Archives du blog

Pétition contre la fermeture de l’agence Navigo à la gare de Villepinte, vers une surcharge en gare d’Aulnay-sous-Bois ?

D’ici la fin de l’année, l’agence Navigo de la gare du Vert-Galant, situé au carrefour des villes de Tremblay-en-France, Villepinte et Vaujours (Seine-Saint-Denis) ferme ses portes

D’ici la fin de l’année, l’agence Navigo de la gare du Vert-Galant, pôle d’échanges majeur du territoire, situé au carrefour des villes de Tremblay-en-France, Villepinte et Vaujours (Seine-Saint-Denis), sera fermée.

Au plus tard, le 31 décembre 2020, l’agence Navigo fermera ses portes ce qui n’est pas au goût des usagers. Le syncdicat CGT des cheminots d’Aulnay-sous-Bois a décidé de lancer une pétition en ligne afin de lutter contre cette fermeture. « La SNCF fait le choix de dégrader encore un peu plus la qualité du service proposé aux usagers, pour des raisons purement économique ».

Source : Actu.fr

Ile-de-France : Le passe Navigo unique franchit une étape décisive

pass-navigo_starckLa Région et la Chambre de commerce et d’industrie de Paris – Île-de-France ont convenu d’un pacte pour le développement économique en Île-de-France qui réaffirme l’objectif de parvenir à un passe à tarif unique à 70 euros dans les transports en commun.

Actuellement dézoné plus de 170 jours par an (le week-end et les jours fériés, l’été ainsi que durant les petites vacances), le passe Navigo a fait un nouveau pas décisif vers un passe à tarif unique pour tous les usagers des transports franciliens. Cette promesse portée par l’exécutif régional a été intégrée au pacte pour le développement économique en Île-de-France élaboré par la Région et la Chambre de commerce et d’industrie de Paris – Île-de-France (CCI).

Dans un courrier commun adressé au Premier ministre Manuel Valls, daté du 24 novembre, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional, et Pierre-Antoine Gailly, président de la CCI, exposent leurs ambitions pour la période 2015-2018. Celles-ci tiennent en trois priorités : soutien aux entreprises pour l’innovation via des dispositifs d’aides directes d’un montant total de près de 20 millions d’euros, renforcement de l’apprentissage grâce à un investissement de 500 millions d’euros sur 4 ans et donc, mise en œuvre du passe unique à 70 euros (NDLR IDF : le forfait Navigo mois est actuellement de 67,10€ pour les zones 1 à 2). 

« Le financement de l’amélioration de l’offre et de la qualité de service est sécurisé »

Il est indiqué que « son financement sera assuré par la Région sans que cela ne pèse sur les entreprises, par les usagers qui bénéficieront d’un meilleur accès aux transports, et par les entreprises via une hausse du versement transport, compensée par des économies induites sur leurs charges directes, qui ne saura être supérieure à +0,13% en moyenne dans les zones 1 et 2« . Il est par ailleurs souligné que cette démarche de tarification unique peut désormais être lancée car « le financement de l’amélioration de l’offre et de la qualité de service est aujourd’hui sécurisé« .

Source : Ile-de-France.fr

Navigo : Je profite du dézonage pendant l’été du 12 juillet au 17 août 2014

NavigoLes voyageurs détenteurs de forfaits Navigo mois, Navigo annuel, Solidarité Transport Mois, Améthyste et Imagine R* bénéficient du dézonage pendant l’été du 12 juillet au 17 août 2014, les week-ends, les jours fériés et les petites vacances scolaires.

Le dézonage ne s’applique pas au forfait Navigo Semaine et forfait Solidarité Transport semaine.

Pendant ces périodes, votre forfait habituel vous permet ainsi de vous déplacer dans l’ensemble de l’Île-de-France, y compris en dehors de ces zones de validité et sans aucun coût supplémentaire.

Le dézonage de la carte Navigo

  • Pendant l’été, de mi-juillet à mi-août (du 12 juillet au 17 août 2014)
  • Les week-ends
  • Les jours fériés
  • Les petites vacances scolaires

Le dézonage encourage l’utilisation des transports en commun au-delà des seuls déplacements domicile-travail (courses, loisirs, sorties).

Avec l’ensemble de ces mesures, 3,2 millions de détenteurs d’un forfait ont désormais plus de 170 jours d’accès total aux zones 1-5, inclus dans leur forfait (en année pleine).

Pour les lignes Noctilien, le dézonage s’applique de la nuit précédant le premier jour de vacances à la nuit précédant le dernier jour de vacances.

Toute l’année pour les abonnés Navigo, le complément de parcours permet de se déplacer hors des zones de validité de son forfait et de ne payer que le complément correspondant à la part du trajet effectué en dehors de ces zones.

Dézonage et complément de parcours

(*Imagine R est dézoné pendant tout l’été du 1er juillet au 31 août).

Article proposé par Annie Neveu

Le forfait Navigo dézoné pendant les vacances de Printemps en Ile-de-France

pass-navigo_starckLe forfait Navigo, déjà dézoné les week-ends et jours fériés ainsi que l’été dernier, le sera également durant ces vacances de printemps, du 12 au 27 avril. C’est-à-dire que les détenteurs des forfaits Navigo mois ou annuel, ainsi que des cartes Solidarité Transport mois et Améthyste, pourront se déplacer sur toute l’Ile-de-France sur le réseau SNCF et RATP, en train, bus ou tramway.

