Archives du blog

Un nouveau variant Sud Africain totalement différent et très inquiétant

On connaissait le variant Sud-Africain, ce variant qui devait déferler sur l’Europe mais qui n’a finalement pas pris pied. Cette fois-ci, c’est un nouveau variant en provenance de ce pays qui attire l’attention des spécialistes. Appelé variant C.1.2, ce variant étonne par son nombre de mutation et sa capacité de se transformer. Les scientifiques ont également noté des changements importants dans la structure du virus par rapport à la souche originelle de Wuhan en Chine.

Ce variant redoutable serait, selon toute vraisemblance, insensible aux vaccins actuels et, plus inquiétant encore, capable de contourner les anticorps générés par les personnes contaminées par les autres souches du virus. Ce virus redoutable a déjà touché le Royaume-Uni, la chine, la République Démocratique du Congo, l’île Maurice, la Nouvelle-Zélande, le Portugal et la Suisse.

Comme si un malheur ne venait jamais seul, un autre variant, également très inquiétant, a fait son apparition en Turquie qui connait un sursaut au niveau de la pandémie. Avec des variants toujours plus nombreux et un virus particulièrement capable de faire face aux vaccins et anticorps naturels, l’humanité va peut-être être dans l’obligation de vivre avec le virus.

Le variant sud-africain de la Covid-19 aux portes d’Aulnay-sous-Bois !

Ce qui devait arriver arriva : le variant Sud-Africain de la Covid-19 est arrivé en Seine-Saint-Denis, plus précisément dans la ville de Tremblay-en-France. Compte-tenu du bassin de vie relativement identique et des transports avec la ligne 15, il est fort probable que ce variant soit déjà présent dans la ville d’Aulnay.

Le variant Sud-Africain est plus agressif, se propage plus rapidement, et cause plus de décès. Il est à noter que les vaccins sont nettement moins efficaces face à ce variant. Une nouvelle explosion des infections est à craindre !

Les variants plus contagieux du Covid-19 progressent de manière exponentielle en Île-de-France !

Près de 20% des personnes contaminées par le Coronavirus en Île-de-France auraient contracté l’un des variants. Ces variants sont plus agressifs, sont plus contagieux, et pourraient de nouveau mettre à mal les capacités hospitalières de la région.

Il existe plusieurs variants : britannique, sud-africain, brésilien… Selon les dernières informations, le variant britannique serait le plus répandu dans l’hexagone. Les vaccins sont également, en règle générale, moins efficaces sur ces variants.

Les variants anglais et sud-africains du Coronavirus à l’assaut de l’Île-de-France, alerte de Benjamin Rossi à Aulnay-sous-Bois

Les variants du coronavirus représentent 7 à 9% des nouvelles infections en Île-de-France selon le Conseil scientifique. Invité de France Bleu Paris, Benjamin Rossi, médecin infectiologue, explique que s’ils peuvent être plus contagieux, le respect des gestes barrières évite leur transmission.

Invité de France Bleu Paris ce lundi matin, Benjamin Rossi, médecin infectiologue à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois, explique que bien qu’il puisse être plus contagieux, ce variant anglais « est le même virus. C’est la même infection, avec un pouvoir contagieux un peu plus important. » 

Pour éviter la transmission du variant, « il faut avoir des masques efficaces, utiliser de meilleurs outils, et mieux respecter les gestes barrières. »

Source : France Bleu

%d blogueurs aiment cette page :