation pour syndrome grippal n’ayant été notée la semaine dernière.

La grippe est une infection respiratoire aiguë, responsable d’épidémies saisonnières hivernales. Elle se transmet à l’occasion d’éternuements ou de toux ou encore par contact d’objets souillés (les lieux confinés et très fréquentés étant propices à la transmission de ces virus). Fièvre, fatigue, courbature, maux de tête sont les premiers signes de la maladie.

 

Grippe saisonnière : prolongation de la campagne de vaccination jusqu’au 28 février 2014

grippeLa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est prolongée pour une durée d’un mois, jusqu’au 28 février 2014. C’est ce qu’a annoncé le ministère des affaires sociales et de la santé jeudi 30 janvier 2014.

L’Assurance maladie invite notamment les assurés de plus de 65 ans et ceux atteints de certaines maladies chroniques (asthme, diabète, insuffisance cardiaque…) à se faire vacciner.

Le vaccin est pris en charge à 100 % pour les populations à risque munies d’un bon de vaccination dont la validité est prolongée jusqu’au 28 février 2014. Le calendrier vaccinal 2013 intègre parmi les populations éligibles les personnes atteintes d’une hépatopathie chronique avec ou sans cirrhose.

Pour ceux qui ont déjà été vaccinés les années précédentes, le vaccin peut être retiré directement en pharmacie. L’injection peut alors être réalisée par un service infirmier. En revanche, les bénéficiaires d’une primo-vaccination, les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une obésité sévère doivent se rendre chez leur médecin traitant pour obtenir une prescription.

Les vaccins pris en charge sont disponibles en pharmacie depuis le 11 octobre 2013. Il est conseillé d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de 2 semaines pour former les anticorps nécessaires.

Grippenet.fr : un système participatif en ligne pour améliorer la surveillance de la propagation de l’épidémie de grippe

Depuis le 13 novembre 2013, toutes les personnes qui souhaitent participer en ligne au système de surveillance du syndrome grippal peuvent se connecter sur www.grippenet.fr.

grippeCe site s’adresse à toute personne (mineure ou majeure) résidant en France métropolitaine, quel que soit son état de santé. Après avoir rempli un questionnaire concernant leur profil (âge, lieu d’habitation, statut vaccinal, présence d’animaux domestiques…), les contributeurs sont invités à répondre, chaque semaine, à quelques questions afin d’identifier les symptômes déclarés ou non déclarés depuis leur dernière connexion (nez qui coule, fièvre, toux…). Immédiatement analysées, ces informations anonymes donnent en temps réel un état de la présence de la grippe en France. Elles permettent également de mieux étudier la façon dont la maladie se propage sur le territoire.

La surveillance de la grippe est également réalisée par le biais d’informations collectées par les médecins libéraux volontaires et par un réseau de laboratoires et d’hôpitaux.

Grippe saisonnière : quelle vaccination ? Quels sont les bons gestes ?

grippeÀ qui est destiné le vaccin ?

  • La vaccination de la grippe saisonnière est fortement recommandée pour les personnes les plus fragiles car le virus est plus dangereux chez elles.
  • La vaccination des soignants et des personnes s’occupant de jeunes enfants ou de personnes âgées est vivement conseillée.

Comment s’y prendre ?

Comme les souches virales rencontrées varient d’une année à l’autre, il est indispensable de se faire vacciner chaque année.

  • Il faut environ deux semaines après le vaccin pour être protégé ;
  • Une seule injection annuelle suffit, mais pour les enfants de moins de neuf ans, jamais vaccinés contre la grippe, deux injections, à quatre semaines d’intervalle, sont nécessaires.

Mon vaccin est-il pris en charge par l’Assurance maladie ?

L’Assurance maladie prend en charge le vaccin contre la grippe saisonnière à 100 % pour :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • les femmes enceintes quel que soit le trimestre de grossesse ;
  • les personnes atteintes de certaines affections* ;
  • les personnes obèses ;
  • l’entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave* ;
  • les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit l’âge ;
  • Certains professionnels de santé*.

* Pour connaître les personnes ciblées par les recommandations vaccinales, consultez le site de Légifrance, ou demandez conseil à votre médecin traitant.

L’injection du vaccin est remboursée au taux habituel, sauf pour les patients pris en charge à 100 % au titre d’une affection de longue durée (ALD) pour laquelle la vaccination est recommandée.

Pour en savoir plus sur la vaccination contre la grippe saisonnière, consultez le site ameli.fr

La vaccination, en pratique

  • Vous avez déjà été vacciné dans le cadre d’une précédente campagne de l’Assurance maladie ? C’est simple. Rendez-vous directement chez votre pharmacien qui vous remettra gratuitement le vaccin sur présentation de l’imprimé de prise en charge adressé par votre caisse d’Assurance maladie. Rendez-vous ensuite chez votre infirmier pour vous faire vacciner.
  • Vous recevez l’imprimé de prise en charge de votre caisse d’Assurance maladie pour la 1ère fois ? Consultez votre médecin traitant, muni de ce document. S’il le juge nécessaire, il vous prescrira le vaccin qui vous sera remis gratuitement par votre pharmacien. Rendez-vous ensuite chez votre infirmier (sur prescription), ou le médecin lui-même, qui injectera le vaccin.

Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

grippeLa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule du 11 octobre 2013 au 31 janvier 2014. L’Assurance maladie invite notamment les assurés de plus de 65 ans et ceux atteints de certaines maladies chroniques (asthme, diabète, insuffisance cardiaque…) à se faire vacciner.

Le vaccin est pris en charge à 100 % pour les populations à risque, le calendrier vaccinal 2013 ayant intégré dans les populations éligibles les personnes atteintes d’une hépatopathie chronique avec ou sans cirrhose. Des courriers sont donc envoyés aux personnes concernées avec un bon de vaccination permettant la délivrance gratuite du vaccin (jusqu’au 31 janvier 2014).

Pour ceux qui ont déjà été vaccinés les années précédentes, le vaccin peut être retiré directement en pharmacie. L’injection peut alors être réalisée par un service infirmier. En revanche, les bénéficiaires d’une primo-vaccination, les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une obésité sévère doivent se rendre chez leur médecin traitant pour obtenir une prescription.

Les vaccins pris en charge sont disponibles en pharmacie à partir du 11 octobre 2013. Il est conseillé d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de 2 semaines pour former les anticorps nécessaires.

Pour en savoir plus

%d blogueurs aiment cette page :