Archives du blog

Plus de 100 000 morts de la Covid-19 en France

Alors que la 3e vague continue de faire des ravages dans notre pays, la barre des 100 000 morts a été franchie aujourd’hui en France. Malgré un confinement certes moins strict qu’en mars 2020 mais qui pénalise une partie de l’économie, les cas de contamination continuent d’augmenter, avec des hôpitaux dans certaines régions surchargés.

A quelques semaines de la fin potentielle de ce confinement, aucun spécialiste ne se prononce aujourd’hui si la France retrouvera une situation normale avant la fin du printemps.

Covid-19, hécatombe au lycée Eugène Delacroix à Drancy avec une vingtaine de parents morts

Ce n’est un secret pour personne, l’épidémie de Covid-19 est hors de contrôle dans le département de la Seine-Saint-Denis. Outre les passages en réanimation, les décès sont en hausse et touchent désormais toutes les classes d’âge. A Drancy, un professeur affirme qu’il y a eu une vingtaine de décès chez les parents des lycéens à cause de la Covid-19.

La situation semble s’empirer de jour en jour, le variant anglais étant particulièrement destructeur. De nombreuses classes ont fermé dans tout le département, les professeurs jouant sur leur droit de retrait.

Moins de naissances et plus de morts en 2020 en France, en partie à cause du Covid-19

Le taux de fécondité a baissé à 1,84 enfant par femme en France en 2020, le nombre de bébés nés dans l’année, autour de 740.000, est au plus bas depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

L’espérance de vie à la naissance atteint 85,2 ans pour les femmes (en baisse de quasiment cinq mois) et 79,2 ans pour les hommes (en baisse de six mois), soit une baisse bien plus forte que celle observée en 2015, année marquée par une forte grippe hivernale.

Pendant cette première année de l’épidémie de Covid-19, 658.000 personnes sont décédées en France – toutes causes confondues -, soit 7,3% de plus qu’en 2019, selon une estimation corrigée.

Vers un baby-boom Covid ?

L’année 2021 pourrait être différente avec une augmentation significative des naissances dues au confinement de mars-avril-mai dernier. On pourrait assister à un véritable baby-boom sur les mois de janvier à mars cette année.

La Seine-Saint-Denis a payé un lourd tribut face au Covid-19

La Seine-Saint-Denis fait partie des départements les plus touchés et les plus endeuillés par l’épidémie de Coronavirus. Près de 1500 morts ont été recensés et si la situation semble s’améliorer depuis la fin du dernier confinement, le nombre de malades reste anormalement haut.

Avec l’arrivée des vaccins (un hôpital de Sevran fait partie des sites pilotes en France), les spécialistes espèrent sauver le maximum de vies en 2021.

Covid-19, hécatombe chez les médecin en Seine-Saint-Denis avec plusieurs morts

Sur les 33 médecins qui ont succombé suite à une infection au Coronavirus, 15% venaient de la Seine-Saint-Denis. Ce chiffre alarmant est d’autant plus inquiétant que le département souffre pour le manque de capacité de prise en charge des malades, avec des villes surpeuplées qui nécessitent des structures médicales adaptées.

Pour comprendre les raisons d’une telle hécatombe dans le département, plusieurs spécialistes estiment que la surexposition du personnel au virus et le contact des patients plutôt jeunes, contaminés mais asymptomatiques seraient les causes principales. D’autres facteurs sont aussi évoqués, comme le défaut de protections individuelles adaptées pour l’examen, des locaux professionnels inadaptés pour recevoir des patients en période épidémique, la densité urbaine particulièrement forte et l’absence de distanciation sociale possible dans des transports en commun.

Source : Actu.fr

Covid-19, le nombre de décès dépasse pour la première fois les 10000 par jour dans le monde

Preuve s’il en est que la pandémie de Covid est en train de ravager une partie du monde, le nombre de décès directement lié au Coronavirus a dépassé les 10000 morts hier. 10 185, tel est le nombre exact et surement sous-estimé de victimes du virus.

La deuxième vague touche de plein fouet une grande partie de l’Europe, des Amériques et d’une petite partie de l’Asie (Inde, Iran). L’Océanie et l’Afrique sont relativement épargnées par la tragédie (seule l’Afrique du Sud,, la Tunisie et le Maroc semblent fortement touchés, l’Afrique Centrale semble remarquablement épargnée).

Si les espoirs de vaccin ont fait bondir les différentes bourses partout dans le monde, les différents systèmes de santé des pays touchés sont au bord du gouffre. En France, le pic des hospitalisations est attendu dans les prochains jours.

Covid-19, triste record avec plus de 9000 morts en une journée à cause du virus

Le 4 novembre 2020, 9067 personnes sont décédées à cause du Coronavirus dans le monde. L’Espagne, les Etats-Unis, le Brésil, l’Argentine sont les pays les plus touchés, mais d’autres comme la France, la République Tchèque ou encore la Pologne montrent des signes inquiétants de montée significative des décès liés au Covid.

En Europe, de plus en plus de pays se confinent ou instaurent un couvre-feu pour enrayer la propagation de l’épidémie. Dans les pays de l’Est, les services hospitaliers sont au bord du gouffre.

Covid-19, 835 morts recensés en Seine-Saint-Denis mais avec une baisse au niveau des réanimations

Au 30 avril 2020, 835 morts du Coronavirus étaient recensés dans tout le département de la Seine-Saint-Denis. On dénombre également 1447 hospitalisations et 183 personnes en réanimation, en baisse notable.

La Seine-Saint-Denis est le 4ème département le plus touché en France après Paris, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.

Covid-19, plus de 700 morts en Seine-Saint-Denis

Le bilan ne cesse de s’alourdir dans le département de la Seine-Saint-Denis avec 717 morts liés au Coronavirus. Plus de 200 personnes sont en réanimation, plus de 1500 sont hospitalisées tandis que plus de 1700 personnes qui ont eu des impacts conséquents sont guéries.

En termes de décès, la Seine-Saint-Denis est le 2ème plus touché après le Val-de-Marne.

Plus de 600 morts en Seine-Saint-Denis du Covid-19, près de 1600 personnes hospitalisée

Si le département de la Seine-Saint-Denis n’est pas le plus touché en Île-de-France, le bilan est très lourd, avec à ce jour 609 morts comptabilisés. Près de 1600 personnes sont également hospitalisées, dont plusieurs centaines dans un état critique.

Si un plateau épidémique semble avoir été atteint, la sortie de crise n’est pas pour demain.

%d blogueurs aiment cette page :