Archives du blog

Avec le déconfinement et le retour à la normale, les activités sportives reprennent !

La pandémie de Covid-19 a profondément impacté les activités sportives, notamment celles et ceux qui étaient inscrits dans les clubs locaux qui ont dû annuler toutes leurs activités. S’il était possible de pratiquer du sport à l’extérieur (athlétisme par exemple), d’autres sports étaient tout simplement prohibés, comme par exemple les sports de combat ou de contact (judo, karaté…) ou les sports en salle (tennis de table, handball, basketball…).

Désormais, les activités sportives vont pouvoir reprendre et avec l’arrivée des beaux jours, les jeunes et les moins jeunes vont pouvoir reprendre leurs entraînements et peut être la compétition. Les compétitions vont pouvoir reprendre dans de bien meilleures conditions, les clubs vont pouvoir tourner la page de cette période très délicate où de nombreuses activités ont été sacrifiées à cause de la pandémie et des risques encourus.

Mais qui dit reprise des activités sportives dit également préparation et récupération. L’arrivée des beaux jours ne doit pas négliger de nombreux sportifs ont perdu de leurs capacités physiques pendant le confinement et qu’un effort trop intense peut conduire à un claquage ou d’autres blessures. Ainsi, il faudra veiller à s’entraîner de manière progressive pour retrouver son niveau d’avant confinement, et ce pour ne pas se faire mal et gâcher le reste de la saison.

Egalement, il ne faut pas négliger la partie récupération, avec des étirements, des massages et de bons matelas et autres équipements pour sportifs qui sont très bénéfiques comme le prouvent les excellents avis.

La reprise des activités sportives ne doit pas nous faire oublier que la Covid-19 reste toujours dans les parages et que le moindre relâchement peut conduire à une nouvelle vague de contamination. Veillez à bien vous nettoyer les mains, à faire preuve de prudence et de vous tester régulièrement pour éviter la naissance de nouveaux clusters de contamination.

Source : contribution externe

19 mai 2021 : réouverture des commerces et des terrasses, la vie va pouvoir reprendre en centre-ville !

Après la fin des restrictions de déplacement au lundi 3 mai (sauf pendant le couvre-feu), le mercredi 19 mai signe un nouveau départ avec la réouverture des terrasses, des commerces et de certains lieux de culture (musées, cinémas, théâtres…).

• Les commerces non-essentiels jusque-là fermés pourront rouvrir avec un protocole sanitaire adapté et une jauge à respecter.

Pas de précision encore toutefois pour les grands centres commerciaux, toujours fermés.

• Les restaurants et cafés pourront eux accueillir les clients en terrasse uniquement dans un premier temps, avec des tables ne regroupant pas plus de 6 personnes.

Pas de précision pour les petits-déjeuners en hôtel à cette date, comme cela était envisagé dans le plan de réouverture en 3 étapes proposé par les professionnels du secteur.

A noter qu’à cette date, le couvre-feu sera lui décalé à 21h.

Source : Actu.fr

Le couvre-feu va progressivement disparaître pour que l’on puisse enfin profiter de nos soirées !

Le couvre-feu passera d’abord à 21h le 19 mai puis à 23h à partir du 9 juin pour disparaître le 30 juin. Un calendrier qui dépend aussi de la situation sanitaire, a annoncé le président Emmanuel Macron.

L’exécutif a annoncé qu’en cas d’aggravation soudaine de la situation, le calendrier du couvre-feu comme celui des autres mesures pourra être revu et ajusté département par département.

Source et article complet : Actu.fr

Covid-19, la fin du confinement pour le 3 mai !

On va enfin pouvoir respirer après le 3 mai avec la fin officielle du confinement. Il ne sera plus interdit de se déplacer au-delà des 10km et l’attestation pourra être oubliée. Le porte-parole du gouvernement se dit confiant et optimiste dans la capacité du pays à vaincre cette pandémie qui a fait plus de 100 000 morts en France.

Quelques restrictions vont subsister au-delà du 3 mai mais les enfants pourront retrouver le chemin de l’école et du collège. En espérant qu’une nouvelle vague ne vienne pas doucher les espoirs à l’image de la situation dramatique en Inde.

Le Aulnay Handball s’inquiète de la santé des athlètes à cause du confinement

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du Aulnay handball qui parle de la santé des athlètes et du confinement :

Covid-19 en Seine-Saint-Denis, 70 morts en une semaine et une augmentation des hospitalisations malgré le confinement

Dimanche 11 avril 2021, ils étaient en tout 1 141 patients du Covid-19 dans les hôpitaux.  Ce seuil n’avait plus été atteint depuis la première vague du coronavirus, au printemps 2020.

Conséquence de cette aggravation de l’épidémie : les lits de réanimation sont saturés. Dimanche, 197 patients Covid-19 étaient hospitalisés en service de réanimation alors qu’en temps normal, les hôpitaux de Seine-Saint-Denis disposent d’une centaine de lits de réanimation.

Près de 70 décès supplémentaires ont été enregistrés cette semaine dans les hôpitaux du département. Depuis le début de l’épidémie, le Covid-19 a fait 2 102 dans les hôpitaux de Seine-Saint-Denis. 

Source : Actu;fr

Malgré le confinement, toujours plus d’hospitalisations en Seine-Saint-Denis, 2000 morts !

Lundi 5 avril 2021, 1 087 patients étaient hospitalisés dans le département de la Seine-Saint-Denis. C’est plus de 70 patients de plus par rapport à la semaine précédente. Le taux d’incidence reste parmi les plus élevés de France, à savoir plus de 800 cas pour 100 000 habitants. Le confinement reste pour le moment inefficace.

L’épidémie a fait plus de 2000 morts dans le département rien que dans les hôpitaux.

Covid-19, nouveau confinement plus strict avec des écoles en distanciel pour plusieurs semaines

Emmanuel Macron vient de parler : les écoles seront fermées dès vendredi soir pour 3 semaines. Avec retour en présentiel dans les écoles maternelles et primaires le 26 avril. Les collèges et lycées seront fermés quant à eux 4 semaines, avec en retour en présentiel début mai.

Semaine prochaine, les enfants, les collégiens et les lycéens devront faire leurs cours à distance. Les vacances scolaires sont déplacées, pour toutes les zones, du 12 au 24 avril inclus. Les écoles maternelles et primaires pourront accueillir les enfants dès le 26 avril alors que pour les collèges et les lycées, il faudra attendre début mai.

A noter que les enfants du personnel soignant ainsi que les employés de commerces de nécessité pourront aller dans leur établissement. Le télétravail est désormais obligatoire sauf exception. Les salariés qui ne peuvent faire du télétravail et dont le poste n’est pas vital seront au chômage partiel pendant la période du 5 avril au 30 avril.

A noter que les règles qui s’appliquaient pour les 19 départements confinés (dont la Seine-Saint-Denis) s’appliquent à l’ensemble du territoire métropolitain.

Covid-19, vers une fermeture inévitable des écoles, collèges et lycées en France

Le président Emmanuel Macron va prendre la parole ce soir pour faire le point sur la situation sanitaire que traverse le pays et présenter de nouvelles mesures pour endiguer l’épidémie. Aujourd’hui, les services hospitaliers sont saturés dans plusieurs régions, les médecins alertent qu’un tri des patients devient inévitable et de nombreuses classes d’école ferment à cause de professeurs absents ou de la découverte d’un cas Covid.

Si un confinement aussi sévère qu’au printemps dernier semble hors de question, il est probable que M. Macron demande à ce que les écoles, collèges et lycées ferment pour effectuer les cours en distanciel. Certains établissements scolaires sont devenus de véritables clusters, avec des parents qui meurent du virus.

Covid-19, vers une catastrophe sanitaire majeure en Seine-Saint-Denis

Avec plus de 1000 hospitalisations liées à l’épidémie de Covid-19, la Seine-Saint-Denis est au bord de l’implosion. Près de 2000 personne sont décédées dans le département et les urgences sont à bout de souffle.

Les écoles sont aussi au bord du gouffre avec la multiplication des clusters et la fermeture de classes. Certaines personnalités politiques souhaitent un confinement plus strict et la fermeture des écoles, comme Jean-Christophe Lagarde (député). D’autres comme Bruno Beschizza (Maire d’Aunay-sous-Bois) se sont montrés plus circonspects sur la nécessité d’un nouveau confinement.

%d blogueurs aiment cette page :