Archives du blog

Covid-19, 835 morts recensés en Seine-Saint-Denis mais avec une baisse au niveau des réanimations

Au 30 avril 2020, 835 morts du Coronavirus étaient recensés dans tout le département de la Seine-Saint-Denis. On dénombre également 1447 hospitalisations et 183 personnes en réanimation, en baisse notable.

La Seine-Saint-Denis est le 4ème département le plus touché en France après Paris, le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine.

Covid-19, l’humanité ébranlée et la société effondrée par un petit-machin

Aujourd’hui, devant la situation dramatique que nous vivons, il me semblait difficile de ne pas partager  une telle réflexion qui devrait nous faire réfléchir sur des jours meilleurs, un jour… ?

Christian PICQ

*********************************

Moustapha Dahleb, la plus belle plume tchadienne, a écrit :

« Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.
Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, …ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…).
Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales…).
Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques…).
Ce que les gilets jaunes et les syndicats n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée…).

Soudain, on observe dans le monde occidental que le carburant a baissé, que la pollution a baissé, que les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie.

Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité.

Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.

Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.

Quelques jours seulement ont suffi à l’univers pour établir l’égalité sociale qui était impossible à imaginer.

La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme.

Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour cloner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.
Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine face à la force du ciel.
Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.
Il a suffi de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière.
Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ?
Rendons-nous à l’évidence en attendant la providence.
Interrogeons notre « humanité » dans cette « mondialité » à l’épreuve du coronavirus.

Restons chez nous et méditons sur cette pandémie.
Aimons-nous vivants !
Bonne lecture et prenez soin de vous. »

Covid-19, plus de 700 morts en Seine-Saint-Denis

Le bilan ne cesse de s’alourdir dans le département de la Seine-Saint-Denis avec 717 morts liés au Coronavirus. Plus de 200 personnes sont en réanimation, plus de 1500 sont hospitalisées tandis que plus de 1700 personnes qui ont eu des impacts conséquents sont guéries.

En termes de décès, la Seine-Saint-Denis est le 2ème plus touché après le Val-de-Marne.

Au Maroc, les ministres et les députés font don d’un mois de salaire pour lutter contre le Covid-19, et en France ?

L’épidémie de Coronavirus a non seulement fait des ravages au niveau vie humaine, mais a également détruit l’économie et mit plusieurs pays à genoux. En France, on parle de plus de 5 millions de personnes au chômage partiel, et de plus en plus d’entreprises qui ferment leurs portes.

Le Maroc n’est pas épargné et pour montrer leur solidarité au pays en difficulté, les hommes politiques, ministres et députés, ont fait don d’un mois de salaire.

Et en France ? Est-ce que les ministres vont faire don d’un mois de salaire ? Et les députés qui gagnent plus de 8000 € bruts par mois ? Qui des Maires des grandes villes et parfois cumulards qui peuvent gagner jusqu’à 10000 € bruts par mois ? Prendront-ils l’exemple sur ce qu’il se passe au Maroc ou garderont-ils leurs émoluments comme si la situation ne le justifie pas ?

De nombreux internautes se posent ces questions. Car si nous pleurons les morts aujourd’hui, la sortie de crise va à coup sûr être salée, très salée. Un plan de relance sera nécessaire et le pays tout entier devra s’endetter davantage pour éviter le pire. Si le don d’un mois de salaire ou d’indemnité peut sembler une goutte d’eau dans l’océan, c’est peut-être en donnant l’exemple que les Français sauront, eux aussi, faire don pour relancer l’économie…

Covid-19, surmortalité de 63% en Seine-Saint-Denis

Les premières données statistiques par département tombent et si la surmortalité au niveau national est assez modérée, les écarts sont plus criants dans certains départements.

Ainsi, les analystes observent une augmentation de 63% de décès par rapport à l’année précédente dans le département de la Seine-Saint-Denis. Le Covid-19 ou coronavirus est en grande partie responsable, puisque plus de 250 personnes en sont mortes dans le département en quelques semaines.

Les bars et les restaurants fermés dès ce dimanche à Aulnay-sous-Bois et ailleurs à cause du Coronavirus

Les restaurants, cafés et commerces non essentiels à l’économie du pays seront fermés dès ce dimanche matin jusqu’à nouvel ordre. C’est la décision du 1er ministre Edouard Philippe pour contrer la pandémie de Coronavirus dans le pays. Les bar-tabacs resteront apparemment ouverts comme les stations services et tous les magasins alimentaires.

Les urgences sont prises d’assaut à cause du COVID-19 en Seine-Saint-Denis souvent à cause de fausses alertes

Economie qui s’effondre, pétrole au plus bas depuis des années, des matchs de football effectués à huis clos (comme Lens – Orléans hier) : la panique gagne peu à peu le pays et les personnes deviennent de plus en plus paranoïaques.  Si bien que le SAMU 93 semble désormais saturé, avec des médecins épuisés et la logistique mise à rude épreuve.

Le COVID-19, autrement dit le Coronavirus, va t-il avoir raison de l’intelligence humaine ? Est-ce qu’une partie du pays sera mis en quarantaine ? Pourquoi les voyageurs continuent de venir en France depuis partout dans le monde y compris les zones contaminées avec peu de contrôles ? Les prochains jours s’annoncent difficiles… 

16 cas confirmés, une école fermée, des événements annulés en Seine-Saint-Denis

L’épidémie du coronavirus Covid-19 continue de se propager en Seine-Saint-Denis portant le nombre de personnes contaminées à 16. Une école est fermée ainsi que plusieurs classes.

En une semaine, l’épidémie de COVID-19 s’est propagée en Seine-Saint-Denis, portant le nombre de malades détectés à 16. Plusieurs événements ont été annulés et la ville de Drancy a été particulièrement touchée, avec deux élèves et une enseignante contaminés. Les élections municipales seront scrupuleusement scrutées avec une désinfection des salles de vote, mais pas d’annulation ou de report.  

%d blogueurs aiment cette page :