Archives de Catégorie: Médias

Le patient Daniel de 47 ans en réanimation à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois à cause du Covid n’est pas un acteur

C’est l’une des rumeurs les plus folles sur les réseaux sociaux : le patient Daniel, sportif de 47 ans placé en réanimation à l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois, n’est pas un acteur. Pourtant, de nombreux internautes criait à la supercherie, prétextant que le patient n’était pas intubé. Le reportage a été réalisé par les journalistes RMC puis repris par BFM TV.

L’hôpital a été contacté et confirme que l’équipe RMC est bien allée sur site le 16 mars pour effectuer un reportage en réanimation. Les complotistes ont une fois de plus échoué.

L’aventurier des radios libres avec Jean Ducarroir, un habitant d’Aulnay-sous-Bois

Il aurait pu devenir professeur d’université. Au lieu de cela, il sacrifia six années de sa courte existence à la cause des radios libres. Jean Ducarroir (1950-2003) fut de toutes les aventures, au Larzac, à Malville, devant la prison de la Santé, dans une librairie de Saint-Denis, sous les combles du Parti socialiste, dans des usines occupées, sous les lambris d’un ministère, etc.

Trois fois aux prises avec la justice, deux fois condamné puis amnistié, il fonda la Fédération nationale des radios libres et veilla, après l’élection de François Mitterrand, à la sanctuarisation du tiers-secteur radiophonique.

Il fut l’âme de ce mouvement à nul autre pareil. Jean Ducarroir était un habitant d’Aulnay-sous-Bois.

Source : Editions-Glyphe

Bruno Beschizza dit non au confinement devant les journalistes de France 2 à Aulnay-sous-Bois

Cet après-midi, Bruno Beschizza a reçu une équipe de journalistes de France 2 dans le quartier du Gros Saule pour évoquer les difficultés des habitants en ces temps de crise sanitaire

Pour Bruno Beschizza, le couvre feu qui perdure sans aucune perspective de sortie et la menace d’un nouveau reconfinement ajoutent des difficultés quotidiennes supplémentaires aux habitants, en particulier lorsque l’on vit dans des quartiers d’habitat collectif. Le reportage a été diffusé ce soir durant le journal de 20 Heures sur France 2 où le maire a dit NON au principe d’un nouveau confinement.

L’enfer du chantier de la ligne 16 et de ses bruits à Aulnay-sous-Bois devient un enjeu national

Nous l’évoquions dans un article précédent, les riverains de la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois subissent des nuisances extrêmes avec 20h de travaux non-stop sur le chantier de la ligne 16. Les murs tremblent, le bruit est infernal. La Société du Grand Paris a promis une indemnisation à hauteur de 30% des loyers pour les foyers impactés.

C’est BFM TV qui en parle dans une brève qui montre à quel point les gens souffrent de ces bruits, sans compter le sommeil impossible pour les enfants. Ci-dessous l’extrait vidéo :

Amélie Machado met Aulnay-sous-Bois à l’honneur dans l’émission Ninja Warrior de TF1 !

Retrouvez l’aulnaysienne Amélie Machado dans l’émission Ninja Warrior : le parcours des héros de TF1 !N’hésitez pas à la soutenir devant votre écran.

Vous pourrez découvrir son portrait en février dans le magazine « Oxygène ».

Pour Jean Messiha, les deux policiers agressés à Aulnay-sous-Bois représentent la haine de la France par la diversité

Jean Messiha, ancien membre du Rassemblement National et chroniqueur sur la chaîne CNEWS, ne mâche pas ses mots concernant l’agression des deux policiers dans le quartier de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois. Selon lui, il ne s’agirait pas d’un acte criminel, mais de « l’expression inextinguible de la France par une partie de la diversité islamisée ».

Des propos chocs qui vont certainement faire réagir une partie de la classe politique Française.

Un épisode de Top Chef tourné à Aulnay-sous-Bois !

Une épreuve de la saison 12 de Top Chef se déroulera à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Le tournage a commencé, mardi 17 novembre 2020, dans trois restaurants de la Ville.

C’est un spectacle peu commun qui se déroule depuis mardi 17 novembre 2020 dans les rues d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les habitants étaient intrigués par la présence de camions floqués Top Chef stationnés devant trois restaurants de la ville.

Et pour cause : l’équipe de la célèbre émission de compétition culinaire a investi la ville cette semaine pour tourner une épreuve de sa douzième saison. 

Des surprises pour la douzième saison

Le périple Top Chef continue cette fois-ci à Aulnay-sous-Bois, où trois restaurants, « La Cantina », « Côté Sud » et « Chez Renata », seront transformés en plateaux improvisés le temps d’une épreuve. Les épisodes seront diffusés au début de l’année 2021 sur M6. 

Source et article complet : Actu.fr

Un cordon de policiers empêche Hadama Traoré et les manifestants de se rendre devant les locaux de C-News

La Révolution Est En Marche, mouvement mené par l’Aulnaysien Hadama Traoré, a tenté de se rendre devant les locaux de la chaîne C-News. Malgré une demande effectuée mi-août pour manifester, le mouvement n’aurait pas reçu les autorisations nécessaires pour venir à l’adresse souhaitée. Une cordon de policiers a bloqué l’accès aux manifestants.

Malgré une situation de grande tension qui peut dégénérer à tout moment, les manifestants n’ont pas tenté de forcer le passage. Hadama Traoré a cependant prévenu qu’il allait passer coûte que coûte quand il en aura l’occasion.

La Révolution Est En Marche campe devant le siège de C-News avec Hadama Traoré à sa tête

Après avoir participé à la manifestation des gilets jaunes place Wagram à Paris, plusieurs membres de La Révolution Est En Marche commencent à investir les environs du siège de la chaîne C-News. Des tentes vont être plantées et durant 24h, le mouvement manifestera son désaccord par rapport à la ligne éditoriale de la chaîne.

Pour rappel, l’un des chroniqueurs de premier plan à C-News n’est autre que le polémiste et écrivain Eric Zemmour.

Mobilisation devant le siège de C-News pour faire cesser la haine et la division !

L’incitation à la haine ne semble pas déranger C-News qui en toute impunité laisse leurs chroniqueurs et animateurs TV (Jean MESSIHA, Éric ZEMMOUR, Pascal PRAUD…) déverser leur vision réactionnaire, stigmatisante quotidiennement et en boucle …

Comme pour les dérives constatées auprès de Valeurs Actuelles nous avons décidé de nous lever le Samedi 12 septembre pour exiger une éthique au sein de certains médias qui alimentent le racisme indirectement dans notre société ! Diffuser ainsi régulièrement la peur de l’autre, la menace grandissante d’un ennemi intérieur n’est alors plus étonnante venant de cette chaine mais nous la condamnons fermement ! C-NEWS s’enrichit en faisant du racisme décomplexé sa monnaie courante.

Par conséquent nous dénonçons :
Le MATRAQUAGE IDEOLOGIQUE, REACTIONNAIRE et FASCISANT que cette chaine d’information déploie insidieusement. Nous dénonçons : la STIGMATISATION : « Le manifestant casseur et fauteur de troubles », « le gilet jaune antisocial dangereux », « le gilet noir envahisseur », « le jeune de banlieue violent », « L’arabe» ou le « noir barbare » qui menacerait intérieurement notre pays, représentation constante des classes dangereuses que les classes dominantes imposent comme vérité pour diviser les classes subalternes. « L’ensauvagement » de la société française !? Voici ce que nous entendons régulièrement sur leurs plateaux par l’intermédiaire de leurs chroniqueurs et
reprit par certains politiques. Où se place donc leur éthique éditoriale ?

Nous dénonçons la nonchalance et le silence voire la complicité de la sphère publique et politique face à cet affichage médiatique haineux et ce racisme sous-entendu consenti ! La loi contre le racisme et les discours de haine ne semblent pas peser dans notre pays puisque nos dépôts de plainte contre ces médias de cette tendance ne donnent pas suite ni condamnation dans les faits….

Les dérives ne sont jamais condamnées ou trop peu et ils se reproduisent à l’image des unes diffusées encore et toujours sur d’autres médias comme Valeurs-Actuelles.

La pratique de ces médias est en réalité une stratégie libérale, capitaliste et conservatrice. Les titres tapageurs, les unes immondes, les talkshow polémistes, réactionnaires spectaculaires visent à faire monter le chiffre de vente et l’audience. A quel prix ? Celui de diviser la France et favoriser un discours de haine et raciste DECOMPLEXE sans rien s’interdire… Nous alertons sur le fait que le rôle du système médiatique dans l’avancée d’un pouvoir fasciste est possible et réelle. Prenons garde. Il est urgent d’exprimer un refus contre ce méta pouvoir qui formate au quotidien notre société.

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres ».
Antonio Gramsci.

Le 12 septembre à 18h nous appelons à un rassemblement devant le siège de CNEWS !

On appelle toutes et ceux qui luttent contre le racisme, contre les discours fascistes, contre l’idéologie capitaliste : les humanistes, les démocrates, les anarchistes, les syndicalistes révolutionnaires, les militants contre les violences policières, les gilets jaunes, les étrangers en situation précaire, les femmes et les hommes intègres de nos quartiers et de nos villages à se rassembler devant le siège de C-News.

Nous appelons à un rassemblement continu de 24h pour ouvrir des espaces de discussion, de convergences et se réapproprier pacifiquement l’espace public pour dénoncer et illustrer un front humaniste, révolté et progressiste contre ce matraquage idéologique haineux et fasciste.

RDV Samedi 12 septembre à 18H Devant le siège de C-News Au 1, Rue les enfants – du paradis, 92652 BOULOGNE – BILLANCOURT

Source : Hadama Traoré

%d blogueurs aiment cette page :