Archives du blog

En Seine-Saint-Denis, les jeunes des cités aident les personnes âgées pendant le confinement

On parle souvent des cités de Seine-Saint-Denis pour évoquer des faits divers, mais on oublie que c’est dans ces mêmes cités que l’on trouve souvent le plus grand élan de solidarité.

De nombreuses personnes âgées, très vulnérables au Covid-19 et ne pouvant se déplacer que difficilement, se retrouvent coincées dans leur appartement. Heureusement, des jeunes se dévouent pour apporter les courses et prendre les risques pour aider ces personnes fragiles.

Un bon état d’esprit, une belle leçon de générosité bien loin des noms de quartier des années 70s que l’on rabâche sans cesse et les titres tape-à-l’oeil pour faire le maximum d’audience.

Fabriquer des masques en tissu, c’est possible !

Notre lectrice Jocelyne a trouvé comment faire des masques en tissu. Avec la pénurie de ce type d’accessoire en pleine épidémie de Coronavirus, on peut faire avec ce que l’on a.

Ces masques peuvent même être décorés. Si vous ne sortez que dans votre jardin vous en aurez besoin si vous êtes allergique au pollen du bouleau, et c’est en ce moment !

Un bon moyen de s’occuper pendant le confinement et d’exercer ses méninges.

Ci-dessous la vidéo qui explique pas à pas comment faire…

 

La ville d’Aulnay-sous-Bois demande à des médiateurs d’interdire les rassemblements pendant le confinement

La Ville a mis en place des médiateurs pour éviter les rassemblements extérieurs durant la période de confinement sanitaire. Vous pouvez les identifier grâce à leurs brassards « Médiation » et du logo « MISSION COVID-19 » apposé sur les véhicules utilisés.

Pour occuper les confinés…

Pour « occuper » les confinés… une lectrice vous propose le zentangle :

De 5 à 99 ans… Pensez au Zentangle !

Le vrai zentangle se pratique sur un carré de 9 cm.

A chaque angle marquez un point à 0,5 cm du bord.

A main levée faites un cadre en joignant les points.

Il vous reste à remplir le centre par des dessins.

Tout doit être rempli.

Vous pouvez pratiquer cette méthode pour remplir des espaces plus grands ou décorer des objets… des murs…

Attention… on ne voit pas le temps passer quand on « zentangle »…

Bon confinement…

Les modèles ci-dessous ont été sélectionnés sur internet…

Le couvre-feu instauré à Aubervilliers, bientôt à Aulnay-sous-Bois pour lutter contre le Covid-19 ?

A Aubervilliers, depuis mardi soir, la circulation des personnes et l’ouverture des commerces sont totalement interdites entre 20 heures et 5 heures du matin.

Cette directive a été mise en place pour contenir la propagation du Coronavirus et inciter les gens à rester chez eux. Même si les consignes de confinement sont globalement respectées, quelques individus sortent encore la nuit pour effectuer des activités diverses.

A Aulnay-sous-Bois, pas de couvre-feu pour le moment, mais l’analyse de l’évolution de la situation à Aubervilliers pourrait permettre d’apprécier ou non une telle mesure.

Même avec le Covid-19 il ne faut pas s’arrêter de vivre !

Nous vivons quelque chose d’unique, d’inédit depuis plus d’un siècle avec l’épidémie de grippe espagnole : les mesures de confinement vont se durcir, le nombre de personnes infectées du Coronavirus continue de progresser, le seuil des 1000 morts a été dépassé et certains hôpitaux sont saturés.

Cependant, la société s’organise, les scènes de panique dans les magasins s’estompent, les grandes enseignes sont ravitaillées et l’éducation des enfants continue grâce à la bonne volonté des enseignants et des parents.

De nombreuses enseignent proposent désormais de faire les courses en ligne et de profiter des dernières promotions pour faire face au choc de cette épidémie. Vous pouvez par exemple vous rendre sur Kupino pour prendre connaissance des dernières campagnes et faire quelques bonnes affaires.

Sur le plan des exercices physiques et du sport, cela se complique avec le durcissement du confinement : il sera difficile de faire votre jogging ou du vélo dans la mesure où vous serez à plus d’un kilomètre de votre logement. Là aussi, si vous bénéficiez d’un jardin, profitez un maximum des rayons du soleil. Si vous habitez dans un appartement, il ne vous reste plus qu’à faire vos exercices dehors tout en remplissant une attestation dérogatoire et de garder votre bonne distance par rapport aux autres personnes.

Source  contribution externe.

Et si le covid 19 durait un à deux ans…

Un virologue chinois explique combien de temps pourrait prendre la victoire sur le Covid-19 en Europe

Les pays européens pourraient avoir besoin de deux ans pour venir à bout de la pandémie de coronavirus, selon le chef du groupe d’experts de Shanghai sur le Covid-19 Zhang Wenhong. Le virus pourrait même réapparaître après sa disparition.

Le virologue chinois Zhang Wenhong estime que l’Europe doit se faire à l’idée que la pandémie du Covid-19 ne se terminera pas prochainement et se préparer à un combat qui pourrait durer jusqu’à deux ans.

«Ne vous reposez pas sur l’idée que la pandémie prendra fin en Europe dans un prochain avenir… Ce serait tout à fait normal que le virus disparaisse et réapparaisse, cela durera un an ou deux», a déclaré M.Zhang lors d’une conférence vidéo organisée par le consulat chinois de Düsseldorf et dont le contenu a été reproduit par le South China Morning Post.

  • Le pic entre avril et juin
  • Le taux de mortalité liée au Covid-19 serait plus bas en Chine que dans le reste du monde
  • Le spécialiste prévoit un pic de l’épidémie pour la période entre avril et juin, alors qu’à l’été le virus reculera pour regagner de la vigueur à l’automne et en hiver.
    Selon lui, les delais dans lesquels la pandémie sera circonscrite dépendent d’efforts communs. «Pour être efficaces, les mesures doivent être extrêmement radicales.»

Un confinement pendant un mois serait nécessaire
Il a rappelé que la Chine était parvenue à stopper la propagation du virus après avoir confiné rapidement son épicentre, Wuhan, car la flambée initiale avait coïncidé avec les vacances du Nouvel An lunaire, lorsque les écoles et les entreprises devaient de toute façon fermer.

«Si seulement le monde entier pouvait cesser de bouger pendant quatre semaines, la pandémie pourrait être stoppée», a-t-il signalé.

Source Agence Russe Sputnik.com

Extraits de  Charles Sannat  du  24  Mars  2020  sur   :

Et si cela durait 1 à 2 ans ?

Proposés le 24  mars  2020 par Catherine Medioni

Une fin du confinement pour le 4 mai 2020 si le Coronavirus est enrayé ?

C’est ce qu’a annoncé le Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer, si tout se passe bien au niveau de la lutte contre le Coronavirus.

Le pic de l’épidémie est attendu dans les deux prochaines semaines. Si le confinement fonctionne et si les essais cliniques sont prometteurs pour trouver un « remède » contre le virus, il faudra encore plusieurs semaines pour écarter le danger et permettre à l’économie de repartir.

Le 4 mai correspondrait aussi au retour des élèves à l’école.

Le confinement est dur pour de nombreux habitants à Aulnay-sous-Bois avec le trafic de drogue qui continue

Le journal Le Point est allé à la rencontre des habitants des quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois. Le confinement semble difficile et des personnes tentent de profiter du moindre instant pour flâner dans les rues. On peut lire ainsi :

« Amira, 19 ans, est assise à moins d’un mètre de sa cousine, sur un banc près de la mosquée des 3.000 à Aulnay-sous-Bois. Mais « on habite dans le même appartement », précise immédiatement la jeune fille, qui veut montrer qu’elle respecte les règles de confinement. Elle vient d’acheter son pain et, avant de rentrer, « prends l’air » le temps d’une cigarette. »

On explique ainsi pourquoi des jeunes brûlent des poubelles, attaquent les forces de l’ordre, et que malgré les risques, l’enfermement chez soi devient quelque chose d’insurmontable.

Sur le trafic de drogue on peut lire :

« Depuis, c’est « calme », assure Ousseynou, 26 ans. Et en journée l’ambiance « n’a rien à voir ». Personne sur le city-stade, quelques habitants entre les immeubles, les bras chargés de courses. Seul le trafic de stupéfiants semble continuer : dans un coin, un dealeur équipé de masque et gants en latex attend les acheteurs.« 

Source et article complet : Le Point

Vidéo, les habitants d’Aulnay-sous-Bois félicitent bruyamment les secouristes contre le Coronavirus

Notre rédactrice en chef Aurore Buselin est confinée comme tous les habitants d’Aulnay-sous-Bois. A 20h, aujourd’hui, de nombreux Aulnaysiens ont ouvert les fenêtres et crié leurs encouragements aux personnels soignants qui, au péril de leur vie, viennent en aide aux personnes malades.

Tous les membres d’Aulnaycap demandent à tout un chacun de respecter le confinement et de rester chez soi afin de sauver des vies et de ne pas perturber le personnel soignant.

Une vidéo poignante et une vidéo sur le vif de notre rédactrice en chef qui nous manque tant !

%d blogueurs aiment cette page :