Que faire des commentaires parfois injurieux qui critiquent la politique éditoriale Aulnaycap ?

@Pexels

Aulnaycap a toujours été un site à part dans la blogosphère Aulnaysienne (et qui rayonne désormais sur toute la France), avec une liberté d’expression quasi infinie, des articles aux thèmes variés et, contrairement aux autres blogs locaux (à l’exception notable d’Aulnay Relais Infos), non affilié à un parti politique (pas d’élus ou de colistiers chez les rédacteurs d’Aulnaycap). Depuis sa création, les commentaires sont ouverts, les critiques acceptées voire des insultes publiées, avec parfois des mots blessants.

Hormis la période où la rédactrice en chef Aurore Buselin tenait les rênes du blog – et qui n’hésitait pas à mettre à la poubelle les commentaires injurieux ou qui critiquaient un article -, nous avons accueilli à bras ouvert tous les commentateurs, positifs ou hostiles, identifiables ou anonymes. Avec l’apparition du Covid-19 et l’introduction du pass sanitaire – devenu pass vaccinal, la passion de déchaîne. Si Aulnaycap souhaite garder une posture neutre sur la question en proposant des articles factuels sur la question des mesures sanitaires, certains contributeurs et surtout notre rédactrice Catherine se sont montrés très hostiles à toutes les restrictions et à la campagne de vaccination devenue de facto obligatoire, et ce pour diverses raisons (inutilité du vaccin chez les plus jeunes, risques d’effet secondaire, enrichissement des Big Pharmas…).

Depuis, de nombreux commentaires négatifs, parfois hostiles, sont apparus. Nous les avons jusqu’à présent publiés, même s’ils sont déplaisants. Mais que faire face à ce flot de critique et parfois d’injures ?

Une tentative de débat qui a échoué par peur d’être identifié ?

Depuis des mois, plusieurs commentateurs sont devenus les fers de lance de la vaccination. Out, Patrice et surtout une certaine Lola témoignent des bienfaits de la vaccination et de l’incongruité de la position des non-vaccinés. Ils s’adonnent à des objurgations de se faire vacciner quelle que soit la catégorie d’âge dans laquelle nous sommes. Nous respectons cet avis même si nous ne le partageons pas. Lola est coutumière des admonestations à l’égard des membres de la rédaction ou de ses contributeurs dès qu’un article met en doute l’efficacité des mesures sanitaires mises en place par le gouvernement Français.

Nous avons proposé à débattre en vidéoconférence Zoom pour confronter nos points de vue, dans un cadre apaisé. Cela est resté lettre morte. Pourquoi ? Peut-être la peur de débattre à visage découvert, ou peut-être une certaine honte à défendre une telle position. En tout cas, Aulnaycap et ses rédacteurs sont prêts à débattre sur le sujet.

Des critiques et des attaques avec une récupération politique

Si certains commentaires ont été modérés voire censurés, c’est parce que certains membres de la rédaction ont été poussés à bout. Injures, admonestations, humiliation : certains commentateurs, et notamment Lola, ne sont pas allés avec le dos de la cuillère pour mettre à mal le fond de plusieurs articles. Il est vrai quelques articles étaient inexacts, que les recherches n’avaient pas été suffisamment fines. Nous sommes même revenus sur certains articles en nous excusant. Mais doit-on s’attendre à une perfection, à une rigueur sans faille lorsque l’on est bénévole, alors que dans le même temps de nombreux journalistes grassement payés (parfois grâce à la redevance télévisuelle) se prennent souvent les pieds dans le tapis ?

Et quelle ne fut pas notre surprise quand un blog politique local, donneur de leçons, utilisent ce phénomène pour tenter de récupérer quelques lecteurs et en traînant plus bas que terre certains membres de la rédaction ! Des seconds couteaux de la politique locale, prompts à traîner le nom des gens dans la boue mais qui n’appliquent même pas à eux-mêmes ce qu’ils veulent imposer à d’autres ! Ce type de site en mal d’audience qui utilise le nom d’Aulnaycap pour tenter de rediriger une partie du flux vers leur vitrine politique et dont l’unique objectif est de pouvoir préparer la prochaine échéance électorale locale. Un procédé abject qui dépasse l’entendement…

Et maintenant, que faire de ces commentaires irrespectueux ?

