Archives du blog

Belle ambiance pour la CAN de football à Aulnay-sous-Bois malgré le risque du Covid-19

Aujourd’hui encore, pour le dernier match de poule de la Coupe d’Afrique des Nations à Aulnay-sous-Bois opposant la Turquie au Sénégal, l’ambiance était chaude. De nombreux supporters ont répondu présent.

Certaines mauvaises langues diront que la Turquie ne se trouve pas en Afrique. En tout cas, ce fut une belle soirée, comme l’en atteste la vidéo ci-dessous.

 

La responsable de l’association franco-turque d’Aulnay-sous-Bois attaquée par des kurdes

Le conflit en Syrie entre l’armée turque et les Kurdes s’est exporté en Ile-de-France. La présidente d’une association franco-turque de Villepinte a été victime d’un incendie criminel pour lesquels trois Kurdes de Gonesse ont été mis en examen. Des faits qualifiés de terroristes par la justice.

Les flammes éclairent le quartier pavillonnaire de Villepinte (Seine-Saint-Denis), les voitures partent en fumée détruite par un incendie criminel qui sera revendiqué sur Internet. Une responsable associative turque a été la cible de trois Kurdes originaires de Gonesse. Ils ont été interpellés par la PJ et mis en examen pour « dégradations en lien avec une entreprise terroriste » à Paris.

Les faits se produisent le 11 mars dernier. Trois hommes se rendent à Villepinte en fourgonnette. Leur objectif, ce sont les voitures d’un couple dont l’épouse est la présidente du Centre culturel franco-turc de la région d’Aulnay-sous-Bois. Autour de 4 heures du matin, les visages dissimulés, ils aspergent de liquide inflammable la Mercedes Class A et le Range-Rover, vides de tout occupant. L’incendie se propage à un troisième véhicule. Les flammes touchent aussi des conteneurs poubelles, lèchent les façades des pavillons limitrophes, détruisent un coffret à gaz. Les trois hommes ont pris la fuite après que l’un d’eux a filmé la scène.

Interpellés grâce à la vidéosurveillance

La dimension politique de cet incendie criminel est rapidement révélée lorsque les images se retrouvent sur Internet trois jours plus tard. Une revendication au nom de la cause kurde dont se réclament les auteurs.

Les faits sont survenus alors que la communauté kurde est fortement mobilisée, tout comme le PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan, considéré comme terroriste par une partie de la communauté internationale, alors que se déroule en Syrie la bataille d’Afrine. L’opération « Rameau d’Olivier » a été lancée le 20 janvier par l’armée turque et les rebelles syriens contre les forces kurdes, implantées dans cette région depuis 2012. La ville d’Afrine tombant le 18 mars dernier.

L’exploitation de la vidéosurveillance a rapidement permis aux enquêteurs de la sous-direction antiterroriste de la brigade criminelle de retrouver le Renault Trafic qui appartenait à l’un des trois incendiaires, puis à identifier les suspects. Début avril, ces derniers étaient interpellés et placés en garde à vue au siège de la PJ parisienne.

« Je ne comprends pas ce qui m’arrive »

La responsable du centre culturel franco-turc, victime des incendies.

« Je travaille dans le milieu social depuis très longtemps. Je ne comprends pas ce qui m’arrive… » Agée de 43 ans, mère de famille, la responsable de l’association franco-turque d’Aulnay, victime des incendies, a été profondément choquée. « Après les faits, je me suis réfugiée chez moi pendant dix jours, sans sortir. Je n’étais pas bien, complètement effondrée. Je ne sais pas pourquoi j’ai été visée. Je n’ai jamais fait aucune discrimination dans mon travail. J’ai aidé tout le monde. Des Kurdes travaillent avec moi, certains sont des amis. »

Extrait article du Parisien, article complet à retrouver sur le site du journal régional

Attentats : enquête sur la fuite planifiée d’Hayat Boumeddiene de la Seine-Saint-Denis vers la Turquie

TOPSHOTSTURKEY OUTThis photo distributed on January 12C’est une curieuse réunion qui intrigue les policiers chargés d’enquêter sur les attentats qui ont endeuillé Paris début janvier. Une rencontre organisée le 1er janvier à Bondy (Seine-saint-Denis) au cours de laquelle l’exfiltrage d’Hayat Boumeddiene – la compagne d’Amedy Coulibaly – vers la Syrie s’est vraisemblablement scellé.

Source et article complet : Le Parisien

Débat entre les candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois le 8 février

IMG_20140205_120022Les militants d’Alain Amédro nous informent qu’un débat entre les candidats aux élections municipales à Aulnay-sous-Bois aura lieu le samedi 8 février, à 18h00, au chalet du Vélodrome (137 rue Robespierre).

Ce débat est organisé par l’UATEM-PING (association turque) et le COJEP Ile-de-France (Conseil pour la justice, l’égalité et la paix).

Pour plus d’information, cliquer sur l’image.

L’étincelle PCA Aulnay-sous-Bois : Un printemps turc !

l'étincellePSA_Page_1Après les printemps arabes de Tunis et du Caire, après les explosions sociales de Grèce ou d’Espagne, c’est en Turquie, ce pays chéri de Renault, Bosch ou Siemens pour sa main d’œuvre bon marché, que la colère fait rage. La place Taksim, au centre d’Istanbul a été envahie depuis vendredi dernier par des dizaines de milliers de manifestants. Ils y expriment un ras-le-bol généralisé face au gouvernement et à la situation sociale, La répression de la police turque ne s’est pas faite attendre faisant plus de 1000 blessés du côté des manifestants. La mobilisation n’a pas désarmé pour autant, et s’est étendue comme une traînée de poudre dans tout le pays, contraignant les forces de l’ordre à se mettre provisoirement en retrait.

Un printemps turc est-il en train de naître à Istanbul?

Au départ de cette mobilisation, il y a la décision de la municipalité AKP (parti conservateur du premier ministre Erdogan dit « islamiste modéré ») de raser un parc du centre-ville au profit d’un centre commercial. Contre cette décision, quelques centaines de personnes ont installé leur campement pour empêcher la progression des travaux. Vendredi, une violente tentative de les déloger a déclenché une formidable vague de mobilisation. Les manifestants ont alors mis toutes leurs revendications sur le tapis. La goutte d’eau a fait déborder le vase. Et le vase commençait déjà à être bien rempli.

Communiqué complet à récupérer en cliquant ici ou sur l’image.

Retour sur le festival de la culture Turque à Aulnay-sous-Bois

Festival de musique Turc à Scohy 004Dans le cadre de la fête organisée par l’association Culturelle Franco-Turque d’Aulnay-sous-Bois du 11 mai et du 12 2013, au moins 300 personnes s’étaient rendues au Gymnase Pierre Scohy, pour y découvrir les charmes de la culture turque, avec musiques, stands alimentaires et expositions diverses.

2 jours non-stops ont permis aux plus courageux de découvrir la culture Anatolienne. Ci-contre une photo prise par la rédaction.

Défilé de Janissaires devant la mairie d’Aulnay-sous-Bois

Janissaires

Vidéo

Dans le cadre de la fête organisée par l’association Culturelle Franco-Turque d’Aulnay-sous-Bois, un défilé de Janissaires, partant de la Mairie d’Aulnay, parcourait le Boulevard Félix Faure, la rue du 11 Novembre et l’Avenue Anatole France pour rejoindre le gymnase Pierre Scohy.

Ce fut l’occasion pour l’association de montrer les costumes portés par ces terribles fantassins. Pour rappel, l’empire Ottoman, pour renforcer son armée, enlevait des enfants (issus de familles Chrétiennes, Grecques pour la plupart) afin de les éduquer militairement et en faire de redoutables soldats, qui ont fait leur preuve sur les champs de bataille face à l’empire Byzantin puis les Bulgares, les Serbes et les Hongrois. Certains historiens pensent même que la chute de Constantinople (devenue depuis Istanbul) en 1453 a été grandement facilité par l’emploi massif de ces fantassins.

Pour visualiser ce défilé en vidéo, cliquer sur l’image.

Bedia Akartürk et le festival multicurel à Aulnay-sous-Bois les 11 et 12 mai

Turquie_Scohy_AuolnayLe festival multiculturel, organisé par l’association culturelle franco-turque d’Aulnay, a lieu ce samedi 11 mai et ce dimanche 12 mai dans la salle Pierre Scohy (1 rue Aristide Briand)

Avec :

  • Bedia Akartürk
  • Dj Burak
  • Dj Aydost

Un défilé de Janissaire aura lieu également devant la Mairie d’Aulnay à 11h30.

Le rappeur RJS en Live dans la salle Scohy à Aulnay-sous-Bois, partie 2

RJS_Aulnay_3

Vidéo

Dans le cadre de la journée des enfants organisée par l’association culturelle franco-turque d’Aulnay-sous-Bois, le rappeur RJS était invité pour une démonstration de Rap turc, dans une salle de près de 100 personnes.

Après Léo Seviyor, RJS est donc venu chauffé cette salle, dans un rythme un peu plus sec mais toujours avec retenue.

La rédaction d’Aulnay Cap !, présente cette journée, à prise pour vous quelques vidéos de l’artiste aux lunettes noires. Nous vous en proposons deux nouvelles pour aujourd’hui.

RJS_Aulnay_4

Vidéo

Pour accéder aux vidéos, il vous suffit de cliquer sur les images.

Léo Seviyor en Live à Aulnay-sous-Bois : Paris’ten, Sevgilerle

Leo_Seviyor_Aulnay

Vidéo

Dans un gymnase Pierre Scohy rempli pour l’occasion, le chanteur a pu, une demi-heure durant, montrer au public une grande partie de son registre musical, allant du Slow au Rap turc.

M. Seviyor a également chanté en duo avec l’un de ses amis (la rédaction ne dispose pas de son nom de scène), pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Pour regarder la vidéo, cliquer sur l’image.

%d blogueurs aiment cette page :