Publicités

Archives du blog

Un vigile grièvement poignardé par des cambrioleurs egyptiens à Aulnay-sous-Bois

La police municipale a interpellé les trois agresseurs présumés d’un vigile. Ils venaient aussi de cambrioler une entreprise.

A Aulnay, l’extrême vigilance de la police municipale aura permis d’arrêter trois suspects et de secourir un blessé grave. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un vigile d’une quarantaine d’années, a été sauvagement poignardé dans les locaux d’une entreprise de recyclage. Il a été transporté à 3 h 30 avec un pronostic vital engagé à l’hôpital Avicenne à Bobigny. Il présentait plusieurs plaies saignantes dans le dos.

Une heure plus tôt, la police municipale aperçoit sur ses écrans de surveillance trois hommes en train de dissimuler un gros sac, au niveau de l’épicerie l’Epi d’Or. La police municipale d’Aulnay est sur le pont 24 heures sur 24 et a l’œil rivé sur les caméras reliées au centre de supervision urbain (CSU). Les policiers se rendent sur place et interpellent le trio. Dans le sac, ils découvrent des pièces de monnaie et des billets. Le tout pesant dix bons kilos.

Trois coups de couteau dans le dos

Progressivement un suspect commence à parler. Il explique qu’ils viennent de cambrioler une entreprise, une heure et demie plus tôt et qu’ils ont agressé le gardien. Dans la société SOSO recyclage, distante de près de 2 km de l’épicerie, les agents retrouvent au 1erétage, un homme gisant dans son sang. Son frère est penché sur lui, complètement tétanisé.

La victime a reçu au moins trois coups de couteau dans le dos et a été frappée à l’arrière de la tête. Avant de lui porter les coups, les agresseurs lui avaient extorqué la combinaison du coffre-fort et réussi à s’emparer du butin.

Les trois agresseurs, âgés de 19 à 25 ans, se disent sans domicile fixe et de nationalité égyptienne. Ils ont été placés en garde à vue. La victime originaire d’Aulnay, assurait la sécurité de l’entreprise avec son frère qui dormait sur place. Le blessé aurait rampé jusqu’à la pièce où se trouvait son frère pour l’alerter.

L’enquête a été confiée au commissariat d’Aulnay.

Source : Le Parisien

Publicités

La vidéo d’un cambriolage d’une boulangerie quartier Soleil Levant à Aulnay-sous-Bois tourne en boucle

Une boulangerie située dans le quartier du Soleil Levant à Aulnay-sous-Bois a été cambriolée. Un individu peu scrupuleux s’est faufilé dans l’établissement à la recherche d’un trésor. Pas de chance pour lui, il a été filmé, et la vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux.

Vous connaissez cette personne dans la vidéo disponible ci-dessous ? Si oui, dites le lui de s’excuser. Comme dirait l’adage, faute avouée à moitié pardonnée…

 

MAJ:  le voleur à été arrété.

Des cambrioleurs du Blanc-Mesnil et d’Aulnay-sous-Bois écopent de prison…avec sursis !

Deux hommes originaires d’Aulnay-sous-Bois et du Blanc-Mesnil ont été arrêté à Hardricourt (78) en possession de montres, colliers, bijoux et parfums dans les mains. Ils tentaient d’entrer par effraction dans une maison. Âgés de 34 ans, ils ont été interpellés puis ont comparu devant le tribunal correctionnel de Versailles. Verdict : 8 mois de prison avec sursis selon Le Parisien.

Cambriolage spectaculaire à Aulnay-sous-Bois avec des enfants pris en otage

Des individus se sont infiltrés dans un pavillon d’Aulnay, vendredi vers 23h00, pour dérober de l’argent liquide. Cette famille de restaurateur avait en effet de l’argent à domicile. Pris en otage avec des pistolets automatiques, les 3 enfants du couple étaient tenus en respect. Les individus ont pris 8000 € en liquide du coffre-fort.

Il n’y a pas pas eu d’arrestation selon Le Parisien.

Deux mineurs d’Aulnay-sous-Bois et de La Courneuve poignardent un couple de retraités à Chelles

La semaine dernière, mardi, un couple de retraité à Chelles a surpris, en début d’après-midi, deux jeunes en train de les cambrioler. L’un des mineurs a, pour couvrir leur fuite, poignardé au ventre l’homme de 69 ans et blessé sa femme à la main. En retrouvant le couteau et en faisant une analyse ADN, les deux lascars ont été confondus et appréhendés. Le sexagénaire a été hospitalisé dans un état grave.

Les deux cambrioleurs, connus des services de police, ont 16 et 17 ans. L’un d’eux comparaîtra pour tentative de meurtre.

Des braqueurs dérobent 100 000 € chez un grossiste à Aulnay-sous-Bois

armeAujourd’hui dans l’après-midi, 3 malfaiteurs ont réussi à dérober un butin estimé à 100 000 € situé dans les locaux de Globus France à Aulnay-sous-Bois, entreprise située dans la zone industrielle des Mardelles.

Armés, les 3 bandits ont réussi à récupérer un grand sac de billets. Pour cela, ils ont terrorisé les employés, en tirant en l’air deux fois, et ont blessé au taser le gérant, selon Le Parisien.

Ce mercredi après midi, trois braqueurs ont fait main basse sur un butin estimé à environ 100 000 € dans les locaux de l’entreprise Globus France à Aulnay-sous-Bois dans la zone industrielle des Mardelles. Cagoulés et armés, ils se sont fait remettre un grand sac en plastique contenant plusieurs sachets qui renfermaient les espèces.

Les 3 lascars ont utilisé une Renault Kangoo pour transporter le butin, puis ont changé de véhicule entre temps, en laissant le Kangoo sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A3.

Elle tombe nez à nez avec des voleurs en fuite rue de Balagny à Aulnay-sous-Bois

CambriolageUne entreprise située rue de Balagny à Aulnay-sous-Bois a été visitée par deux malfrats, dans le quartier Tour Eiffel. Les deux lascars ont été pris en flagrant délit par une Aulnaysienne qui se garait là. Bredouilles, l’un des individus aurait été blessé par une des victimes qui se serait défendue.

L’un des lascars semblait porter une arme de poing à la taille.

Aucune prise en charge des pompiers n’a été nécessaire, assure une source locale. Policiers municipaux et nationaux sont intervenus. Une enquête de police est en cours.

Source et article complet : Le Parisien

Papi fait de la résistance à Livry-Gargan avec un couteau et un fusil-mitrailleur M16 face à des cambrioleurs !

armeUn homme de 62 a mis en débandade 3 cambrioleurs à Livry-Gargan. L’homme a pris en flagrant délit 3 individus qui tentaient de le cambrioler. Irascible, le sexagénaire a alors pris un couteau et a blessé grièvement deux des lascars (au cou et à la tête, leur pronostic vital est engagé) et un autre plus légèrement (blessé à la tête). Pendant la bagarre, l’homme de 62 ans a été touché légèrement à l’abdomen, au bras et au mollet.

Voulant en finir, ce dernier est alors parti chercher un fusil d’assaut M16 chez lui. Heureusement pour les 3 compères, la police, alertée par les voisins, est intervenue et a maîtrisé le cambriolé avant qu’il n’achève les 3 individus. 

La scène s’est déroulée à 1h30 du matin, vendredi. Les 3 cambrioleurs sont mis hors d’état de nuire pendant un petit moment.

Source : Le Parisien

 

Deux hommes originaires d’Aulnay-sous-Bois arrêtés pour avoir volé des roues à Villeparisis

roues_voleesPas de chance pour deux individus de 18 et 22 ans originaires d’Aulnay : une patrouille de police qui circulait dans le centre ville de Villeparisis (77) ont été appréhendés dans la nuit du mercredi à jeudi, aux alentours de 2h00 du matin. Les deux compères portaient des parpaings lors de leur interpellation.

Dans leur Peugeot 208, 4 roues ont été trouvées dans le coffre, provenant d’une Clio. Les parpaings servaient à caler les voitures dont ils dérobaient les roues.

Heureusement pour eux, les deux hommes ont été remis en liberté après leur garde-à-vue. Ils seront quand même jugés prochainement au tribunal de Meaux.

Inconnus de la justice, ils auraient été dénoncés via un appel d’un témoin dénonçant cette pratique. Lorsque les policiers sont venus les cueillir, ils avaient tenté de se cacher.

Source : Le Parisien

30 000 € d’articles de moto volés à Aulnay-sous-Bois rue de Bruxelles

police_aulnay_vehiculeLors d’un cambriolage nocturne, plus de 30 000 €d’articles ont été dérobés dans un magasin dédié à la moto, dans la nuit de jeudi à vendredi. Des individus sont parvenus à pénétrer dans cette enseigne située rue de Bruxelles, proche de l’autoroute A3. Les fautifs courent toujours.

Source : Le Parisien

 

%d blogueurs aiment cette page :