Archives du blog

Covid-19, hausse de 25% de la mortalité en Seine-Saint-Denis en 2020 !

Malgré une population plutôt jeune, la Seine-Saint-Denis a beaucoup souffert de la pandémie avec plus de 2000 morts recensés. Les démographes viennent de faire l’étude sur l’ensemble de l’année 2020 et ont noté une hausse de la mortalité de l’ordre de 25%. C’est à Villetaneuse où la surmortalité est la plus importante, de l’ordre de 53% !

La concentration de la population, la difficulté de l’accès aux soins et des gestes barrières pas toujours respectés expliquent cette surmortalité.

Covid-19, vers une catastrophe sanitaire majeure en Seine-Saint-Denis

Avec plus de 1000 hospitalisations liées à l’épidémie de Covid-19, la Seine-Saint-Denis est au bord de l’implosion. Près de 2000 personne sont décédées dans le département et les urgences sont à bout de souffle.

Les écoles sont aussi au bord du gouffre avec la multiplication des clusters et la fermeture de classes. Certaines personnalités politiques souhaitent un confinement plus strict et la fermeture des écoles, comme Jean-Christophe Lagarde (député). D’autres comme Bruno Beschizza (Maire d’Aunay-sous-Bois) se sont montrés plus circonspects sur la nécessité d’un nouveau confinement.

Covid-19, le nombre de décès dépasse pour la première fois les 10000 par jour dans le monde

Preuve s’il en est que la pandémie de Covid est en train de ravager une partie du monde, le nombre de décès directement lié au Coronavirus a dépassé les 10000 morts hier. 10 185, tel est le nombre exact et surement sous-estimé de victimes du virus.

La deuxième vague touche de plein fouet une grande partie de l’Europe, des Amériques et d’une petite partie de l’Asie (Inde, Iran). L’Océanie et l’Afrique sont relativement épargnées par la tragédie (seule l’Afrique du Sud,, la Tunisie et le Maroc semblent fortement touchés, l’Afrique Centrale semble remarquablement épargnée).

Si les espoirs de vaccin ont fait bondir les différentes bourses partout dans le monde, les différents systèmes de santé des pays touchés sont au bord du gouffre. En France, le pic des hospitalisations est attendu dans les prochains jours.

Covid-19, 1239 morts en Seine-Saint-Denis et des chiffres toujours alarmants concernant la pandémie

Alors que les chiffres des admissions en réanimation se stabilisent en Île-de-France, les chiffres sont toujours inquiétants dans le département de la Seine-Saint-Denis. Rien que samedi dernier, 9 patients sont morts du Coronavirus tandis que 859 personnes étaient toujours hospitalisées.

115 patients Covid sont en réanimation, soit plus que la capacité standard des hôpitaux du département. Si le deuxième confinement commence à porter ses fruits dans la région, il tarde a montrer des signes encourageants dans le département.

Covid-19, ravage du virus avec plus aucun lit de réanimation disponible en Seine-Seine-Denis

Alors que le nombre de morts ne continue de croître dans le monde, la situation au niveau local est également jugée préoccupante puisqu’il n’y a plus de lit de réanimation disponible pour les patients Covid. En deux jours, plusieurs centaines de personnes ont été admis aux urgences mais certaines n’ont pu trouver de place, faute de lits disponibles.

Alors que le confinement devrait faire effet dans les prochains jours, les services sanitaires du département tirent la sonnette d’alarme. Les patients Séquano-Dyonisiens pourraient être transférés dans d’autres départements moins touchés.

Covid-19, triste record avec plus de 9000 morts en une journée à cause du virus

Le 4 novembre 2020, 9067 personnes sont décédées à cause du Coronavirus dans le monde. L’Espagne, les Etats-Unis, le Brésil, l’Argentine sont les pays les plus touchés, mais d’autres comme la France, la République Tchèque ou encore la Pologne montrent des signes inquiétants de montée significative des décès liés au Covid.

En Europe, de plus en plus de pays se confinent ou instaurent un couvre-feu pour enrayer la propagation de l’épidémie. Dans les pays de l’Est, les services hospitaliers sont au bord du gouffre.

Covid-19, la Seine-Saint-Denis compte 724 hospitalisations et 1211 décès dont 9 aujourd’hui !

L’épidémie de Coronavirus continue sa progression dans le département malgré les premières mesures de confinement. En 24 heures, 9 personnes sont décédées du Covid et l’hôpital ne cesse de compter les nouveaux cas d’hospitalisation, où les hôpitaux sont saturés.

Le département est déjà au niveau du seuil critique avec un pic de l’épidémie attendu dans les prochains jours, à condition que les Séquano-Dyonisiens acceptent de jouer le jeu et montrent de la rigueur pour contenir la propagation.

Covid, le taux d’incidence pour 100000 habitants par ville via une carte interactive

Avec près de 300 décès ce jours liés au coronavirus et plus de 40000 personnes contaminées, le virus continue sa progression. Afin de connaître l’état sanitaire par ville, une carte interactive est désormais accessible. Vous pouvez ainsi déterminer si votre ville se trouve en zone très affectée ou non en quelques secondes.

Concernant la ville d’Aulnay-sous-Bois, elle s’en sort plutôt bien avec un taux d’incidence entre 150 et 250 cas pour 100000 habitants. C’est bien moins que la moyenne du département de la Seine-Saint-Denis, et aussi moins que la moyenne nationale.

Pour accéder à la carte interactive, cliquer ici.

Covid, les quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois plus touchés que les quartiers Sud

Une carte qui présente les indicateurs du Coronavirus par quartier montre que les quartiers Nord de la ville d’Aulnay-sous-Bois semblent plus touchés par l’épidémie que les quartiers Centre et Sud. Comme on peut le constater ci-contre, les quartiers Nord sont bien plus en couleur bleue foncée, ce qui indique une plus grande propagation de la pandémie.

La carte complète est disponible ici.

Explosion de Covid en Seine-Saint-Denis avec plus de 500 hospitalisation et des hôpitaux débordés

L’épidémie de Covid continue à faire des ravages dans le département avec plus de 500 hospitalisations recensées. Le seuil d’alerte est déjà atteint depuis quelques jours et rien ne semble arrêter la progression du Coronavirus.

Plusieurs hôpitaux ont atteint également leur seuil de saturation avec quasiment plus de place de disponible en réanimation. Un confinement partiel semble inéluctable compte-tenu de la situation sanitaire catastrophique.

%d blogueurs aiment cette page :