Archives du blog

Un riverain réclame le retour de l’abri bus Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois et un respect des piétons

Monsieur le Maire,

En cette période de vœux je vous transmets un de mes souhaits que je réitère depuis 2013 auprès de vous et de votre prédécesseur.

Cela fait plus de 6 années, que les services techniques municipaux ont retiré l’abri bus qui se trouvait rue Jean Charcot au droit du terrain du concessionnaire Ford. Je vous rappelle que le motif évoqué à l’époque était d’ordre sanitaire : trop de déchets s’accumulaient soit disant derrière ce mobilier urbain.

Or cet abri-bus était très utile pour les usagers des deux lignes de bus desservies (la 1 et la 607).

Depuis, de nombreux aulnaysiens patientent en attendant leur bus debout et exposés aux intempéries, y compris nos seniors ou personnes à mobilité réduite.

Depuis donc 6 longues années je réitère le vœu, partagé par de nombreux aulnaysiennes et aulnaysiens, de disposer à nouveau d’un abri bus à cette emplacement.

En tant que responsable du Conseil du quartier « Fontaines des Près » et membre de la commission communale « Accessibilité pour TOUS », j’ai réitéré lors de nombreuses réunions ce souhait de réinstallation qui ne demande pas, je pense, un investissement financier disproportionné pour la ville.

Mais depuis cette année 2019, comme la ville a peur du vide, cet emplacement s’est transformé récemment, comme cela était prévisible, en places de stationnement.

Mais en tant que piéton, j’ai continué mon chemin sur le même axe jusqu’à l’angle avec la rue Aristide Briand où se construit un nouvel immeuble d’habitation (57 à 61 rue Jules PRINCET), de belle facture d’ailleurs.

Par contre le trottoir a été provisoirement condamné pendant les travaux me privant de poursuivre mon itinéraire ou prendre le risque de traverser cette voie accidentogène. Malgré tout, je décide de traverser malgré tout cette rue et quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’une partie du trottoir est également condamner par des travaux de fouilles.

Ces faits pourraient être risibles s’ils ne s’avéraient pas pénalisant voire dangereux pour de nombreux aulnaysiens usagers des trottoirs !

 Et oui, tout le monde ne se déplace pas qu’en voiture.

Le 16 janvier, lors de la cérémonie des vœux, j’ai tenté d’attirer l’attention à un élu municipal qui m’a répondu laconiquement : « ce n’est pas l’endroit ni le moment d’évoquer ce problème, envoyer moi un mail ».

Je ne demande pas pourtant LA LUNE mais uniquement d’appliquer les règles en vigueur, comme le font les communes voisines.

Il serait temps, que sur notre ville, les piétons soient enfin considérés comme partie intégrante des citoyens de cette ville. Il serait temps qu’un abri-bus soit installé systématiquement au droit d’un arrêt de bus quand cela est techniquement possible, il serait temps que lors de la construction d’un nouvel immeuble, les piétons puissent continuer à se déplacer en toute sécurité, en résumé, il serait temps que la Ville d’Aulnay mette tout en œuvre pour que les piètons soient sanctuarisés et pris en compte dans chaque projet d’aménagement et de construction.

Et de grâce, ne me répondez par un courrier condescendant, mais passez aux actes.

Source : lettre d’un citoyen envoyée au Maire d’Aulnay-sous-Bois

Une voiture prend feu sur la rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois et cause la panique

@mirunaa

Hier soir, à l’angle des rues Jean Charcot et Anatole France, un véhicule a pris feu subitement, ce qui a causé le blocage de la circulation dans le secteur. Au moment de la rédaction de cet article nous n’en connaissons pas les causes mais il pourrait s’agir d’un problème technique. Des flammes jaillissaient du capot moteur.

Cet incendie spectaculaire a causé une panique dans le quartier, plus habitué au bruit des moteurs qu’à l’odeur des incendies.

Où est passé l’abri bus de la rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois ?

A l’ère ségurienne, un abri-bus a disparu : il se situait au 6 rue Jean Charcot à coté du concessionnaire Ford. 

Les dirigeants de l’époque dont le « Grand Chef » de la voirie avait décrété que cet édicule présentait un risque pour la salubrité publique, et que le propriétaire du terrain de Ford voulait alors récupérer ce « délaissé ».

Mais en fait, ce sont les usagers des deux lignes de bus desservies par cet arrêt qui ont été ….délaissés. En effet, depuis plusieurs années, nos voisins sont contraints de patienter debout, exposés aux intempéries, notamment les personnes à mobilité réduite.

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, les pouvoirs publics nous incitent à utiliser les transports en communs. Cette décision ubuesque n’est-elle pas en contradiction?

Donc je lance cet avis de recherche : si vous apercevez un abri-bus abandonné, contactez d’urgence les services municipaux.

En parlant d’arrêt de bus, devant celui de la place de l’Heminier, a été créé en parking sauvage et toléré depuis des années, le rendant inaccessible pour les personnes à mobilité réduite.

Décidément prendre un bus dans ce quartier devient épique……. Pourquoi ne pas y créer un quai de bus, quitte à contrarier quelques automobilistes inciviles?

En pleine phase de plan de circulation, un message fort doit être transmis aux contrevenants et aux services municipaux, afin que discours et actions soient en cohérence.

Article proposé par Didier Bessaguet

Rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois côté pile et côté face

Les commentaires semblent être superflus tant les photos parlent d’elles mêmes, juste un « devoir de mémoire » adressé à ceux qui se savent pas… , à ceux qui ne connaîtront jamais.

charcot_1

AVANT HIER

 

charcot_2

HIER

 

charcot_3

AUJOURD’HUI

 

Ou Rue Jean CHARCOT à AULNAY s/s Bois (Seine Saint Denis) Côté face

charcot_4

HIER

chacot5

AUJOURD’HUI

 

 

                                       

 

 

 

 

Tout s’oublie si vite !

A suivre …

Christian PICQ                                    

Vue sur la rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois : du béton à perte de vue…

jean_charcot_aulnayLa rédaction vous propose de prendre connaissance d’une photo prise récemment sur la rue Jean Charcot, avec vue sur les projets Novellus, Promoglm et Espérance. Les amoureux de béton sont gâtés.

Les riverains de la rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois entre pollution, insécurité, béton et incivilités !

Esperance_Aulnay_PollutionEn venant de la Rue Jules Princet, on peut constater qu’un grillage a été installé tout autour de la parcelle de l’immeuble situé au 5-7 rue Jules Princet, livré en début d’année. Raisons ? Les briquettes d’ornement tombent parce qu’il n’y a pas assez de colle. Les économies de bout de chandelles peuvent avoir de lourdes conséquences !

Passé le carrefour Stalingrad, à gauche de l’Espérance, en face de l’angle de la rue de l’Aulnaysienne et de la rue Jean Charcot : les riverains sont privés de soleil le matin !

Quand on arrive sur ce tronçon allant de la rue Jean Charcot au Pont Maillard, on étouffe sous le béton et la pollution : l’Espérance, Promogim, Novellus…

Si on ajoute les incivilités récurrents et l’insécurité, peut-on dire qu’il fait bon vivre dans ce secteur ?

Article proposé par un riverain du quartier

Progression du chantier Novellus à Aulnay-sous-Bois

Novellus_AulnayLa rédaction vous fait partager une photo récente du chantier Novellus situé au 17-19 rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois.

Article proposé par Annie Neveu

Démontage de la grue du chantier Novellus à Aulnay-sous-Bois

grue_charcot_aulnayLes riverains du chantier Novellus situé au 17-19 rue Jean Charcot ont pu assister au démontage de la grue. Une opération toujours impressionnante ! Cela s’est déroulé samedi 19 juillet.

Article proposé par Annie Neveu

Novellus rue Jean Charcot à Aulnay-sous-Bois : l’attique en retrait au dernier étage en cours de construction

Novellus_Charcot_AulnayLe chantier Novellus, situé au 17-19 Jean Charcot, arrive bientôt au bout. L’attique en retrait au dernier étage est en cours de construction, la forme finale de l’immeuble est maintenant perceptible.

Article proposé par Annie Neveu

Avancement chantier école L’Espérance à Aulnay-sous-Bois

Esperance_Aulnay_CharcotLe chantier d’extension de l’école privée L’Espérance avance petit à petit. La rédaction vous propose un cliché vu de la rue Jean Charcot.

Article proposé par Annie Neveu

%d blogueurs aiment cette page :