Comme vous le savez, la devise d’Aulnaycap, c’est « Avec vous, pour vous« . Notre notoriété et notre popularité font du site une cible de choix pour celles et ceux qui veulent le descendre. Nos rédacteurs sont mis en difficulté, et les nerfs sont mis à rudes épreuves. Mais que faire ?

Deux positions se confrontent de manière courtoise sur la manière de répondre face à tout ce flot de critiques et de rabaissement systématique :

  • Ne rien faire, laisser les commentaires tels quels, répondre si nécessaire et tenter de débattre malgré le dénigrement. Cela a l’avantage de maintenir Aulnaycap dans l’esprit « Voltaire », de permettre aux lecteurs d’avoir des avis différents, voire d’obtenir des informations supplémentaires qui renforcent – ou démontent – les informations de l’article. Mais cela a aussi des désavantages : lassitude des lecteurs face à ce flot de dénigrement, peur de certains lecteurs à commenter à cause de réponses agressives, mise à mal de l’intégrité des rédacteurs et contributeurs qui rédigent à visage découvert…
  • Censurer les commentaires jugés irrespectueux ou qui s’adonnent au dénigrement. Cela a pour avantage d’apaiser les débats et de protéger les rédacteurs. Mais inversement, cela peut faire passer Aulnaycap comme un site sectaire, qui n’accepte pas les critique et qui refuse une opinion différente de s’exprimer. D’autant plus que certains blogs mettent de l’huile sur le feu et n’hésiteront pas à nous qualifier de « complotiste » et de « fasciste » si nous pratiquons de la sorte

Et vous, qu’en pensez-vous ? Que devons-nous faire pour retrouver de bonnes conditions pour débattre et éviter toutes ces invectives ?

Publié le 17 janvier 2022, dans La vie d'AulnayCap !, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 16 Commentaires.

  1. M Kubacki,,

    Je vous ai déjà fait une proposition il y a environ un mois.

    Je fais en effet parti de ceux qui ont été choqué par certains de vos articles. En regardant de plus près votre blog j’avais vu que vous aviez une rubrique « Règle Aulaycap ».
    Malheureusement cette rubrique est vide.
    Je vous avais donc proposé de définir les règles principales qui pourraient s’appliquer à la fois aux rédacteurs et aux lecteurs. Une sorte de « Charte de bonne conduite ».

    Une fois cette « charte » publiée, vous pourrez prendre toutes les décisions qui s’imposeraient pour les commentaires qui ne respectent pas cette « charte ».
    Par contre, bien sur cette « charte » s’appliquera également aux rédacteurs.

    Cordialement.

    PS : J’assume d’être qualifié par vous de pro vaccin. Par contre, je continue à penser que je me suis mal fait comprendre.
    Je suis en effet plus « anti covid » que « pro vaccin ».
    Ainsi avec la nouvelle létalité du variant Omicron, et dès que le nombre de personnes à l’hôpital aura suffisamment baisé, je pense que la vaccination ne sera plus autant nécessaire.
    En clair ma position que vous définissez en « pro vaccin » n’est pas une position de principe ou idéologique, mais directement lié à la situation sanitaire actuelle.
    Par contre, je suis effectivement contre toute publication d’informations fausses.

    • Catherine Medioni

      @ Patrice | 17 janvier 2022 à 8 h 08 min

      Ce qu’il y a de particulièrement choquant dans la période que nous subissons, c’est qu’une partie de la population à laquelle vous appartenez, veuille enfreindre le libre arbitre et la souveraineté de leurs concitoyens à disposer librement de leur propre corps, en leur infligeant un acte médical hasardeux, en phase expérimentale et qui démontre malheureusement ses trop nombreux effets indésirables, invalidants ou mortels !

      Que pour vous même vous ayez fait le choix de vous faire vacciner ne regarde que vous. Mais ne considérez surtout pas avoir le droit d’obliger vos concitoyens à subir ces injections s’ils ne le veulent pas ! Votre prosélytisme appuyé leur est insupportable et enfreint même les lois divines ! Oh, je sais bien que dans une société d’athées qui ne jurent que par la vie égoïstement et bassement matérielle, les considérations spirituelles sont très éloignées de leurs préoccupations ! Je sais bien que pour les agnostiques ou même les mécréants assumés, mes observations vous passent au-dessus de la tête, mais je maintiens fermement qu’aucun être humain n’est autorisé à enfreindre le libre arbitre de chacun.

      Sur le plan moral, éthique, philosophique, spirituel, psychologique, social, le comportement qui consiste à forcer une population à un acte auquel elle répugne est très grave et dommageable, et signe la déliquescence d’une société à bout de souffle qui n’a plus rien de respectueux ni d’humain, et la fin d’une civilisation qui a sombré corps et âme dans la bassesse et l’infériorité morale….. Cela se paiera forcément tôt ou tard, n’en doutez point !

      Les propos que j’ai tenus et qui vous ont choqués sont l’exact reflet de la situation abominable que nous subissons à notre corps défendant. Ils décrivent avec une acuité saisissante les comportements humains immondes que nous voyons se déployer sans retenue ni complexe sous la permissivité d’un gouvernement qui appelle à la haine des non vaccinés.

      Pourtant il serait bon de vous souvenir que la science que vous érigez en totem imprenable est très loin d’être infaillible, et qu’elle a laissé dans le passé et dans notre histoire les stigmates indélébiles des patients qui ont fait les frais de ses errances et de ses gravissimes erreurs ! Ces faits là devraient à minima inviter à la prudence, au doute et au respect du non consentement !

      Mais au contraire nous assistons à la folie de créatures qui se prétendent humains mais qui n’ont plus rien d’humain, qu’ils se trouvent parmi nos politiques ou parmi les médecins grassement arrosés par les firmes pharmaceutiques pour promouvoir coûte que coûte leurs produits dangereux et délétères ! Une Folie dangereuse et immorale qui sacrifie une grande partie de l’humanité sans son consentement ! Voilà la sinistre réalité dans laquelle ce gouvernement psychopathe et hystérique nous a engagé contre notre assentiment.

      Je refuse de participer à cette hypnose collective que vous alimentez et qui est abondamment relayée par les médias dominants à la solde du président des très très riches ! Ceux qui comme vous permettent honteusement que les non vaccinés soient autant maltraités et persécutés ne valent pas mieux que les kapos de la Gestapo hitlérienne, pas mieux que les nazis qui ont tous consentis à ce que des êtres humains soient persécutés et exterminés à raison de leur religion, de leur statut sexuel, de leur appartenance à une minorité etc…. Il n’y a aujourd’hui plus aucune différence dans la maltraitance et la persécution d’une catégorie de la population !

      Avec le scandaleux Pass vaccinal que vous approuvez et soutenez au lieu de le rejeter, les non vaccinés sont littéralement pris dans une souricière, où ils sont interdits de vivre, de travailler et de se soigner alors qu’ils participent à la richesse collective par leurs contributions ! Comment pouvez-vous, comment osez vous approuver cela ???

      Honte à tous ceux qui participent de près ou de loin à la persécution des non vaccinés par leur consentement, leur passivité ou leur prosélytisme abjecte, non vaccinés qui deviennent les martyrs innocents et non coupables d’une société devenue inhumaine, décadente et immorale !

      Et cela, il va bien falloir que vous le regardiez en face ! Vous êtes responsables et même coupables d’approuver les mesures abjectes d’un gouvernement et de ne pas vous opposer aux mesures liberticides et à la séquestration des droits humains fondamentaux infligés à vos frères non vaccinés !

      Ne faites JAMAIS aux autres ce que vous ne voudriez jamais qu’il vous soit fait et au contraire, faites pour eux ce que vous souhaiteriez qu’il vous soit fait si vous vous retrouviez placés dans les mêmes difficultés ! Il est clair que ce gouvernement en particulier s’est totalement écarté de l’amour du à son prochain et qu’il ne peut plus camoufler qu’il a vraiment vendu son âme aux laboratoires et au diable !

      Nous sommes bien plongés dans une guerre de la lumière opposée à la noirceur, dans celle du bien contre le mal, et où désormais l’ivraie devra être séparée du bon grain. J’ai depuis fort longtemps choisi mon camps !

  2. C’est votre blablabla habituel monsieur Kubacki,

    1) Certains articles de madame Medioni sont inappropriés et non fondés, de plus elle passe son temps à insulter ses contradicteurs, il n’y a rien de convivial là dedans
    2) certains articles que vous écrivez, comportent des erreurs qui vous sont signalées et que vous ne corrigez pas.
    3)Le côté politique est une fausse excuse, je suis loin d’être en accord politiquement avec monAulnay, mais ils font également des articles généraux diversifiés, il serait de bon ton d’apaiser tout cela
    4) c’est Aulnay libre preuve à l’appui qui revendique le blog de la ville le plus lu, avec là aussi des articles non politisés

    Cordialement

    • Bonjour Samuel,

      Merci pour ce retour. Voici mes réponses :
      1) En effet certaines réponses ne sont pas très « conviviales » mais certains propos déplacés de ces contradicteurs peuvent pousser Catherine à tenir de tels propos. Certains qualificatifs qui dénigrent (sans injurier) peuvent mettre les nerfs d’autrui à rudes épreuves
      2) Pouvez-vous nous donner quelques exemples ? On les corrigera volontiers
      3) Nous n’avons jamais attaqué ce site mais eux n’hésitent pas à descendre Aulnaycap à la moindre occasion. En pleine affaire Samuel Paty, l’un des rédacteurs avait mis en danger notre rédactrice en l’accusant faussement d’islamophobie, tout ça pour faire du buzz. Sans oublier les articles ou commentaires qui nous trainent plus bas que terre, ou les messages injurieux voire diffamants sur Twitter ou Facebook. Jamais nous n’avons critiqué leur ligne éditoriale. Ce n’est pas nous qui avons instauré ce climat délétère entre ces deux blogs
      4) Alexa n’est pas une preuve et ne concerne que les 3 derniers mois. Sur tout l’année 2021, Aulnaycap a été bien loin devant (Alexa a classé Aulnaycap loin devant de février à juillet et de septembre à novembre). Mais nous ne faisons pas un concours, nous signalons juste notre devoir d’informer. Catherine y est beaucoup pour cette popularité. Quant à vos propos « articles non politisés » j’imagine que vous faites dans l’ironie

    • Catherine Medioni

      @ Samuel L | 17 janvier 2022 à 10 h 32 min

      L’article d’Arnaud n’est absolument pas du Blabla habituel. Au contraire il pose bien la problématique posée par des commentateurs abusifs, agressifs, déviants et souvent à la limite de ce qui est légal de faire sur un réseau social.

      Actuellement deux visions de la situation sanitaire s’opposent et sont à mon humble avis irréconciliables. De toutes les manières, dès l’instant où une partie de la population entend imposer par la force et les mesures coercitives abjectes une obligation vaccinale qui viole les droits humains et citoyens affirmés dans la convention universelle des droits de l’homme et du citoyen, mais également confirmés par toutes les lois et les traités internationaux sur la santé et les actes médicaux, la paix laissera place à la guerre et à l’insurrection des consciences.

      Aulnaycap est en mesure de démontrer que s’il y a absence d’apaisement ( pour reprendre votre observation erronée ) entre MonAulnay et notre blog, cela n’est pas de notre fait. Alors que nous ne nous permettons pas d’intervenir ou de critiquer les articles qu’ils publient sur leur blog, force est de constater que l’inverse n’est pas vrai et que cela nous a été signalé par le lectorat lui-même à plusieurs reprises.

      Les nombreuses campagnes de dénigrement et de procès d’intention que MonAulnay nous a intenté sont factuelles et démontrables puisqu’elle sont toujours consultables en ligne, et en raison de ce comportement abusif tout à fait condamnable, nous avons été parfois contraints de remettre comme on dit, les pendules à l’heure !

      Donc merci de ne pas inverser la charge des accusations qui n’est pas de notre responsabilité.

  3. Bonjour,
    Je suis heureuse de vous lire afin d’éclaircir les choses ; il m’est arrivé plusieurs fois de commenter, essentiellement sur la situation sanitaire, les chiffres et l’obligation vaccinale (sous couvert de pass) ; bien sûr, j’ai inévitablement été la cible de « Lola », dont j’aimerais connaître la véritable identité et les conflits d’intérêts pour agir ainsi, à croire qu’elle y consacre tout son temps…
    Je précise que je n’habite pas Aulnay, mais que j’apprécie votre blog et que je l’ai fait connaître à pas mal de personnes de différentes régions. On ne peut donc m’accuser d’agir par intérêt « politique ». Je n’ai pas non plus de conflits d’intérêt.
    Je suis rôdée aux débats constructifs entre provax et anti-injection expérimentale jusqu’en 2022-23 (sans être anti-vaccin par ailleurs), mais les interventions de Lola se contentant de mettre des liens (alors que je pourrais également en partager de bien plus sérieux et de scientifiques internationaux de très haut niveau), risquent malheureusement de lasser vos lecteurs, à commencer par moi, mais c’est peut-être également un objectif caché de sa part ou d’autres…
    Pour ce qui est des « pseudo-vaccins » et des différents pass, les chiffres des morts et des effets secondaires handicapants sont malheureusement incontestables, et chacun peut se référer aux sites officiels internationaux même si comme celui de l’ANSM, ces chiffres sont bien en-dessous de la réalité ! Si ces injections étaient si efficaces, 2 injections suffiraient, et le principal laboratoire « multirécidiviste et très lourdement condamné », n’aurait pas extorqué aux politiques moyennant compensations, l’exonération de responsabilité sur les conséquences de ces produits ! L’Etat lui-même, sait qu’il ne peut rendre obligatoire des produits expérimentaux, et préfère agir par « contrainte et extorsion de consentement » ce qui l’exonère lui aussi d’assumer les suites, puisqu’officiellement les « vaccinés » sont considérés comme volontaires à participer à une expérience thérapeutique mondialisée… Il faudrait qu’on nous explique pourquoi toute cette gestion est classée « secret défense » dans bien des pays, si tout était logique et normal.
    Une solution pour conserver une certaine crédibilité aux commentateurs « répétitifs-harceleurs-insultants » serait qu’ils aient le courage de publier sous leur véritable identité comme je le fais, et de déclarer leurs conflits d’intérêt s’ils en ont, comme ce devrait être le cas pour tous les médias…

    • Bonjour Michèle,

      Oui je vous l’accorde, c’est bien dommage que les proVax avancent à visage couvert. Cela pousse les indécis à ne pas se faire vacciner car ils se disent que ces gens sont soit en plein conflit d’intérêt, soit cachent quelque chose.

      J’aurais aimé que « Lola » accepte ce débat à visage découvent. Mais peut être a t-elle honte de sa position ou des liens qu’elle peut avoir avec Big Pharmas (ce n’est qu’une supposition).

  4. « En argot Internet, un troll est une personne en général pénible, qui poste des messages en désaccord avec le sujet abordé, dans le but de créer volontairement une polémique.

    Un troll opère généralement sur deux supports bien spécifiques. Les communautés en ligne. On les retrouve donc assez fréquemment sur les forums ou encore sur les blogs.

    Ils n’ont pas de vocation à faire évoluer les choses, mais plutôt à polluer les échanges avec des phrases polémiques, voir diffamatoires dans les cas les plus extrêmes, en essayant de provoquer une réaction émotionnelle ou de perturber le cours normal de la discussion. »

    LOLA + sans doute avec d’autres noms (car en général un Troll ne se contente pas d’une seule identité et multiplie les pseudos) a la volonté de faire taire ce qui est contraire à la voix dominante du gouvernement. Payé ou non, peu importe là encore.

    LOLA ne donnera jamais sa véritable identité. Inutile donc de lui demander, c’est peine perdue.

    En plus dans LOLA vous avez en miniature le portrait psychologique de Macron. Ce qui fait de LOLA un troll un peu particulier…

    Par contre on peut se demander par quel biais LOLA a atterri sur Aulnay Cap ?
    Est-ce par l’audience que ce blog a ? Possible…
    Ce qui voudrait dire que c’est important de discréditer des échos en opposition qui pourraient s’entendre dans une région méprisée par les gouvernants.

    Maintenant comment se débarrasser d’un Troll, ça c’est vraiment une autre histoire…

