Archives du blog

Un riverain réclame le retour de l’abri bus Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois et un respect des piétons

Monsieur le Maire,

En cette période de vœux je vous transmets un de mes souhaits que je réitère depuis 2013 auprès de vous et de votre prédécesseur.

Cela fait plus de 6 années, que les services techniques municipaux ont retiré l’abri bus qui se trouvait rue Jean Charcot au droit du terrain du concessionnaire Ford. Je vous rappelle que le motif évoqué à l’époque était d’ordre sanitaire : trop de déchets s’accumulaient soit disant derrière ce mobilier urbain.

Or cet abri-bus était très utile pour les usagers des deux lignes de bus desservies (la 1 et la 607).

Depuis, de nombreux aulnaysiens patientent en attendant leur bus debout et exposés aux intempéries, y compris nos seniors ou personnes à mobilité réduite.

Depuis donc 6 longues années je réitère le vœu, partagé par de nombreux aulnaysiennes et aulnaysiens, de disposer à nouveau d’un abri bus à cette emplacement.

En tant que responsable du Conseil du quartier « Fontaines des Près » et membre de la commission communale « Accessibilité pour TOUS », j’ai réitéré lors de nombreuses réunions ce souhait de réinstallation qui ne demande pas, je pense, un investissement financier disproportionné pour la ville.

Mais depuis cette année 2019, comme la ville a peur du vide, cet emplacement s’est transformé récemment, comme cela était prévisible, en places de stationnement.

Mais en tant que piéton, j’ai continué mon chemin sur le même axe jusqu’à l’angle avec la rue Aristide Briand où se construit un nouvel immeuble d’habitation (57 à 61 rue Jules PRINCET), de belle facture d’ailleurs.

Par contre le trottoir a été provisoirement condamné pendant les travaux me privant de poursuivre mon itinéraire ou prendre le risque de traverser cette voie accidentogène. Malgré tout, je décide de traverser malgré tout cette rue et quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’une partie du trottoir est également condamner par des travaux de fouilles.

Ces faits pourraient être risibles s’ils ne s’avéraient pas pénalisant voire dangereux pour de nombreux aulnaysiens usagers des trottoirs !

 Et oui, tout le monde ne se déplace pas qu’en voiture.

Le 16 janvier, lors de la cérémonie des vœux, j’ai tenté d’attirer l’attention à un élu municipal qui m’a répondu laconiquement : « ce n’est pas l’endroit ni le moment d’évoquer ce problème, envoyer moi un mail ».

Je ne demande pas pourtant LA LUNE mais uniquement d’appliquer les règles en vigueur, comme le font les communes voisines.

Il serait temps, que sur notre ville, les piétons soient enfin considérés comme partie intégrante des citoyens de cette ville. Il serait temps qu’un abri-bus soit installé systématiquement au droit d’un arrêt de bus quand cela est techniquement possible, il serait temps que lors de la construction d’un nouvel immeuble, les piétons puissent continuer à se déplacer en toute sécurité, en résumé, il serait temps que la Ville d’Aulnay mette tout en œuvre pour que les piètons soient sanctuarisés et pris en compte dans chaque projet d’aménagement et de construction.

Et de grâce, ne me répondez par un courrier condescendant, mais passez aux actes.

Source : lettre d’un citoyen envoyée au Maire d’Aulnay-sous-Bois

Les personnes à mobilité réduite ne peuvent plus accéder rue de la Roseraie à Aulnay-sous-Bois à cause des travaux

La rue de la Roseraie à Aulnay-sous-Bois est en plein chantier. Des barrières de protection ont été positionnées le long de la rue pour protéger les travaux. Depuis plus d’une semaine, l’accès à cette rue est plus que compromis pour les piétons à mobilité réduite. Celles et ceux qui sont en fauteuil roulant ou qui marchent avec une canne doivent faire un détour.

Pour les mamans qui viennent déposer leurs enfants, l’accès est compliqué également. Il est quasiment impossible de circuler avec  une poussette.

Une lectrice nous fait partager quelques photos du chantier, qui prouvent comment il est difficile de circuler à pied sur cette rue. Elle nous fait partager sa réflexion :

« On va dire que tous ces désagréments sont en faveur de la collectivité : pouvoir avoir des centaines d’habitants en plus pour obtenir des subventions supplémentaires sans se soucier du bien être de ceux qui vivent déjà dans la ville. Sans compter les désagréments des chantiers multiples, voitures en nombre à venir donc embouteillages et stationnement difficile…« 

Merci à Sophie pour les photos

16 680 euros investis par Aulnay-sous-Bois dans 20 silhouettes en forme de piéton

Pour ralentir les chauffards et baisser la mortalité sur la route, la ville d’Aulnay-sous-Bois a investi 16680 euros dans 20 silhouettes en forme de piéton, qui seront disposées à proximité des écoles.

Leur installation est prévue entre le 26 et le 31 août, selon Le Parisien. Elles seront installées aux abords des groupes scolaires Croix-Saint-Marc, Jules-Ferry, Paul-Eluard, Ambourget, Fontaine-des-Prés, Anatole-France, Vercingétorix, l’école du Bourg II, ainsi que la maternelle Emile-Zola. D’une taille d’un enfant de 8 ans et de différentes couleurs, elles seront sensées freiner les automobilistes.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :