Archives du blog

Législatives 2022, Mohamed Bounoua également candidat à Aulnay-sous-Bois derrière Emmanuel Macron

Chers aulnaysiens, chers bondynois, chers pavillonnais, 

J’ai souhaité aujourd’hui m’adresser à vous pour vous faire part d’une décision importante.

Dans moins d’un mois, la France a rendez-vous avec son peuple et la démocratie. Ce rendez-vous, ce sont les élections législatives avec le premier tour, le 12 juin 2022.

L’emploi, le pouvoir d’achat, l’école ou encore l’hôpital sont les thématiques prioritaires voulues par les Français durant cette campagne législative.

Ce sont des priorités vitales pour l’avenir à court, moyen et long terme pour nos concitoyens. Protéger la population au sein de la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis seront mes maîtres-mots ces prochaines semaines.

Je veux rendre à ma circonscription : sa force, son unité, son aura et son panache.

Ainsi, j’ai décidé de porter ma candidature aux élections législatives de 2022.

En tant qu’aulnaysien, j’ai grandi à Aulnay  dans le quartier de la Rose des Vents et je suis entrepreneur sur notre ville  depuis de nombreuses années. Très investi auprès du tissu associatif et de la jeunesse, mon engagement sur le territoire n’est plus à démontrer.

Ma candidature aux législatives se distingue par l’unité du territoire.

Ma suppléante sera Nathalie Detoeuf, soucieuse de l’intérêt général et première militante de la défense des droits et de l’accessibilité des différents domaines sociétaux pour le monde du handicap. Son dynamisme et sa générosité apportent du relief et une multitude de compétences très importantes pour notre circonscription.

Notre jeunesse, nos seniors, nos hommes, nos femmes, vivant dans notre circonscription. Toute la population a un apport indéniable à apporter pour le dynamisme d’Aulnay, de Bondy et les Pavillons-sous-Bois.

Rassemblons avec le souffle démocratique et les valeurs de la République.

Avec votre soutien et votre confiance, la victoire se dessinera le 12 et 19 juin prochain pour l’intérêt de notre territoire.

Je me porte garant de répondre à vos questions, vos interrogations, vos suggestions et vos demandes.

Finissons avec les mots, place aux actes !

La victoire se fera, par vous, pour vous !

Mohamed BOUNOUA

Emmanuel Macron en visite à Saint-Denis, rencontre avec Mohamed Bounoua, représentant Horizons à Aulnay-sous-Bois

Après le débat tant attendu de l’entre deux tours de la présidentielle 2022 entre Marine Le Pen (RN) et Emmanuel Macron (LREM), ce dernier était en visite à Saint-Denis, l’une des villes où Jean-Luc Mélenchon est arrivé largement en tête au premier tour.

Ce fut l’occasion pour le responsable local du parti Horizons, Mohamed Bounoua, de rencontrer le président candidat, et évoquer les futures élections législatives de juin 2022. M. Bounoua est candidat à l’investiture avec la majorité présidentielle pour la circonscription d’Aulnay-sous-Bois / Les Pavillons-sous-Bois / Bondy Sud-Est.

Valérie Pécresse pourrait devenir ministre d’Emmanuel Macron si celui gagne la présidentielle 2022

On savait qu’il y avait une certaine proximité dans la vision de la France entre les deux candidats. Emmanuel Macron n’a pas exclu de prendre Valérie Pécresse, actuelle présidente de la région Île-de-France et candidate également à la présidentielle 2022, comme ministre afin de rassembler un maximum de Français.

Quelle sera la décision de Valérie Pécresse si Emmanuel Macron lui propose un poste de Ministre de premier plan ? A entendre ses critiques (chaos, trop tard pour la France si Emmanuel Macron fait un second mandat…), elle devrait décliner. Mais vous le savez en politique, on a déjà connu bien pire comme renversement de situation…

Emmanuel Macron sera-t-il au second tour ?

La question se pose effectivement au regard des différents sondages en ligne des médias (Le Figaro, RTL, Sud Radio, Actu43, image 4) ou de particuliers sur les réseaux sociaux qui impliquent plus ou moins de votants majoritairement très critiques envers Emmanuel Macron et très loin des 33,5% d’intention de vote au 1er tour claironné par la presse subventionnée.

Le comparatif de sondages posant tous la même question est de ce point de vue édifiant. Tout comme ces sondages de particuliers (je n’en connais aucun) glanés sur Twitter.

À part les sondages des instituts dirigés par la famille ou les copains, publiés dans les grands médias dominants biberonnés aux subventions publiques que Macron a augmentées à quelques mois de la présidentielle, tous les sondages spontanés donnent Macron très largement perdant. Qu’en déduire ? Souvenez-vous du grand écart en 2002 entre les sondages officiels et le résultat du 1er tour.

D’autant plus que – au-delà de la couverture presse de l’annonce de la candidature d’Emmanuel Macron – celle-ci a été gaussée sur les réseaux et sa lettre jugée peu crédible.

La volonté d’Emmanuel Macron de ne participer à aucun débat du 1er tour avec les autres candidats – une première en France ! – est vivement critiquée et beaucoup pensent que le Président se sert de la guerre en Ukraine pour cacher son bilan. S’il se qualifiait pour le second tour, beaucoup appliqueraient le « tout sauf Macron ». 

Ce sont les ministres d’Emmanuel Marcon qui parlent le mieux de lui.

https://www.lepoint.fr/video/ces-ministres-qui-executaient-macron-17-05-2017-2128136_738.php#xtmc=ces-ministres-qui-executaient-macron&xtnp=1&xtcr=1

Et vous, cher.e.s lecteurs/lectrices, êtes-vous plutôt option A, B ou C ?

Au plaisir de lire vos commentaires ?

Sylvie Billard

L’élue citoyenne de tou.te.s les Aulnaysien.ne.s

Un sondage défavorable à Emmanuel Macron censuré par RTL ?

Les principaux instituts de sondage montrent Emmanuel Macron largement en tête au premier tour avec 30% des voix, et une victoire facile au second tour quel que soit le candidat en face. Avec une Valérie Pécresse de plus en plus ridiculisée par rapport à ses piètres prestations, des candidats situés aux extrêmes de l’échiquier politique souvent attaqués par les médias, Emmanuel Macron semble adoubé tant par les journalistes que les personnalités de premier plan.

Est-ce que ces sondages reflètent la réalité ? Selon plusieurs internautes, un sondage défavorable à Emmanuel Macron aurait été censuré. Est-ce vrai ou est-ce faux ? Nous n’avons pas la confirmation.

En tout cas la grande consultation en cours sur Aulnaycap, elle, ne sera pas censurée.

Les militants d’Emmanuel Macron sillonnent la Seine-Saint-Denis

Les militants du parti La République Est En Marche commencent à investir les différents marchés de la Seine-Saint-Denis pour soutenir le désormais candidat à la présidentielle 2022, Emmanuel Macron. Selon ces militants, la candidature de notre Président candidat porte l’espoir d’avenir de tout notre pays et celui de tous ceux qui œuvrent pour la paix dans notre continent.

Convois de la liberté : Ne vous inquiétez pas, cela va bien se passer

Cher.e.s Aulnaysien.ne.s,

Partout en occident fleurissent des Convois de la Liberté : Canada, États-Unis, Israël, Nouvelle-Zélande, Australie, Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Hongrie, Espagne, Portugal…

En France, les Convois viennent de toutes les régions avec des points de rassemblements festifs et solidaires (cf. carte). Leurs revendications sont connues depuis plusieurs années. Ce sont celles des Gilets Jaunes qui exigent :

  • plus de justice sociale, fiscale, territoriale et le RIC en toute matière ;
  • que la France redevienne une référence mondiale en termes de Libertés Publiques, de démocratie et de citoyenneté ;
  • de pouvoir vivre dignement de leur travail et de profiter des plaisirs simples de la vie ;
  • la fin des dérives autoritaires au motif du Covid visant l’instauration d’une société du contrôle, de la maltraitance des enfants (port du masque toute la journée, tests à répétition…), de la corruption des soi-disant élites prédatrices.

Ceux qui parlaient des Gilets Jaunes au passé en sont pour leurs frais. Ce mouvement n’a jamais cessé d’exister, manifeste tous les samedis et a repris de la vigueur depuis la mise en place du pass sanitaire le 12 juillet 2021.

Le documentaire de Brut sur les convois de la Liberté illustre parfaitement qui sont ses participants et leurs revendications.

Face à ces revendications légitimes et nobles, la caste politique et médiatique dominante a majoritairement réagi par le mépris et la demande d’autoritarisme.

Seuls les représentants des Partis qualifiés d’extrême gauche ou droite soutiennent ce mouvement populaire : Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Philippe Poutou (partiellement), Anasse Kazib, Marine Le Pen, Éric Zemmour, Nicolas Dupont Aignan, Philippe de Villiers, Florian Philippot, François Asselineau, Jean Lassalle… Pour l’instant, il n’y a aucune prise de position connue de Christiane Taubira, Fabien Roussel et des autres petits candidats.

Souvenez-vous-en lors de la présidentielle à laquelle je vous invite à voter le plus massivement possible que vous soyez des quartiers nord ou sud d’Aulnay-sous-Bois.

Cette demande d’autoritarisme des Partis dits de gouvernement est parfaitement illustrée par ces photos du Préfet Lallement… devant le siège de Pfizer ! Tout un symbole de l’inféodation de notre État à ce type d’entreprises !

Ce gouvernement bloque Paris pour que Paris ne soit pas bloqué, tout comme il a suspendu des soignants en pleine pénurie de soignants, fait obstacle aux soins pendant la pandémie, institué un pass liberticide pour redonner de la liberté.

Donc pour bloquer Paris afin qu’il ne soit pas bloqué, le gouvernement a déployé :

  • des blindés,
  • des hélicoptères,
  • les BRAV M, résurgence des voltigeurs dissous après l’assassinat de Malik Oussekine…
  • et sur les Champs Élysées, pour la première fois en maintien de l’ordre, la CRS 8 (FAR) spécialisée dans les violences urbaines.

Cette débauche de moyens n’a dissuadé ni les manifestants Gilets Jaunes, ni ceux des Patriotes. Vous noterez que les Gilets Jaunes — souvent qualifiés d’extrême droite — n’ont jamais appelé à une manifestation commune avec les Patriotes. Il serait temps d’arrêter d’étiqueter ce mouvement pour mieux le disqualifier.

Cette débauche de moyens policiers n’a pas non plus empêché la prise des Champs-Élysées par le Convoi de la Liberté.

Les forces de l’ordre ont alors criminalisé le port du drapeau français, une première en France depuis l’occupation allemande !

  • Une dame âgée a été verbalisée pour port de drapeau français :

  • Des automobilistes se sont fait agresser par la police : arrachage et déchiquetage d’un drapeau français, bris de vitre, enlèvement du véhicule par la fourrière !

Une jeune femme a été violemment molestée par des policiers.

Regardez ce jeune homme dont une partie de la jambe cassée par la police est pendante. Les policiers le déplacent sans ménagement !

Un policier a braqué son arme sur un automobiliste du convoi de la liberté :

Voilà ce qui se passe lorsqu’Emmanuel Macron appelle au calme. Certains considèrent qu’il cherche à semer le chaos pour instaurer l’état d’urgence et ainsi annuler les élections présidentielles. N’oubliez pas qu’il refuse de débattre avec les autres candidats et que les sondages français sont loin d’être fiables. Emmanuel et Brigitte Macron sont-ils les nouveaux Underwood d’House of cards, prêts à tout pour le pouvoir ? En tout cas, pour la deuxième année consécutive du fait des mesures liberticides prises par ce gouvernement, la France est déclassée du rang de démocratie à part entière à démocratie défaillante.

Prochain épisode à Bruxelles, haut lieu de la technostructure européenne présidée par une personne soupçonnée de corruption et connue pour ses nombreux conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique et les grands cabinets de Conseil.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sylvie Billard

Votre élue citoyenne

Vers un second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen selon les sondages

Si Emmanuel Macron semble tranquille dans un fauteuil tant les sondages le donne gagnant à tous les coups, difficile de dire, il y a encore quelques semaines, qui pourrait le rejoindre au 2nd tour. Finalement, malgré les défections nombreuses dans son camp, Marine Le Pen (RN) prend le large en seconde position, 2 points devant Valérie Pécresse (LR), qui connait aussi quelques défections mais aussi quelques scandales par rapport à ses positions passées.

Le troublion Eric Zemmour, s’il parvient à dynamiter la campagne, ne parvient pas, malgré de nombreux ralliements, à s’approcher de Valérie Pécresse et se contente d’une 4e position. Son adversaire idéologique Jean-Luc Mélenchon se trouve juste derrière, à quelques longueurs.

Ci-dessous le dernier sondage connu.

@linternaute.com

Article Aux Aulnaysien.ne.s emmerdé.e.s, n’ayez pas peur et résistez ! 1/3

Cher.e.s Aulnaysien.ne.s,

Malgré :

  • le contraste entre la montée en flèche de l’épidémie Omicron démontrant l’inefficacité du vaccin et l’inutilité du pass vaccinal,
  • une pétition contre le pass vaccinal dépassant les 1,2 million de signatures,
  • la tribune de 300 juristes et scientifiques demandant un moratoire sur le vote du pass vaccinal,

ces incroyables déclarations du président sur le pass vaccinal comme moyen d’« emmerder les non vaccinés », menacés d’être déchus de leur citoyenneté (et de leur droit de vote ?), les députés ont majoritairement voté pour le projet de Loi en première lecture (cf. tableau ci-dessous) :

 

Pour Contre Abstention
LR 28 24 22
LREM 134 3
MODEM 32
AGIR 8
UDI 3 8
LT 1 7 1
SOC 7 10 3
LFI 15
GDR 9 1
Non-inscrits 1 17
Total 214 93

27

Aux députés LR, « « on nous a recommandé l’abstention plutôt que le vote contre pour ne pas affaiblir notre candidate. » Un appel visi-blement peu entendu », le vote pour s’élevant à 37.8%, le vote contre et l’abstention à 62.2%. Valérie Pécresse -et ses suiveurs- ont ainsi démontré l’absence de différence entre LR et LREM, d’où la tentative désespérée d’exister en renouant avec le karcher d’un président repris de justice. Résultat : un flop magistral.

Notre député, Alain Ramadier, a voté pour, se rangeant ainsi du côté d’un exécutif à la dérive qui emmerde les français, car soyons clairs tous les vaccinés sont des non-vaccinés en puissance (dans le sens schéma vaccinal non complet), s’ils ne se soumettent pas à leur injection trimestrielle.

Alain Ramadier a-t-il fait le bon choix, sachant que 80% des Français sont choqués par ces insultes et que la presse internationale se montre extrêmement critique ?

Le plus grand journal Belge en ligne s’interroge « Comment le président d’une nation (…) où se développèrent, avec Montesquieu, Hugo ou Zola, les idées de « loi », de « justice » et de « droit », peut-il à ce point fouler aux pieds, avec une telle arrogance, sinon un tel mépris, son histoire la plus illustre ? Comment même concevoir, au regard d’un débat d’idées censé être démocratique, tolérant et respectueux, que la vulgarité d’un propos, dans sa forme, tienne lieu, dans son fond, d’argument de la pensée ? »

Le titre de ces paragraphes reflète une parfaite compréhension de la situation de la situation de la France :

  • Bassesse morale et outrance verbale
  • D’infâmes et scandaleux propos : dérapage et outrage
  • Une insulte à la fonction présidentielle tout autant qu’au peuple français
  • La démocratie mise à mal : un arbitraire et illégal abus de pouvoir
  • Une dictature qui s’avance masquée : à l’alarme, citoyens !

Alors qu’Emmanuel Macron s’était engagé à déclencher un référendum lors qu’une pétition atteint 1 million de signatures, loin de tenir cet engagement, il persiste dans l’injure et ses portes-flingues propage sa parole haineuse.

 

Notre sénatrice, Annie Delmont Koropoulis, médecin intègre, suivra-t-elle l’électoralisme et la soumission de son collègue député au Grand insulteur en votant pour ou écoutera-t-elle son éthique médicale et l’intérêt de ses concitoyens en votant contre ce texte liberticide qui n’a rien à voir avec la santé publique ? Suite au prochain épisode législatif.

En attendant, plusieurs d’entre vous m’ont interrogée via ce blog suite à mes précédents articles sur la durée du pass vaccinal. Nous avons désormais la réponse du premier ministre : « limiter le pass vaccinal dans le temps « n’est pas prévu à ce stade ».

Quelles sont les prochaines étapes ?

Hospitalisation à vos frais, amende, désactivation de votre permis de conduire, de la carte sim de votre téléphone portable, de votre carte bleue, suppression de votre accès internet, interdiction de votre accès aux lieux d’alimentation, poursuites pénales, internement dans un camp pour les non vaccinés et les contaminés, coupures des aides sociales, suspension de la diffusion du courrier, perte de votre emploi… Ces mesures aboutissent parfois à des situations inextricables. En Indonésie, « le 17 octobre 2021, une jeune femme de 19 ans a vu sa plainte pour viol refusée par la police. Motif : elle n’avait pas de certificat vaccinal pour entrer dans le poste ».

La voyez-vous venir la tentation chinoise ?

Selon le sénateur LR Alain Houpert, avec le pass « on est passé du contrat social de Rousseau au crédit social ».

C’est donc à juste titre que la Défenseure des droits a exprimé ses « inquiétudes » sur le projet de loi du pass vaccinal, notamment au sujet des mineurs.

Au plaisir de vous lire,

Sylvie Billard

L’élue non-citoyenne de tou.te.s les Aulnaysien.ne.s

Covid-19, Emmanuel Macron a très envie d’emmerder les non-vaccinés

Dans une interview accordée à Aujourd’hui – Le Parisien, Emmanuel n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger les personnes non-vaccinées. Il semble donc prendre un malin plaisir à rendre la vie difficile à ces personnes qui refusent le vaccin pour diverses raisons. Ci-dssous ce qu’il a déclaré :

« C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… »

%d blogueurs aiment cette page :