Publicités

Le collège Simone Veil d’Aulnay-sous-Bois et le rond-point de la discorde

Simone_Veil_Aulnay

Vidéo

Le 9 décembre 2014, une réunion concernant les abords du collège Simone-Veil a eu lieu (cf Oxygène de janvier 2015 qui écrivait : les prochaines réunions seront communiquées dans les prochains numéros d’Oxygène).

Depuis rien, malgré des courriers et des pétitions de riverains.

Aulnay Environnement sollicité a rencontré les riverains le lundi 11 mai au moment de la rentrée du matin.

Nous vous demandons de réunir tous les acteurs de dossier : riverains, commerçants, associations (y compris de parents d’élèves), principal du collège…

Pour Aulnay Environnement, quelques évidences apparaissent.

D’abord tous les moyens doivent être pris pour éviter des circulations excessives.

Pour cela, il y a unanimité pour demander l’ouverture de la bretelle nord à Bondy Nord. Un courrier nécessaire du maire-conseiller-général et régional ne suffira pas. Il faut une mobilisation de tous, un vœu unanime du conseil municipal d’abord et une pétition par milliers des citoyens à l’appel du conseil municipal unanime.

Il faut aussi que la rue du Havre (celle de l’entrée du collège) ne soit plus une rue de transit. Elle doit être en zone partagée à 20 kilomètres heure. Mais il faut aller plus loin. La mise à sens unique de la rue de Nonneville sur une portion (entre Ballet et Bondy) a créé un transit important dans les sens Ballet-Havre-vers l’échangeur de la Négresse. Il faut étudier la re-mise en double sens de la rue de Nonneville (entre Ballet et Bondy). Malgré la « zone 20 » les voitures risquent de poursuivre par le Havre.

Le rond point obtenu par nous tous et les riverains à l’époque doit être maintenu : les rond-points ici comme ailleurs ralentissent la vitesse de circulation. Les feux supplémentaires heureusement sont là aussi, mais il faut envisager des feux à trois positions.

Pourquoi pas étudier des détecteurs de vitesse qui permettrait de mettre les feux au rouge pour les véhicules trop rapides!.

Les trottoirs ici comme ailleurs sont étroits mais le faux argument de la circulation PMR pour couper les arbres (de beaux platanes) est hypocrite. Nous tenons aux arbres d’alignement dans toute la ville, par contre nous sommes opposés aux constructions à l’alignement ! Dans ce secteur des aménagements peu couteux sont possibles pour les PMR: boucher les trous des trottoirs !

Concernant les collégiens, l’espace dévolu devant le collège semble suffisant, mais des élèves sont tentés de s’asseoir sur les parapets des murs des habitations y compris de l’autre côté des rues. Des bancs près du collège (comme un peu partout) seraient utiles pour les collégiens, les familles ou les piétons âgés.

Bien entendu il y a un préalable que nous vous demandons : avoir tous les comptages de la circulation actuelle et la liste des accidents ou incidents de circulation dans ce secteur (comme la protection arrachée au passage clouté de l’école maternelle).

Il n’y pas lieu de dépenser des fortunes inutiles pour améliorer le cadre de vie aux abords du collège. Par contre il y a urgence pour les aménagements demandés

Dans l’attente d’une première réunion, recevez monsieur le maire, nos salutations respectueuses.

Source : lettre de l’association Aulnay Environnement au Maire Bruno Beschizza

Publicités

Publié le 24 mai 2015, dans Associations, circulation, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 39 Commentaires.

  1. ¤ CECI EST UNE MISE EN GARDE (non pas une quelconque menace mais un avertissement)

    Je rappelle à l’auteur de cet article (qui n’est pas encore à la hauteur « espérée » du Bondy Blog) <>> http://lc.cx/ZwbK

    ~~ Je tiens donc à préciser que je me fous royalement (c’est le cas de le dire) héhéhéhé de ma petite personne et de ce qu’on peut dire de moi, ce qui compte c’est qu’on ne « touche pas à un cheveu », ou qu’on porte atteinte à la dignité d’une certaine personne, insultée ici, personne au combien estimable et vénérable, donc je précise bien à l’encontre de sa crédibilité et de son honneur… ~~ Si cela perdure Je me sentirais personnellement touché, et saurais réagir à sans hésitation et avec fermeté…

    ~~ De ce fait je finirais (une nouvelle fois) à l’attention de certains (Les tauliers d’Aulnay Cap, les commentateurs, de faire très attention de la façon à qui on s’adresse, car quelques fois derrière un nom peut se cacher une personne respectable, de plus une amie et comme je ne suis pas élu, donc pas soumis au devoir d’amabilité et de courbettes… Je suis immensément gentil, mais je ne laisserais rien passer si on est auteur (ou complicité) de manque de respect, quelques soient les raisons et circonstances. Donc si on porte atteinte à l’honneur et à la dignité d’une certaine personne, des insultes par exemple, l’agneau peut se transformer en loup.Il y a des choses auxquelles je ne badine pas, donc pour le patron de ce Blog je me permettrai de lui conseiller vivement de censurer les « Border lines » surtout quand ça va en direction de….. ~~

    Ceci ne sont pas des menaces, mais des promesses…
    Personnellement je méprise totalement les « imbéciles », mais quand il s’agit de l’honneur d’une amie…. Bref, soyons sobres et tout ira bien pour tout le monde

    ¤ Pour la municipalité ou ses sympathisants le fait d’être opposant, n’est pas un souci, à condition qu’on le fasse dans les règles du respect, les coms’ injurieux ou déshonorant les élus actuels ne sont pas acceptables. Personnellement je réponds toujours aux ignobles individu(e)s de la même façon qu’eux, en haussant le ton tout de même, si on croit que je vais courber l’échine, ceux qui me connaissent savent que je suis un lion, et que je renonce jamais. Merci

    ¤ Pour l’article en question Mr Beschizza n’est pas : Maire-Conseiller-Général et Régional
    Déjà le conseil général est remplacé par le départemental, et quand on sait le peu de poids donné à sa parole, (à voir) car le PS pourrait être mis en minorité dans certains débats….