  5. Je n’arrive pas à savoir si on cherche à verifier un effet Streisand ou on participe à l’éviction en direct d’une intervenante.
    Petit florilège:
    qu’y faites vous encore à pérorer à tort et à travers pour médire et déverser votre fiel de langue de vipère aigrie, jalouse et frustrée ?
    qu’il faudra déloger de l’Élysée parce que tel un capricieux gamin, il nous a fait un caca nerveux !
    (Catherine Medioni | 9 janvier 2022 à 14 h 55 min)
    votre verbiage propagandiste
    Vous êtes toxique, médisante, baveuse et voleuse d’énergie ! (Catherine Medioni | 8 janvier 2022 à 20 h 42 min)
    Ceux qui fabriquent des lois scélérates ne sont que des voyous et des corrompus, et dans tous les cas les suppôts zélés du mal fait à autrui sans aucun droit de le faire ! Ceux là iront directement en enfer lorsqu’ils débarrasseront la planète de leur malfaisance ! (Catherine Medioni | 13 janvier 2022 à 17 h 20 min)
    Il faut arrêter de nommer diva une chanteuse qui n’en est pas une ! (Catherine Medioni | 8 janvier 2022 à 10 h 17 min)
    Maintenant qui sont les imbéciles ? Les irresponsables ? Grâce à ta docilité , mais aussi à ta lâcheté
    des humains déviants, abusifs et décadents qui surveilleront tout le monde avec des velléités de répression accrue ! . Elle a d’ailleurs débuté avec les deux compères de MonAulnay, soutenus et suivis par les aficionados du même acabit :(Article rédigé le 7 janvier 2022 par Catherine Medioni)
    se retourner contre les démesures psychopathes de ce chef d’état dangereux pour la démocratie qu’il ne respecte même plus, ainsi que pour les libertés et droits humains et citoyens. Ce dictateur ne peut plus cacher ses penchants pervers et sadiques et doit être révoqué ! (Article rédigé le 5 janvier 2022 par Catherine Medioni)
    @ Hubert | 3 janvier 2022 à 17 h 41 min
    Que vous êtes stupide et sectaire ! (Catherine Medioni | 3 janvier 2022 à 19 h 39 min)
    des trolls collaborateurs comme Lola, Out, AG ou les deux compères de MonAulnay
    qui clouera la bouche des trolls prétentieux et malfaisants !(Catherine Medioni | 2 janvier 2022 à 18 h 52 min)
    le concours des médias qu’il faut désormais nommer Merdias !(Catherine Medioni | 2 janvier 2022 à 17 h 44 min)
    Suffisante, prétentieuse, arrogante, agressive, elle ne fait que dans la médisance (Catherine Medioni | 2 janvier 2022 à 23 h 55 min)
    Ton manque d’humilité et ta volonté manifeste de nous nuire par tous moyens, même les plus vils et les plus déloyaux (Catherine Medioni | 12 octobre 2021 à 22 h 57 min)
    Vous ne vous rendez même pas compte que votre méchanceté déplacée, votre jalousie, votre suffisance et votre imbuvable prétention vous aliènent beaucoup de monde…. Je ne pensais pas que vous seriez capables de tomber si bas ! La radicalité de votre sectarisme outrancier a fini par vous décrédibiliser totalement.(Catherine Medioni | 12 octobre 2021 à 22 h 57 min)
    je les compare à des nazis réincarnés, incapables de contrôler et de maitriser leurs pulsions totalitaires toxiques pour autrui !
    les kapos zélés et malfaisants de la Gestapo sanitaire (cités dans plusieurs commentaires)
    (Catherine Medioni | 27 décembre 2021 à 16 h 53 min)
    Alors forcément les » veaux » de la France d’en bas qui ont encore un tout petit peu de cervelle disponible (Catherine Medioni | 18 octobre 2021 à 16 h 10 min)
    Ceux qui nous dirigent ne sont que des corrompus, véreux, mafieux, machiavéliques et on peut même dire que leurs actes relèvent davantage de l’influence de Satan que de celle du créateur de toutes vies. (Catherine Medioni | 16 octobre 2021 à 8 h 30 min)
    Ton comportement vraiment me choque, m’écœure et me dégoûte ! (Catherine Medioni | 27 décembre 2021 à 17 h 36 min)
    Tu es un menteur et un hypocrite
    est juste ignoble et immonde
    Tu n’es que dans la jalousie et la médisance comme tous ceux qui comme toi appartiennent à la fachosphère de la pensée unique ou de la bien-pensance dont ni toi ni les autres n’avez pourtant pas l’exclusivité ! (Catherine Medioni | 27 décembre 2021 à 20 h 06 min)

    Je vous laisse juge de la qualité des débats offerts par la rédactrice occasionnelle du site.
    Cordialement,

    • Catherine Medioni

      Lola | 17 janvier 2022 à 11 h 34 min

      Il ne sert à rien de  » décontextualiser  » mes propos qui restent tout à fait pertinents concernant les comportements irrespectueux et déviants observés et déplorés dans les commentaire pyromanes, et qui d’ailleurs ne sont que leurs réponses justifiées.

      Quand on n’émet que des critiques systématiques à chaque article, quel que soit son auteur, il ne faut pas s’étonner des représailles qui ne sont que des droits de réponse à vos mises en cause permanentes de personne extrêmement toxique et probablement un tantinet perverse !

      Les explications pertinentes de :

      @ MICHELE HONTHAAS | 17 janvier 2022 à 10 h 36 min
      @ PB | 17 janvier 2022 à 11 h 15 min

      ….. ci-dessus ne nécessitent pas que je les répète puisqu’elles analysent avec une grande intelligence ce que vous ne cessez de pratiquer depuis plusieurs mois sur ce blog, et qui devient particulièrement lassant parce que irrespectueux et totalement contraire au vivre ensemble. Un blog n’est pas tenu de continuer à subir une commentatrice qui le squatte et le trolle pour y imposer violemment et brutalement sa propagande et qui agit en bourreau et dont il est en droit de ne plus être la victime.

      Je pourrais faire exactement de même avec la liste de vos expressions méprisantes et dépréciatives, mais vu leur nombre, je n’ai pas envie d’y passer la journée ! Je pointe devant le lectorat le fait que vos commentaires sont toujours les premiers à attaquer, à créer des polémiques stériles, et à venir me confronter.

      Les expressions collectées dans votre commentaire ne prennent donc leur sens que dans le contexte qui les a fait naitre et n’auraient jamais été écrites si vous ne vous étiez pas accordé cette hallucinante permissivité pour critiquer, déprécier, mépriser, ridiculiser, invectiver, outrager, minimiser, dénigrer, porter atteinte à l’honorabilité des personnes ou même à leur mémoire lorsqu’elle sont décédées, ce qui en droit français est prohibé.

      Vous vous qualifiez  » d’intervenante « ……

      Tous les commentateurs sont des intervenants, mais heureusement tous n’ont pas le culot d’arriver sur ce blog en terrain conquis avec une suffisance et une pédanterie qui à la longue sidère et insupporte le lectorat et abime l’esprit du débat démocratique qui peut très bien se passer de vos jugements de valeurs dépréciatifs à répétition.

      J’accepte volontiers que vous jugiez que mes articles soient nuls selon votre point de vue qui heureusement n’est pas du tout celui d’une très grande partie du lectorat. Cela ne me pose pas de problème car je n’ai pas la prétention de plaire à tout le monde et rien ne vous contraint à les lire car vous avez la faculté de vous en détourner puisqu’ils sont signés et que ce qui vient de moi de toutes manières ne vous convient pas !

      Mais en revanche je n’accepte pas qu’une anonyme aux multiples adresses IP et au langage délibérément incendiaire se permettent de me juger, de me qualifier avec des termes de mépris qui ne visent qu’à dégrader mon image, ni de subir sans réagir à l’énoncé de vos prétentieuses leçons de morale et vos agressives rodomontades , à celui de vos ordres ou injonctions de faire, auxquels bien évidemment nous n’obtempèreront pas !

      En droit français, ce que vous faites porte un nom : le cyberharcèlement, qui vous pousse même jusqu’à faire publier et dupliquer ( avec la complicité coupable des deux compères de la fachosphère MonAulnay qui trouve intérêt au dénigrement de notre blog ) les commentaires que vous nous laissez sur le blog voisin ! Non mais vous vous rendez compte jusqu’où va ce harcèlement ? Et dans quel but ? Pour quel objectif ?

      Qui attaque continuellement le blog et tous ses rédacteurs et commentateurs ?

  6. Lola est accro à Aulnaycap, c’est sa drogue. ça doit faire fonctionner ses neurones du plaisir Ahahhhhh

    • Catherine Medioni

      @ Sofiane | 17 janvier 2022 à 18 h 20 min

      Vous avez manifestement raison. Pourquoi le troll Lola s’accroche-t-il à ce blog et à son dénigrement systématique ? D’autres l’auraient quitté depuis longtemps une fois compris que sa ligne éditoriale n’était pas dans les attendus ! Qu’y gagne Lola à s’acharner ainsi ? Est-elle payée pour faire ce sale boulot ? Pourquoi ce troll aux multiples adresses IP s’attaque-t-il aux personnes qui s’y expriment en toute politesse ou à celles qui sont évoquées dans les articles ?

      A qui profite les médisances de Lola et pourquoi cette croisade effrénée en faveur de la vaccination, alors que des millions de français la refusent avec d’excellentes raisons et que des millions d’autres l’ont fait sous la contrainte et par extorsion de consentement ?

  7. Cher Arnaud,
    Je pense qu’il faut supprimer les injures, laisser les prises de positions, ne pas systématiquement répondre ou en tous cas de manière brève. Je pense comme toi que cette liberté offerte permet aux uns et aux autres de se dévoiler et pas toujours sous leur meilleur jour (Lola, responsables de monaulnay…). C’est une information intéressante en soit. Comme tu le sais, une colistière AEC m’a insultée. Catherine ayant pris m’a défense, elle s’est ensuite faite insulter. C’est lamentable. Mais cet épisode est intéressant. Je me suis faite exclure par les élus aec pour avoir informé les aulnaysien-ne-s des décisions que j’avais présentées en conseil municipal après validation de mon groupe. Par contre cette colistière insultante jamais. C’est une des preuves que le PC, le PS et les écologistes ont voulu et planifié cette exclusion. Sans cette liberté de ton, leurs manigances auraient été moins visibles.
    C’est pareil avec Lola, de qui est-elle/il le faux nez ? Nous le saurons probablement bientôt. Et il n’est pas sûr que la majorité en sorte grandie.
    Ne prenons pas tous les commentaires à cœur, mais pour les plus virulents à la manière d’un sociologue comme révélateurs des jeux d’acteurs locaux. Les autres commentaires sont une invitation au dialogue et à plus de rigueur. Cela me va.
    Bien à toi,
    Sylvie Billard

  8. J’ai hésité à me lancer. J’ai pas de solution à offrir. J’ai jamais eu à faire à un troll directement, j’ai pas de blog, j’ai pas de compte youtube, ni même facebook.
    Si je viens commenter aujourd’hui, c’est plutôt pour donner mon ressenti de lectrice. J’ai failli m’inscrire à la newsletter, mais finalement je l’ai pas fait. J’ai eu peur de me retrouver innondée par une masse de mails. Je sais pas si en s’inscrivant à la newsletter on reçoit uniquement les nouveaux articles ou si on reçoit aussi chaque commentaires postés. mais c’est ça qui m’a fait reculé. Aucune envie de recevoir une alerte pour chaque commentaire.
    Alors je préfère venir voir de temps en temps s’il y a de nouveaux articles, mais j’ouvre de moins en moins les commentaires. Car les articles qui peuvent m’intéresser sont commentés toujours par lola. Et puis ensuite, il y a les très longues réponses de Mme Medioni à lola. Et là j’ai l’impression de voir une bataille entre deux personnes. Et moi, ça me bloque. J’arrive plus à faire défiler la page pour voir s’il y a d’autres commentaires. Pourtant j’aime bien les lire, il y a souvent des remarques qui me font réfléchir à propos de l’article. Un truc que j’avais pas compris ou pas vu et que je découvre avec un regard différent. Mais là quand je vois lola puis les réponses de Mme Medioni qui rapelle toujours les mêmes choses, je laisse tomber. j’ai même plus envie de voir s’il y a d’autres commentaires. Je comprends que Mme Medioni ne supporte plus les messages de lola qui sont dvenus de plus en plus agressifs. C’est moche d’être attaqué comme ça sans arrêt. Et si quelquefois j’ai envie de donner mon avis ou poser une simple question. J’ose pas. J’ai pas envie ni qu’on me prennne pour une idiote ni être agressée verbalement. Je passe peut-être à côté de choses intéressantes. Je sais pas si répondre à lola est bon, je sais pas si ne pas répondre est mauvais . Je suis juste triste de voir comment ça tourne. J’aimerai tant voir du respect pour les uns et les autres même si les avis sont différents et opposés.

  9. @Sylvie Billard

    La colistiere AEC dont vous parlez doit être (on va l’appeler ainsi) Charabia la taupe de la droite extrême Aulnaysienne, qui avait pris un pseudo : Frédéric Martin. Cette personne a été démasquée par Arnaud Kubacki. Mais je vous assure qu’elle a été virée de l’équipe AEC après diverses insultes à l’adresse d’autres membres.

    Cette Charabia devait être en relation avec la sinistre Croustille, mais je n’en suis pas certain

    Pour le reste vous avez surement raison.

    • Bonjour l’Aulnaysien,
      Je vous remercie de votre réponse. Je n’étais pas au courant. Lorsque j’ai alerté sur son comportement, Mackendie m’a dit que je me prenais pour sa mère… Psychologiser pour rabaisser, discréditer…
      Bien à vous,
      Sylvie Billard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :