Michel Cymes, médecin à Aulnay-sous-Bois, a contracté le Covid-19 malgré son schéma vaccinal complet

Afin de « médiatiser la vaccination », il avait été parmi les premiers à se faire vacciner, rappelle Cnews. Il avait ensuite « dépassé les six mois après sa seconde injection », ce qui expliquerait selon lui pourquoi il a contracté le Covid-19.

« Le fait qu’on soit une très grande majorité à être vaccinés, fait que c’est plutôt rassurant parce que cela veut dire qu’on ne fera pas de formes graves de la maladie » a-t-il rassuré. L’ancien animateur du Magazine santé a cependant avoué « s’être un peu shooté » pour retrouver plus rapidement le goût et l’odorat.

Source et article complet : La Dépêche

Publié le 22 novembre 2021, dans Santé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 10 Commentaires.

  1. Bonne nouvelle, le Dr Cymes va bien, a été protégé par la vaccination car son âge (65è année) le classe parmi les personnes à risque d’hospitalisation et de formes graves.
    Donc, faites comme le Dr Cymes, vaccinez vous et pensez à faire vos rappels pour vous protéger! (https://ansm.sante.fr/actualites/etude-sur-les-facteurs-de-risques-dhospitalisation-et-de-deces-pour-covid-19-lors-de-la-deuxieme-vague-de-2020)

    • @ Lola | 22 novembre 2021 à 13 h 46 min

      Lola, assurément payée pour promouvoir la vaccination et relayer la propagande meurtrière….

  2. Ce qu’il ne dit pas c’est qu’il ne doit pas avoir de comorbodités.De plus il n’est pas obèse, il n’est pas très âgé,
    C’est à dire la très grande majorité des personnes à risques…..
    Et il a dit s’être « shooté » (prendre des complèments) pour guérir et moins souffrir.
    Et il peut être aussi eu la grippe (le virus H1N1) ?
    Qu’il soit prudent, il y a 95 % de chance de mourir d’autres causes que du Covid

    • Noyons,

      Certes M Cymes ne souffre pas de comorbidité, mais il faut admettre qu’avec le vaccin son corp a réagi rapidement pour limiter les désagréments.

      Par contre, il semble que ce n ‘ait pas été totalement le cas pour le chanteur d’un groupe marseillais bien connu qui en aout dernier a du être hospitalisé suite à sa contamination alors qu’il n’était pas vacciné.

      Plus sérieusement, je ne suis pas sur que un ou 2 cas concernant des personnes connues nous aide à avoir un avis cohérent sur cette pandémie et les moyens de la traiter.

  3. @ patrice | 22 novembre 2021 à 21 h 14 min

    Vous affirmez :  » qu’avec le vaccin son corps a réagi rapidement pour limiter les désagréments  »

    Mais j’ai autour de moi quantité de personnes non vaccinées qui ont contracté le virus, et qui s’en sont sorties sans dégâts et qui n’ont pas été hospitalisées. Quelle différence dans ce cas entre les vaccinés et les non vaccinés ? Votre allégation n’est pas une preuve que s’il n’avait pas été vacciné il s’en serait moins bien sorti !

    Je suis également une preuve vivante qu’en ayant été en proximité affective rapprochée avec ma fille qui avait contracté le Covid, je n’en ai même pas été infectée ! Diriez-vous que c’est grâce à la vaccination ? Quelle explication  » scientifique  » avez-vous à donner pour avoir été épargnée par ce virus installé dans ma maison qui ne m’a ni touchée ni fait mourir ?

    • Mme Medioni,

      Je n’affirme rien, je redis avec mes mots ce que Michel Cymes a dit lui même samedi soir lors de son entretien sur le sujet dans l’émission de L Ruquier.

      Cordialement

  4. @ patrice | 23 novembre 2021 à 14 h 49 min

    Vu que Michel Cymès s’est prononcé dès les débuts en faveur de la vaccination et en a fait activement la promotion, il ne peut décemment pas la désavouer publiquement, même si intérieurement des doutes peuvent survenir quant à son efficacité réelle.

    Merci d’apporter vos lumières quant aux questions que je vous ai soumises et sur lesquelles vous semblez botter en touche, à savoir :

    — Quelle différence dans ce cas entre les vaccinés et les non vaccinés ?

    — Quelle explication » scientifique » avez-vous à donner pour avoir été épargnée par ce virus installé dans ma maison qui ne m’a ni touchée ni fait mourir ?

    Merci pour vos explications qui intéresseront très certainement le lectorat.

  5. Mme Médioni,

    Ce que vous dites pour M Cymes est possible.
    En, toute objectivité votre remarque peut également s’adapter au chanteur marseillais non vacciné, et qui a été hospitalisé…

    Pour ce qui me concerne j’essaie de ne jamais interpréter les réponses que peuvent me donner mes interlocuteurs et de ne pas prêter des arrières pensées aux personnes que je ne connais pas.
    Lorsqu’il y a des points que je ne comprends pas je pose des questions.

    N’étant pas scientifique je ne peux pas répondre avec certitudes à vos questions.
    Je peux seulement vous faire part de mes observations :
    – les gestes barrières sont indispensables pour limiter la propagation du virus,
    – les personnes en bonne santé et les jeunes sont moins affectées par ce virus,
    – s’agissant d’un virus, il n’existe pas de traitement,
    – en cas de crise grave la réponse ne peut être que collective,
    – en cas de crise grave le confinement est la seule méthode pour contenir l’épidémie,
    – ce confinement (je devraient dire ces confinements) ont un coût humain, psychologique et économiques énormes.
    – des crises graves nous en avons eu plusieurs (les 2 de l’année 2020 ont contribuées à une augmentation très forte de la mortalité entre 2019 et 2020).
    – depuis le début du printemps, nous n’avons plus connu de confinements.
    – la vaccination importante que connais la France est sans doute un des facteurs qui explique cet absence de confinement.
    – Il y a effectivement quelques effets secondaires liés à la vaccination. La plus part sont léger. Les plus importants ont donnés lieux à l’adaptation de la stratégie vaccinale.
    – L’ANSM et l’AME au niveau de l’Europe, surveillent attentivement ces effets secondaires (vous pouvez d’ailleurs trouver dans les rapports de l’ANSM des réponses à certains cas graves que vous avez vous même cités).
    – la mise en place du pass sanitaire a permis de maintenir la situation sanitaire atteinte à la fin du dernier confinement.
    – Le pass sanitaire a un inconvénient, il ne cible pas bien les personnes à risques (personnes âgées, personnes immunodéprimées, et personnes en situation de comorbidité). L’intégration de la 3° dose dans le pass sanitaire va en partie combler cette lacune.

    Voila quelques points qui paraissent importants à un observateur attentif et curieux comme j’essaie de l’être.
    Ce n’est qu’un avis qui peut être débattu avec des arguments.

    Cordialement.

    • @ patrice | 23 novembre 2021 à 16 h 18 min

      – les gestes barrières sont indispensables pour limiter la propagation du virus

      Je suis d’accord avec vous sur ce point et je pense même qu’il s’agit d’une hygiène minimum à mettre en œuvre aussi bien face aux virus qui nous côtoient que face aux bactéries présentes dans notre environnement.

      — les personnes en bonne santé et les jeunes sont moins affectées par ce virus

      Ceci inclue les personnes âgées sans comorbidité qui peuvent effectivement l’attraper sans en mourir ni être hospitalisé ! Par exemple mon père qui l’a eu à 87 ans et qui y a survécu sans même suivre un traitement. Les deux parents âgés d’une amie hébergés dans un EHPAD…. Le fait d’être âgé n’est donc pas forcément un risque face à ce virus, bien qu’on nous affirme le contraire pour inciter à la vaccination !

      — s’agissant d’un virus, il n’existe pas de traitement,

      Probablement pas de traitement spécifique, mais un ensemble de soins basiques peuvent éviter les complications et l’aggravation du virus. Or cela n’a jamais été indiqué ni préconisé par nos pouvoirs publics qui a toujours choisi la voie du tout chimique, ce qui va dans le sens des intérêts des industries pharmaceutiques, mais pas nécessairement dans celui des patients.

      — en cas de crise grave la réponse ne peut être que collective,

      Sur ce point là, je pense que nos autorités ont exagéré la dangerosité et la létalité de ce virus justement pour en fabriquer une crise grave, et ainsi nous manipuler. Si la réponse doit être collective, je n’y souscris que si elle respecte le libre arbitre et la souveraineté de chaque être humain à disposer de son propre corps, de sa santé et de sa vie ! Sur ce point très important ce gouvernement a été en dessous de tout en contournant et en violant les textes législatifs existants ainsi que les traités internationaux. Je suis donc en désaccord total avec l’obligation vaccinale qui viole scandaleusement le serment d’Hippocrate et les droits humains et citoyens ! Je ne me sens pas du tout en sécurité ni heureuse d’être dirigée par des dirigeants qui pratiquent l’abus de pouvoir, la neutralisation des processus démocratiques, l’installation permanente et disproportionnée de l’état d’urgence, la création d’un conseil classé secret défense pour ne pas avoir de comptes à rendre, et qui séquestrent nos droits et libertés les plus fondamentaux ! Je désavoue et la gestion de cette crise sanitaire montée en épingle, et les dirigeants qui nous mènent une vie d’enfer au nom d’un virus qu a servi de prétexte à notre mise en soumission. Une soumission qui ne pourra pas durer et qui provoquera une grande colère.

      — en cas de crise grave le confinement est la seule méthode pour contenir l’épidémie

      La crise grave a été artificiellement crée par ce virus fabriqué en laboratoire sur ordre de personnes malveillantes envers l’humanité entière ! Il faudra apprendre à vivre avec les virus sans nécessairement confiner l’humanité, sinon cela remet totalement en cause l’intérêt de vivre et d’être en vie !

      — Il y a effectivement quelques effets secondaires liés à la vaccination. La plus part sont léger. Les plus importants ont donnés lieux à l’adaptation de la stratégie vaccinale.

      il y a beaucoup trop d’effets secondaires graves liés à la vaccination et ce n’est pas parce que notre gouvernement met tout en œuvre pour contenir leur révélation que ces effets et ces décès n’existent pas ! Non, il n’y a eu aucune adaptation de la stratégie vaccinale. Au contraire, ils veulent maintenant nous inoculer la Troisième dose de force en dépit des décès et des maladies graves irréversibles ! Comment pouvez vous affirmer cela ? Les vaccinés blessés sont totalement abandonnés à eux mêmes sans aucune solution apportée à leur santé désormais dégradée ! Cela me révolte et m’indigne et ne fait que confirmer que nos dirigeants sont des malfaisants envers les citoyens !

      — L’ANSM et l’AME au niveau de l’Europe, surveillent attentivement ces effets secondaires

      Ce n’est absolument pas vrai. Les effets indésirables graves et les décès sont insuffisamment déclarés et les résultats publiés ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Que fait l’ANSM et l’AME face à la maladie de Kreutzfeld Jacob développée par Mauricette Doyer après sa 2ème injection ? Strictement rien ! Et il y en a tant d’autres dans cette situation inextricable…..

      Le Pass sanitaire est un instrument odieux de coercition et d’oppression reposant sur des critères discriminants de santé pourtant interdits dans notre droit et violant honteusement le secret médical ! II n’est absolument pas le Pass de la liberté mais celui du droit des vaccinés à se contaminer entre eux pendant que les non vaccinés n’ont aucune vie décente ni désirable. Macron a installé une épouvantable dystopie qui durera aussi longtemps que les citoyens la supporteront….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :