L’innocuité du Pfizer démenti par les chiffres  d’Eudravigilance avec un minimum de 14.303 décès et 562.213 cas d’effets indésirables au 13-11-2021

  • Les troubles du sang et du système lymphatique comprennent 200 décès et 12.412 non récupérés.
  • Les troubles cardiaques comprennent 2.095 décès et 10.336 cas non récupérés.
  • Les troubles congénitaux, familiaux et génétiques comprennent 32 décès et 125 non récupérés.
  • Troubles de l’oreille et du labyrinthe : 10 décès et 7.561 non récupérés.
  • Les troubles endocriniens comprennent 5 décès et 512 non récupérés.
  • Les troubles oculaires comprennent 31 décès et 6.636 non récupérés.
  • Les troubles gastro-intestinaux comprennent 573 décès et 25.520 cas non récupérés.
  • Les troubles généraux et les troubles du site d’administration comprennent 4.057 décès et 82.029 cas non récupérés.
  • Les troubles hépatobiliaires comprennent 73 décès et 334 non récupérés.
  • Les troubles du système immunitaire comprennent 74 décès et 1.911 cas non récupérés.
  • Infections et infestations : 1 545 décès et 11.502 cas non récupérés.
  • Blessures, empoisonnements et complications procédurales : 235 décès et 1.915 cas non résolus.
  • Les enquêtes comprennent 440 décès et 7.080 cas non récupérés.
  • Les troubles du métabolisme et de la nutrition comprennent 247 décès et 2.249 cas non récupérés.
  • Les troubles de l’appareil locomoteur et du tissu conjonctif comprennent 177 décès et 45 626 cas non récupérés.
  • Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) : 111 décès et 369 non récupérés.
  • Troubles du système nerveux : 1.532 décès et 60.907 non récupérés.
  • Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales : 55 décès et 253 non récupérés.
  • Les problèmes liés aux produits font 2 morts et 26 non récupérés.
  • Les troubles psychiatriques comprennent 172 décès et 6.633 cas non récupérés.
  • Les troubles rénaux et urinaires comprennent 223 décès et 1.213 cas non récupérés.
  • Troubles de l’appareil reproducteur et du sein : 5 décès et 19 918 non récupérés.
  • Les troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux comprennent 1 599 décès et 15 449 non récupérés.
  • Les troubles de la peau et des tissus sous-cutanés comprennent 123 décès et 17.883 cas non récupérés.
  • Les circonstances sociales comprennent 19 décès et 888 non récupérés.
  • Les procédures chirurgicales et médicales comptent 55 décès et 237 cas non récupérés.
  • Les troubles vasculaires comprennent 613 décès et 8.618 non récupérés.

Dans le passé des vaccins ont été arrêtés après seulement 50 décès. Pourquoi avec tant de décès et d’effets indésirables graves les autorités de chaque pays encouragent et imposent cette vaccination manifestement plus nocive que bénéfique ? Comment ne pas soupçonner en poursuivant cette politique vaccinale délétère que nos dirigeants  ne contribuent pas à un génocide  délibéré ? A chacun de se poser les bonnes questions…

Article  rédigé  le  22  novembre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 22 novembre 2021, dans Santé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :