Archives du blog

Réouverture des églises pour les messes dans les églises à Aulnay-sous-Bois

Nous venons d’apprendre que les messes seront de nouveau possibles dans les différentes églises et paroisses de la ville d’Aulnay-sous-Bois dès ce dimanche matin. Cependant, quelques consignes et restrictions sanitaires seront de mise. Pour éviter toute surprise, vous pouvez vous rendre devant votre église dès aujourd’hui pour lire les différentes explications et le protocole pour participer à la messe dominicale.

Covid-19, nouvelle attestation de déplacement dérogatoire disponible en téléchargement

Suite à l’assouplissement du confinement, une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible sur le site du ministère de l’intérieur.

Vous pouvez désormais, par exemple, vous déplacer dans un rayon de 20km autour de votre domicile.

Pour obtenir cette nouvelle attestation, cliquer ici.

Covid-19, vers un déconfinement progressif et la réouverture de nombreux commerces le 28 novembre

Notre Président de la République Emmanuel Macron a parlé : dès le 28 novembre, tous les commerces à l’exception des bars, des restaurants et des discothèques pourront rouvrir au public en mettant en place des mesures sanitaires strictes. Salons de coiffure, magasins de jouets, petits commerces de décoration… Pour les centres villes, c’est un véritable bol d’air frais.

Il faudra attendre au mieux le 20 janvier 2021 avant la réouverture des bars et des restaurants. Quand à la liberté de se déplacer, elle sera effective dès le 15 décembre, malgré un couvre-feu à partir de 21h. Finalement, les prédictions d’Aulnaycap étaient les bonnes, il était inconcevable de ne pas revoir ses proches pendant les fêtes de Noël.

Le responsable de la grande mosquée d’Aulnay-sous-Bois souhaite que les musulmans puissent prier pendant le confinement

Yacine Laoudi, médecin à l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et responsable de la grande mosquée de la ville, revient sur la difficulté pour les musulmans à vivre leur foi pendant le confinement.

Yacine Laoudi est le président de l’association du culte musulman d’Aulnay-sous-Bois (ACMA) qui gère la grande mosquée de cette ville. En temps normal, ce sont près de 3000 fidèles qui prient dans ce lieu de culte! Pour l’homme — par ailleurs médecin chef de service hospitalier —, le président doit autoriser les rassemblements religieux, lors de sa prise de parole prévue ce mardi, à condition qu’une jauge maximum de fidèles soit établie. Et il tacle la différence de traitements entre cultes par les autorités.

Comment se passe le reconfinement en matière de culte musulman ?

Yacine Laoudi. C’est compliqué. On a déjà vécu cela, lors du premier confinement. D’abord spirituellement parlant, car les gens ont besoin de se retrouver pour prier, surtout en cette période sombre. Il y a aussi la question financière, de plus en plus inquiétante. L’argent sert à entretenir les locaux, payer les loyers dans certains cas… Or, les dons des fidèles se font au moment des prières, surtout le vendredi et évidemment, lors du ramadan. Si celui de l’an prochain (NDLR : qui débute mi-avril) ne peut se tenir pour cause de troisième vague, ce sera une catastrophe.

Source et article complet : Le Parisien

Covid-19, vers une sortie de confinement avant Noël malgré le nombre important de contamination

Mardi soir, Emmanuel Macron devrait annoncer à la France entière un léger relâchement des restrictions dues à l’épidémie de Coronavirus, dont le pays subit la deuxième vague. Malgré plusieurs dizaines de milliers de contamination par jour et environ 500 morts au quotidien, les commerces de proximité non essentiels devraient rouvrir fin du mois avec quelques précautions qu’il faudra suivre scrupuleusement.

Ouverture de tous commerces fin du mois avec moins d’une personne sur 8 m²

Si la France toute entière subit de plein fouet la pandémie, son économie est au bord du gouffre et de nombreux commerçants menacent de mettre la clé sous la porte, surchargés par les dettes et dans l’impossibilité d’ouvrir leur boutique. Le Président de la République devrait annoncer la réouverture de ces commerces avec l’obligation de compter les entrées / sorties pour veiller à ce que la concentration intérieure n’excède pas 1 client sur 8 m².

La réouverture des bars et restaurants (intérieur) n’est hélas pas certaine.

Vers un déconfinement pour la période de Noël

Afin de permettre aux français de retrouver leur famille parfois éparpillée aux 4 coins du pays, la probabilité d’un déconfinement temporaire est très forte. On ignore si cela sera annoncé mardi soir car trop prématuré. Cependant, afin de faire face à la vague de dépression et de pessimisme qui frappe le pays, ce déconfinement parait certain. Cela pourrait être assorti d’un couvre-feu.

Un virus qui touche aussi les plus jeunes

On aurait tort de croire que le virus soit uniquement mortel ou dangereux que pour les personnes âgées. Selon une étude récente, 10% des personnes en réanimation ont moins de 65 ans. Près de 5% des décès concernent des personnes de moins de 50 ans, toutes n’étant pas sujet à de la co-morbidité. Il est donc essentiel de ne pas relâcher la prudence et maintenir les gestes barrières.

 

Aya Nakamura impliquée dans le calvaire de la gérante du restaurant Merci Maman Fast Good

C’est l’histoire d’une fête organisée dans le Val-de-Marne par la célèbre chanteuse Aya Nakamura, artiste d’Aulnay-sous-Bois. Pour le lancement de son nouvel album, la diva Aulnaysienne avait posté sur les réseaux sociaux des images de la fête où les personnes étaient vues sans masque, collées les unes aux autres, en parfaite contradiction avec les préconisations gouvernementales pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Sur ces photos étaient associées le nom « Merci Maman Fast Good », un célèbre restaurant de Tremblay-en-France spécialisé dans la gastronomie Africaine. Géré par Anne-Sophie Egounlety, cet établissement accueille de nombreuses personnalités culturelles et politiques, si bien que ce restaurant était devenu une sorte de repère dans le département. Mais en voyant ces photos associées au restaurant, de nombreux internautes se sont indignés du non-respect du confinement, et ont appelé au boycot de l’établissement. Certains ont même organisé des canulars, commandant des plats sans jamais aller les chercher.

Tout ceci n’était en fait qu’un malentendu : la fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement mais dans une salle dans le Val-de-Marne. La gérante avait préparé les plats à emporter que l’équipe d’Aya Nakamura est venue chercher. La fête ne s’est pas déroulée dans l’établissement.

Ironie de l’histoire : la gérante a donné gratuitement ces plats à la très célèbre chanteuse en échange d’une publicité sur les réseaux sociaux. Une publicité qui s’est transformée en chemin de croix. L’histoire ne dit pas si Aya Nakamura, qui s’est excusée, dédommagera la gérante…

Covid-19, un léger mieux pour la Seine-Saint-Denis grâce au confinement

Contrairement à ce que l’on peut lire ailleurs, il semblerait que la situation sanitaire s’améliore dans le département de la Seine-Saint-Denis. Si la crise est encore là et que les Séquano-Dyonisiens doivent toujours redoubler de prudence, la courbe des infections s’inverse, comme l’en atteste le graphique ci-contre.

Le confinement semble de nouveau porter ses fruits même si les hôpitaux du département sont toujours engorgés, avec plus de 100% des lits de réanimation occupés par les patients Covid. Avec un effort supplémentaire, il est possible que le confinement soit levé avant les fêtes de Noël.

Covid-19, les hospitalisations se stabilisent en Seine-Saint-Denis

Faut-il voir ceci comme le résultat direct du couvre-feu et du confinement ? Ces derniers jours, le nombre des hospitalisations dues au Covid s’est stabilisé, après une forte accélération en octobre. Hier, 10 personnes sont mortes et plusieurs dizaines ont été admises en réanimation.

A noter qu’il n’y a plus de place en réanimation et que la situation reste critique, mais il semblerait que le pire soit derrière nous et que les nouvelles précautions imposées par le gouvernement commencent à porter leurs fruits.

Covid-19, 1239 morts en Seine-Saint-Denis et des chiffres toujours alarmants concernant la pandémie

Alors que les chiffres des admissions en réanimation se stabilisent en Île-de-France, les chiffres sont toujours inquiétants dans le département de la Seine-Saint-Denis. Rien que samedi dernier, 9 patients sont morts du Coronavirus tandis que 859 personnes étaient toujours hospitalisées.

115 patients Covid sont en réanimation, soit plus que la capacité standard des hôpitaux du département. Si le deuxième confinement commence à porter ses fruits dans la région, il tarde a montrer des signes encourageants dans le département.

Confinement, des nouvelles du Aulnay Handball

Avec le confinement, les différents championnats de Handball sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Le Aulnay Handball continue de communiquer et de donner des nouvelles, nouvelles que vous pouvez prendre connaissance ci-dessous.

%d blogueurs aiment cette page :