Archives du blog

Le variant Omicron BA.2.75.2 très résistant inquiète les spécialistes

Un nouveau variant est en train de s’imposer un peu partout dans le monde, à savoir le variant BA.2.75.2. Ce virus est capable de contourner notre immunité naturelle face au Covid-19 et provoquer des symptômes légers à gênants pour les personnes en bonne santé, et sévères chez les plus fragiles.

Très contagieux, il se propage rapidement et pourrait provoquer un nouveau pic à la fin de l’automne.

La Seine-Saint-Denis est le département de France métropolitaine où le Covid circule le moins

Le département fait figure d’exception dans le paysage français. Depuis quelques jours, la Seine-Saint-Denis a le taux d’incidence le plus faible de France métropolitaine. Jeudi 3 février 2022, il se fixait à 1 725 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. En France, le taux d’incidence moyen est de 3 460

Source et article complet : Actu.fr

Le pic de la vague Omicron déjà dépassé en France

Les derniers résultats montrent une baisse du nombre de contamination du Covid-19. Le nombre de personnes en réanimation diminue, et la haute contagiosité du variant Omicron associé à sa faible dangerosité semblent enfin nous faire apercevoir le bout du tunnel :

Le sous-variant d’Omicron BA.2 encore plus contagieux contamine la France

Si le variant BA.2 d’Omicron n’a été détecté en France que chez une dizaine de personnes, des spécialistes estiment que ce sous-variant pourrait accentuer la 5e vague, voire en créer une nouvelle.

Très présent au Danemark mais aussi dans certains pays d’Asie et d’Afrique, ce sous-variant se propage encore plus vite que sa souche mère, Omicron. Cependant, les dernières analyses montrent qu’il ne serait pas plus dangereux et ne causerait donc que très peu d’hospitalisation proportionnellement.

Alors que le système hospitalier Français est à bout, ce sous-variant, pas beaucoup plus dangereux qu’une grippe classique, pourrait tout de même mettre à genoux ce qui reste en fonctionnement et provoquer de nouvelles restrictions décriées par une partie de la population.

Une ville de Seine-Saint-Denis a un des taux d’incidence les plus élevés d’Île-de-France

Le taux d’incidence à Coubron y est supérieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants, selon les données de Santé Publique France collectées entre le 26 novembre et le 2 décembre 2021. Le nombre de cas y a explosé : la semaine précédente, le taux d’incidence était compris entre 150 et 250 cas pour 100 000 habitants.

C’est la seule ville de Paris et de la petite couronne (incluant la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne) a avoir un taux aussi élevé. Dans le reste de l’Île-de-France, seules six villes dans le Val-d’Oise, neuf dans les Yvelines, cinq dans l’Essonne et quinze en Seine-et-Marne ont un taux d’incidence aussi élevé sur la même période. 

Source et article complet : Actu.fr

Michel Cymes, médecin à Aulnay-sous-Bois, a contracté le Covid-19 malgré son schéma vaccinal complet

Afin de « médiatiser la vaccination », il avait été parmi les premiers à se faire vacciner, rappelle Cnews. Il avait ensuite « dépassé les six mois après sa seconde injection », ce qui expliquerait selon lui pourquoi il a contracté le Covid-19.

« Le fait qu’on soit une très grande majorité à être vaccinés, fait que c’est plutôt rassurant parce que cela veut dire qu’on ne fera pas de formes graves de la maladie » a-t-il rassuré. L’ancien animateur du Magazine santé a cependant avoué « s’être un peu shooté » pour retrouver plus rapidement le goût et l’odorat.

Source et article complet : La Dépêche

Alerte : du jambon bio contaminé chez Carrefour provoque douleurs abdominales, des nausées et des vomissements !

Si vous avez acheté du jambon bio récemment chez Carrefour, attention de ne pas être tombé sur le lot contaminé ! Ce jambon bio serait contaminé par la bactérie Listeria monocytogenes qui provoque mal de ventre, nausées et vomissements.

Pour savoir si le jambon que vous avez acheté chez Carrefour est contaminé, il faut regarder le code-barre : 3 560 070 705 092. Il s’agit des lots intitulés Jambon cuit supérieur découenné avec l’estampille sanitaire IT 92L CE. Toutes les dates indiquées sur le produit sont concernées.

Il faut donc ramener le jambon dans le lieu de vente pour obtenir un remboursement ou le détruire.

N’hésitez pas à consulter un médecin si vous avez consommé ce lot de jambon bio Carrefour.

Déjà 82 morts et près de 700 hospitalisés en Seine-Saint-Denis à cause du Coronavirus

Le Covid-19 continue son inexorable progression dans le département de la Seine-Saint-Denis avec, à ce jour, 82 morts recensés dans les hôpitaux. A cela s’ajoute près de 700 personnes hospitalisées dont une grande partie dans un état grave.

Le Covid-19 continue son inexorable progression dans le département de la Seine-Saint-Denis avec, à ce jour, 82 morts recensés dans les hôpitaux. A cela s’ajoute près de 700 personnes hospitalisées dont une grande partie dans un état grave.

Si le confinement semble respecté en grande partie, le virus continue de se propager ou de se déclarer, celui-ci ne commençant à être perceptible au sein d’une personne contaminée au bout de 6 à 8 jours.

Le pic est prévu ce week-end. Autant que faire se peut, évitez de sortir.

Plus de 500 personnes contaminées par le coronavirus en Seine-Saint-Denis dont des élus, plus de 40 morts

Le Covid-19 continue de faire des ravages dans le département de la Seine-Saint-Denis avec plus de 500 personnes contaminées et plus de 40 personnes décédées. Les services d’urgence sont débordés et la situation semble empirer malgré le confinement.

Deux élus de Drancy (conseillers municipaux) sont morts, alors que le Maire de Tremblay, le maire de Sevran ainsi que le maire d’Epinay sont hospitalisés à cause des complications causées par le virus.

Faites très attention quand vous sortez et respectez au maximum le confinement !

Déjà 372 morts en France à cause du COVID-19, près de 11 000 contaminés

La pandémie semble gagner du terrain en France avec près de 11 000 personnes officiellement contaminée et déjà au moins 372 morts. Les régions les plus touchées sont : Île-de-France, Grand Est, la Corse, Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et Bourgogne-France-Comté.

Le confinement sera certainement étendu si ces chiffres continuent de s’emballer.

%d blogueurs aiment cette page :