Source : le Parisien du 11/04/2014

Les transports d’Ile-de-France dézonés pour les vacances de Pâques

pass-navigo_starckDu 12 au 27 avril 2014, les voyageurs du réseau Francilien pourront circuler partout en Ile-de-France sans se soucier de la zone où ils se trouvent. Les abonnés aux forfaits Navigo mois, annuel, Solidarité transport mois et améthyste pourront ainsi bénéficier de ce dézonage habituellement appliqué le week-end, l’été et jours fériés.

Ile-de-France : 600 000 personnes ont profité du dézonage du passe Navigo

RERB_AulnayL’opération s’est achevée le 18 août. Pendant cinq semaines, près de 600000 personnes titulaires du passe Navigo ont pu circuler gratuitement au-delà de la zone de validité de leur forfait. Cette première opération, mise en place par le Stif (Syndicat des transports en Ile-de-France), avait pour but de permettre aux Franciliens de voyager sur l’ensemble des transports en commun de leur région. En semaine, environ 50000 personnes ont utilisé chaque jour le dézonage. Avec une augmentation très sensible sur les gares parisiennes et La Défense.

Source : Le Parisien du 23/08/2013

Ile-de-France : Le navigo passe à l’heure d’été

RER_A_-_Gare_de_Saint_Maur_Creteil_(5)Du samedi 13 juillet au dimanche 18 août, les usagers détenteurs d’un forfait Navigo pourront circuler librement dans l’ensemble des transports en commun d’île-de-France.

Pour les lignes Noctilien, cette mesure débutera durant la nuit du 12 au 13 juillet et se terminera durant la nuit du 17 au 18 août.

Elle s’inscrit dans la continuité de la mise en oeuvre du dézonage pendant les week-ends et jours fériés lancée le 1er mars.Par ailleurs, depuis le 1er janvier, les voyageurs possédant un forfait Navigo bénéficient du complément de parcours.

Cette décision permet, en cas de déplacement en dehors des zones de validité de leur forfait, de ne payer que le complément correspondant au trajet effectué au-delà de ces zones. Ce complément est vendu aux guichets et sur les automates de la RATP et de la SNCF. Il est chargé directement sur le passe Navigo.

Vincent Capo-Canellas, Sénateur de la Seine-Saint-Denis sur le Tarif unique pour le Pass Navigo : « C’est un cadeau empoisonné pour les usagers ! »

CP VCC Pass Navigo« Le Sénat a débuté aujourd’hui l’examen d’une proposition de loi visant à instaurer un tarif unique pour le Pass Navigo.

Vincent Capo-Canellas, sénateur de la Seine-Saint-Denis et maire du Bourget, s’étonne que cette question soit « importée au Parlement par le groupe communiste » alors qu’elle relève des compétences du STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France) et du Conseil régional d’Ile de France.

« Aujourd’hui, vous nous demandez de solder un différend interne à l’actuelle majorité régionale. » affirme le sénateur, rappelant que cette proposition de loi est l’héritage d’un accord conclu au moment des élections régionales pour construire une majorité « rouge/verte/rose » autour de Jean-Paul Huchon.

Pour Vincent Capo-Canellas, la mise en place d’une tarification unique du Pass Navigo serait contre productive pour les usagers eux-mêmes.
En matière de transports en Ile-de-France, la priorité doit être accordée aux investissements dans le réseau et non dans le financement d’une mesure démagogique.
Réseau de plus en plus saturé, retards quotidiens, inconfort, avaries matérielles, manque d’information, de propreté, de sécurité pour les voyageurs… le constat est simple. La réponse, pour Vincent Capo-Canellas, l’est aussi : « L’urgence, c’est d’agir pour décongestionner les réseaux de transports collectifs franciliens. »

Or, en proposant la tarification unique, la majorité régionale, relayée par ses alliés au Sénat, condamne les Franciliens à voyager dans des rames bondées, dans des trains vétustes, qui tombent en panne et arrivent en retard… « C’est un cadeau empoisonné pour les voyageurs. »

Quant au financement, le sénateur regrette qu’on demande aux entreprises franciliennes de supporter le coût de cette promesse alors qu’elle devrait être prise en charge sur le budget du STIF.

L’harmonisation du taux du versement transport conduirait à prélever entre 500 et 800 millions d’euros de plus sur les entreprises franciliennes. « Augmenter le versement transport, ce serait encore alourdir la fiscalité des entreprises ! » déplore le sénateur. A l’heure où tout le monde s’accorde à vouloir favoriser la compétitivité de nos entreprises, « Ce serait un mauvais coup pour l’emploi en Ile-de-France ! »

Vincent Capo-Canellas conclut : « L’enjeu du Grand Paris Express est de favoriser l’attractivité de notre territoire et la croissance économique. Nous ne pourrons relever ce défi que si des investissements conséquents sont réalisés pour doter la métropole francilienne d’un réseau de transport performant. » »

Source : Communiqué de Vincent Capo-Canellas, Sénateur-Maire de la Seine-Saint-Denis

%d blogueurs aiment cette page :