Publicités

Archives de Catégorie: Internet

Ma Bouquine Liste : un blog culturel tenu par une Aulnaysienne

Une lectrice nous annonce la création récente d’un blog littéraire intitulé « Ma bouquine liste ».

Sous le pseudo « Folie de plume », la blogueuse très cultivée a décidé de partager ses dernières lectures et ses dernières découvertes littéraires, qui plairont certainement aux passionnés des romans et des fictions notamment pendant le trajet des transports en commun.

Pour découvrir le blog et ses billets, cliquer ici.

Publicités

Aulnay-sous-Bois n’a pas la cote sur les réseaux sociaux

On ne le répétera jamais assez, les réseaux sociaux deviennent de plus en plus importants et un enjeu pour l’économie, la politique, le tourisme. Et s’il fallait se fier aux indications que l’on trouve sur ces réseaux sociaux concernant l’image de la ville d’Aulnay-sous-Bois, ce n’est pas très réjouissant.

Entre l’image de certains quartiers de la ville, le dénigrement systématique sur une catégorie d’individus ou les nuisances occasionnées par les quads et les moto-cross, Aulnay-sous-Bois fait pâle figure comparée à des villes touristiques comme Sarlat ou encore Les Sables d’Olonne. La conversation prise sur le vif et accessible en cliquant sur l’image ci-contre montre à quel point il serait urgent de faire une campagne sur les réseaux sociaux pour redorer le blason de la ville…

Le déploiement de la fibre à Aulnay-sous-Bois et à Tremblay-en-France en image

Dans les zones moins denses où les opérateurs déploient la fibre sur leurs fonds propres – en général Orange et SFR – les raccordements ont globalement ralenti cet hiver (409 000 nouvelles lignes éligibles contre 497 000 trois mois plus tôt), mais progressé sur un an. Dans ce périmètre constitué des villes moyennes et des zones périurbaines, les villes les plus gâtées au 1er trimestre se situent aussi en région parisienne. A l’image d’Aulnay-sous-Bois ou Tremblay-en-France, où SFR a procédé à des campagnes d’ouverture massive.

Source : Ariase

C’est quoi être français de souche et le grand remplacement à Aulnay-sous-Bois ?

Sur les réseaux sociaux, comme sur les blogs, on trouve de tout. Certains se cachent derrière un pseudo pour attaquer des personnes en croyant (à tort) rester dans l’ombre. Certains expriment leur point de vue ainsi ouvertement, propos que ces mêmes personnes auraient par exemple du mal à défendre en conseil de quartier.

Sur un fil de discussion pris au hasard, certains estiment que dans certains quartiers, il n’y a pas de français de pure souche. Un « grand remplacement » s’opérerait ainsi, accéléré par certains qui conseillent littéralement de quitter la ville, en passe de devenir comme Trappes.

Ces propos qui scandaliseront certainement une grande partie de nos lecteurs méritent-ils que l’on s’y attarde ? Est-ce que dialoguer avec des personnes qui ont le même avis sur le sujet à un sens, au nom du dialogue et de la pédagogie ? Peut-on débattre avec quelqu’un qui stigmatise la religion musulmane au point de demander aux non-musulmans de fuir la ville ? Est-ce que certains ici prétendront qu’il s’agit de propos en l’air dénué de sens, comme ils l’ont fait lorsque le leader un mouvement a tenu des propos violents contre la mairie ?

A Aulnay-sous-Bois comme ailleurs, il y a du bon et du moins bon. Dans les quartiers réputés difficiles, il existe une réelle solidarité entre les voisins, pour les enfants ou pour faire fasse à un imprévu. Il y a également quelques quelques événements intéressants qui se passent tout au long de l’année via un tissu associatif fort. Mais il est vrai qu’une minorité – qui a pignon sur rue – a tendance à pourrir tout un quartier, entre les rodéos, le trafic de drogue, le tapage nocturne et l’absence de respect concernant la propreté et l’hygiène. Et bien entendu, ce sont surtout les aspects négatifs qui sont mis en avant, puisque cela crispe toute une ambiance dans le quartier.

Avec les nombreux faits divers et une actualité nationale et internationale bien chargée, ce genre de propos fleurit sur la toile, et bien des personnes s’engagent sur un terrain glissant. Il suffit de voir les commentaires sur le site du Figaro ou du Parisien pour se faire une idée. Cependant, pourquoi ne pas évoquer la gentrification, le « White-flight » ou encore la paupérisation d’une manière non passionnée ? Le plan Borloo était-il une mauvaise idée ? Emmanuel Macron parviendra t-il à réussir là où ses prédécesseurs ont échoué ?

Dommage que le débat s’arrête bien souvent à une discussion de comptoir…

La fibre s’installe au niveau de l’allée Circulaire à Aulnay-sous-Bois

Cela prend du temps, mais petit à petit, la fibre se déploie à Aulnay-sous-Bois.

Hier, plusieurs boîtiers ont été installés au niveau de l’allée Circulaire à Aulnay-sous-Bois (secteur sud de la ville). Une bonne nouvelle pour les internautes.

Merci à « Dobro Mir » pour les photos.

Le contrôle parental sur les ordinateurs et les smartphones, parlons-en

Celles et ceux qui ont des enfants curieux  en âge d’aller sur Internet ou de prendre le téléphone d’un parent pour jouer aux jeux vidéos savent que de nombreux sites ne sont pas destinés aux tout-petits. Il y a les sites qui sont destinés à une audience adulte, d’autres qui utilisent la naïveté des enfants pour faire vendre par la suite des services plus inutiles les uns que les autres. Il y a aussi des individus peu scrupuleux qui partagent des vidéos idiotes qui ne font pas du tout progresser la culture générale des enfants.

Pour les parents soucieux de l’éveil des enfants, il y a deux solutions :

  • Soit les priver d’accès à l’ordinateur ou à un téléphone, dont le principal inconvénient et de les priver d’une certaine connexion avec le monde via Internet
  • Soit interdire l’accès à certains sites ou réseaux sociaux, et installer des logiciels de contrôle parental afin de surveiller ce que font les enfants et les empêcher d’accéder à un contenu peu adapté à leur âge.

A condition d’avoir un ordinateur sous Windows ou, dans une moindre mesure, sur Mac OS X (il n’existe que très peu d’applications de ce type sous Linux, Nanny sous Gnome vient cependant à l’esprit), vous avez accès à un large choix de logiciel de contrôle parental pour protéger les enfants des sites qui ne leur sont pas destinés. Il existe également de nombreux logiciels disponibles sur iPhone ou téléphone équipé d’un système d’exploitation Android.

Outre l’interdiction d’accéder à certains sites Internet, certains logiciels proposent de nombreuses fonctionnalités de surveillance :

  • Bloquer les appels entrants (pour les enfants qui utilisent Skype ou un équivalent, voire Facebook)
  • Le suivi de position GPS (pour les mobiles), pour avoir la localisation géographique en temps réel et vérifier où se trouve l’enfant
  • Le suivi des communications sur les réseaux sociaux

Si Internet est sans nul doute un formidable outil pour apprendre, échanger, se divertir, certains l’utilisent à des fins peu glorieuses. Protéger nos enfants de ces individus est un devoir nécessaire compte-tenu des faits divers hélas trop fréquents sur le sujet…

Des attaques racistes contre des membres de la Révolution est En Marche à Aulnay-sous-Bois

On pensait que ces insultes étaient d’un autre temps, où la supériorité de certaines races par rapport à d’autres avait pignon sur rue et où il n’était pas rare de voir fleurir les attaques racistes. Hadama Traoré (Black Alinsky) a été victime d’attaques violentes de la part d’un site ouvertement raciste [NDLR : lien supprimé], qui n’hésite pas à employer des mots très durs pour qualifier les habitants de l’Afrique Subsaharienne.

Sous le titre « Un nègre possédé par des marabouts pousse à la guerre raciale contre les flics français« , l’auteur y va de sa logorrhée ouvertement anti-africaine, mais aussi anti-communiste et antisémite, qui fait froid dans le dos.

Mohamed Belmokhtar, directeur du groupe Facebook « #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre », s’est montré profondément attristé par ce billet au vitriol. On peut lire sur sa page :

« Torchon raciste de la facho-sphère contre Black-Alinsky (on parle d’Hadama Traoré lire l’article degueulasse en lien plus bas….), torchon raciste contre Théo et la jeunesse des cités, contre tous ce que nous sommes lorsque que nous réclamons nos droits ! 
Il est vrai que parfois la manière d’agir et de revendiquer ne sont pas les bonnes, que le comportement n’est pas le bon, mais que dire de la cette police qui agit à l’équivoque voir pire en violant et en cassant du noir et de l’arabe, en cassant du manifestant ? 
N’est elle pas à l’image des voyous de cité ? 

En vérité elle lui ressemble et elle n’a rien à lui envier, voyez comme c’est toujours cette minorité issue des deux versants qui mènent la guerre pour le compte des puissants, alors sachons dire stop ! Exigeons la paix conclu entre les deux bords sans quoi

Saloperie de racistes pas d’autres mots !!

Courage à Black-Alinsky et que la force soit avec toi !!!!« 

Les commentaires issus de ce site étonnamment non inquiété par la justice parlent beaucoup de la théorie du grand remplacement. L’extrait ci-dessous est révélateur :

« C’est notre droit et notre devoir de défendre notre territoire de l’invasion, nous le devons pour nous-mêmes et pour nos ancêtres qui ont donné leur vie pour la France« 

Si la rédaction d’Aulnaycap est ouverte à toutes les tendances et a comme habitude de saluer toutes les opinions et la liberté de pensée, nous pensons que les rédacteurs de ce site vont beaucoup trop loins et ne méritent pas leur place dans la blogosphère. On peut être contre La Révolution est En Marche (nous avons publié plusieurs articles qui regrettaient le parti pris contre les policiers et un soutien sans concession à Théo alors qu’aucune preuve de viol n’avait été mis en avant), on peut être contre le prêche d’Hadama Traoré et sa vision trop idyllique des quartiers, mais catégoriser toute une population en la qualifiant de la sorte doit être banni, que l’on soit apôtre ou non de la liberté d’expression.

Mon RESEAU SOCIAL

C’est super…..

Pas très internet, juste ce qu’il faut, donc un peu éloigné de ce qu’on appelle « réseaux sociaux », peu informé et pourtant, souvent mes quelques amis, les véritables,  ceux que je peux voir, ceux avec qui je parle en tête à tête, ceux à qui j’envoie des photos de vacances, des photos de mon anniversaire s’il n’y sont pas…, par SMS ou mail mais uniquement à eux, pas à ceux que je ne connais pas bien …me disent avoir beaucoup plus d’amis que moi et qu’en fait je n’étais pour eux qu’un ami parmi beaucoup d’autres mais beaucoup d’autres,  parmi 243 pour l’un,  567  pour l’autre  ou même  1023  …. Ouah, stupéfiant mais quelle déception, moi qui croyais être presque unique pour eux.

Mais alors, comment cela se « fasse »-t-il ? Serais-je un « bouc » émissaire qui en fait n’a rien compris à l’évolution d’une société fictive? Bon, je vais me rattraper car cela m’intéresse d’avoir autant d’amis, moi qui aime bien la convivialité, l’échange avec les autres…. alors quelle est cette recette ?

  • « Eh bien tu t’inscris sur internet, tu choisis un site, tu donnes ton curriculum vitae enfin pas tout, à ta convenance, ta photo, mais que tu peux changer ensuite, et c’est parti, tu vas avoir plein d’internautes qui vont te contacter. »
  • « Super, mais des internautes, c’est-à-dire des extra terrestres, je vais les voir, les rencontrer, manger avec eux…. ? »
  • « Pas tout à fait, tu ne les verras pas, tu pourras partager avec eux une photo récente, une publication, répondre à un commentaire….c’est très varié, tu feras des commentaires et ils te répondront certainement …. Tu pourras tout leur dire, tout leur envoyer….par exemple :
    • si tu es sur la côte d’azur ou à New York, tu pourras leur envoyer des photos de toi en maillot de bain ou en balade à Central Park alors qu’ils sont peut être dans leur bureau et qu’ils te répondront : « oh là là, tu as de la chance », c’est quand même jubilatoire, non ?
    • « Ou encore , tu pourras leur dire que tu es à l’opéra, que tu es au stade de France alors qu’ils sont en train de faire  la vaisselle et vlan
    • « Tu pourras leur dire que tu as acheté une belle voiture face à leur caisse pourrie et revlan
    • « Tu pourras même leur expliquer qu’il faut voter à …… alors qu’eux voteraient à …., les  ignorants, rerevlan
    • « Tu pourras même leur dire quel est ton chanteur préféré, que tu aimes les huitres(s’il t’invitait virtuellement), que tu te couches tard….et même la date de ton anniversaire pour avoir des dizaines de cadeaux…virtuels.  
  • « Mais si je les vois pas, ça m’ennuie !
  • « Dans ce cas, tu n’auras pas beaucoup d’amis. »

Cette formule ne me convient pas tout à fait, moi je veux fêter mon anniversaire avec eux, je veux…..

Alors j’ai pensé peut être que je pouvais faire mieux : j’ai un peu copié la philosophie de ces réseaux sociaux mais à ma sauce au risque de monter peut être un jour une startup.

Je vous explique si vous voulez bien adhérer à cette tentative:

Désormais je multiplie toutes les possibilités de m’évader de mon domicile pour ne pas rester face à face avec mes books, seul : c’est déjà au travail bien entendu, j’ai des collègues de travail, sans  plus mais aussi en toutes occasions, dans la rue, chez les commerçants, au café ou au restaurant, au cinéma, en WE, en vacances…. , en fait partout où ma vie peut me mener, je déroule à tous les gens que je croise :

Ce que j’ai mangé à midi, ce que j’ai fait hier soir, ce que j’ai regardé à la télé, où je suis allé ce WE, si j’ai eu un rhume, si j’aime les huitres(important pour l’invitation effective) ,  si je suis supporter du club local de foot, si c’est bientôt mon anniversaire, si je suis content de ma banque , si je soutiendrai le candidat aux prochaines élections, et puis, je montre plein de photos,  de mon frère, de mes amis réels, de mon chien, du plat que j’ai mangé au restaurant où eux n’y étaient pas, de mes voyages …en fait la même chose que sur ces réseaux mais en liaison directe avec mes futurs amis, c’est quand même plus convivial .

Eh bien,soyez surpris, je n’en suis qu’au début de mon expérience sans beaucoup de recul pour l’instant mais croyez moi, cela commence à marcher, beaucoup de complaisance à mon égard.

Je peux vous annoncer que je me suis déjà fait quelques amis inattendus que je n’aurais jamais rencontrés autrement, comme quoi, tout arrive avec du flair et de plus, ils sont devenus très  attachés à ma personne.  

En effet, depuis 3 semaines, j’ai déjà mon patron qui s’intéresse désormais beaucoup plus à ma situation professionnelle que par le passé, mais  aussi des policiers, des psychiatres, des infirmières qui me suivent désormais régulièrement, qui m’accompagnent jusque devant chez moi et qui veillent même sur mon sommeil, qui l’aurait cru ? Et je compte bien que la liste s’allongera rapidement, un bon début, n’est-ce pas ? Merci au concept des réseaux sociaux , je vous tiendrai informer des évolutions de cette expérience

FICTION, REALITE ou HUMOUR?

A chacun de faire son choix….

Christian PICQ

Pour certains habitants à Aulnay-sous-Bois, pas de fibre optique avant 2019 !

Le déploiement de la fibre optique à Aulnay-sous-Bois suit son cours. Un lecteur nous annonce avoir reçu il y a quelques jours un mail de Free (cf. image ci-contre) de l’arrivée d’ici quelques semaines de la fibre à son domicile (rue Nungesser et Coli, quartier de la Mairie). Notre lecteur a également reçu très récemment un email d’Ariase (cf deuxième image) lui disant la même chose, tout en voulant s’assurer de son éligibilité à la fibre optique.
Très content, notre lecteur a donc appelé Ariase qui, après vérification, l’informe que Orange est en charge du raccordement. L’opérateur historique considère son logement comme non prioritaire (c’est un pavillon). L’accès à la fibre optique ne se fera après un raccordement dans 18 mois !!!

La fibre est peux être arrivée à Aulnay en 2017 mais pour en bénéficier il faudra, pour certains, attendre 2019 !

%d blogueurs aiment cette page :