    On voit ici que la composition du conseil départemental qui laisse entrevoir très peu de possibilité de manœuvre au PS, et donc que les électeurs ne leurs ont pas laissés de chèque en blanc, il faudra compter avec leurs alliés communistes, et ce n’est pas gagné

    Donc Mr Beschizza (selon la loi sur le cumul des mandats) n’est plus Conseiller Régional
    Donc il faut être précis et dire : Maire-Conseiller Départemental simplement
    Pour l’instant certaines fonctions peuvent être exercées jusqu’en 2017…

    Pour le reste je crois savoir qu’une réflexion est menée en Mairie… Tout ceci, et le reste prendra du temps, et je conseillerais à chacune et chacun de participer aux dernières réunions publiques de concertation du PLU
    26 mai à 19h30 – Gymnase Ambourget
    02 juin à 19h30 – Gymnase P.E. Victor
    04 juin à 19h30 – Antenne Tabarly

    – Tout cela ne se fera pas en un jour, déjà faut financer, et comme vos anciens amis « Socialos-Ecolos-Cocos » ont vidé les caisses….
    – Que le Maire refuse d’augmenter les Taxes locales…
    Alors qu’on cesse de gémir, de se lamenter (je parle là des assoces qui veulent être plus propres que d’autres, et calife à la place du calife)

    Merci de votre attention

    Michel CADART
    – Membre des Républicains
    (Force démocrate et de progrès) 🙂

  2. C’est quand même bizarre qu’on censurerait (Conditionnel) une partie de mes coms, et qu’on laisse d’autres insulter impunément, je remets ce qui a été occulté par erreur ou pas
    En fait dès le début il faut lire…

    …/…
    Je rappelle à l’auteur de cet article (qui n’est pas encore à la hauteur « espérée » du Bondy Blog) <>> http://lc.cx/ZwbK

    Etc… la suite me parait bonne

    Merci

    NB : Une « boulette » s’est glissée dans la signature, il ne fallait pas lire « du dandy » personnage fictif, mais bien .. ! Les petits redresseurs de torts et moralisateurs en herbe ont surement rectifié 🙂

  3. ¤ MEA CULPA

    – Décidément…. Désolé c’était mon copié/collé écrit sur Word, qui n’allait pas

    ~~ JE REPREND ! ~~

    – Je rappelle à l’auteur de cet article (qui n’est pas encore à la hauteur « espérée » du Bondy Blog) <>> http://lc.cx/ZwbK

    Etc… la suite me parait bonne

    NB : Une « boulette » s’est glissée dans la signature, il ne fallait pas lire « du Dandy » personnage fictif, mais bien .. ! Les petits redresseurs de torts et moralisateurs en herbe auront surement rectifié 🙂

  4. Un petit problème au niveau de la publication semble t’il de mes propos
    Au début on devrait lire….

    Je rappelle à l’auteur de cet article (qui n’est pas encore à la hauteur « espérée » du Bondy Blog) <>> http://lc.cx/ZwbK

    Ca passe ou pas ? Inch’Allah 🙂

  5. Et bah non…

    Je rappelle à l’auteur de cet article qu’il n’est pas encore à la hauteur espérée du Bondy Blog. Juste une pique (plus ou moins amicale) à celui qui fait « passer des messages » insultants à l’encontre d’une certaine personne… Et de la diffamation et autre mise en doute de la probité notre cher Maire qui fait l’objet d’ailleurs d’une protection fonctionnelle (suite à des dérapages sur les réseaux sociaux) et que certains posts ici s’apparentent à un outrage caractérisé, les auteurs sont parfaitement IDENTIFIES malgré leurs pseudos.

    En effet certains juges (et c’est la jurisprudence qui le dit) peuvent considérer s’il y a ou non volonté de nuire, ce qui est semble t’il le cas dans de nombreuses dérives de certains commentateurs souvent aigris car ils n’ont pas eu ce qu’ils voulaient, des revanchards…

    Ici je n’accuse même pas le PS, mais des citoyens apolitiques et lambda

    De ce fait je mets une 3ième fois en garde les modérateurs et autre proprio de ce Blog contre la publication de ce genre de propos qui pourraient être considérés comme une atteinte à la réputation ou à l’honneur de personne élues ou pas

    A lire les recommandations aux bloggers (lien donné)
    etc, etc….

    J’espère que cette fois ça va fonctionner !!!!

  6. JEAN LOUIS KARKIDES

    Arnaud,ça te plait ce genre de censure par multiplicités de commentaires?
    Dis moi franchement ce que cela apporte à ton blog?
    Ton grand écart entre des articles intéressants et certaines diarrhées au niveau des commentaires me laisse perplexe sur tes buts.

  7. Arnaud Kubacki

    Bien vu Jean-Louis. On ne choisit pas toujours les commentaires et on a mis à la poubelle plusieurs commentaires redondants.

    D’ailleurs, j’ai beau chercher, je ne vois pas ce que cet article d’Aulnay Envrironnement a de calomnieux.

  8. aurorebuselinduplissy

    les commentaires jetés; l’ont été a la demande de Michel Cadart; j’ai juste suivi sa demande, il m’expliquait ne pas réussir a publier ce qu’il voulait, et m’a demandé de supprimer ses derniers coms…ce que j’ai fait.

  9. – J’ai demandé à Arnaud Kubacki d’effacer des coms’ ci-dessus car j’ai eu un problème de publication. Et ça n’apparaissait pas… Il ne l’a pas fait et c’est ça responsabilité…. Je suis désolé de cette erreur indépendante de ma volonté. Je m’étonne que @JLK n’ait pas compris malgré une certaine confusion, lui qui est si intelligent !

    Je m’aperçois que ce Blog publie n’importe quoi….

    A commencer par des insultes, que je ne pardonne pas, et que je ne pardonnerai JAMAIS !!!! A celle qui les a écrit et à celui qui les a publiés !!!! (Du moins tant que cette personne n’a pas présenté ses excuses)

    D’autre part je n’ai jamais dit que le communiqué d’Aulnay Environnement était calomnieux, faudrait respirer un grand coup et comprendre que je parlais d’un autre problème rencontré sur ce Blog où une personne a été insultée gratuitement.
    – Donc il fallait bien que je fasse mon com’ quelque part, il s’agit d’une mise au point sous un dernier article « au hasard »
    – Je précise bien entendu qu’Aulnay Environnement n’est pas responsable de ces insultes, et n’a rien à y voir, j’ai juste également profité de l’occasion pour rappeler que Mr Beschizza n’est plus Conseiller Régional. Pourtant j’ai mis de la ponctuation ! Est ce clair où il faut que je l’écrive dans une autre langue .?

    ¤ Bon c’est vrai >>> Mea Culpa donc quand j’ai écris « L’auteur de l’article » je voulais dire celui qui l’a publié… Effectivement, je me suis trompé j’aurais dû le préciser

    Mais des personnes aussi intelligentes que vous auraient dû comprendre !!!
    On va quand même ne pas faire de grammaire sur ce Blog, fréquenté par des gens qui ont à peine un certif… (Des gauchistes qui passent du temps à casser le Maire et ses adjoints)
    Le reste que j’ai à dire >>> (Censuré par moi-même)
    Par contre ma mise en garde ci-dessus demeure et à vie !!!

    Quand on laisse passer des messages d’insultes graves à l’encontre de quelqu’un, on se fait tout petit avant de jouer les moralisateurs, merci

  10. 5 commentaires redondants, verbeux, inutiles et sans intérêt publiés à la suite rien que du sieur dudandy / MC = Michel Cadart !!!!! ….et dont la teneur n’a pas grand chose à voir avec le sujet…. c’est un envahissement et une véritable pollution qui ne respecte pas le lectorat d’Aulnaycap !

    Mais combien y aurait-il eu de commentaires alors si vous affirmez que vous en avez mis plusieurs à la poubelle ???

    Ce monsieur fait perdre son temps à tout le monde et passe le sien à proférer menaces et sous-entendus en limitant le droit d’expression d’autrui. Serions nous désormais en dictature à Aulnay sous Bois ? Cela est inacceptable ! Que Michel Cadart fasse cela sur son blog si cela lui chante, et qu’il arrête de polluer celui-ci !

  11. Désolé @Aurore, tu es mon amie et tu le sais, pas de problème

    Donc @Arnaud tu as encore manqué l’occasion de te taire…
    Je n’accepte pas les insultes que tu as publiées, les miennes passent encore mais….

    @Aurore, en fait je voulais que tu « jettes » les ratés à cause d’un problème de publication
    dont je ne connais tjrs pas la cause ?
    Il reste à effacer ceux-ci
    – le 24 mai 2015 à 12 h 29 min
    – le 24 mai 2015 à 12 h 34 min
    – le 24 mai 2015 à 12 h 42 min

    Je ne sais pas pourquoi je n’arrivais pas à publier..

    – Par contre si c’est possible tu peux à loisir copier/coller à ta guise la 1ère partie de mon com, celui publié le 24 mai 2015 à 12 h 57 min qui aurait dû se trouver au dessus de ce qui s’est trouvé en 2ième partie publié le 24 mai 2015 à 12 h 08 min, et donc mettre cette 1ère partie dessus celui ci (la 2ième) en effaçant bien sur « Et bah non… »

    – Et en corrigeant « Je rappelle à l’auteur de cette article »
    – Par « Je rappelle à celui qui a publié cet article »

    Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, désolé !

    Et effacer ce qui est en doublon ensuite… Sans t’obliger 🙂
    C’est vrai que j’ai un peu « mélanger » mes remarques à Aulnay Environnement, et mon coup de g*** sur la prolifération d’insultes à l’encontre de …. Et qui ne me plait pas du tout !

    C’est exact, j’aurais dû faire 2 coms, Mea Culpa again, car bien sur l’assoce Aulnay Environnement n’est pas responsable des insultes, et ce sont 2 choses bien distinctes. Mais j’en profite cette assoce devrait s’interroger sur le pourquoi du comment, ils n’obtiennent pas de réponse… par contre je n’ai pas connaissance de quoique ce soit

    Quant à vous @Mme Medioni, mêlez vous une dernière fois de ce qui vous concerne,
    Je ne vous lâcherai pas, car je n’ai pas entendu d’excuses, car c’est bien vous qui m’insultez et pas que… moi d’ailleurs Ceci est inadmissible, j’ai prévenu, je ne redirai plus, je ne plaisante pas !

    De plus de quel droit vous vous mêlez des affaire d’Aulnay-Cap vous en êtes proprio ? Modératrice ? Ce n’est par pas ce que vous publiez 2 ou 3 articles tendancieux que vous pouvez en tirer un quelconque droit ! Allez jouer les moralisatrices ailleurs, avec @Mr Propre qui se mêle de tout lui aussi… Et qui joue les « saintes Nitouches », ce qu’il ne conçoit pas chez les uns, il le permet chez les autres.
    Mme Medioni c’est vous qui polluez ce Blog avec vos histoires que la plupart doivent même pas prendre de lire, car coté redondance, vous en connaissez un rayon.
    Rappelez vous St Jean de Ruelle, l’éternelle persécutée
    Bref je me fiche éperdument de vous Madame ! Surtout après…

    Quant au lectorat d’Aulnay cap, du moins ceux qui interviennent (à part 2 ou 3) ils se limitent à « salir » la municipalité, et ceci est purement inacceptable, et ça doit cesser illico !
    On a le droit d’être dans l’opposition, mais aucunement agir de façon nuisible….

    Ce blog est devenu pitoyable, une poubelle anti-Beschizza, ça doit s’arrêter !!!!
    Mais bon ça fait le buzz, et c’est pire qu’un Soap Opera, Arnaud doit être content, les audiences montent, montent, comme le tirage de Voici
    Bientôt vous saurez qui couche avec qui dans cette ville….
    Le Blog tabloïd, un genre de Dallas local quoi !!!!

    Quant on laisse des illuminés insulter d’autre personne plus qu’honorable, ça fait peur !!!
    mais tout à une fin… Bientôt si ça perdure, ce ne sont pas des menaces, mais une promesse ! Adieu veau, vache, cochon, couvée (Chacun se reconnaitra)

    En plus mon blog, il existe je vous le remets en lien puisque ça vous intéresse
    https://dudandyblog.wordpress.com/

    Merci
    Républicain votre….

  12.  » Quant à vous @Mme Medioni, mêlez vous une dernière fois de ce qui vous concerne  »

    Je n’ai pas d’ordre à recevoir de votre part, et j’ai à minima le même droit que vous à m’exprimer sur ce blog. Que cela vous plaise ou non, il faudra vous faire une raison. Je ne me soumets jamais à un macho,[NDLR : partie modérée. Désormais, plus d’insultes ni de l’un ni de l’autre sinon ça ne finira jamais !] !

     » je n’ai pas entendu d’excuses  » : Vous n’en entendrez jamais car je n’ai pas à faire des courbettes à un [NDLR : idem. Mais on on va finir par bannir les commentaires anonymes] qui n’a pas brillé par son humanité et sa bienveillance, au contraire ! Ce que vous nommez insulte n’était que le trait qui caractérisait son comportement à travers des écrits exclusivement dépréciateurs et blessants, alors que je ne l’ai jamais attaqué ! Cette personne n’avait pas a commencer les hostilités : Elle n’a récolté strictement que ce qu’elle méritait !

     » Bref je me fiche éperdument de vous Madame  » : Moi de même à votre égard Monsieur !

     » De plus de quel droit vous vous mêlez des affaire d’Aulnay-Cap  » : Du même droit que celui que vous vous accordez Monsieur Cadart ! ( au fait, « affaire » prend un « s » ) Comment se fait-il d’ailleurs que vous y soyez toujours alors que vous avez prétendu vouloir le quitter pour la seconde fois ?

     » mais aucunement agir de façon nuisible…. » : Je ne vous le fais pas dire Michel Cadart ! Appliquez vous d’abord à vous même ce que vous conseillez aux autres. Pour l’heure, je constate que vous vous attaquez à bien des commentateurs qui ne vous ont pourtant pas nui !

     » on laisse des illuminés insulter d’autre personne plus qu’honorable  » : Ça, c’est vous qui le dites ! Personnellement je ne considère pas qu’une personne qui se permet d’agresser verbalement une autre qui ne l’avait jamais attaquée, soit « honorable « , car agir ainsi est tout simplement lamentable, pitoyable et minable ! Un tel comportement ne signe assurément pas une grande âme ni une personnalité respectable !

    L’illuminé c’est vous ! L’insulteur, c’est vous ! le dictateur, c’est vous ! Et vous n’êtes pas républicain ![NDLR : maintenant on arrête et on essaye de coller au sujet, SVP]

  13. Je note qu’il y a dans cette ville de multiples courriers et demandes de « comptages « . C’est pourtant indispensable de poser les bases d’une discussion.

    Demander la transparence et la concertation constituerait une injure ?!?!

    Qui plante les graines d' »Aulnay sous paillasson » ?

  14. Il est déplorable de constater, faits et preuves à l’appui, que le maire ainsi que ses adjoints ne répondent à aucun courriel ni recommandé avec AR et n’accordent d’audience qu’à leurs proches et amis, ignorant délibérément tous les autres administrés ! En cela, il n’est donc pas le maire de tous les Aulnaysiens et ne les traite pas tous avec la même considération ! Qu’il ne s’étonne pas que les mécontentements s’accumulent sérieusement depuis son investiture, car de nombreux problèmes générés sous Ségura sont demeurés en souffrance depuis qu’il est à la tête de la ville !

    Le 3 juin, cela fera un an que Bruno Beschizza à reçu un recommandé avec AR qui lui rappelait ses engagements à diligenter une enquête administrative interne s[NDLR : partie modérée], et dont je l’avais informé le 4 septembre 2013 sur son blog, puis le 8 octobre 2013 en face à face et en présence de Séverine Maroun et de Fouad el Kouradi !

    En un an donc je n’ai pas reçu une seule réponse à mon recommandé, et pas davantage à mes mails adressés à plusieurs mois d’intervalle ! Cela est tout simplement inadmissible et irrespectueux des citoyens ! Cela démontre si besoin en était que Bruno Beschizza et ses adjoints se contrefichent éperdument des administrés confrontés à de grosses difficultés [NDLR : partie modérée] !

  15. Effroyable votre histoire @Catherine Medioni, j’ai lu quelque part que vous avez beaucoup de professionnalisme, et bien plus que celle qui a été prise [NDLR : partie modérée], d’après ce que vous nous avez dit… C’est incroyable qu’on vous empêche de mettre votre énergie, votre créativité, votre expérience artistique et pédagogique, vos talents et vos compétences certifiées au service de la ville et de tous ses concitoyens. je suis sure que vous avez beaucoup plus de classe et de génie que la personne qui a été embauchée à tort
    Vous savez si elle exerce toujours ?
    Je pense qu’il s’agit d’une histoire de jalousie, les gens sont si malveillants. Et je gage que peu d’artistes peuvent se prévaloir d’avoir autant de richesses artistiques que vous.
    Vous éconduire, c’est vraiment un sale nouveau coup porté à l’enseignement artistique et à la culture Je suis sur que votre réputation rétablira la justice. Avez vous contacté le ministère ? La ligue des droits de l’homme ?
    D’autre part les élus actuels ne reçoivent pas ? Les avez vous relancé ? Peut être que le courrier s’est perdu… Les grands artistes sont toujours incompris, et malheureusement il faut les voir mourir pour leur rendre hommage

    Le monde est cruel, fou envers les artistes exceptionnels dont vous faites partie…
    Que comptez vous faire ? Car j’ai peur que sur Aulnay Cap ça ne soit pas suffisant, si Mr le Maire ne vous reçoit pas, que faire ?
    Bon courage belle personne au génie incompris…

    Majie (Chanteuse au chômage par la faute des Médias et des imprésarios véreux)

  16. Je vous remercie Majie pour votre témoignage de soutien qui est le seul et unique que j’ai reçu jusqu’à présent et qui démontre à quel point les humains sont très majoritairement indifférents aux injustices qui pèsent sur autrui, à partir du moment où cela ne les atteint pas personnellement.

    Bien que je dénonce de graves irrégularités commises à Aulnay sous Bois en m’appuyant pour cela sur les textes de lois et les statuts de la fonction publique territoriale que je connais fort bien, j’ai été et suis encore l’objet de menaces, de pressions, de campagne de calomnies mensongères, de dénigrement portant atteinte à ma dignité professionnelle, et de diffamation nuisant à ma réputation humaine, morale et artistique.

    Il faut croire que cet acharnement à me nuire et à me faire passer pour ce que je ne suis pas et n’ai jamais été, est un indicateur incontestable que ceux qui se sont rendus coupables [NDLR : partie modérée] et manqué à leurs obligations de service sans respecter la déontologie qui devrait pourtant s’imposer à tous les fonctionnaires, ont bien des actes à se reprocher et pour lesquels ils devraient être sanctionnés,[NDLR : partie modérée]et que l’omerta hallucinante qui règne au sein de la mairie et du conservatoire [NDLR : partie modérée] !

    Croyez vous que je prendrai le risque de perdre mon honneur de fonctionnaire et toute crédibilité dans ma probité intellectuelle et professionnelle en dénonçant[NDLR : partie modérée] ? Il est tellement plus commode et confortable de discréditer la citoyenne honnête et sans pouvoir que je suis, plutôt que de mettre un seul instant en doute la moralité de quelques fonctionnaires en situation de conflits d’intérêts, et la légalité des actes administratifs perpétrés par des élus qui ont refusé de respecter les lois par excès de pouvoir ….

    Il est triste et à déplorer que la France malheureusement soit incapable de reconnaitre ses talents ! Incapable également de les détecter et de leur donner les moyens de les épanouir par un encadrement éducatif de premier choix, en leur apportant un soutien dédié ! Les études musicales sont très longues et très coûteuses, et en dépit d’un investissement hors normes et en rien comparable aux autres métiers, excepté peut-être les études de médecine, les artistes Français ne sont hélas jamais prophètes en leur pays !

    Londres m’a accueillie à bras ouverts dans l’une de ses meilleures écoles de réputation internationale au niveau  » post diplôma « , et j’ai pu confronter mes talents et compétences à des artistes étudiants du monde entier, sans avoir à rougir d’être Française, honorée à la fois par mes pairs et par mes professeurs qui voyaient en moi un avenir très prometteur. Lauréate sur concours de deux bourses Françaises dont une à titre exceptionnel en raison de mon épanouissement artistique, je suis revenue en France conformément à mes engagements de réaliser ma carrière artistique en France…

    Je pense aujourd’hui que c’est la plus grosse bêtise que j’ai jamais faite. Ma vie et ma carrière auraient été tout autres si j’étais restée en Angleterre ou si j’avais poursuivi à l’étranger… Passionnée par la pédagogie et l’enseignement du chant, je me suis engagée dans le service public, mais même en ce domaine où j’ai donné les preuves de mon efficacité, de mon engagement à servir et de mes compétences avérées, je suis stoppée par des individus en position de pouvoir qui ne connaissent strictement rien aux métiers artistiques et au chant lyrique, et qui préfèrent pratiquer le favoritisme et le clientélisme en toute impunité puisque les soi-disant garde-fous mis en place pour que les lois s’appliquent invariablement sur tout le territoire, n’ont pas été mis en oeuvres par ceux qui en étaient les dépositaires, à savoir le préfet et le juge administratif !

    Nous vivons donc dans une France qui n’est pas une république UNE et INDIVISIBLE, puisque les excès de pouvoir des élus n’y est pas fermement encadrée, que la corruption n’y est pas traquée, et dont la transparence et l’exemplarité légitimement attendue des services publics par les usagers posent sérieusement question !

  17. Sur le sujet évoqué par Catherine : soit Monsieur Beschizza peut argumenter sur son absence d’enquête administrative, soit cela s’inscrit dans l’empilement d' »Aulnay sous paillasson ».

    Les règles administratives du code électoral n’ont pas été respectées lors du passage en politique de Monsieur Beschizza (selon le Monde) :
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/21/l-elysee-tente-de-sauver-le-siege-de-bruno-beschizza_1340518_3224.html

    Le journaliste met en évidence son double discours et intérêt personnel dans le traitement des dossiers :
    « Comme il le notait de façon prémonitoire, sur le site Internet de Synergie, « l’administration, dans sa logique mécaniste, ne se souvient que très rarement des services rendus » ».

    Cela permet de « tordre un peu les règles de droit (…) par la volonté expresse de Nicolas Sarkozy ».

    Ce serait inutile de revenir là dessus (2010) si Picolo et Saxo n’étaient pas à l’œuvre avec les mêmes méthodes, loin des compétences et de la pédagogie d’enseignement.

    @ Catherine : Picolo et Saxo peuvent-il faire l’objet d’une adaptation faussement républicaine de chant lyrique ?

  18. @Catherine oui j’ai vu un peu.. mais je ne comprends pas :
    « j’ai été et suis encore l’objet de menaces, de pressions, de campagne de calomnies mensongères, de dénigrement portant atteinte à ma dignité professionnelle, et de diffamation nuisant à ma réputation humaine, morale et artistique.  » ????
    Vous pouvez porter plainte non ? Qui fait ça la mairie actuelle ? Car l’ancien maire ne peut plus rien faire, enfin il est toujours conseiller d’opposition !!!!
    Et vous avez l’intention de quoi faire ?

  19. A propos, que veut dire ? [NDLR : partie modérée]
    On ne peut s’exprimer librement sur ce Blog ? J’en ai connu des comme ça, flûte et re-flûte !

  20. Arnaud Kubacki

    NDLR : Note de la Rédaction. Nous avons eu vent que nous étions sous surveillance. De plus, attaquer des gens nommés directement ou indirectement, qualifier de faits de viols envers la loi (sans décision de justice) ou insinuer que certains personnes sont corrompues peuvent couter très chers non seulement à l’auteur mais aussi aux membres de ce blog.

    Encore une fois, s’il y a une décision de justice sur des faits avérés de corruption ou de pratiques illicites, on publie. Sinon, cela peut être qualifié de diffamation.

  21. Merci pour ces infos ! De viols ??? Pas compris ??????
    Sous surveillance ? La CIA ? La DGSI ? Oulalalala
    Oui pour le reste vaut mieux s’abstenir… Car sur le web, c’est le défouloir à haine!!!!

  22. JEAN LOUIS KARKIDES

    Arnaud, ton commentaire ne peut être compris par personne, même par des commentateurs chevronnés.
    Explique nous……

  23. Arnaud Kubacki

    En fait Jean-Louis c’est bien simple : on ne peut dire d’une personne qu’elle a été recrutée illégalement ou insinuer que tel ou tel élu soit corrompu sans preuve et sans décision de justice pour appuyer ces propos.

    Comme tu le sais, les élus bénéficient d’une protection juridique et peuvent à tout moment attaquer un média s’ils se sentent diffamés ou salis. Cela ferait un beau coup de pub pour le blog mais couterait assez cher non seulement pour nous mais aussi pour les personnes impliquées dans ces commentaires tendancieux.

    Je ne remets pas en cause les propos de Catherine mais sans preuve, sans conseil juridique ni décision de justice, il est cavalier de laisser passer certaines portions de phrase. Et pour la justice française, une personne est présumée innocente jusqu’à preuve du contraire (contrairement à certains pays)

  24. JEAN LOUIS KARKIDES

    C’est plus clair ainsi.
    Les menaces juridiques que reçoit ton blog sont indignes de ceux qui en sont les auteurs.
    Au lieu, à visage découvert de dialoguer une fois pour toute avec Madame Medioni, ils préfèrent s’attaquer à un blog.
    Si, ce que je redoute, cela vient de la municipalité actuelle, cela montre comme pour l’épisode de la grève de la faim de Monsieur Ferrugia la manière dont les aulnaysiens sont considérés.
    La même « écoute » semble être celle qui refuse de recevoir certaines associations.
    En tant que rédacteur d’un blog ami, je suis avec toi sans cette péripétie….

  25. JEAN LOUIS KARKIDES

    dans cette péripétie 😉

  26. Un bon pasteur doit tondre les brebis et non les écorcher.

  27. @ Tous

    Lorsque l’on n’a rien à se reprocher en tant élu, il n’est point nécessaire d’exercer des pressions, des menaces ou toutes sortes d’intimidations pour contraindre les citoyens de bonne foi à renoncer à révéler la violation des lois et les irrégularités commises au sein du service public, par des fonctionnaires ou des élus peu scrupuleux en position d’autorité. Cela constitue des abus de pouvoirs caractérisés totalement contraires à l’intérêt général, entache sérieusement la confiance des administrés dans leurs institutions et dans leurs élus, quelque soit leur couleur politique, et compromet gravement l’état de droit !

    J’ai déjà démontré dans l’article du 4 février 2014 comment plusieurs lois que j’ai citées n’avaient pas été appliquées à Aulnay sous Bois. Leur non mise en œuvre par les chargés de recrutement et par les pouvoirs en place à l’époque, constitue des manquements graves aux obligations des collectivités territoriales à exercer leur libre administration dans le strict respect des lois et des statuts de la fonction publique territoriale.

    La multiplication des entorses aux prescriptions légales qui s’imposent à TOUTES les collectivités territoriales sur le territoire de France, sont des symptômes de dysfonctionnements et d’irrégularités qui ne peuvent s’expliquer que par des intérêts particuliers sous-jacents, obscurs et contraires à l’intérêt général et donc à la république UNE et indivisible !

    Dans cette lamentable affaire, je ne suis que l’involontaire témoin de la transgression de toutes ces obligations inscrites dans la loi et impérativement prescrites aux collectivités territoriales, et malheureusement, l’infortunée victime d’une machination qui m’a injustement privée de la jouissance de mes droits fondamentaux, à la fois en tant que citoyenne, en tant qu’être humain et en tant que fonctionnaire titulaire ! Je ne souhaite cela à aucun d’entre vous tous !

    J’ai été injustement évincée au profit d’une candidature inférieure en grade, non fonctionnaire, donc non prioritaire dans le recrutement contrairement à moi qui a présenté ma demande de mutation pour rapprochement familial après plus de 20 ans passés à exercer ma mission de service public dans un autre département et une autre région, alors que je remplissais toutes les conditions exigées pour répondre aux missions du poste déclaré vacant, définies par l’état et le ministère de la culture !

    J’ai été discriminée d’emblée et sans qu’aucune chance ne m’ait été accordée, de pouvoir enfin vivre une vie privée et familiale normale, droit pourtant accordé à tous mes collègues du conservatoire et reconnu à la fois dans la convention européenne des droits de l’homme, et dans la constitution française de 1946 :

     » Le droit de mener une vie familiale normale trouve son fondement non seulement dans l’article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, mais encore dans la Constitution et en particulier dans le 10e alinéa du Préambule de la Constitution de 1946 aux termes duquel  » la Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement « .

    A Aulnay sous Bois, ce droit fondamental m’a été délibérément refusé par un maire qui se targuait de reprendre en les parjurant, les propos de Jaurès :  » la fraternité est une pensée vivante « , et qui en décembre 2013 exigeait publiquement d’IDLogistic qu’il recrute prioritairement des travailleurs Aulnaysiens, tandis que lui-même en tant qu’employeur faisait tout le contraire dans le seul but de me nuire, moi, l’administrée qui avait eu le courage de prendre la parole pour exprimer la volonté des voisins et des riverains des constructions déplorées et contestées d’immeubles dans les quartiers pavillonnaires !

    Stupide vengeance en vérité, et revanche abusive et déplacée d’un maire qui avait confié à un Aulnaysien  » m’avoir a l’œil  » et qui a fait de l’excès de pouvoir parce qu’il ne supportait pas qu’une simple administrée use de son droit démocratique de citoyenne à défendre les intérêts patrimoniaux de sa ville de ses concitoyens, et soit de surcroît approuvée et applaudie par l’assistance lorsqu’elle a exposé les arguments et défendu les raisons qui imposaient au maire de ne pas accorder les permis de construire des promoteurs immobiliers, qui allaient bétonner et miter de façon irréversible tout un quartier pavillonnaire contre l’unanime volonté des riverains !

    QUESTIONS FONDAMENTALES :

    Comment Aulnay sous Bois peut aujourd’hui construire son avenir sur des injustices flagrantes demeurées à ce jour impunies, non réparées ni dédommagées alors que j’ai été lésée ( ainsi que toute ma famille ) dans mes droits fondamentaux, et que je n’ai aucun revenus qui me permette d’ester en justice pour faire condamner ces abus de pouvoir, les actes sous-jacents de corruption, le viol des lois, et obtenir la restauration de mes droits bafoués par la transgression de ces lois ?

    Comment les garde-fous mis en place par l’état pour soi-disant garantir que les lois soient appliquées sur tout le territoire de la république UNE et INDIVISIBLE, ont-ils pu à ce point être aussi manifestement déficients, pour conduire par un laxisme coupable et une absence totale de contrôle de légalité, une ville entière à se placer dans l’illégalité la plus absolue, avec tous les préjudices qui en découlent et dont elle devra répondre ?

    Comment peut-elle aujourd’hui s’enorgueillir des actes immondes, non fraternels, non solidaires, injustes, et contraires aux lois et à l’intérêt général qui ont été perpétrés par des individus sans éthique qui ont abusé de leurs pouvoirs ?

    Comment la nouvelle équipe municipale en place, alertée bien avant les élections municipales, peut-elle à ce point invariablement rester sourde à mes demandes de justice et d’enquête administrative interne, dont je suis certaine qu’elle me restaurerait dans
    mes droits piétinés, justement parce que les lois qui les garantissaient n’ont pas été appliquées ?

    Comment peut-elle continuer à fermer les yeux sciemment sur des actes condamnables que les lois réprouvent, qui salissent notre république et nos services publics , et qui portent préjudice aux administrés eux mêmes en niant leurs droits fondamentaux d’homme et de citoyen, dont elle est pourtant supposée défendre les intérêts ?

    Combien de temps encore la Ville va nier le délit de discrimination dont j’ai été victime et celui d’octroi d’avantage injustifié qui a été manifestement pratiqué, parce que justement révélé et indéniablement mis en lumière par la découverte que plusieurs lois ont été violées à dessein, alors qu’elles s’imposent d’office à toutes les collectivités territoriales ?

    La ville et la nouvelle équipe municipale qui ne peut pas prétendre ne pas avoir été alertée de très longue date, et sollicitée à plusieurs reprises pour restaurer les lois dont la transgression m’a lésée gravement et privée de mes droits fondamentaux à vivre comme mes collègues du conservatoire une vie  » normale », continuera-t-elle à glisser cet énorme contentieux dont elle doit de toutes les façons répondre puisque sa responsabilité est engagée, …. sous le tapis ???

    Les commentateurs de ce blog et tous les administrés qui n’admettent pas que les lois ne soient pas respectées par leurs élus qui sont aussi les représentants et les acteurs de l’état de droit, au lieu de rester indifférents à la situation socialement dramatique dans laquelle j’ai été indûment placée, ne pourraient-ils pas se sentir solidaires et un peu concernés même s’ils ne se sentent pas directement et personnellement atteints,
    pour me soutenir enfin dans ce combat solitaire pourtant légitime et fondé, du pot de terre contre le pot de fer ?

    Merci de votre écoute.
    [NDLR : Catherine, il faut prouver ces propos et non faire des hypothèses. Certains de ces termes peuvent vous être très préjudiciables]

  28. Bonsoir à tous

    @Catherine Je pense que la rédaction de ce Blog a raison quand ils disent qu’il faut prouver ces propos, sinon…

    Quand vous dites
    « Stupide vengeance en vérité, et revanche abusive et déplacée d’un maire qui avait confié à un Aulnaysien » m’avoir a l’œil »
    Je suppute que vous parlez de l’ancien maire, de toutes les façons il ne peut rien faire dorénavant de fâcheux à votre encontre.

    Par contre et là je me montrerais prudente si j’étais vous c’est quand vous écrivez..
    « Lorsque l’on n’a rien à se reprocher en tant élu, il n’est point nécessaire d’exercer des pressions, des menaces ou toutes sortes d’intimidations pour contraindre les citoyens de bonne foi à renoncer à révéler la violation des lois et les irrégularités commises au sein du service public, par des fonctionnaires ou des élus peu scrupuleux en position d’autorité. etc, etc…
     » Je présume que vous faites allusion à la nouvelle municipalité ?

    En tout cas c’est ainsi qu’on peut le comprendre…

    Puisqu’en suite vous ajouter « …quelque soit leur couleur politique »

    Bon ensuite vous expliquez, moi je veux bien, mais ça date donc de + d’1 an ce problème, pourtant vous aviez à loisir de demander réparation auprès du tribunal compétant, et il doit y avoir des délais pour le faire, qu’en est il ?

    Je ne comprends pas de quelles pressions, menaces ou intimidations faites vous allusion ? Car c’est très grave ce que vous révélez…

  29. Je voudrais rajouter, que sur les réseaux sociaux, il vaut mieux se montrer prudente tant que les affaires n’ont pas eu un jugement, sinon on tombe sous les lois de la diffamation, outrage etc… Car quand on est victime ou on se croit victime, les mots peuvent dépasser les pensées et ainsi nuire à autrui, qui pourrait porter plainte. En ce qui concerne des élus ou ex-élus, ça peut être très dommageable pour la personne qui s’y essaie.

    Le mieux c’est de consulter un avocat, il y en a des « gratuits » pour conseil dans toutes les municipalités… Mieux ne pas trop en rajouter sur ce Blog, c’est le conseil que je peux donner à chacune et chacun

  30. Que nul ne s’avise de me porter davantage préjudice, car mes propos reposent sur des faits matériels tangibles et vérifiables qui constituent par conséquent des preuves IRRÉFUTABLES. [NDLR : c’est à la justice de statuer]

    Ce ne sont donc pas simplement et uniquement des hypothèses, parce que les manquements répétés, multiples et délibérés des fonctionnaires en charge du recrutement et des élus, leur non adéquation absolue et formelle aux prescriptions des statuts et des lois, fournissent amplement toutes les preuves matérielles [NDLR : partie modérée. Attention Catherine de tels propos peuvent couter chers] !

    Toutes les prescriptions édictées par les lois aux collectivités territoriales n’ont pas été appliquées à Aulnay sous bois par [NDLR : partie modérée] volonté manifeste de me nuire par tous les moyens, lors du recrutement d’un professeur de chant en juin 2013 !

    Je dispose même d’une preuve matérielle de la transgression inadmissible des obligations fonctionnelles d’un agent en position d’autorité [NDLR : merci de transmettre ces informations à la justice, car c’est au juge d’en décider], qui a honteusement dérogé à la déontologie du service public pour divulguer des informations qui auraient du rester confidentielles à des tiers étrangers à la ville et non concernés par le recrutement, pour me discréditer en me diffamant, et pour exercer des pressions par personnes interposées, afin que je cesse de faire valoir mon droit à mutation prioritaire ! [NDLR : partie modérée. Encore une fois Catherine, merci de transmettre ces informations aux autorités compétentes. Vous pouvez être attaquée pour diffamation et cela peut vous couter cher, très cher !]

    Il faut croire que l’adéquation parfaite de mon profil professionnel aux exigences du poste représentait une sérieuse menace pour la candidate [NDLR : partie modérée également]

    Aujourd’hui, les décisions du maire de l’époque et les actes administratifs signés qui en ont découlé sont les preuves formelles et matérielles du viol accompli de ces lois !
    Nul ne pourra donc prétendre que je mens ou que je diffame qui que ce soit, puisque ce que je dénonce est absolument avéré et totalement contraire à l’état de droit ! Je suis donc à ce titre un lanceur d’alerte vulnérable et exposé et je demande à ce que protection et soutien me soit accordé. [NDLR : si vous êtes sure de gagner nous vous invitons à saisir le tribunal d’instance et d’initier le dossier]
    ,
    Ce recrutement [NDLR : partie modérée], met également en cause la crédibilité et le fonctionnement de toutes les instances chargées des contrôles de légalité par l’état, pour vérifier que les lois sont bien appliquées dans toutes les collectivités territoriales, et surtout pour garantir la même égalité de traitement des citoyens sur tout le territoire ! Ces organes de contrôle ont été déficients et inopérants, ce qui, dans un état supposé de droit est tout simplement inconcevable et inacceptable !

    Je vous invite tous à aller vérifier par vous même les lois que j’ai citées et dont l’affranchissement délibérément commis à Aulnay signe magistralement les forfaits dénoncés, passibles de lourdes condamnations ! Vous comprendrez alors que je suis de bonne foi et que ma probité intellectuelle ne saurait être prise en défaut.

    Tout cela étant dit, si toutefois nous sommes bien dans un état de droit, ce qui pour l’instant n’est pas démontré à Aulnay sous Bois !

  31. @Catherine Medioni, Il me semble que le plus sage soit de passer à autre chose…
    Que ce Blog prenne un esprit convivial, car j’en ai lues ici des choses, pas très jolies ollalala
    C’est grave… Vous aviez un délai pour vous retourner n’est ce pas ?
    Franchement, cessez de vous épancher sur les réseaux sociaux et consulter un avocat pour conseil

    Par contre autre chose, politiquement qu’on soit proche du maire ou pas faut le respecter

    J’ai parcouru tous les Blogs d’Aulnay celui ci me semble le plus intéressant pour réagir, mais que d’attaques contre le maire, ce n’est pas bien… Un peu de tenue ou de décence, c’est choquant… Tant de haine ! Pourquoi ?
    Je n’ai jamais vu autant de haine de ma vie contre un homme…. J’aurais dit pareil pou rson opposant, d’ailleurs je le dis, pourquoi toute cette boue soulevée ? Si Mr Ségura avait été coupable de quoique ce soit, je pense que la justice se serait occupée de son cas
    Piano, pianissimo…

    Respect, même si on est pas d’accord, pourquoi toutes ses batailles rangées ?
    Débattons dans le calme… Je m’excuse, mais des propos contre les élus anciens et nouveaux sont guère tolérables pour moi. Je viens d’arriver sur ce Blog que je connais que depuis très peu, ouhlalalala

    Mr le maire peut très bien attaquer en justice, et le Blog fermer…
    je pense que celui qui l’a ouvert mérite mieux que cela….

    Respect des uns et des autres merci

  32. Pas le tribunal d’instance compétent, mais dans le cas présent il semble que ça soit le tribunal administratif.

    Ok tout le monde comprend votre problème @Catherine Medioni, mais de grâce, ne vous attirez pas de nouveaux ennuis, en citant tout ces noms, j’ai lu votre déclaration, mais rencontrez un avocat, lui seul pourra vous conseiller et vous aider.
    Accuser des responsables municipaux ou administratifs ici, n’est pas la meilleur des choses, croyez moi… Voilà ce que j’ai trouvé pour vous

    C’est le mieux franchement
    http://montreuil.tribunal-administratif.fr/Informations-pratiques/Acces-et-coordonnees

    ici aussi, faites ce que je vous dit, et bon courage
    http://www.annuaires.justice.gouv.fr/lieux-dacces-aux-droits-10111/ile-de-france-10120/seine-saint-denis-10340.html

    Ne mêlez pas tout au politique… Valable pour tout le monde, pas mal de haine par ici, Internet est le déversoir de haine, c’est affolant… Peace, peace, et respect !
    même si on est pas d’accord avec ceux qui nous dirignent, sinon, croyez moi on sent la note salée…

  33. Pour aller en justice il faut avoir beaucoup d’argent, et de l’argent je n’en gagne plus depuis plusieurs années ! La justice est inaccessible aux petites gens ! Seuls les riches et ceux qui monnayent leurs services à prix d’or peuvent se l’offrir. Ceux qui sont exploités ( la majorité des citoyens qui sont esclaves d’un patron, ou exclus des droits fondamentaux ) subissent les injustices sans accéder au droit d’être protégés et défendus !

    Si je suis dans cette situation, c’est que le préfet n’a pas exercé le contrôle de légalité et que le juge administratif n’a pas rendu la justice en invalidant les procédures litigieuses et les actes administratifs contraires aux lois ! Ils sont donc responsables et coupables de ne pas avoir rempli la mission qui leur a été confiée, en dépit du fait que les citoyens contribuables assurent leur rémunération sans être protégés, respectés, considérés ni défendus en retour ! [NDLR : à votre place nous utiliserions le conditionnel : vous ne pouvez pas attaquer le préfet de la sorte, cela peut vous être préjudiciable]

    Définition de la diffamation sur : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F32079.xhtml

     » Une diffamation est une allégation ou imputation d’un fait non avéré qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne. »

    Observations : les faits que je dénonce sont avérés : plusieurs lois n’ont pas été appliquées à Aulnay sous Bois, entrainant la ville dans l’illégalité. Cela peut-être vérifié par n’importe qui, en se reportant aux lois et en constatant ce qui a été choisi et décidé par la ville, à l’opposé précisément de ce que prescrit ces lois ! Je ne suis pas responsable de la transgression de ces lois, ni de l’absence coupable de tous les contrôles de légalité qui auraient avantageusement évité ces actes contraires aux lois et ce grave contentieux qui pèse sur la ville. [NDLR : encore une fois, seule la justice peut en décider]

    Les faits matériels étant incontestablement avérés, mes propos ne sont donc pas diffamatoires. En revanche, je reste une victime sacrifiée dans ses droits fondamentaux par la transgression des lois qui me protégeaient !

    Maintenant, si un collectif de soutien et des fonds peuvent être réunis pour rémunérer
    un avocat afin d’obtenir justice et réparation auprès du tribunal administratif, je suis preneuse ! Autrement, je ne puis user que du seul droit qui me reste : exprimer mon indignation devant des actes aussi injustes que nuisibles à l’intérêt général et à mes droits fondamentaux humains et citoyens, et une irréductible rébellion à toutes les formes d’abus de pouvoir…
    [NDLR : il existe des avocats que vous pouvez consulter nous semble t-il gratuitement, tout du moins pour avoir une assistance juridique. A votre place, c’est ce que nous ferions. Mais nous éviterions de juger en lieu et place de la justice]

  34. @ majie

    Je n’ai jamais manqué de respect au maire, que celui-ci soit Gérard Segura ou Bruno Beschizza. En revanche ni l’un ni l’autre ( à ce jour ) ne m’ont respectée dans mes droits de citoyenne à être entendue de nos élus pour faire valoir les préjudices que des actes administratifs contraires aux lois ont engendré dans ma vie !

    Je n’ai jamais caché ce qu’ils ont fait ou pas fait, car je ne pratique pas la langue de bois, et je n’ai pas vocation non plus à jouer les carpettes timorées ou les apparatchiks aveugles, car les élus restent des êtres humains comme vous et moi, et à ce titre sont donc faillibles ou susceptibles d’erreurs et d’actes nuisibles que leur statut d’élu ne doit pas protéger s’ils agissent à contrario des lois.

  35. Il me semble qu’au niveau du tribunal administratif d’après le lien que je vous ai mis plus haut, que l’avocat ne soit pas obligatoire, de plus la rédaction de ce Blog a raison, on peut consulter (d’ailleurs j’ai mis un autre lien dans ce sens aussi) gratuitement, du moins pour conseil. Il vous avisera de l’intérêt de continuer, avec ou sans avocat.
    Vous épancher sur ce Blog à mon avis est source d’ennui, de plus en publiant Aulnay Cap ou un autre les webmasters non seulement risquent de « fatiguer » leurs lecteurs mais risquent des poursuites. je dis ça car je suis remontée tant bien que mal à la source, et au niveau juridique j’ai quelques notions, surtout dans le monde artistique, ou du show-business, car quand vous dites que vous n’avez jamais manqué de respect aux maires, ce n’est pas ce que je lis. Bref, rassurez vous, pour l’instant visiblement il n’y a pas trop de mal. Faites ce que je vous préconises, essayer de consulter un avocat gratuit, cliquez sur les liens plus haut, et vous trouverez réponse à vos questions.

    Mais sur les Blogs, vous savez à part la diffamation etc… Ce n’est pas là que vous allez trouver solution, par contre le propriétaire de ce Blog, peut avoir une paire d’ennui pour ça ou autre chose d’ailleurs, perso, je n’ai jamais vu autant d’insultes aux élus, aucune modération ? Je peux en parler, j’ai tenu un Blog dans le passé, et j’ai eu quelques petits soucis, voilà pourquoi je me permets de donner mon avis
    « Prudence est mère de sureté », on ne peut pas tout dire, car la diffamation commence là où le juge le décide… Croyez moi mon expérience et je l’ai apprise à mes dépends !

    Bonne journée à tous

  36. Quant aux autres délires de certains sur Mr Beschizza, mieux vaut pas trop en parler, c’est honteux de publier cela……………………………………

    Je précise que je ne fais pas partie de l’entourage du maire, de celui là ou d’un autre, je n’aime pas la politique… Mais je sais ce que ça coute, pourtant je n’étais responsable que de publication de propos, et encore au niveau national ! (Et un peu local)
    Après chacun ses idées, moi… Je m’abstiens désormais, vaut mieux d’ailleurs, les amendes c’est cher, c’est le meilleur conseil que je peux donner à toutes et à tous

  37. Merci Majie pour vos liens. Belle journée à vous.

  38.  » Le constat, aujourd’hui, c’est qu’en situation de violation de leurs droits, les usagers sont de plus en plus face à une justice qui se dérobe.  » dixit Alain Bazot, Président de l’UFC-que choisir

  39. Et pour en revenir au sujet initial, commencer par éduquer les collégiens car si on doit citer les incidents de circulation, voici ce que j’ai pu observer :
    -collégien allongé sur la voie de circulation pour empêcher les voitures de passer
    -élève insultant le conducteur de bus qui lui demandait de sortir puisqu’il n’avait pas de titre de transport
    -jeunes faisant une course de trottinettes autour du rond point .
    Je suis moi même enseignante et si je vois mes élèves avoir ce genre de comportement aux abords du collège, n’importe quel adulte de l’établissement lui en fait la remarque très rapidement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :