Archives de Catégorie: Séniors

Séverine Maroun auprès des personnes âgées à Aulnay-sous-Bois

Face aux fortes chaleurs, la Ville d’Aulnay-sous-Bois a renforcé les dispositifs d’aide et de maintien à domicile, mais aussi les campagnes d’appels aux personnes âgées pour rappeler les bons gestes et vérifier la bonne santé de nos aînés.

Ce matin, la Première adjointe au Maire et Conseillère départementale Séverine Maroun a suivi Rahma, auxiliaire de vie du Centre Communal d’Action Sociale, dans sa visite au domicile de Nicole, aulnaysienne âgée de 86 ans bénéficiant de services de maintien à domicile et du portage de repas.

Cette visite a été marquée par un temps d’échanges et de convivialité pour rompre l’isolement, et veiller au bien-être de la personne malgré la hausse du mercure.

Résidence seniors à Aulnay-sous-Bois : dormez, braves gens !

8 lignes dans Oxygène, une communication bien verrouillée en Conseil de quartier, aucune image, aucun chiffre, aucun dossier, en dehors d’un powerpoint qui restera confidentiel. Inutile que les Aulnaysiens en sachent plus : dormez, braves gens, on s’occupe de tout ! Et pourtant, cette « résidence senior » de l’avenue de la Croix Blanche mérite qu’on se pose quelques questions. En l’absence de documents précis sur lesquels s’appuyer, comment ne pas se les poser ?

1/s’agit-il d’une augmentation significative de l’offre d’hébergement pour nos anciens ?

Actuellement les deux résidences seniors implantées à Aulnay offrent environ 150 places (67 places pour Les Tamaris,  84 pour Les Cèdres). Les deux établissements ont été édifiés en 1977 et 1980, à une époque où Aulnay comptait environ 76 000 habitants, soit à peu près 1 place pour 500 habitants. Vu l’évolution d’une population qui monte allègrement vers les 90 000 habitants voire les 100 000, une augmentation de 20 à 25 % de l’offre serait une anticipation raisonnable, compte tenu du veillissement de la population et de la pression des promoteurs sur les occupants âgés des zones qu’ils convoitent. Bien sûr aucun chiffre ne nous a été communiqué, mais on peut penser que l’offre ne va pas beaucoup augmenter, tout simplement en raison de la disparition programmée de l’actuel foyer des Cèdres, présenté comme trop coûteux à rénover. (Au fait, qu’en est-il des Tamaris ?)

2/ Quel avenir pour le Foyer des Cèdres ?

Là-dessus, silence radio. Mais nous pensons que les riverains ont de quoi s’inquiéter, sachant que les rives du canal sont un emplacement hautement spéculatif, et que la municipalité, par exemple, n’hésite pas à faire disparaître un équipement de qualité comme l’Espace Averino au profit d’un projet immobilier de 180 logements. Combien de logements de standing à la place de l’ex-résidence senior ? 

3/ Quel mode de gérance pour cette nouvelle résidence ?

La pratique de l’équipe municipale est de privatiser tous les services qui peuvent l’être. Certes, la résidence seniors n’est pas un EHPAD, mais la recherche effrénée du profit au détriment des personnes âgées que ce scandale a révélé ne peut manquer de nous inquiéter.

4/Quelle intégration dans le quartier ? 

On nous a promis une intégration harmonieuse dans le quartier. Ce n’est assurément pas l’impression que les images projetées lors du conseil de quartier ont donné aux riverains. « On va avoir ce contre quoi on a justement lutté », s’exclament ceux qui ont milité dans l’association QCBE (étrangement silencieuse), mobilisée contre les projets de l’ancienne municipalité socialiste. Ce sera une barre de deux étages tout le long de l’avenue, dans un style architectural qui n’a rien à voir avec celui des pavillons environnants. Rappelons que le groupe de travail mis en place à demande des habitants par la municipalité socialiste avait opté pour un habitat intermédiaire de petites unités (QCBE militant pour des pavillons), Aulnay Environnement proposant un ensemble pluri-générationnel associant les jeunes et les anciens.

5/ Quelle concertation avec les riverains ?

Aucun projet sans concertation avec les habitants, nous avait-on promis avant les élections de 2014. En 2021, c’est aucune concertation pour quelque projet que ce soit. (concertation = prise en compte des vœux des habitants). Donc, refus catégorique de toute participation des riverains au projet. Et tous les présents du conseil de quartier peuvent avoir encore dans l’oreille les paroles lénifiantes du second adjoint : « nous avons encore quatre années devant nous pour en discuter ». Sur quoi, Oxygène annonce un début imminent des travaux. Dormez, braves gens !

Cerise sur le gâteau : notre maire souhaite un « geste architectural » au croisement avec la rue Jean Jaurès. L’architecte de s’exécuter : une jolie tour carrée bien emblématique de l’ « esprit village » !

Source : Aulnay Environnement

Un Ehpad à Livry-Gargan fermé pour de « graves dysfonctionnements », les résidents transférés

D’après Le Parisien, l’ Ehpad La Roseraie, à Livry-Gargan ( Seine-Saint-Denis), vient d’être placé sous administration provisoire en raison de « graves dysfonctionnements mettant en cause la sécurité, le bien-être physique et moral des résidents », a annoncé l’Agence régionale de santé (ARS).

Selon les informations de nos confrères publiées ce mardi, un constat de l’inspection effectuée le 17 février dernier faisait état d’« équipements vétustes et dangereux, défaut d’encadrement des personnels, en nombre insuffisant et non qualifiés, livrés à eux-mêmes, prenant en charge les résidents ».

Source et article : 20Minutes

L’Ehpad La Roseraie à Livry-Gargan fermé à cause de graves dysfonctionnements

Une décision rare, qui résonne avec le scandale Orpea de début 2022. En Seine-Saint-Denis, un Ehpad a été fermé mi-février après une inspection menée par l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département. De graves manquements ont été constatés dans l’Ehpad La Roseraie situé à Livry-Gargan, où il y avait une « situation alarmante ». L’établissement a été mis sous tutelle des autorités et les résidents devraient être transférés.

Source et article complet : Actu.fr

La ville d’Aulnay-sous-Bois distribue 2800 coffrets gourmands aux seniors

Cette semaine, 2800 coffrets gourmands ont été distribués aux seniors de la Ville. À l’intérieur de ces colis, nos anciens ont pu recevoir une bouteille de jus de pomme, du pain d’épice, de la confiture de framboises ainsi qu’une tablette de chocolat !

Bientôt une aide pour les projets visant à lutter contre l’isolement des personnes âgées en Seine-Saint-Denis

Comment faire face à la forte augmentation du nombre de personnes dépendantes ? En 2050, il y aura 165 000 personnes âgées de plus de 75 ans en Seine-Saint-Denis, soit le double d’aujourd’hui. Et la question du maintien à domicile est au cœur des réflexions pour anticiper ces bouleversements démographiques, sachant que l’offre de places en établissement médico-social dans le département est le plus faible d’Île-de-France : 14,7 pour 100 personnes âgées dépendantes, contre 19,6 pour l’ensemble de la région.

Depuis cette année, la loi de financement de la sécurité sociale rend possible le versement d’une nouvelle subvention, l’aide à la vie partagée (AVP). La Seine-Saint-Denis est le premier département francilien à s’en emparer.

Source et article complet : Le Parisien

Une navette gratuite pour permettre aux seniors de visiter les cimetières d’Aulnay-sous-Bois

Afin de se rendre plus facilement à l’ancien et au nouveau cimetière, une navette gratuite est mise en place chaque mercredi par la Ville pour les seniors aulnaysiens de plus de 65 ans.

Téléphone Pour en profiter, il est nécessaire de s’inscrire au CCAS au 01.48.79.40.44.

L’EHPAD Camille Saint-Saens à Aulnay-sous-Bois prépare l’après Covid

La présidente Agnès Audier a visité l’Ehpad Camille Saint-Saens d’Aulnay-sous-Bois pour soutenir ses équipes et s’assurer que le dispositif tenait bon face à la pandémie. Des échanges constructifs sur l’après COVID ont eu lieu.

Le groupe SOS Seniors (qui favorise l’implication et l’utilité de la personne âgée) remercie les équipes pour leur mobilisation dans cette période trouble.

Des tablettes prêtées aux foyers des Cèdres et Tamaris à Aulnay-sous-Bois pour rompre la monotonie

Les résidences autonomie aulnaysiennes Tamaris et Cèdres ont reçu des tablettes numériques à l’intention de des aînés. Elles sont prêtées sur demande et permettent de jouer, naviguer sur internet… et aident à rompre la monotonie du quotidien.

La ville d’Aulnay-sous-Bois aux petits soins pour ses seniors

La Municipalité réinvente les traditionnels vœux aux seniors avec l’organisation, cette année, d’une remise de coffrets-cadeaux. Une attention toute particulière est apportée au respect des mesures sanitaires. L’année 2021 débute dans la convivialité !

%d blogueurs aiment cette page :